Archives mensuelles : juillet 2013

[Coup de pouce] Sortie de Emmabuntüs 12.04.2-1.05

Petit coup de pouce pour une distribution qui le mérite. La nouvelle version d’Emmabuntüs 2, la distribution servant aux communautés Emmaüs (mais pas seulement) à recycler les vieux PC afin de leur donner une seconde jeunesse et limiter le gaspillage vient de sortir en version 1.05.

Emmabuntüs 2 1.05

Basée sur Ubuntu 12.04 et avec un bureau XFCE, elle ne demande pas beaucoup de ressources pour tourner (je sais de quoi je parle, je tourne aussi avec cette configuration et mon PC a plus de 5 ans, ce qui est un age honorable de nos jours). De plus, elle est faite pour être efficace et belle à regarder.

Cette mise à jour met l’accent sur différents points, que je laisse le communiqué officiel détailler :

Cette mise à jour est livrée pour améliorer l’utilisation d’Emmabuntüs 2 et permettre au JerryClan de Côte d’Ivoire de pouvoir reconditionner plus facilement des machines, et de développer sur une base Jerry/Emmabuntüs un ensemble de services destinés à l’aide médicale. Ce service est basé sur une application mobile libre de suivi par SMS des malades de la tuberculose, ainsi que sur M-Pregnancy pour le suivi des grossesses et des femmes enceintes.

Essayez là et donnez lui sa chance.

Via Distrowatch

Comment obtenir un flux RSS pour les timelines Twitter avec l’aide de Google Scripts

S’il y a bien un truc que je déteste avec Twitter, c’est que je trouve ça bordélique à suivre. Il y a trop d’information et je ne trouve pas que ce soit organisé de manière pratique. J’ai aussi essayé plusieurs clients, mais rien à faire, je ne m’y fait pas (ouais je suis un vieux con …).

Donc pour moi la façon la plus pratique et centralisée de suivre les twittos que je préfère, c’est de coller leur flux RSS dans mon agrégateur (le super Kriss Rss). Le seul problème c’est qu’il y a quelques semaine, ces abrutis de chez Twitter ont décidé de bloquer définitivement les flux RSS des timelines avec le passage à leur nouvelle API 1.1. Donc officiellement, plus de possibilité de suivre via RSS les twits. Il faut passer par un client ou par le site de Twitter. Tout ce que je déteste quoi …

Heureusement, l’imagination et l’ingéniosité humaine n’a pas de limite et il n’a pas fallu longtemps avant que des personnes ne trouve un contournement. Ce n’est pas ultra simple, mais il n’y a rien d’insurmontable, surtout si vous n’avez pas peur de laisser un peu de donnée chez Google.

J’ai honteusement pompé et traduit ce tuto chez labnol.org que je remercie infiniment au passage.

Etape 1: Créons une fausse App Twitter

Cette App Twitter servira à faire communiquer notre Google Script avec l’API Twitter.

  • Aller sur dev.twitter.com, se logguer avec son compte Twitter et créer une App Twitter. Lui donner un nom, une description, indiquer un site (‘importe quelle url) et renseigner l’adresse https://spreadsheets.google.com/macros/ dans le champ url de callback. Accepter les règles de développement, remplissez le Captcha et cliquer sur le bouton Submit.
    twitter rss 01
  • Quand l’App a été créée, notez bien votre Consumer Key et votre Consumer Secret (Key).
    twitter rss 02

Etape 2: Configurons notre Google Script

  • Utilisez ce lien pour copier le script Twitter RSS script dans votre Google drive. Renseignez le Consumer key et le Consumer Secret en lignes 28 et 30.
    twitter rss 03
  • Aller dans Fichier -> Gérer les Versions et choisissez Enregistrer une nouvelle version et cliquer sur OK.twitter rss 04
  • Aller dans Publier -> Déployer en tant qu’application Web et choisir Tout le monde, même les utilisateurs anonymes sous la rubrique Qui a accès à l’application. Cliquer sur le bouton Déployer.
    twitter rss 05

Etape 3: Déployons le générateur de flux RSS Twitter

  • Maintenant que le script est déployé, aller dans Exécuter -> Start et donner les permissions nécessaires (au script et à Twitter).
  • Une fois que c’est fait, vous devriez recevoir un email avec les liens vers des exemples de flux RSS pour Twitter.twitter rss 06

Et voilà, il ne reste plus qu’à générer vos propres flux à partir des noms d’utilisateurs Twitter par exemple en changeant simplement la valeur du paramètre « q » dans l’url du flux.

Ce script Google Script est libre d’utilisation, de modification et de distribution, si vous citez vos sources.

Merci encore labnol.org.

Le flan coco

Voici une délicieuse recette ramenée des Antilles. Elle est parfaite pour se rafraîchir le soir en terrasse, mais de préférence quand même après un repas léger, parce que c’est quand même un peu riche.

La recette présentée est celle de base, mais rien n’empêche de rajouter d’autres saveurs, comme par exemple un zeste de citron vert pour parfumer encore plus la préparation.

flan coco

Ingrédients :

  • 1 boîte de 400 g de lait concentré sucré
  • 400 ml de lait de coco
  • 4 œufs
  • 1 pincée de noix de muscade
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 150 g de sucre pour le caramel (à adapter en fonction de votre plat)
  1. Commencer par faire un caramel bien foncé pour remplir le fond de votre plat. Mettre le sucre avec un peu d’eau dans une casserole à fond épais et faire chauffer jusqu’à obtenir une belle couleur brun foncé. Ne pas remuer pendant la cuisson. Verser dans votre plat et en tapisser le fond. Attention ça brûle !!
  2. Préchauffer votre four à 180°.
  3. Dans un saladier, mélanger le lait concentré et le lait de coco.
  4. Ajouter les œufs battus, la noix de muscade et l’extrait de vanille.
  5. Verser dans le plat et mettre au four pendant 30 à 40 minutes.

Servir très frais.

Regarder Austin City Limits pour s’en mettre plein les mirettes et les oreilles

S’il y a bien une émission que les amoureux de musique anglo saxonne se doivent de connaitre et de suivre, c’est bien Austin City Limits.

Austin City Limits thumbnail

En ces jours dominés par l’internet, plus d’excuse pour rater ce très bon programme, qui n’en est qu’à sa 38ème saison, excusez du peu (feu Jacques Martin peut aller se rhabiller). En effet, comme une majorité des chaines, ACL laisse l’internaute regarder quand ça lui chante et pour une durée limitée les 6 derniers concerts en intégralité, et ce même si on habite en France (pas de restriction basée sur l’IP).

Il y a en ce moment (et pour seulement quelques jours encore), un très bon set de Bonnie Raitt (qui joue pas mal des chansons de son dernier album) et Mavis Staples. Excellent.

Watch Bonnie Raitt / Mavis Staples on PBS. See more from Austin City Limits.

On peut aussi voir Rodrigo et Gabriela, Jeff Briges (oui, oui l’acteur) ou Tim Mc Graw la méga star de la country. Il y en a pour tous les goûts donc.

Mais il reste aussi la possibilité de voir des morceaux choisis, backstage ou des interviews des invités ayant passé la date de … péremption, et ce pour les 4 dernières saisons.

Bref, ça fait un joli petit tas de vidéos à se regarder et je vous encourage à aller y jeter un coup d’oeil, vous ne le regretterez pas.

[WordPress] Changer en masse l’auteur des billets

Suite à mes mésaventures de hackage par des sauvages du sud est asiatique, j’ai eu pas mal de problèmes avec mes billets, en autres avec le nom de l’auteur qui avait sauté.

En me plongeant dans les arcanes de mon blog, j’ai voulu réparer ça pour que tous les posts soient bien associés à mon utilisateur. J’ai d’abord cherché un plugin pour le faire alors qu’il n’y en a absolument pas besoin, car WordPress fait ça nativement de manière très simple.

Tout se passe dans la partie « Articles » de l’administration.  wordpress modifier auteur article 01

Sélectionnez d’abord les articles sur lesquels vous voulez appliquer le changement d’auteur. Au besoin, adaptez le nombre d’articles qui s’affichent en suivant ce tuto de votre serviteur (à propos des commentaires en indésirable mais ça fonctionne de la même manière pour les billets).

Ensuite choisir dans le menu déroulant en haut et à gauche, « Modifier » et cliquez sur le bouton « Appliquer ».

wordpress modifier auteur article 02

 

Dans la nouvelle page qui se charge, vous avez un menu déroulant « Auteur » qui vous permettra de changer … l’auteur des articles sélectionné. Bien sûr, l’auteur en question doit figurer dans la liste de ceux existants et autorisés par votre installation de WordPress.

wordpress modifier auteur article 03

 

Bon nettoyage.

Nouvel album de Gov’t Mule, Shout sort le 24 septembre 2013

Bonne nouvelle pour tous les fan de la Mule du Gouvernement, la sortie de leur prochain album (le premier depuis 4 ans), Shout, est prévue pour le 24 septembre prochain d’après le site officiel.

govt mule shout

Et l’album est prometteur ne serait-ce que par le concept et les invités conviés. Il s’agira d’un double CD reprenant exactement les mêmes chansons, mais sur le premier, les chansons sont chantées par Haynes et sur l’autre par les invités. J’ai hâte d’entendre ça d’autant plus qu’il y a du beau monde : Stevie Winwood, Ben Harper, Elvis Costello, Dave Matthews, Glenn Hughes, Grace Potter ou encore Dr. John pour ne citer que ceux que je connais.

Voici le tracklisting de l’album et qui va chanter quoi :

CD 1
1. World Boss
2. No Reward
3. Whisper In Your Soul
4. Captured
5. Scared To Live
6. Stoop So Low
7. Forsaken Savior
8. Done Got Wise
9. When The World Gets Small
10. Funny Little Tragedy

CD 2
1. World Boss (with Ben Harper)
2. Funny Little Tragedy (with Elvis Costello)
3. Stoop So Low (with Dr. John)
4. Captured (with Jim James)
5. Whisper In Your Soul (with Grace Potter)
6. Scared To Live (with Toots Hibbert)
7. No Reward (with Glenn Hughes)
8. Bring On The Music (with Ty Taylor)
9. Forsaken Savior (with Dave Matthews)
10. Done Got Wise (with Myles Kennedy)

En même temps, ce n’est pas étonnant que cet album ait mis 4 ans à sortir car Warren Haynes est l’un des guitaristes les plus occupés de la planète avec rien moins que 4 groupes dans lesquels il joue en simultané : Le Allman Brothers Band, Gov’t Mule, son projet solo et The Dead. Et ce ne sont pas des groupes de petit calibre en plus. Je suis d’ailleurs vert de l’avoir raté à Paris il y a quelques semaines … J’attends avec impatience le podcast de La Chaine Guitare qui l’a interviewé. Ça sort quand Pierre ?

Et pour finir, ceux qui se demandent d’où vient le nom Gov’t Mule, peuvent aller étancher leur soif de connaissance sur Wikipedia 😉

Faire fonctionner les liens Magnet avec Chrome sous XFCE



Sous XFCE, par défaut sur mon PC, il n’y avait pas moyen de lancer Transmission,  l’application torrent par défaut du système, à partir de Chrome en cliquant sur les liens Magnet.

En fait la solution est très simple, il suffit de modifier un fichier de configuration pour que ça fonctionne.

Taper la commande suivante dans un terminal, en adaptant en fonction de votre éditeur de texte favori :

sudo leafpad /usr/bin/xdg-open

Chercher la ligne (ctrl + F) contenant le texte open_xfce(). Ça devrait ressembler à ça :

open_xfce()
{
exo-open « $1 »
if [ $? -eq 0 ]; then
exit_success
else
exit_failure_operation_failed
fi
}

Mettre le code suivant à la place de l’ancien, en prenant soin de changer le nom du client torrent de votre système (en gras ci-dessous). Pour info, pour la GUI de Transmission, c’est transmission-gtk :

open_xfce()
{
if (echo « $1 » | grep -q ‘^magnet:’); then
torrent_client « $1 »
else
exo-open « $1 »
fi
if [ $? -eq 0 ]; then
exit_success
else
exit_failure_operation_failed
fi
}

Sauver le fichier et le fermer. La modification est immédiate, ça devrait donc fonctionner en cliquant sur le premier lien Magnet qui vous tombe sous la souris dans Chrome.

Via le Forum Manjaro.