bricole pince porte dalle thumbnail

Ca m’a sauvé ma vie de bricoleur

Voici mes deux meilleurs amis du week end dernier :

  • A gauche, la pince pour chevilles à placo, indispensable quand on en a un bon paquet à installer dans les murs (merci les étagères Ikéa), dans mon cas plus d’une centaine (et pas encore fini complètement). Plus simple tu meurs. On dévisse la vis de la cheville d’environ 5 mm, on enquille dans la pince, on met dans le trou et on tire. Et hop, cheville fixée.
  • A droite, le porte dalle, acquis de haute lutte (4 gugusses d’affilée qui me soutenaient que ça n’existe pas et que ça les étonnerait qu’ils vendent ça). Là encore, quand on a pas loin de 100 dalles à se trimballer et installer dans le jardin, on remercie l’inventeur de cet outil formidable. C’est tellement simple que j’en pleurerai de ne pas l’avoir inventé. On choisit la taille de sa dalle, on met les côté du porte dalle sur les bords de la dalle, on soulève et la pression exercée garde la dalle en place.

Donc, si vous avez un minimum de travaux, je vous recommande hautement ces deux ustensiles, vous ne le regretterez pas. Pour 10 euros chacun environ, l’investissement est très largement remboursé par le temps gagné et la facilité de pose.

header_pingouin_tres_blanc.jpg

Désolé, j’ai pas le temps

J’étais sur un bon tempo avant de partir en vacances en Guadeloupe et pis voilà. Retour de vacances, maison qui se finit donc ménage à faire, cartons à trimballer, jardin à nettoyer, dalles à poser. J’ai même pas le temps de faire de guitare.

Donc, pas d’inquiétude, je n’était pas dans le triple 7, c’est juste que j’ai pas de temps en ce moment , mais une fois que je serai dans mes nouveaux murs, avec mon abonnement chez Free, ça devrait repartir.

PS : pour les curieux la maison ressemble à ça.

lila downs thumbnail

Soundconverter ne convertit pas que du son

Comme son nom ne l’indique pas le logiciel Soundconverter (Convertisseur audio en français), ne convertit pas que de l’audio.

Ce logiciel, présent par défaut dans les dépôts des grandes distributions Linux, accepte en entrée un fichier mp4 (qu’on aura récupéré de Youtube par exemple) pour ressortir un mp3 ou un ogg, plus pratique à écouter dans la voiture :-).

Comme ce concert dans le studio de FIP de la chanteuse mexicaine Lila Downs.

Parfois, les solutions les plus simples sont les meilleures.

music man axis super sport

Nouvelle Music Man Axis Super Sport Semi Hollow

Ce n’est pas un secret, j’adore MusicMan, et d’ailleurs je suis l’heureux possesseur d’un Silhouette, donc je sais que la qualité de ces guitare est top.

Je regarde donc toujours avec curiosité les news de la marque et la dernière Axis Super Sport annoncée au NAMM 2014 m’a bien tapé dans l’œil.

music man axis super sport

Originalement basée sur le modèle Van Halen (avant qu’il change plusieurs fois de crèmerie), L’Axis a bien évolué pour s’éloigner de son illustre concepteur avec un tas de versions avec ou sans vibrato, des config micros diverses.

La Super Sport reprend le design de l’Axis mais cette fois le corps est semi creusé et porte une magnifique ouïe. L’ouïe c’est l’ouverture qui sur une guitare à caisse creuse (hollow body) permet à l’air de sortir de la caisse. Et alors que d’habitude on a droit à des formes le plus souvent en F (d’où le nom F Holes en anglais), ici c’est le M stylisé de la marque qui a été choisi pour la dessiner. Et c’est très réussi !!!

Bon, le reste de la fiche technique est à l’avenant, la table est de toute beauté, les micros sont top (dispo en humbucker DiMarzio et P90 maison de chez MM), l’accastillage c’est du solide. Bref une guitare de très grande qualité.

  • Corps en acajou sur la version Humbucking et en frêne sur la version MM90
  • Table en érable figuré
  • Manche vissé en érable (5 vis)
  • Touche en érable ou palissandre avec radius de 10”, 22 frettes medium et incrustations Dot
  • Largeur au sillet : 41.3mm (1-5/8”)
  • Diapason : 649mm (25.5”)
  • Mécaniques bloquantes Schaller M6-IND réparties en 4 + 2 avec boutons nacrés
  • 2 micros DiMarzio Custom sur la version Humbucking / 2 Music Man MM90 de style P90
  • 1 contrôle de volume, 1 de tonalité
  • Binding crème
  • Accastillage chromé
  • Finition Tobacco Burst avec éclisses et arrière Opaque Black

Il est marrant de noter que le tirant de corde (Ernie Ball bien sûr) livré avec chaque type de micro est différent : 9-42 pour le humbuckers et 10-46 pour les P90.

Bon la qualité a un prix, mais il n’est pas communiqué :-(

Via Audiofanzine

Two Notes Torpedo CAB thumbnail

[Test] Two Notes Torpedo C.A.B ou la prise de son sans prise de tête

J’ai reçu de la part de la société Two Notes un exemplaire de test de leur Torpedo C.A.B, qui est un excellent simulateur de haut parleur au format pédale.

Si l’utilité d’un « simple » simulateur de haut parleur peut paraître quelque chose de superflu pour un guitariste standard, que celui qui a déjà essayé de brancher un casque sur un ampli ou un multieffet (voire une pédale) en étant satisfait du résultat se fasse connaitre … C’est bien ce que je pensais. Tout d’abord laissez moi vous présenter le Torpedo C.A.B.

P1090490

C’est un boitier robuste tout en métal qui est grosso modo large comme 2 pédales standard ou une wah-wah. C’est important à noter car ce modèle a été créé avec l’idée d’être intégré à un pedalboard, ce qui facilitera le branchement du guitariste moderne, que ce soit sur la sono en direct ou en parallèle de son setup habituel, avec un ampli en bout de chaîne.

P1090486P1090485

Les utilisations de cette boite magique sont multiples. On peut donc le brancher pour envoyer un son retraité en sortie de pedalboard ou ampli vers la sono ou sa carte son pour enregistrement. C’est aussi un simulateur de luxe pour jouer au casque (demandez à Pierre Journel de La Chaine Guitare).

Dans mon cas, je suis le possesseur d’un Blackstar HT5, qui est pourvu d’une sortie avec simulateur de HP. Quand je fais la comparaison entre le son retraité par cette sortie et celui du C.A.B, le son est bien meilleur en sortie du C.A.B. Ça n’a rien à voir.

Autre cas, le branchement directement sans ampli, « au cul » de pédales. Là encore, on trouve facilement un son extrêmement utilisable et ce rapidement en partant des nombreux presets fournis avec le C.A.B.

P1090482

Et justement, la facilité d’utilisation est bien là. Même sans lire le manuel (pas bien, je sais), on arrive facilement à naviguer dans les menus à l’aide de la connectique fournie. Il faut dire qu’elle est simple et efficace : deux switchs et deux boutons à rotation infinie (j’adore) et un bouton … et c’est tout.

Et avec ça, on arrive à gérer et modifier une tripotée de paramètres. Car ce n’est pas parce que la boite est assez petite et les boutons peu nombreux  que les possibilités sont limitées. C’est plutôt le contraire.

P1090477P1090483

 En fait avec un son de base et en bidouillant un poil tous les presets qui sont à disposition, on arrive à se fabriquer des masses de sons différents. Et quand je dis différents, c’est vraiment différent à l’oreille, pas genre équalisation subtile seulement discernable par des spécialistes de l’audiophilie (c’est pas une déviance sexuelle hein!!).

Il y a donc des heures d’amusement en perspective pour se trouver LE son, et je ne pense pas qu’un type de matériel ne puisse pas s’adapter au C.A.B. D’ailleurs, on trouve désormais des guitaristes de tout poil qui ne jurent plus que par Two Notes pour leur prise de son, du métal au rock, en passant par le blues et le jazz.

Mais si le C.A.B existe, ce n’est pas que pour rester en studio. Il a été créé spécialement pour trouver sa place dans un pedalboard et l’utilisation live est possible (et recommandée).

A ce niveau, pas de souci, la connectique d’entrée / sortie est fournie et permet de faire face à tous les cas : un switch  de niveau d’entrée (line ou guitare), un autre de sortie (line ou ampli), un jack d’entrée et un de sortie, plus une sortie casque et une midi In. Et enfin, on a droit à une prise USB pour brancher son Torpedo C.A.B sur son PC ou son Mac pour charger de nouveaux modèles d’enceintes.

P1090481

Bref, vous l’avez compris, j’ai vraiment aimé ce Torpedo C.A.B. C’est un boite à outil pour le guitariste moderne, à la fois utile en studio ou pour le home studio, en live ou simplement pour jouer au casque avec une qualité professionnelle. Reste que le prix (499 € TTC prix public) ne le met pas à la portée de toute les bourses, mais si vous voulez LE son, c’est le prix à payer.

estouffade de volaille thumbnail

L’estouffade de volaille

Encore un grand classique de ma belle famille. Cette recette d’estouffade de volaille est vraiment simple à préparer et goûteuse. un plat d’hiver délicieux à avoir dans sa panoplie.

