Le mystère du header, le retour de la vengeance (suite et fin j’espère)

Comme certain d’entre vous ont pu le remarquer (vous êtes sagaces amis lecteurs !), l’intervention miraculeuse du grand webmaster n’a pas tenu plus de quelques jours et l’image du header qui se dédouble est revenue hanter ce blog de nouveau.

Heureusement que j’ai des relations, car dhoko, un fervent lecteur de ce blog, confrère GNU-Linuxien, libriste et padawan informaticien professionnel, m’a éclairé de ses connaissances. J’ai donc pu sortir de mon arrière train le majeur et l’annulaire qui y étaient coincés et de ce fait, mettre les mains dans le camboui du css et du html (façon de parler bien entendu).

Je vous épargne les considérations techniques, normalement maintenant c’est réparé et ce qui posait problème ne devrait plus refaire surface (ou  alors je n’y comprends plus rien).

J’en profite pour vous conseiller d’aller faire un tour chez dhoko qui tient un très bon blog, le colibri-libre (que vous retrouvez d’ailleurs dans la sidebar). Vous adorerez notamment son objet mystère du lundi qui vous fera triturer les méninges. En plus, il vient de refaire le thème entièrement avec ses petites mains et le site a désormais sa propre url, ça mérite un coup de pub.

5 réflexions au sujet de « Le mystère du header, le retour de la vengeance (suite et fin j’espère) »

  1. Normalement ça sera bon à 99.999%; donc problème définitivement clos.
    Merci pour le coup de pub 😉 Vraiment sympa aussi la façon dont tu as écris cet article, j’adore.

  2. @ Dhoko : merci ça me touche ce que tu me dis 🙂
    Pour le lien c’est normal, tu t’es donné du mal, toute peine mérite salaire et en plus j’aime beaucoup ton blog. Quand on peut joindre l’utile à l’agréable …

  3. et bien on peut dire que ton header est récalcitrant et qu’il t’aura donné du fil à retordre. mais bon la morale de l’histoire est que l’entraide et les relations existent sur e net contrairement à ce que pense certains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *