Résoudre le problème des vidéos Flash bleues dans le navigateur

Il m’est arrivé un truc étrange il y a quelques jours. J’étais en train de regarder une vidéo sur Youtube et d’un seul coup l’image de la vidéo est devenue toute bleue. Je tapotais sur mon clavier en même temps, alors est-ce que c’est un raccourci clavier non désiré, mystère.

Toujours est-il qu’à partir de ce moment et quel que soit le navigateur, mes vidéos en Flash étaient toutes dans un magnifique dégradé de bleu avec des schtroumpfs qui s’agitent à l’intérieur.

C’est un problème qui semble connu et qui se résout très simplement. C’est le fait de mettre en place l’accélération matérielle dans les propriétés du lecteur Flash qui le provoque. Il suffit donc de le désactiver.

Pour cela, dans la vidéo, cliquer droit et sélectionner « Propriétés ». Décocher « Activer l’accélération matérielle » et valider. Tout devrait être revenu à la normale.

youtube bleu 01

youtube bleu 02

Dans mon cas, le problème était que je n’arrivais pas à décocher l’option dans le navigateur, la faute semble t’il à Unity. J’avais lu qu’il fallait repasser sur Unity 2D. Ça n’a pas fonctionné avec Chrome, je suis donc retournée en Gnome Classic, sans les effets 3D. Ça n’a pas non plus marché, c’est donc Firefox que j’ai lancé et là victoire. Moralité, il vaut mieux toujours avoir deux navigateurs sous le coude.

Via le forum Linux Mint

6 réflexions sur « Résoudre le problème des vidéos Flash bleues dans le navigateur »

  1. Merci bien, effectivement j’ai remarqué il y a quelques jours que j’avais le même problème mais uniquement sur youtube.
    Merci bien 😉

  2. Si c’est pour lire des vidéos, il y a plus simple, le plugin FlashVideoReplacer permet tout simplement de se passer de Flash en remplaçant toutes ces vidéos par un lecteur natif.

  3. @ Cyriel : de rien

    @ Elessar : c’est un plugin pour Firefox. Et moi j’utilise Chromium 🙁
    Mais la plupart du temps, il n’y a aucun problème avec Flash. C’est quand même très bien supporté sous Linux maintenant.

  4. Bonjour,

    «[…]il n’y a aucun problème avec Flash. C’est quand même très bien supporté sous Linux maintenant.»
    C’est plutôt le contraire, Flash n’est plus du tout supporté sous linux maintenant.
    Tant mieux, qu’il crève et qu’on passe à quelque chose de libre.
    Depuis que j’utilise linux (~ 1999) je n’ai eu que des emxxxxs avec le flash.
    Le dernier cadeau d’Adaube avec son cheval de Troie qu’est le flash, un magnifique bug.
    Créer le /etc/adobe/mms.cfg me fait totalement planté l’ordi sous debian squeeze (formidable, du jamais vu) et impossible de décocher cette maudite case d’option (j’utilise i3 window manager)
    Bref, encore une fois, crève flash, crève et vite maintenant.
    Cordialement.

  5. @ Tyler durden : si ce n’est que des problèmes pourquoi l’installer ?
    Par supporté, je voulais dire qu’il n’y a pas tant de problème que ça et que les solutions existent.
    Je suis toujours étonné par tant de haine envers un truc somme toute si anodin…

  6. Bonsoir,

    «si ce n’est que des problèmes pourquoi l’installer ?»

    Expliquer aux femmes qui passent chez moi pourquoi il n’y a pas de «Démarrer» ni de «internet explorer» sur le bureau (d’ailleurs, «pourquoi il n’y a pas de bureau ?» ) passe encore, mais faire un cour sur le logiciel libre et pourquoi ce n’est pas la faute du «pingouin» («non ce n’est pas un pingouin») très peu pour moi.
    En plus cela me prendrait un temps précieux que je préfère utiliser pour autre chose que sa formation informatique et libertés.

    Plus sérieusement.

    Flash n’est pas «anodin», à défaut de le comprendre vous devriez le savoir et vice-versa, (cf votre qui suis-je, on parle de logiciel libre, linux etc ici) imaginez que vous ne puissiez utiliser que des cordes tirant 9-46 sur votre guitare (c’est comme ça ! le constructeur l’a décidé !) et uniquement la brancher sur un mesaboogie mark V et rien d’autre sinon ça marche pas…..Et bien sûr le C# et le Db ne sont disponibles que sur une seule marque de guitare, les autres doivent s’en passer ou bidouiller avec des bends pour y arriver….
    (pardon pour cette métaphore guitaristique)

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *