Archives annuelles : 2015

[vidéo] Hallucinations auditives – merci e-penser pour cette bonne rigolade

J’adore E-penser. Je ne comprends pas toujours (comprendre pas souvent) tout ce que Bruce raconte, mais cet épisode sur les hallucinations auditives, j’ai tout pigé. Surtout que l’on sert de cobaye au cours de la vidéo, ça aide.

Je vous enjoins donc à aller à la 8ème minute si vous êtes pressés et que vous voulez vraiment vous marrer.

Sinon, prenez la depuis le début, vous allez apprendre des trucs.

Enjoy.

Les cookies sans gluten

Le problème du sans gluten pour les petits gâteaux, c’est qu’on peine à retrouver la consistance de la farine de blé. C’est souvent sec et « poussiéreux » dans la bouche. Avec cette recette, la texture est vraiment proche de l’original. A refaire, souvent …

Pour 30 cookies environs

Ingrédients :

  • 1 œuf
  • 150 g de sucre de canne
  • 1 pincée de sel
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 200 g de farine : riz (70 %) + châtaigne (30%)
  • 25 g de farine de maïs
  • 1/2 sachet de levure
  • 125 g de beurre
  • 100 g de pépites de chocolat
  1. Préchauffer le four à 160°.
  2. Mélanger l’oeuf, le sucre et l’extrait de vanille en battant vigoureusement.
  3. Ajouter la farine de riz + châtaigne, la farine  de maïs, la levure et le sel puis mélanger jusqu’à obtenir d’un sable grossier.
  4. Ensuite, incorporer le beurre pommade puis les pépites de chocolat.
  5. Former des boules de la taille d’une noix et aplatissez-les légèrement sur la plaque du four recouverte de papier.
  6. Enfourner pour 10 à 12 minutes.
  7. Laissez refroidir les cookies sur une grille avant de les dévorer.

Via Aux rendez-vous gourmandises

Les biscuits cuillère sans gluten

Alors s’il y a bien un truc que l’on adore à la maison, ce sont les charlottes et les tiramisus. Le problème c’est que ce sont des gâteaux pas trop individuels et qu’ils demandent du biscuit cuillère. Donc avec mon allergique au gluten à la maison, il a fallu trouver une solution.

En fait, faire un biscuit cuillère maison ce n’est pas si compliqué. Alors bien sur ce n’est absolument pas pareil que ce qu’on peut acheter dans le commerce en forme de long « doigts » (encore qu’on pourrait les faire comme ça avec une poche à douille). L’avantage de le faire en plaque, c’est que c’est beaucoup plus simple pour faire le montage des charlottes et du tiramisu. Il suffit de découper. Assez de blabla, voilà la recette.

biscuit cuillere sans gluten

Pour une plaque de 35 x 30 cm, qui donne un biscuit de 5 mm d’épaisseur

Ingrédients :

  • 100 g de sucre fin
  • 80 g de fécule de pommes de terre
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs d’extrait de vanille
  • 20 g de sucre glace
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Séparer dans deux saladiers les blancs des jaunes d’oeufs.
  3. Battre les blancs d’oeufs en neige ferme avec le sel et lorsqu’ils sont bien fermes ajouter le sucre glace.
  4. Battre ensuite les jaunes d’œufs avec le sucre glace et l’extrait de vanille, jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et mousseux.
  5. Ajouter la fécule en continuant à battre.
  6. Incorporer ensuite délicatement les deux mélanges.
  7. Verser votre mélange sur un papier sulfurisé posé sur une plaque de pâtisserie. Si vous avez le courage, vous pouvez faire des biscuits individuels à la poche à douille.
  8. Faire cuire pendant environ 8 minutes.
  9. Démouler chaud sinon ils restent collés.

Via 750 Grammes

Participez (financièrement) à la création du prochain album de Victoria Rummler

Juste un petit mot rapide pour soutenir la campagne de financement du prochain album de Victoria Rummler, excellente chanteuse de jazz (et accessoirement chef de choeur de ma femme dans le choeur de jazz de la Fédération Départementale des Chorales de l’Oise).

Son prochain projet, Take Two, est donc un album de duos voix-guitare en hommage au cinéma.

victoria thumbnail

Il ne manque pas grand chose pour atteindre l’objectif de 3 000 euros. Alors si un bon album jazz voix vous tente, n’hésitez pas à la soutenir. Nous, on l’a déjà fait 😉

Rendez-vous sur http://www.kisskissbankbank.com/take-two

Le thiep de poulet

Depuis le temps que je voulais faire un plat africain, mon coeur balançait entre le thiep et le yassa. C’est le thiep qui a remporté cette manche et nous ne l’avons pas regretté car nous nous sommes régalés.

Finalement ça ressemble à un couscous qui remplace la semoule par du riz et dont les épices sont presque absentes. Mais même principe.

Poulet thiep 01

Ingrédients :

  • 1 sachet de Riz cassé 1 ou 2 fois. Perso, j’ai eu la flemme d’aller en acheter en épicerie exotique donc on a utilisé un riz rond italien
  • 2 càs de concentré de tomate
  • 2 cube de bouillon de poulet
  • sel, poivre
  • 8 morceaux de poulet (cuisse et haut de cuisse)
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 5 ou 6 carottes
  • 2 patates douces
  • 1/2 chou
  • 2 ou 3 poivrons rouges
  • 1 tomate
  • 2 càc de piment en poudre
  • 3 càs d’huile neutre
  • de l’eau
  1. Éplucher tous les légumes, enlever la peau du poulet et réserver.
  2. Hacher l’oignon et l’ail.
  3. Faire chauffer l’huile dans le couscoussier assez profonde. Y faire revenir les morceaux de poulet jusqu’à coloration. A ce moment, ajouter les oignons et l’ail et laisser revenir 2 ou 3 minutes. Attention à ne pas laisser brûler.
  4. Délayer le concentré de tomate dans un bol d’eau. Ajouter le dans la cocotte avec les légumes coupés en morceaux et les cubes de bouillon. Mouiller à hauteur. Rectifier l’assaisonnement et ajouter le piment.
  5. Au bout de 30 minutes de cuisson, rincer le riz pour le débarrasser de son amidon. L’eau doit être claire. L’égoutter 5 minutes puis le verser dans le panier vapeur du couscoussier et le mettre au dessus du thiep pendant 30 minutes.
  6. A partir de ce moment, surveiller la cuisson des légumes et du poulet et retirer les éléments cuits au fur et à mesure. Ça va vous éviter de vous retrouver avec un plat de purée à l’effilochée de poulet ;-). Tenez tout ça au chaud.
  7. Pour finir, retirer une bonne partie du bouillon du couscoussier et ajouter le riz. Le but est qu’il soit juste cuit (on évite encore l’effet bouillie), donc on ajoute du bouillon au fur à à mesure, un peu comme un risotto, pour arriver à la cuisson désirée. Du coup avec mon riz italien, ça m’a pris bien 15 – 20 minutes de plus et j’au manqué de bouillon, donc j’ai fini à l’eau bouillante.
  8. Servir bien chaud.

Poulet thiep 02