Curry vert de poisson tout doux

Voici une très bonne recette de curry qui ne fait intervenir que très peu des épices attachées habituellement à ce que nous les occidentaux appelons un curry. Il s’agit d’un curry vert dont la couleur est donnée par la coriandre ajoutée à la fin de la cuisson et non pas par de la pâte à curry comme elle de la photo d’illustration.

Quoi qu’il en soit, cette recette, que j’ai honteusement piquée dans une émission anglaise (vive internet !!), est délicieuse et pas du tout piquante, donc pas de problème pour la faire manger à des personnes n’aimant pas le piment ou des enfants.

Ingrédients :

  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 2 clous de girofle
  • un bâton de cannelle
  • 8 gousses de cardamome
  • 1 c à c de graines de moutarde
  • 2 oignons
  • 1 morceau de gingembre de 3 cm
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c à s de coriandre moulue
  • 2 boites de lait de coco
  • 1 c à s de garam massala
  • plusieurs feuilles de curry ou à défaut 1 c à c de poudre de curry
  • 800 g de poisson à chair ferme (type dos de cabillaud)
  1. Faire revenir dans l’huile les clous de girofle, le bâton de cannelle, les gousses de cardamome et les graines de moutarde. Laisser cuire jusqu’à ce que les épices dégagent leurs arômes.
  2. Ajouter alors l’équivalent d’un oignon haché.
  3. Pendant ce temps, faire une purée dans un mixer avec l’autre oignon, le morceau de gingembre, l’ail, la coriandre en poudre et quelques c à s de lait de coco.
  4. Ajouter la purée aux épices revenues et faire réduire jusqu’à ce qu’il ne reste plus de liquide.
  5. Ajouter le reste du lait de coco, le garam massala, le curry ou les feuilles de curry et le poisson. Laisser cuire doucement 10 minutes (jusqu’à ce que le poisson soit cuit).
  6. Avant de servir, ajouter la coriandre hachée grossièrement.

Comme d habitude avec les plat ayant un gout très fin, le mieux c’est de servir avec un très bon riz blanc, basmati de préférence.

Bon appétit.

Photo sous licence CC par fotoosvanrobin

5 réflexions sur « Curry vert de poisson tout doux »

  1. (Deux ans plus tard…)
    Cette recette m’inspire, mais un détail m’interpelle: on ne retire pas les épices « solides » avant de servir? Je me vois mal croquer par inadvertance un clou de girofle ou un morceau de cannelle, ce n’est pas très agréable et surtout pas bon! Ça ne te gêne pas toi?

    Il me semble qu’en Inde, on fait revenir les épices dans l’huile, puis on les retire avant d’ajouter le reste des ingrédients.

    Une question: on met les gousses de cardamome entières, sans les ouvrir? Elles dégagent assez leur arôme comme ça? J’ai toujours cru qu’il fallait en dégager les graines. Au passage, je suis une mega fan folle furieuse de cette épice 🙂

  2. @ Mouna : effectivement tu peux retirer les épices avant de servir. La cannelle c’est facile, les clous de girofle et les gousses de cardamome, un peu moins. Mais comme c’est un curry assez liquide, ça ne devrait pas poser trop de problème.

    Je ne suis pas sûr que les indiens retirent les épices après les avoirs faites revenir. Je ne vois pas l’intérêt d’avoir seulement la matière grasse d’aromatisée. Ça ne donnerait pas beaucoup de gout au plat.

    La cardamome, tu peux juste les craquer pour les ouvrir ou les décortiquer et ne garder que les graines, mais dans ce cas là, c’est pas facile d’aller les repêcher. Il vaut mieux les écraser dans un mortier.

  3. Au temps pour moi, j’ai confonfu avec une autre technique: ils font griller les épices dans une poêle à sec pour qu’elles dégagent leur saveur, avant de les piler dans un mortier et de les incorporer à la préparation.

    Merci pour la précision, et à bientôt pour un compte rendu détaillé en bonne et due forme 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *