Histoire de jouets et de Debian

Toy StoryJ’ai deux enfants en bas âge qui adorent Toy Story et le regarde au moins deux fois par semaine (et moi aussi par la même occasion) et je suis un Linuxophile qui utilise Ubuntu quotidiennement (qui est basé sur Debian comme chacun sait). Il était donc normal qu’un de ces quatre, ces deux informations fusionnent.

Je me suis effectivement rendu compte (mais j’ai dû aussi le lire) que les versions de Debian étaient toutes nommées, depuis le commencement de la distribution (enfin de la version 1.1), d’après les noms anglais des personnages de Toy Story du Studio Pixar.

Quel bonheur de penser à linux en voyant Woody faire des crosses à Buzz pendant que la nymphomane bergère les couve concupiscemment des yeux.

Bref, pour ceux que ça intéresse, voici (merci Wikipedia), les différentes versions avec leur nom et quels personnages ils représentent :

1.1     Buzz        Le ranger de l’espace
1.2     Rex          Le tyrannosaure
1.3     Bo            La bergère
2.0     Hamm     Le cochon-tirelire
2.1     Slink        Le chien à ressort
2.2     Potato      Monsieur Patate
3.0     Woody     Le cow-boy
3.1     Sarge       Le chef des soldats
4.0     Etch         L’écran magique
5.0     Lenny      La paire de jumelles     L’actuelle Testing
–     Squeeze     L’extraterrestre à 3 yeux     La future Testing
Sid         L’enfant qui casse les jouets     Correspondra toujours à la version unstable

Je trouve excellent qu’ils aient pris le nom de Sid, le garçon psychopathe sur les bords qui maltraite ses jouets, pour nommer la version « unstable ».

Bon, c’est sûr que ça change d’Ubuntu et ses animaux. C’est en tous les cas plus prévisible et moins pompeux à mon goût.

A ce propos, j’ai appris, grâce à un bilet de Seb, que la prochaine Debian Squeeze comptera pas moins de 33 CD !!! Ca va être long à télécharger si on veut l’intégrale. J’imagine que tout ça correspond aux paquets disponibles et pas à la distribution elle même.

17 réflexions sur « Histoire de jouets et de Debian »

  1. En effet comme le dit Stephane, un DVD Blu Ray sera proposé, ça sera lourd à télécharger mais toujours moins que 33CD et surtout comme il le dit si bien moins lourd à transporter :p
    Sinon en effet les noms sont bien trouvés et ils ont encore de la marge 😀

  2. Pour la version Sid, je ne sais pas si c’est vraiment tiré de Toys Story, car j’ai toujours entendu dire que cela voulait dire: Still In Development
    Je pense que c’est plutôt ça personnellement…

  3. il y a un doute effectivement sur sid :
    « En outre, Sid, ne signifierait pas still in development contrairement à une rumeur répandue. Cependant, il semble que le doute règne encore sur la question … »(source wikipedia)

  4. Le garçon s’appelant Sid, je pense que c’est un heureux hasard ou un bon choix pour l’acronyme.

    Sinon pour le Bluray, c’est bien, mais encore faut-il avoir le lecteur adéquat si on veut le graver …

  5. @ Xavier : je vois que nous partageons la même distrib, Linux Mint.
    C’est vrai qu’elle est forte.
    Je mets ton site dans les RSS et en sidebar.

  6. @agatzebluz: Merci pour le lien en sidebar, mais juste une petite remarque: il manque le ‘r’ à ‘.fr’ :-/
    Je vais mettre le tiens aussi chez moi du coup 😉

  7. Comme l’a effectivement dit agatzebulz, la Sid est un heureux hasard. C’est bien une référence au gosse qui casse les jouets mais, puisque c’est aussi l’acronyme de « Still In Development », les développeurs débian ont choisi de maintenir ce nom pour la unstable.

  8. Les 33 cd, ça doit être toutes architectures supportées confondues (i386, mais aussi Mac G3 et G4, Sparc, Alpha etc.). Sinon, la réflexion « ça change d’Ubuntu et ses animaux » montre que Debian est oublié… Debian existait BIEN avant Ubuntu et utilisait déjà des noms de Toy Story. Donné des noms d’une catégorie donné (les animaux pour Ubuntu) n’a pas été avec Ubuntu…

  9. @ Genma : tu n’as pas compris ce que je voulais dire !!! LOL
    Je suis un gars à prendre au premier degré.
    Ca change d’Ubuntu, ça veut dire, … ça change d’Ubuntu. C’est différent quoi. Pas de jugement de valeur (encore que, les animaux …) ou d’antériorité.

    Et pour faire bonne mesure, puisqu’on m’a fait la remarque déjà, je sais que :
    1 debian est une des plus vieilles distro
    2 Ubuntu n’est pas égal à Linux
    3 On ne dit pas Linux mais GNU Linux

    Après comme dit Cyril Lignac, ce grand penseur, Linux c’est comme on aime.

  10. @genma : non, les 33 CD, c’est uniquement pour l’architecture i386.
    Pour info, etch, c’est 21 CD et lenny 31.
    Mais avec tout ça, on a *tous* les paquets de la distribution.

    Heureusement, un seul CD suffit pour l’installation 😉

  11. Sid signifie les deux, il viens originellement du méchant garçon de Toy’s Story, mais c’est un rétro-acronyme de « Stil in developpement ».

    Pour ce qui est des 33 CDs tout le monde s’en fout vu que tu prends l’ISO bizness card et ça pèse 50 Mo. A l’installation tu as des paquets à jour aussi.

    Télécharger les 33 CDs c’est jamais utile. Si tu n’a pas internet, tu télécharge les 2 ou 3 premiers CDs et si tu veut un paquet qui n’est pas dans l’un de ceux là tu télécharge le CD en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *