Demie victoire judiciaire pour le logiciel libre au Québec

Pour une fois que la justice donne raison au logiciel libre, il faut en parler.Voici des extraits de cette nouvelle vue sur le monde.fr
Une cour de justice du Québec « a estimé que les autorités de cette province canadienne avaient « agi illégalement » en choisissant sans appel d’offres d’acheter des logiciels Microsoft, alors que l’administration aurait aussi pu choisir des logiciels libres comme GNU/Linux. »

Le remplacement des postes de travail et du système informatique de la Régie des rentes du Québec (l’organisme public de retraites) avait été fait sans aucun appel d’offre car « seul Microsoft était capable de répondre à ses besoins ». Celà représentait quand même la coquette somme de 722 000 dollars canadiens (570 000 euros, au cours actuel).

La société Savoir-Faire Linux, qui avait proposé ses services et s’était vue rembarrée, a donc entamé une action en justice. « La Cour a cependant rejeté la demande d’annulation de l’attribution du contrat à Compugen, une société commercialisant les produits de Microsoft. La RRQ et les sociétés représentant Microsoft dans cette affaire ont été condamnées à payer les frais de justice. »

C’est agréable de voir que l’utilisation des logiciels libres remonte et gagne en crédibilité dans les plus hautes sphère de l’État (fut-il canadien). Désormais, il s’agit d’une alternative plus que crédible face au logiciel propriétaire, Microsoft pour ne pas le citer. Et il est vrai que passer un tel contrat sans appel d’offre préalable, c’est prendre le risque de payer beaucoup trop cher, sans compter les risques de malversations (copinage, copinage …).

Via LeMonde.fr.

3 réflexions au sujet de « Demie victoire judiciaire pour le logiciel libre au Québec »

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Planet-Libre, Julie Sergerie and Tony Balt, Cedric Heintz. Cedric Heintz said: Demie victoire judiciaire pour le logiciel libre au Québec http://is.gd/cDPFT […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *