Archives mensuelles : juillet 2008

Nouilles au gingembre et à la cacahuète

Cette fois-ci c’est une recette tirée de mon émission de cuisine préférée, The Surreal Gourmet présentée par Bob Blumer sur la Food Channel canadienne. Si vous arrivez à mettre la main sur ces émissions, je vous les recommande chaudement, ce gars est un barge, dans le bon sens du terme. C’est un régal à regarder (si vous parlez anglais, of course).

Cette recette est un aménagement tout à fait personnel de Bob d’un plat à tendance indonésienne / sud est asiatique. Il est aussi bon froid, que chaud (même si j’ai une nette préférence pour la seconde option). Il propose de faire la recette avec des nouilles soba (qui sont à base de sarrasin, autant dire presque introuvables), mais je les fais en général avec des nouilles Udon que l’on trouve plus facilement. Mais des classiques au blé feraient aussi bien l’affaire.

Ingrédients :

  • 3 c à s de beurre de cacahuètes
  • 4 cm de gingembre (ou moins si vous aimez moins fort)
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c à soupe de vinaigre de vin de riz
  • 1 c à s de sauce soja
  • 1 c à s d’huile de sésame
  • piment au goût de chacun
  • 1 c à soupe de sauce de poisson
  • 200 g de crevettes cuites
  • 4 oignons verts
  • 1 poivron rouge
  • 100 g de pois gourmands
  • un petit bouquet de coriandre fraiche
  • 1 carotte
  • cacahuètes
  1. Mettez le beurre de cacahuètes, le gingembre, l’ail, le vinaigre, la sauce soja, la sauce de poisson et l’huile de sésame dans un blender ou un mixer (plus facile avec  un mixer). Mixez jusqu’à ce que vous ayez une pâte bien lisse. Gouter et rectifier l’assaisonnement comme vous l’aimez.
  2. Pendant ce temps, faites chauffer de l’eau salée.
  3. Découpez le poivron rouge en fines lamelles, détaillez l’oignon vert finement, râpez la carotte et hachez la coriandre.
  4. Quand l’eau bout, jetez dedans vos nouilles et les pois gourmands (sauf si vous les aimez crus, auquel cas vous pourrez les ajouter tels quels avec les autres légumes). Laissez cuire le temps indiqué sur le paquet et égouttez en réservant un peu de l’eau de cuisson.
  5. Mettez un peu d’eau de cuisson des nouilles dans la pâte aux cacahuètes pour qu’elle soit suffisamment liquide pour être versées sur les nouilles.
  6. Mélangez les nouilles, les légumes, les crevettes, la pâte au beurre de cacahuètes et la coriandre pour que ce soit bien uniforme.

Faire défiler un page internet au clavier

Je suis un gourmand de raccourcis clavier et je dois avouer que celui là, qui est pourtant basique au possible, je ne l’ai découvert qu’il y a deux jours (et tout seul en plus).

Pour faire défiler vers le bas une page dans votre navigateur (enfin dans Firefox c’est sûr, IE je ne sais pas), il suffit d’appuyer sur la barre d’espace.

En plus, dans Google Reader, le fait d’appuyer sur la barre d’espace fait s’ouvrir les billets au fur et à mesure en plus de les faire défiler vers le bas.

J’adore !!

Pour remonter vers le haut de la page, il suffit de presser Shift + Espace

Tajine d’agneau aux abricots

Le tajine est à la fois le plat et le contenant servant à le cuisiner. Ce plat est en terre cuite en forme de cône assez caractéristique. C’est un grand classique de la cuisine d’Afrique du Nord, juste derrière le couscous, dont je vous ai présenté la recette dans un précédent billet.

On laisse cuire la viande à l’étouffée avec sa garniture de légumes et d’épices. Ce qui est sympa avec ce plat, c’est que l’on peut y mettre un peu tout ce qu’on veut (poulet, agneau, abricots, poires, pruneaux, dattes …).

La recette que je vous présente ici est à base d’agneau et d’abricot. La patate douce amène une épaisseur à la sauce qui est très agréable en bouche. Bref, l’essayer c’est l’adopter.

Ingrédients :

  • 250 g d’abricots secs
  • 180 ml de jus d’oranges
  • 125 ml d’eau bouillante
  • 4 c à s d’huile d’olives
  • 900 g de filet d’agneau en morceaux
  • 2 poivrons rouges grossièrement coupés
  • 2 patates douces en gros cubes
  • 3 gousses d’ail pilées
  • 1 c à c de canelle moulue
  • 1 c à c de cumin moulu
  • 2 c à c de coriandre moulue
  • 25 cl de vin rouge sec
  • 1 litre de bouillon de volaille
  • 2 c à s de miel
  • 80 g de feuilles de coriandre fraiche
  1. Mélangez les abricots, le jus d’oranges et l’eau dans un bol. Laissez reposer pendant 45 minutes, le temps que les abricots regonflent.
  2. Faites chauffer la moitié de l’huile dans un grand faitout et y faire revenir l’agneau pour qu’il dore de tous les côtés, en plusieurs fois si nécessaire. Réservez la viande.
  3. Faites chauffer le reste de l’huile dans le même faitout et y faire revenir les poivrons, l’oignon, les patates douces, l’ail et les épices jusqu’à ce que l’oignon blondisse et que les épices exhalent leurs odeurs. Versez le vin et portez à ébullition. Baissez ensuite le feu et faites réduire de moitié.
  4. Remettez l’agneau dans le faitout et ajoutez également les abricots avec le liquide de trempage, ainsi que le bouillon et le miel. Laissez mijoter environ une heure à petit frémissement, jusqu’à ce que la viande soit tendre.
  5. Au dernier moment, incorporez la coriandre fraiche hachée grossièrement.

Comme tous les tajines, je les accompagne avec de la semoule, mais ce n’est pas obligatoire, les légumes du plat pouvant suffire.

Pouvoir formater en NTFS sous Linux avec Gparted

J’ai eu un petit souci en voulant formater un morceau de mon nouveau disque dur (ou je me suis racheté une nouvelle bécane !!) en NTFS.

Gparted ne voulait rien savoir et ne me donnait pas la main sur ce format. Pas moyen de formater en NTFS depuis Ubuntu.

J’ai essayé de formater en Ext2 et de la transformer ensuite en NTFS mais ça n’a pas marché.

Après une petite recherche sur les forums d’Ubuntu FR, je suis tombé sur ce thread qui m’a permis de me rendre compte qu’en fait un paquet n’était pas installé. C’est ce paquet (ntfsprogs) qui permet d’appliquer le format tant désiré. C’est d’ailleurs noté dans la notice de la doc Ubuntu (Note à moi-même : toujours lire le manuel !!! RTFM Read The Fucking Manual)

Vous pouvez l’installer en tapant dans un terminal la commande suivante :

sudo apt-get install ntfsprogs

Ou alors en passant par Synaptic et en tapant le nom du paquet.

Et là ça fonctionne. Merci Google

EDIT du 06/12/2008 : ca marche aussi avec Intrepid Ibex

Le Michtoblog est en vacances

Bon c’est la saison qui veut ça, je serai en vacances et sûrement incapable de faire autre chose que du checkage de mails pendant plus de 15 jours.

Vous n’aurez donc rien à vous mettre sous la dent avant fin juillet / début aout, hormis quelques billets programmés et les recettes du lundi.

Je sais que tout le monde s’en fout (puisque vous serez en vacances vous aussi) mais comme ça vous êtes prévenus.

Bons bains de soleil à tous (enfin si dieu veut …)

Le couscous ou plutôt mon couscous

Voici une recette que tout le monde devrait avoir dans sa besace, tellement c’est un succès garanti à tous les coups. On ne présente plus ce plat qui est désormais presque un classique de la cuisine française (!!), avec sa semoule, sa viande et ses légumes. Il a en plus la bonne idée d’être assez diététique si on prend bien soin de retirer la plus grande partie de la graisse de la viande.

Pour 8 personnes

Ingrédients :

  • 1,6 kg de collier d’agneau
  • 1 poule
  • 1,5 kg de semoule de couscous moyenne
  • 4 c à c de sel
  • 1 bocal de pois chiche
  • 2 gros oignons
  • 1/2 tête d’ail
  • 500 g de carottes
  • 300 g de navets
  • 2 branches de céleri
  • 500 g de courgettes
  • 1 boite 4/4 de tomates
  • 4 poivrons
  • 15 cl d’huile d’olive
  • 1 c à s de coriandre moulue
  • 1 c à s de gingembre moulu
  • 1 c à s de cumin moulu
  • 1 c à s de cannelle moulue
  • 1 c à s de paprika
  • 2 clous de girofle
  1. Mettre la semoule dans un grand saladier et lui ajouter 10 cl d’huile d’olive et 4 c à café de sel fin. Travailler la en la frottant entre les deux mains et en la soulevant. Ajouter peu à peu ½ litre d’eau et travailler de nouveau la semoule jusqu’à ce que les grains se séparent. (1 litre d’eau pour 1,5 kg de semoule)
  2. Mettre la semoule dans le couscoussier dans lequel vous aurez préalablement versé 1,5 l d’eau. Portez à ébullition et laisser cuire 20 minutes.
  3. Pendant ce temps, éplucher les légumes et couper en dés réguliers. Hacher séparément l’oignon et l’ail.
  4. Couper le poulet en morceau et nettoyer le mouton. Dégraisser la viande.
  5. Une fois que la semoule est cuite, mettez la de côté dans son couscoussier.
  6. Dans la marmite (vidée de l’eau qui a servi à cuire la semoule), mettre 2 c à s d’huile d’olive à chauffer et faire revenir en plusieurs fois le poulet et le mouton jusqu’à ce que les morceaux soient colorés.
  7. Remettre la viande dans la marmite et ajouter l’oignon que l’on laisse suer en attendant que l’eau s’évapore. Ajouter l’ail, une c à s de chaque épice (paprika, coriandre, gingembre, cumin et cannelle) et 2 clous de girofle. Arroser avec de l’eau jusqu’à affleurement, saler et poivrer puis porter à ébullition.
  8. Ajouter les légumes.
  9. Replacer le couscoussier sur la marmite et laisser cuire 30 minutes.
  10. Servir tous les éléments à part dans un plat différent et mélanger les pois chiches au bouillon.

Vraiment délicieux et gouteux, ce plat est en plus relativement diététique puisque ce n’est que de la viande bouillie avec des légumes finalement. Si elle est bien dégraissée, ce n’est pas très gras non plus.
Bref à essayer de toute urgence.

couscous

La force du réseau

Bon ça fait un peu chaine ou secte, mais j’avais envie de tenter l’expérience. Tout est bon dans ce bas monde pour augmenter son trafic, ses revenus Adsense et faire connaître de nouveaux blogs.

Le principe est simple. Il faut suivre à la lettre les instructions du texte ci dessous et voir ce que ça peut donner en terme de retour.

La machine a été lancée le 19 juin dernier. Pour l’instant, il n’y a pas grand monde, mais qui sait, ça peut grossir très vite. Personnellement, je suis tombé là-dessus via le blog de Jaax.

A vous de voir si vous voulez participer.

Lien vers le texte source : Internet et la force du réseau

Nous allons procéder à un petit test. Je vous invite à laisser un com sous cet article avec le lien vers votre propre site que je m’engage à relayer ci-dessous sur cette même page en “Do-follow” donc. Dans ma side bar je vais de ce pas créer un lien vers ce billet. Je vous invite également à faire de même sur votre site en proposant aux internautes la même idée. Dés que nous voyons dans notre admin qu’une personne fait un lien vers cette page, c’est à dire ce billet, nous faisons de même réciproquement, vous me suivez… ? Je vous garanti aujourd’hui même que si vous jouez le jeu à l’identique sur votre propre site, de multiplier par xxxxx (5) au minimum le nombre de vos visiteurs actuels par mois et donc les revenus adsense…

A ce jour, les participants ayant laissé des commentaires sur ce blog sont :

1 ) – http://jaax.servhome.org/la-force-du-reseau/ |
2 ) – http://adsh.unblog.fr/2008/06/20/la-force-du-reseau/ |
3 ) – http://forums.contre-la-pensee-unique.org/viewtopic.php?f=12&t=110 |
4 ) – http://unanimus.over-blog.com/article-20932927.html |
5 ) – http://galgos-podencos.over-blog.fr/article-20993304.html |
6 ) – http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-21017645.html |
7 ) – http://pourlanimal.forumpro.fr/votez-pour-nous-f37/ |
8 ) – http://animaux-en-peril-de-tortures.over-blog.com/article-21076619.html |
9 ) – http://www.michtoblog.com/2008/07/11/la-force-du-reseau/ |
10 ) – http://paquerette.over-blog.net/article-21163313.html |
11 ) – http://pampam.over-blog.fr/article-21200097.html |
12) – http://blackafricanpositive.over-blog.com/article-21677443.html
13) – http://www.apartrental.com
14) –http://www.rene-girard.com/dofollow-links-liens-do-follow-enlaces/