La daube de sanglier aux pruneaux

J’ai la chance d’avoir un papa qui chasse et j’ai de temps en temps des morceaux de gibier à cuisiner. La dernière fois, c’était une jolie pièce de sanglier. C’est une viande qui ressemble au porc en texture mais qui a la couleur du bœuf, qui est assez forte en goût. Ça en fait donc la candidate idéale pour une bonne daube.

Le principe de la daube, c’est un peu le même que le bourguignon. On fait mariner la viande, on la brunit et on la fait cuire longtemps dans du vin à tout petit feu. Ça donne une viande moelleuse et pleine de goût. un vrai bonheur, surtout en plein hiver.

Ingrédients :

  • 1,2 kg de cube de sanglier (ragoût)
  • une douzaine de pruneaux frais ou déshydratés et dénoyautés
  • 200 g de lard frais
  • 300 g de champignons
  • 1 c. à thé de du thym
  • 1 c. à thé de du laurier
  • 100 g d’oignons
  • 50 g de carottes
  • 50 g de navets
  • 30 cl d’Armagnac
  • 1/2 l de vin rouge
  • clous de girofle
  • 3 gousses d’ail
  • 3 échalotes
  • 1 branche de persil
  • sel, poivre
    1. Faites mariner les pruneaux dans l’armagnac pendant 24 h.
    2. Faites une marinade avec: du thym, du laurier, sel, poivre, oignons, carottes, navets, clous de girofle, ail, échalote, persil et suffisamment de vin rouge pour couvrir le sanglier. Laisser 24 heures.
    3. Faites dorer les morceaux de sanglier puis retirez-les.
    4. Mettez à la place 1 gros ramequins d’oignons coupés et 1 ramequin de lard frais et laissez cuire doucement pour faire fondre.
    5. Remettez la viande, ajoutez le jus de la marinade et du bouillon moitié, moitié pour couvrir très largement.
    6. Faites cuire pendant 3 heures minimum en laissant le couvercle un peu entrouvert.
    7. Faites revenir les champignons dans une poêle pendant 20 min.
    8. Ajoutez à la viande, les pruneaux et un peu de leur jus et les champignons 10 à 15 minutes avant de servir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *