Archives mensuelles : mai 2008

Changement de Favicon chez Google

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais depuis quelques jours le favicon des services Google a changé. Voici à quoi il ressemble désormais.

Favicon

Il était temps car l’ancien commençait vraiment à dater et à mon goût était un peu trop simple, même si il était instantanément reconnaissable, ce qui est une très bonne chose en terme de visibilité de la marque.

J’aime bien ce nouveau logo (ils l’ont choisi bleu, ma couleur préférée) et vous qu’en pensez vous ?

EDIT : en vérifiant par acquis de conscience ils sont revenus à l’original. Vont-ils faire comme sur Google.com qui change de police et de thème et changer le favicon régulièrement ?

Répandez la bonne nouvelle Firefox 3

La fondation Mozilla va tenter une opération marketing inédite pour le lancement de la nouvelle version de Firefox. En effet, elle demande à tous les utilisateurs de venir télécharger le même jour cette nouvelle mouture afin d’établir le nouveau record du monde du programme le plus téléchargé en une journée. Nom de code « Download Day ».

Spread the Word

La date en question n’est pas encore déterminée (à cause de bugs détectés dans la version 3.0 RC1 et qui ont reculé le lancement jusqu’à leur résolution), mais vous pouvez d’ores et déjà vous engager sur le site mis en place pour l’occasion à venir rapatrier le fureteur le jour J. Au moment où je vous parle 302 921 promesses ont été enregistrées.

Lorsque la date aura été définitivement fixée, vous recevrez un mail dans votre boite pour vous l’indiquer et vous permettre de participer.

Répandez la bonne parole vous aussi, Firefox étant un navigateur nettement plus évolué et évolutif qu’Internet Explorer. Je vous engage à passer au libre, d’autant plus que la nouvelle version sera encore plus rapide, plus stable et sécurisée. Je l’utilise tous les jours sous Crunchbang et je ne changerais pour rien au monde.

Fonds d’écran Linux Unix et BSD sympathiques

Voici quelques uns des fonds d’écran que j’ai trouvé sur un site en anglais au gré de mes séances de surf. Le billet d’origine dévoile 20 wallpapers à base de Linux et de BSD, je n’en garderais que 5 pour ne pas faire du repompage bête et méchant. Ils ne sont pas forcément dans l’ordre dans lequel je les préfère.

1. Fedora


2. Debian

3. FreeBSD 4. Open BSD

5. Suse

L’auteur d’origine avait déjà balisé la voie avec une liste des 25 fonds d’écran Linux les plus cools (enfin pour lui, moi je préfère la deuxième tournée).

Et vous quel est votre favori ?

Mon CD de Hardy Heron est arrivé

Depuis une bonne semaine en fait, j’ai reçu mon CD gratuit d’Ubuntu Hardy Heron, commandé par Shipit. Comme prévu, ça n’a mis que 3 semaines ce qui est plutôt raisonnable. Je m suis donc empressé de l’installer sur mon vieux portable Toshiba (512 Mo de RAM et un vieux Celeron). Ca tourne sans problème, mais je ne me suis pas attardé, car ça m’a un peu foutu le bordel dans mes partitions. Je reviendrai là dessus dans une prochain billet.

Donc si vous avez le temps, que vous êtes tentés par une ou plusieurs version d’Ubuntu et que vous n’avez qu’un vieux modem, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Des batteries au rabais pour l’Eeepc 900 en France

BatterieBlogeee.net nous confirme l’information donnée par une représentante britannique d’Asus au site Register Hardware, l’Europe n’aura pas droit aux batteries 5800 mAh (contrairement aux Etats-unis ou à Hong-Kong), mais bien à des 4400 mAh pour ses EeePC 900. Ce qui veut dire, comme je l’avais relayé dans un précédent billet que l’autonomie du Eeepc 900 devrait osciller en 30 et 90 minutes suivant l’usage.

Voici la justification avancée par Asus pour une telle différence de traitement (traduction mise en ligne par Pierre sur son site et que je me permets de reprendre telle quelle) :

« Asus propose différentes machines pour différents marchés. En Europe, nous distribuerons des batteries 4400 mAh avec le EeePC 900. Toutefois nous offrons une garantie de 2 ans dans le pays où vous achetez un EeePC 900.
De la même façon qu’il y a un équilibrage entre la version XP et la version Linux du EeePC 900 où l’on paye la licence de Windows au détriment de la capacité du disque SSD (12Go contre 20Go), en Europe nous avons équilibré la garantie et la batterie. »

Une telle mauvaise foi est absolument hallucinante et pourrait même être risible si bien sûr ce n’était pas les consommateurs les dindons de la farce. Faire passer une garantie de 2 ans (qui est une obligation légale au niveau européen qui vient de devenir applicable en droit français) comme un avantage susceptible de justifier l’amputation de l’autonomie d’un terminal mobile (essayez d’être mobile longtemps avec une telle batterie, vous m’en direz des nouvelles) relève du foutage de gueule !!

Mon sentiment c’est qu’Asus doit se débarrasser d’une cargaison de batteries 4400 mAh et que c’est le marché européen qui a gagné le gros lot.

Ils avaient fait la même chose à Hong Kong à la sortie du Eeepc 900 en avril et devant le tollé général qui a suivi, Asus a du mettre en place un remplacement de toutes les batterie originales pour des 5800 mAh. Rien de tel en vue pour l’Europe.

Donc en ce qui me concerne, pas question d’acheter ce modèle d’Eeepc, autant acheter un portable d’entrée de gamme, car il faudrait alors racheter une batterie de plus grande capacité (qui et bien sûr vendue par Asus !!), ce qui nous ferait arriver au même montant. Bien sûr on perd en portabilité mais mon portefeuille lui, a choisi.

Ou alors ce sera l’un des nombreux concurrents d’Asus qui va se frotter les mains de cette erreur stratégique.

Dernière solution (mais le doute m’habite comme on dit chez moi), c’est que le Eeepc 901 sera lui pourvu d’une batterie digne de ce nom et reviendra en grâce en faisant oublier le faux pas d’Asus avec le 900. Sauf si d’ici là les consommateurs ont déjà reportés leur choix sur les ultraportables de MSI, HP, …

Muffins aux petits pois, chèvre et citron

Voici une recette que j’ai récupéré lors d’un de mes passages dans un magasin Picard surgelés. Je l’ai adaptée car elle est pour le moins sommaire dans sa version originale. C’est à se demander s’ils les testent avant de les imprimer. Mais au final, c’était plutôt pas mal.

Ingrédients pour 6 muffins :

  • 100 g de petits pois surgelés
  • deux fromages de chèvre
  • 100 g de farine
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 2 oeufs
  • 1 yaourt
  • 3 c à s d’huile d’arachide
  • 1 citron jaune
  • sel et poivre
  1. Préchauffez votre four à 190 ° (thermostat 6-7)
  2. Mélanger la farine et la levure dans un bol
  3. Dans un saladier, fouettez les oeufs, le yaourt, l’huile et le zeste du citron. Saler et poivrer à votre goût.
  4. Incorporez ensuite le mélange farine et levure plus le jus de citron. Attention, il ne faut pas trop travailler la pâte, sinon le muffin sera dur.
  5. Faire cuire les petits pois comme indiqué sur l’emballage. Les passer sous l’eau froide (cela arrête la cuisson et préserve la belle couleur verte). Ajouter les à la pâte.
  6. Couper le chèvre en gros cubes et les incorporer à la pâte.
  7. remplir les moules à muffins aux 2/3. N’oubliez pas de les graisser si ce ne sont pas des moules en silicone (je vous recommande fortement d’investir dedans, ils n’ont que des avantages).
  8. Faire cuire 35 minutes et tester la cuisson avec un couteau que vous planterez dans l’un d’eux. Si la lame ressort sèche, c’est prêt.

Vous pouvez les servir tièdes ou chauds avec une bonne salade.

Emmener partout ses logiciels préférés grâce aux applications portables

J’ai découvert récemment la possibilité d’utiliser partout grâce à une simple clé USB les logiciels qui me servent quotidiennement. En effet, on peut désormais faire tenir sur un autre support que le disque dur tous les fichiers nécessaire pour faire tourner ces programmes. C’est vraiment très pratique, notamment si vous êtes en déplacement continuel et / ou si vous n’avez pas les autorisations nécessaires pour installer de programmes sur l’ordinateur du boulot. On appelle ce type de logiciels, des applications portables.

Vous pouvez vous aussi en profiter si vous avez à votre disposition une clé USB d’au moins 128 Mo et une connexion à internet. Vu les prix des clés désormais, je pense que 95 % des gens pourront utiliser cette astuce.

Sauf exception, vous ne pourrez pas utiliser les fichiers d’installation classique des logiciels. Il faut trouver la version « portable » que vous irez simplement transférer sur votre clé. Heureusement, de nombreux sites recensent des liens vers ces applications portables. Voici une petite sélection en français. Vous pourrez en trouver d’autre en cherchant sur Google. Si en connaissez d’autres sympas, n’hésitez pas à laisser l’adresse en commentaire, je mettrai le billet à jour.

Voici la liste des applications que j’ai stocké sur ma clé et qui me servent le plus régulièrement :

  • Audacity : retouche et de traitement audio
  • Mp3 Split Join : découper et coller des fichiers mp3
  • Cdex : extraction de cd
  • Winamp : player audio
  • Screamer Radio : ecoute de radios du monde entier en streaming
  • Mp3Tag : met à jour simplement les étiquettes (tags) de vos fichiers mp3
  • Gimp : retouche de photographies
  • 7zip : logiciel de décompression / compression
  • Ditto : presse papier nettement amélioré
  • FS Capture : logiciel de capture d’écran avancé
  • Snapkey : logiciel de capture d’écran plus simple

Tous ces logiciels sont gratuits et / ou open source dans les versions que j’utilise.
Il reste à les utiliser. Pour ça rien de plus simple. Soit vous cliquez sur le fichier exe du lanceur que vous aurez choisi et ensuite vous naviguez dans son interface pour lancer l’application de votre choix. Soit vous allez directement lancer l’application en cliquant sur son exe dans le dossier de la clé USB. C’est simple non.

Il ne me manque qu’une chose qui serait sympa, ce serait de rendre portable Guitar-Pro ou TuxGuitar pour pouvoir lire mes fichiers GP partout. Si vous savez si ça peut se faire ou connaissez la manip, prévenez moi.

J’espère que cette petite présentation vous aura été utile et que vous aussi vous succomberez au charme des applications portables.