Archives mensuelles : juin 2011

La Peach Pie, une tourte aux pêches bien américaine



Suite et fin de notre mois des desserts américains du mois de juin avec la peach pie, la tourte aux pêches. Alors bien sûr comme tous les plats à base de fruits de ce type, il ne faut les réaliser qu’à la saison, car il n’y a rien de pire que des fruits pas mûrs.

pie pêches 03

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée divisée en 2 disques (du diamètre de votre moule)
  • 1 oeuf battu
  • 850 g de pêches en quartiers
  • 1 c à s de citron
  • 60 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 1/2 c à c de cannelle (plus ou moins en fonction de votre goût)
  • 1/2 c à c de muscade (plus ou moins en fonction de votre goût)
  • 30 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  1. Faire préchauffer le four à 220°.
  2. Foncer un moule à tarte ou à manqué avec l’un des deux disques de pâte brisée. Le badigeonner avec l’oeuf battu.
  3. Arroser les pêches avec le jus de citron.
  4. Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, la cannelle, la muscade et le sel.
  5. Ajouter les pêches à ce mélange et bien répartir uniformément pour que chaque morceau de fruit soit enduit.
  6. Verser ce mélange dans le moule. Parsemer de beurre.
  7. Fermer le pie avec le deuxième disque de pâte.
  8. Dorer avec l’oeuf et faire des entailles pour décorer le pie.
  9. Enfourner pour 10 minutes puis baisser à 175° et continuer la cuisson pendant 30 à 35 minutes.
  10. Servir à température ambiante.

Bon appétit.

pie pêches 01

pie pêches 02

Les muffins américains aux pépites de chocolat, chocolate cupcakes

Les américains les appellent cupcakes, (à ne pas confondre avec les muffins anglais) mais quel que soit le nom qu’on leur donne, c’est un petit bonheur pour le 4 heures ou pour le petit déjeuner. Ici, on utilise des pépites de chocolat, mais on peut mettre des fruits coupés en morceaux par exemple (avec des pêches bien mûres ou des poires c’est très bon). Dans ce cas, il faudra mettre plus de sucre dans la pâte pour compenser.

Attention, les proportions sont précises, ça ne rigole pas, ce sont des conversions du système américain à base de cups, d’onces, …

Ingrédients :

  • 263 g de farine
  • 25 g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3/4 de c à c de sel
  • 1 œuf battu
  • 38 cl de lait
  • 8 cl d’huile
  • 1 c à c d’extrait de vanille
  • 150 g de pépites de chocolat
  1. Préchauffer le four à 200 °.
  2. Mélanger les ingrédients secs dans un saladier.
  3. Dans un autre saladier, mélanger les ingrédients liquides.
  4. Mélanger les deux éléments sans trop battre la pâte.
  5. Ajouter les pépites de chocolat et mélanger doucement.
  6. Remplir les moules à muffin jusqu’en haut.
  7. Enfourner et faire cuire une vingtaine de minutes.
  8. Faire refroidir sur grille (enfin si vous avez le courage).

Bon appétit.

Larousse.fr – 21 super dictionnaires en ligne

Que ce soit au travail ou à la maison, quand il faut que je consulte un dictionnaire, français ou de langues étrangères, je n’ai plus à me demander vers quel site me tourner, je n’en ai plus qu’un seul : celui de Larousse.

J’utilise toujours un peu Google translate pour des mots simples mais 95% de mes recherches se font désormais sur ce site.

Tout d’abord, il est très complet en termes de langues avec des dictionnaires en anglais, espagnol, italien et allemand (en ce qui me concerne, je n’utilise que les anglais et espagnol). Ils ont même ajouté il y a peu deux dictionnaires Français – Chinois et Français – Arabe.

larousse

Mais les dictionnaires en eux-même sont également très exhaustifs, puisqu’il est très rare que je ne retrouve pas un mot que je cherche, même avec du vocabulaire un peu technique (ça ne va pas jusqu’à la recherche atomique non plus hein).
Et il y a des petits plus bien sympathiques, comme la prononciation de chaque mot, les conjugaisons des verbes (dans les deux langues) d’un seul clic sur un bouton (très utile), les nombreuses signification des mots (comme dans un dico classique quoi), les expressions qui comprennent ce mot (dans le corps de la définition, mais aussi en barre latérale, ce qui est un bon plus quand on commence à parler la langue pour l’utiliser de suite).

En prime, sur la page d’accueil de chaque dico, on a un petit mémo de culture générale sur des sujets différents à chaque fois, de quoi travailler la langue et s’enrichir un peu de la culture du pays.

On trouve également un traducteur automatique dans la lignée de celui de Google, c’est à dire basique et pas particulièrement transcendant.

Et comme autre bonne idée, il y a des mini guides de conversation à télécharger au format mp3.

Quand en prime on voit qu’il y a également sur les autres parties du site des recettes de cuisine, des accès à des encyclopédies en ligne et des dictionnaires thématiques, il y a de quoi faire.

Bonne culture.

Les cookies aux pépites de chocolats

Pour continuer ce mois des douceurs américaines, une nouvelle recette au chocolat, les cookies. Ceux-ci sont fondants à l’intérieur et croustillants à l’extérieur, mais en général ils n’ont pas trop le temps de rester croustillants puisqu’ils sont dévorés rapidement. La recette vient de chez Papilles, une mine d’or ce site, on n’est jamais déçu.

Ingrédients :

  • 120g de sucre roux (mais blanc ça marche aussi)
  • 140g de farine
  • 100g de beurre
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 c à c de bicarbonate de soude (ou à défaut de levure chimique)
  • 150g de pépites de chocolat
  1. Préchauffer le four à 180 °C.
  2. Faire ramollir le beurre et le couper en dés. Si c’est possible, sortez le une demie heure avant de commencer la recette, sinon, un passage au micro onde fera l’affaire.
  3. Mettre dans un saladier le beurre et le sucre et mélanger jusqu’à obtenir un mélange crémeux.
  4. Ajouter l’œuf, la vanille, puis la farine, le sel et le bicarbonate de soude. Remuer jusqu’à ce que la pâte soit bien amalgamée.
  5. Terminer en ajoutant les pépites de chocolat.
  6. Recouvrir une plaque de cuisson de papier sulfurisé et y déposer des boules de pâte de la taille d’une balle de ping-pong. Prévoir au moins 5 cm entre chaque boule car elles s’étalent à la cuisson.
  7. Enfourner et laisser cuire 13 minutes.
  8. Refroidir sur grille pour qu’ils soient croustillants.

Régalez vous !!!!

Cookies au chocolat et au sésame 02

Cookies au chocolat et au sésame 01

Via Papilles et Pupilles

Les brownies au chocolat

A partir de cette semaine et pendant tout le mois de juin, chaque lundi je vais vous présenter une recette de douceur américaine. Car s’il y a bien un truc pour lequel ce pays est renommé (mis à part le chili, les hamburgers et les hot dogs) c’est bien les dessert et les en cas sucrés.

Pour lancer cette série, nous allons commencer par LE grand classique : le brownie. Le brownie a tout pour lui, il est rempli de chocolat, fondant, bien gras (à moins que ça ne soit pas un avantage ça …). Un dessert délicieux quoi.

Vous pouvez choisir de mettre ou pas des noix, normalement il y en a, mais comme je n’aime pas ça … Maintenant, rien ne vous empêche de remplacer les noix par des noix de pécan, des noisettes, des amandes, ou des macadamia, … que sais-je.

Ingrédients :

  • 200 g de beurre
  • 200 g de chocolat noir
  • 200 g de sucre
  • 4 œufs
  • 100 g de farine
  • sel
  • 1 c à c d’extrait de vanille
  • 130 g de cerneaux de noix (facultatif)
  1. Allumer le four thermostat 5 (150 °)
  2. Faire fondre le chocolat. Ma préférence va au bain-marie car on est sûr de pas se rater et en plus, faire fondre le beurre est beaucoup plus facile.
  3. Faire fondre le beurre petit à petit dans le chocolat. La sauce doit être homogène et lisse. Laisser tiédir.
  4. Dans un saladier, fouetter les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse. Incorporer l’extrait de vanille et mélanger.
  5. Ajouter la sauce au chocolat. Bien mélanger.
  6. Verser la farine et le sel en pluie petit à petit. De nouveau bien mélanger pour obtenir une pâte bien homogène.
  7. Ajouter les cerneaux de noix si vous le désirez.
  8. Verser l’appareil dans un moule bien beurré (ou en silicone) pour obtenir une hauteur d’environ 3 cm.
  9. Enfourner et faire cuire 20 à 25 minutes.

Le brownie, comme tous les gâteaux fondants supporte mieux une sous cuisson qu’une sur cuisson, donc faites très attention à ne pas l’oublier dans le four.

Vous pouvez le servir tout seul ou encore mieux avec une bonne glace vanille.