La brioche qui part en sucette

Bon, ce n’est pas vraiment une brioche, mais ça y ressemble très fortement. L’inspiration est clairement du côté américain de l’Atlantique. La cannelle, le beurre, le sucre, … encore que ça pourrait venir de la cuisine juive et / ou slave. Quoi qu’il en soit, c’est très bon, du même tonneau que les roulés à la cannelle.

Pour le côté partir en sucette, c’est très simple. La confection fait en sorte que l’on assemble beaucoup de fines tranches de pâte dans un moule, ce qui donne ce côté un peu désordonné à ce gâteau. D’ailleurs en anglais, ils appellent ça un pull apart bread, donc littéralement un pain qui tombe en morceaux quand on tire dessus. Ce n’est quand même pas le cas, mais on n’a pas besoin de couteau pour le déguster si on veut. A la main, comme des sauvages. D’ailleurs, je vous conseille de vous jeter dessus rapidement, car du fait de sa conception en « feuilles », il sèche vite et il est bien meilleur dégusté dans la journée ou à la limite le lendemain si vous l’enveloppez bien.

Ingrédients:

Pour la pâte

  • 250 g de farine + 100 g
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de briochain ou de levure sèche de boulanger
  • 1/2 c à c de sel
  • 60 g de beurre
  • 5 c à s de lait
  • 4 c à s d’eau
  • 2 oeufs
  • 1 c à c d’extrait de vanille

Pour la garniture

  • 200 g de sucre
  • 2 c à c de cannelle
  • 1/2 c à c de muscade râpée
  • 60 g de beurre noisette
  1. Dans un grand saladier (ou le bon d’un robot si vous en avez un), mélanger les 250 g de farine, le sucre, la levure et le sel.
  2. Battre les oeufs.
  3. Dans une casserole, faire fondre le beurre dans le lait. Ajouter hors du feu l’extrait de vanille et l’eau. Laisser tiédir.
  4. Quand le liquide est tiède, l’ajouter au mélange des ingrédients secs et incorporer doucement à l’aide d’une spatule ou sur un mouvement lent du robot.
  5. Ajouter les oeufs battus et les incorporer. La pâte prend une drôle de tournure mais une fois qu’ils sont bien mélangé son aspect sera plus normal.
  6. Ajouter le reste de la farine et finir de pétrir. La pâte est assez collante, c’est normal.
  7. Placer la pâte dans un saladier graissé et laisser gonfler pendant au moins deux heures. La pâte doit double de volume.
  8. Préparer la garniture en mélangeant le sucre, la cannelle et la noix de muscade dans un bol.
  9. Faire fondre le beurre pour qu’il soit noisette (de couleur caramel clair).
  10. Si vous avez un moule à cake non anti adhérent ou silicone, c’est le moment de le graisser et le fariner.
  11. Dégazer la pâte et pétrir légèrement avec deux cuillères à soupe de farine. Laisser reposer 5 minutes.
  12. Étaler la pâte pour faire un rectangle d’environ 60 par 30 cm.
    fall apart bread 02
  13. Étaler le beurre noisette sur toute la surface de la pâte pour la garniture (oui, ça fait beaucoup mais c’est pour ça que c’est bon !!).
  14. Couper (avec un couteau très affûté) la pâte verticalement en 6 bandes égales. Les mettre les unes sur les autres. Couper à nouveau cette « grosse » bande en 6 morceaux égaux. Vous devriez vous retrouver avec 6 tas de 6 carrés de pâte.
  15. Mettre ces carrés de pâte debout dans le moule à cake. Le moule devrait être rempli assez tassé. Laisser lever pendant une bonne demie heure, jusqu’à ce que la pâte ait presque doublé de volume.

    fall apart bread 03fall apart bread 05

  16. Faire chauffer le four à 180°.
  17. Enfourner pour 20 à 30 minutes. Le dessus du pain doit être brun assez foncé mais pas trop. Ne le laisser pas trop cuire au risque de voir cette douceur être trop sèche. N’hésitez pas à planter une lame de couteau pour vérifier la cuisson sur la fin.

fall apart bread 01

Via Swapna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *