Wenger Couteau suisse géant_ Amazon.fr

[Mort de rire] Besoin d’un Couteau suisse ?

La poilade du jour vient en direct de chez Amazon. On y trouve de tout, même des produits totalement improbables. Comme ce couteau suisse géant :

Wenger Couteau suisse géant_ Amazon.fr

Je passe déjà sur l’idée saugrenue de fabriquer un tel machin, c’est juste l’antithèse du couteau suisse traditionnel. Pas transportable, pas pratique. Mais bon, à la limite.

Mais là où ça devient vraiment drôle, c’est quand on lit les commentaires. Il doit y avoir un concours du plus délirant, car c’est vraiment la fiesta.

Petit florilège :

 Je me suis offert ce bel object il y a un peu près 2 ans. Tout d’abord un mot sur la livraison: pensez à libérer de la place dans votre jardin pour que le camion-grue puisse le livrer. Le coffret (en fait un grand abri de jardin) est très utile pour protéger votre beau couteau.
Après avoir lu les 12388 pages du manuel d’utilisation (un peu succint à mon gout, certaines fonctions ne sont pas très bien expliquées), j’ai commencé à l’essayer il y a à peu près deux semaines et voila mes premières impressions (sur ce que j’ai pu tester):
La prise en main est assez bonne, compte tenu de la compacité de l’objet quelques compromis sont inévitables. Par exemple le creuseur de tunnel a tendance à vibrer à grande vitesse, ce qui peu ètre assez désagréable mais en réduisant la vitesse à 10 m/s tout se passe sans problème.
Un point négatif est la locomotive à vapeur. Pourquoi ne pas utiliser une locomotive diesel ou éléctrique, comme la concurrence le propose, surtout que le charbon n’est pas livré avec ? 200 km de rails (rétractables) sont je pense aussi un peu juste.
Le microscope éléctronique n’est pas aussi puissant que celui décrit sur le site (merci à Amazon de corriger). À la place d’un téléscope de 6m à 4000 KW , on n’y trouve qu’un plus petit de 4.53 m à 2000 KW. Mais c’est suffisant pour mon usage et les piles (Uranium 235) sont livrées avec. La combinaison de plomb pour changer les piles se trouve dans l’étui, ainsi que 2 piles de rechange. Des piles moins chers importées de Corée du Nord ou d’Iran fonctionnent aussi selon le manuel d’utilisation.
Certains gadgets sont aussi bien pensés: le four à pizza par exemple, avec lequel j’ai pu nourrir tout mon village (400 personnes) pendant la mi-temps de finale de la coupe du monde féminine. Attention, il utilise les mèmes piles que le téléscope, alors pensez à l’éteindre quand vous ne vous en servez pas.
Attention aussi, certaines fonctions ne sont pas utilisables simultanément. Ainsi la mongolfière ne peut pas ètre gonflée pendant que l’accélérateur de particule est en marche.
Une fonction que je trouve géniale est l’arrèt de bus mobile, comme ca je ne rate plus jamais mon bus.

Dernière remarque: l’attache caravane est certes livré avec, mais pas la caravane. Pour ce prix la, c’est un peu chiche. De mème on est en droit d’attendre de trouver un aspirateur (pour nettoyer les miettes des pizzas) mais je ne l’ai pas encore trouvé (se trouve dans la mezzanine ,à coté des toilettes d’après le manuel)

Dans l’ensemble c’est un bon couteau avec pleins de fonctions, mais un peu cher compte tenu que certaines d’entre elles sont mal utilisables ou carrément indisponibles (le dictionnaire et le correcteur d’ortografe)

Un autre

un très bel outil qui m’a été offert pour ma fête des mères. Petite déception par contre, mes proches m’ont offert le modèle des années 80 et j’avoue avoir quelques difficultés à rentabiliser certaines fonctions..Le mange disque ne lit pas mes CD (oublions les formats mp3) et l’arrêt de bus cité dans un commentaire précédent est chez moi un parcmètre (en francs suisses, avouons, c’est peu pratique).
La cafetière ne fait pas les expressos, le fer à repasser est un peu encombrant (centrale vapeur). Le micro-ondes – sur mon modèle- est un grille pain, et la friteuse a tendance à chauffer.
Le dénoyauteur à olives est bluffant (2800 olives à la minute) et accepte aussi les cerises, ce qui me permet de réaliser de savoureux clafoutis cuits à point par le four inclus dans l’objet.
Le chauffe biberon est idéal, et me permet de donner du lait à parfaite température à ma progéniture. Par contre, le tire-lait est un peu douloureux, mais bon, c’est un bon objet au final.
Belle technologie !

Si vous avez quelques minutes à perdre, il y en a une vingtaine, tous plus savoureux les uns que les autres.

paris brest thumbnail

Le Paris-Brest

Voilà ce que ça donne de regarder des émissions de télé réalité à la télévision. Quelques épisodes du « Meilleur pâtissier de France » et on se retrouve à avoir une furieuse envie de Paris Brest. Heureusement, on trouve facilement la recette sur le net alors, ce n’était qu’une question de temps avant que Madame ne s’y mette.

Ça vaut le coup, c’est une tuerie cette recette. Pas trop lourd, des choux aériens, une crème délicieuse. Bref, le kiff.

Ingrédients :

Pour la pâte à choux :

  • 125 g d’eau
  • 2 g de sel
  • 2 g de sucre semoule
  • 60 g de beurre
  • 80 g de farine T45
  • 125 g d’œufs entiers
  • 3 càs d’amandes effilées
  1. Chauffer le four à 180° chaleur statique.
  2. Porter à ébullition l’eau, le sel, le sucre et le beurre.
  3. Hors du feu ajouter en une seule fois la farine préalablement tamisée.
  4. Remettre la pâte sur le feu et la dessécher à feu doux et à la spatule.
  5. Hors du feu incorporer les œufs légèrement battus petit à petit. Il faut bien attendre que la pâte soit homogène entre chaque ajout.
  6. Dresser à la poche à douille et sur un papier cuisson ou une feuille de cuisson une couronne de 20 cm de diamètre et le reste en choux de 3 cm de diamètres. Parsemer la couronne d’amandes effilées (ne faites pas comme nous …).
  7. Faire cuire 35 minutes sans ouvrir le four.
  8. Laisser refroidir sur grille à température ambiante.

Pour le crémeux au praliné :

  • 1 feuille de gélatine soit 2g
  • 155 g de lait frais entier micro filtré
  • 2 jaunes d’œufs
  • 30 g de sucre semoule
  • 15 g de maïzena
  • 80 g de praliné
  • 70 g de beurre doux
  1. Faire ramollir la gélatine 15 minutes dans de l’eau très froide.
  2. Porter le lait à ébullition.
  3. Dans un saladier mélanger les jaunes, le sucre et la maïzena. Verser petit à petit la moitié du lait dessus puis remettre le tout dans la casserole. Laisser épaissir sans cesser de remuer.
  4. Hors du feu ajouter la gélatine essorée ainsi que le praliné.
  5. Remettre dans un saladier et quand la crème est tiède (entre 35 et 40 °), ajouter le beurre froid en morceaux au fouet.
  6. Filmer au contact et réserver 1 heure au réfrigérateur.
  7. Au moment de dresser, mettre la crème froide dans le bol du robot et la fouetter à vitesse moyenne 3 min.

Dressage du Paris Brest

  • sucre glace
  1. Couper la couronne dans le sens de la hauteur.
  2. Mettre une première couche de crème à la poche à douille.
  3. Placer ensuite des moitiés de choux sur cette première couche et remplir chaque coque de choux et remettre une deuxième couche de crème.P1100891P1100897
  4. Refermer la couronne et la saupoudrer de sucre glace.

P1100902

Attention, ça part très très vite !!!

Via La cuisine de Mercotte

Poulet sucré gingembre thumbnail

Le poulet sucré au gingembre

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de recette de Ken Hom, bien m’en a pris avec ce délicieux et piquant poulet sucré au gingembre. Pas de piment cette fois, tout le kick vient du gingembre. Il n’en est rien resté … C’est bon signe à la maison.

P1110131

Ingrédients :
Pour la marinade

  • 2 càc de sauce soja légère
  • 1 càc de sauce soja corsée
  • 1 càs de vin de riz
  • sel et poivre
  • 1 càc d’huile de sésame
  • 1 càc de Maïzena

Pour la recette en tant que telle

  • 1 kg de cuisses et hauts de cuisses de poulet désossés et sans peau
  • 1 càs d’huile d’arachide
  • 2 càc d’huile de sésame
  • 3 càs de gingembre haché
  • 2 càs de sauce soja corsée
  • 2 càs de sucre
  • sel et poivre
  • 15 cl de bouillon de poulet
  • 2 càs de vin de riz
  • des oignons verts émincés
  1. Découper les morceaux de poulet en tronçon de 5 cm environ.
  2. Mélanger dans un saladier tous les éléments de la marinade. Y ajouter le poulet et bien mélanger pour recouvrir toute la viande de la marinade. Laisser reposer au minimum 30 minutes à température ambiante.
  3. Pendant ce temps, préchauffer le four à 220°.
  4. Égoutter le poulet et le disposer en une seule couche dans un plat allant au four. L’arroser avec l’huile de sésame et l’huile d’arachide. Remuer pour bien répartir la matière grasse.
  5. Enfourner pour 25 minutes et retourner les morceaux de poulet à mi cuisson pour qu’ils soient dorés de chaque côté.
  6. Dans une poêle sur feu vif, faire revenir 1 minute le gingembre.
  7. Ajouter ensuite la sauce soja, le sucre, le sel, le poivre et le bouillon.
  8. Faire  réduire le tout de moitié sur feu doux puis ajouter le vin de riz et laisser chauffer 2 minutes.
  9. Ajouter enfin le poulet et remuer pour qu’il se couvre de sauce et se réchauffer.
  10. Servir avec une garniture d’oignons verts et un bon riz blanc vapeur.

P1110135

terminal_gnome

Coverlovin télécharge les pochettes de vos albums de musique pour vous

Je suis en train remettre sur mon nouveau disque dur tous les mp3 que j’ai sauvegardé sur CD et DVD depuis 10 ans. Et ensuite, une bonne sauvegarde de tout ça histoire de faire ceinture et bretelles.

En dehors du travail herculéen de mettre les galettes et d’attendre que ça se passe pendant la copie (sans parler des doublons, des cd abimés, …), je me paluche ensuite tous les dossiers pour tagger mes albums. Un par un …

Alors quand je rapatrie la musique dans Quodlibet, j’aime bien avoir l’image de l’album en question. Il y a bien un plugin pour faire ça, mais c’est encore un par un. Donc ça suffit. Un peu d’automatisation ne peut pas faire de mal. Donc un peu de recherche m’a permis de trouver sur Webupd8 un petit script python bien sympathique et assez efficace.

Coverlovin (c’est son nom) va en ligne de commande scanner dans un répertoire qu’on lui indique de manière récursive les tags des albums et recherche un peu partout sur le Net la pochette correspondante.

Pour le lancer, on le télécharge d’abord (ici), on le décompresse dans un dossier. Puis dans un terminal on se place dans le-dit dossier. Et on lance la commande suivante :

./coverlovin.py "/chemin/vers/les/mp3s"

Ensuite en fonction du nombre de jaquettes à rapatrier ça peut prendre plus ou moins de temps. Profitez-en pour admirer la variété des site que le script va crawler …

En ce qui me concerne, il y a eu très peu de ratés et dans plus de 95% des cas, il a récupéré la bonne pochette. Donc mission réussie et un certain temps de gagné.

Via Web Upd8.

pizza blanche coppa thumbnail

La pizza blanche à la Coppa

J’ai lu récemment qu’une bonne pizza à l’italienne ne devrait pas comporter plus de trois ingrédients à la fois. Avec cette pizza blanche à la coppa, j’y suis presque arrivé … Encore un effort.

P1100667

Ingrédients :

  • 1 pâton de pâte à pizza
  • 1 ou 2 càs de crème fraiche épaisse
  • 6 tranches de coppa
  • 5 tomates cerise
  • 1 oignon vert
  • 1 boule de mozzarella
  1. Étaler la pâte en cercle fin en essayant de garder plus d’épaisseur sur les bords. Pour ça rien ne vaut les mains.
  2. Répartir la crème fraiche sur la pâte (posée sur une plaque idéalement).
  3. Ajouter le reste des ingrédients : mozzarella en morceaux, tomates cerise, oignons verts et coppa
    P1100666
  4. Enfourner dans votre four préchauffé à la température la plus élevée possible (chez moi 300 °C) jusqu’à ce que la pizza soit cuite, normalement pas plus de 3 ou 4 minutes si le four est bien chaud. Quand le fromage est fondu, ce devrait être prêt.

P1100669

Le Tonic Mojito

Je ne suis pas un grand fan d’alcool, qu’on se le dise. Mais un petit cocktail bien frais et qui se sirote, je ne suis pas contre. En voilà un bon exemple, sur une base de mojito.

pour 1 personne

Ingrédients :

  • 5 cl de gin
  • 3 cl de jus de pamplemousses
  • 15 cl de tonic (schweppes)
  • 4 ou 5 feuilles de menthe
  • 1/2 citron vert
  • 1/2 cuillère de cassonade ou de sucre roux
  1. Couper le demi citron vert en 4 quartiers. Les mettre dans le verre.
  2. Ajouter le sucre, les feuilles de menthe et malaxer un peu tout ça avec un pilon, un manche de cuillère, bref un ustensile.
  3. Ajouter le gin et le jus de pamplemousse.
  4. Mettre quelques cubes de glace et finir avec le tonic. La dose est indicative et dépendra des goûts de chacun.

A consommer avec modération bien sûr.

Via 1001Cocktails.