Estouffade de volaille

Ingrédients :

  • un poulet
  • 200 g de lardons fumés
  • 2 oignons
  • 6 carottes
  • 40 g de beurre
  • 1 bouquet garni
  • 25 cl de bouillon
  • 20 cl de vin blanc sec
  • sel et poivre
  1. Découper le poulet en morceaux (vous pouvez aussi utiliser des hauts de cuisse et / ou des cuisses. Mais privilégiez des morceaux avec os pour plus de goût).
  2. Éplucher les oignons et les carottes. Les couper respectivement en lamelles et en tronçons de 5 mm
  3. Faire fondre le beurre dans une cocotte. Ajouter les oignons, lardons et morceaux de poulet. Faire cuire sur feu doux jusqu’à ce que le poulet soit bien doré.
  4. Ajouter les carottes, le vin et le bouillon. Saler et poivrer. Le poulet doit être juste couvert par le liquide. Adapter la dose de bouillon pour que ce soit le cas.
  5. Laisser une bonne heure à feu doux (ou dans le four à 160° si votre cocotte le permet).
  6. Servir bien chaud avec un bon riz blanc.
header_pingouin_tres_blanc.jpg

Les 10 articles les plus lus en 2013

Je suis pile à l’heure (à la minute même) pour me faire une petite rétrospective. C’est toujours marrant (peut être seulement pour moi, le taulier de séant), de savoir ce que les gens viennent chercher sur ce blog. Les thématiques étant larges, il y en a pour tout le monde, mais qu’est ce qui fait le plus venir les lecteurs sur ce site ?

Voici donc le top 10 des billets les plus lus en 2013 :

Comment créer des modèles de message dans Gmail : de loin le plus lu, faut croire que ce n’est vraiment pas ergonomique (et je le confirme)

Présentation de 3 lecteurs audio installables sous Ubuntu : un article que j’avais commis dans un numéro de Linux Identity. Il est vrai qu’il y a un paquet de lecteurs disponible et mon humble contribution n’en effleure que 3.

Une machine à pâtes à vendre pas cher chez Lidl : même périmé, c’est un billet qui draine des lecteurs …

Supprimer la demande de mot de passe du trousseau dans Ubuntu 9.04 Jaunty : idem

Changer la pile d’une cartouche de Gameboy : celui là est vraiment étonnant. Ça veut donc dire qu’il y a toujours des gens qui jouent avec de vieilles Gameboy. Après tout pourquoi serais-je le seul ;-)

[WordPress] Comment corriger l’erreur planification manquée : très utile quand on a un blog WordPress !! A même servi à Jon de GuitarNoize (qui est pourtant développeur Web)

Guitar Pro 5 : avoir les diagrammes d’accord en même temps que la partition : l’interface est tellement riche que ça ne m’étonne pas que ça serve encore.

Gérer deux écrans avec Ubuntu et Nvidia Settings : il n’y a pourtant pas tant e monde avec un dual screen à la maison.

Enregistrer un flux audio en sortie de carte son sous Linux : ahh les émissions non podcastées.

Floating guitars, des supports de guitares invisibles et classieux : un de mes coup de coeur matos de 2013. La classe. Un poil cher quand même

La surprise, c’est qu’il n’y a pas de recette de cuisine dans ce top 10, alors que c’est de loin la catégorie la plus représentée. En revanche, les astuces sous Linux sont bien présentes. Et un billet guitare fait une timide apparition en 10ème position.

Et à titre de comparaison, voici les billets écrits en 2013 les plus lus :
Les lecteurs audio dans Ubuntu : ma prose dans Linux Identity intéresse, tant mieux

[WordPress] Comment corriger l’erreur planification manquée : voir ci dessus

Floating guitars, des supports de guitares invisibles et classieux : voir ci dessus

Candy Crush Saga : remettre son compteur de vie à 5 : ce billet est un bon investissement pour les mois et les années à venir je pense. Faut dire que c’est un bon jeu.

Planches Fender, luthier et cuisinier, même combat : belle surprise. Cuisiniers guitaristes, faites vous connaitre.

[Vidéo] Super démonstration de magie électronique propulsée par l’open source : une belle vidéo, je suis content qu’elle pointe son nez dans ce top 10.

Le premier Apéro Riff était un succès : encore une belle expérience de 2013. Je regrette de n’avoir pas pu me rendre au deuxième.

Le pain pita à la poêle : oh, une recette de cuisine. Pas celle que j’aurai pensé arriver là.

Comment obtenir un flux RSS pour les timelines Twitter avec l’aide de Google Scripts : une astuce hyper pratique dont je me sers tous les jours pour suivre mes twittos favoris (j’ai horreur des clients Twitter). Twitter, je te maudis de ne plus proposer de flux RSS.

Tabernacle, vla un beau Caribou chez Duesenberg : une bien jolie guitare d’un excellent facteur d’instrument allemand qui n’a pas encore la renommée qu’il mérite.

Bon, en 2013, on voit quand même la nette apparition des billets à propos de la guitare et a me fait plaisir. Normal, c’est l’année de la reprise en douceur. Je compte encore forcer le trait en 2014. Mais je garde mon côté hétéroclite, trop la flemme de me disperser sur plusieurs blogs.