botte de cresson

Pâtes à la sauce au cresson

Je n’avais pas mangé de cresson depuis une éternité et pour être franc, ça devait être dans une soupe, donc on ne peut pas vraiment dire que je l’ai mangé … Donc quand j’ai vu cette recette dans mon Larousse des pâtes, je n’ai pas hésité, ça m’a trop fait envie. Comme en plus, ce n’est vraiment pas compliqué à réaliser, c’est encore mieux.

Ingrédients :

  • une botte de cresson
  • 50 g de beurre
  • 1 poireau
  • 1 échalote
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 10 cl de crème fraiche
  1. Laver soigneusement la botte de cresson plusieurs fois à l’eau froide. Changer l’eau entre chaque bain, jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de sable.
  2. Blanchir les feuilles de cresson (les passer dans l’eau bouillante) 1 minute afin de les rendre plus digestes. Égoutter et essorer afin d’éliminer toute l’eau.
  3. Mixer le cresson avec le beurre et le réserver.
  4. Éplucher l’échalote, ainsi que le poireau, dont on ne gardera que le blanc. Les hacher puis les mettre dans une sauteuse avec le vin blanc et laisser réduire jusqu’à ce qu’il ne reste plus que l’équivalent d’une cuillère à soupe.
  5. Ajouter la crème fraiche à ce mélange et faire réduire encore de moitié.
  6. Retirer la préparation du feu et y ajouter petit à petit la sauce au cresson en fouettant, assaisonner et garder au chaud.
  7. Mélanger avec les pâtes quand celles-ci seront cuites et servir aussitôt.

Ce genre de sauce est délicieuse avec des pâtes longues type spaghetti ou linguine (mes favoris).

Bon appétit.

Photo sous Licence CC de MillyNeT

12 réflexions au sujet de « Pâtes à la sauce au cresson »

  1. Super bon le cresson, faudrait que je test la recette. Sinon le cresson s’accorde très bien avec du rosbif par exemple, en simple accompagnement non préparé. Un délice.

  2. @ Dhoko : tu veux dire cru comme une salade ou quand même cuit, juste blanchi ?
    Je n’ai pas souvent eu l’occasion d’en manger autrement qu’en soupe et je dois dire que le rosbif, on n’en mange jamais à la maison.

  3. Cru comme une salade, sans sauce. Comme ceci il a un gout vraiment sympa et agréable qui s’accorde bien avec les viandes de type rosbif et famille.

    A vrai dire j’en ai jamais mangé en soupe…

  4. c’est marrant j’adore le cresson mais je n’aurais jamais eu l’idée d’en faire avec des pâtes. je vais essayer ça pour ce soir, on verra la réaction de mon mari :-) (eh oui si ça lui plait pas, ce sera la première et dernière fois …)

  5. bonjour je suis un jeune cressiculteur, je viens de tombé sur ton blog. je vois que tu aimes le cresson de fontaine.
    Si tu es intessé je produit du cresson dans le département de l’Essonne ( 1er dép producteur en France). Avant mon père on a 4 site de production :
    – Vayres sur Essonne
    – D’Huison Longueville

  6. j’ai pas eu le tps de finir

    j’en étai aux sites de production, suite:
    -baulne
    – Saclas.

    Si tu es interrescé, nécite pas à passer, pour connaitre la culture et si tu veux en acheter. (1€/botte).

    a 1 prochaine

  7. Je viens d’essayer cette. Qu’est-ce que c’est BON!!! Avec un goût très original en plus. J’ai juste un peu de mal à voir comment réduire un poireau et une échalote à une volume qui rentre dans une cuillère à soupe; il m’en restait bien plus que ça mais c’était bon quand même!

  8. @ PAJS : merci, c’est une bonne recette en effet.
    Une fois que le blanc de poireau et l’échalote ont bien compoté, il ne devrait pas en rester beaucoup plus qu’une cuillère à soupe. Mais de toute façon le principal c’est de se régaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>