Archives mensuelles : mars 2015

Les pancakes au buttermilk

Ça faisait un bon moment que je voulais essayer des recettes à base de buttermilk. Mais la traduction que j’avais lue était « petit lait », soit le résidu de la fabrication du beurre. En fait le buttermilk américain est l’équivalent du lait Ribot breton ou du leben du Moyen Orient, du lait fermenté. Bref quelque chose de beaucoup plus facile à trouver. Et la dernière fois je suis tombé dessus dans mon supermarché. Donc dimanche dernier, c’était buttermilk pancake day.

Le truc à savoir avec le buttermilk c’est qu’il est presque toujours utilisé avec du bicarbonate de soude pour provoquer une réaction qui génère du gaz carbonique. C’est l’idéal pour faire une pâte aérée. Et ces pancakes sont encore plus moelleux que ma recette habituelle.

Pour 2 ou 3 personnes

Ingrédients :

  • 125 g de farine
  • 1/2 càc de levure chimique
  • 1/4 de càc de bicarbonate de soude
  • 1 bonne poignée de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 240 ml de lait fermenté (buttermilk)
  • 1 oeuf
  • 1 càs d’huile végétale
  • 1 càc d’extrait de vanille
  1. Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier : farine, levure, sel, sucre, bicarbonate et levure.
  2. Mélanger tous les ingrédients « mouillés » dans un bol : oeuf, lait fermenté et huile.
  3. Ajouter le mouillé dans le sec et mélanger brièvement. Il est important de ne pas trop battre la pâte à pancakes (comme pour les muffins).
  4. Faire chauffer une poêle anti adhésive à feu moyen à chaud (11 sur 14 pour ma plaque électrique).
  5. Mettre des cuillerées à soupe de pâte en rond dans la poêle. Laisser cuire jusqu’à ce que des trous apparaissent et restent ouverts. Retourner le pancake et laisser cuire 30 secondes sur l’autre face.
  6. Servir recouvert de sirop d’érable, de nutella, de confiture, de miel, bref comme pour une crêpe.

Via le hamburger et le croissant

[Freebox Révolution] Le volume des mkv est trop bas, voici la solution



J’avais des problèmes lors de la lecture de fichiers mkv en HD sur ma Freebox Revolution. Le son était ridiculement bas, presque inaudible. Et je n’avais ce problème que sur ce type de fichiers car des mp4 ou des flv donnaient de bon résultats. Il devait donc y avoir une option à modifier.

Bien évidemment mon ami Google m’a permis de trouver la solution que je vous remets ici. Il faut aller bidouiller dans les options de lecture de la Freebox Revolution. Rien de bien méchant.

Allez sur réglages, puis affichage réglage HDMI CEC, contrôle de volume sonore.

3 options sont proposées. Choisir Télévision. Sortir du menu réglages.

Mettre en veille et allumer à nouveau le Freebox Player.

Et voilà le volume des mkv est bien meilleur maintenant. Enjoy.

Via Freebox Forum.

La pâte brisée

Je m’aperçois que je n’ai jamais posté ici la recette de ma pâte brisée, qui pourtant est une des recettes les plus basiques et une des premières que j’ai apprise (en EMT en 3ème, oui je suis un vieux con), alors que j’avais posté la pâte sablée.

On peut faire de tout avec cette pâte, aussi bien du sucré que du salé, la preuve :

Ingrédients :

  • 250 g de beurre froid
  • 500 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 verre d’eau froide
  1. Couper le beurre en carrés d’un centimètre de côté.
  2. Les mettre dans un saladier avec la farine et le sel. Travailler rapidement du bout des doigts jusqu’à obtenir un sable assez fin. Personnellement, je fais ça dans mon robot, mais je l’ai fait des années à la main, ça fonctionne aussi, c’est juste un peu plus long.
  3. Ajouter la moitié de l’eau, puis le reste petit à petit jusqu’à ce qu’une boule se forme. C’est tout le secret de la pâte brisée, il ne faut pas qu’elle soit trop sèche, mais surtout pas trop mouillée non plus. Ça dépend pas mal de la farine utilisée. Il faut le sentir sous les doigts. Quoi qu’il en soit, il ne faut surtout pas la travailler trop longtemps, sinon le beurre va se réchauffer et commencer à fondre. Il faut donc aller assez vite.
  4. Couper le pâton en 3 parts égales, que vous pouvez utiliser après les avoir fait reposer au moins une demie heure au frigo.

Comme je ne mange pas de tarte plusieurs fois par semaine, j’en congèle en général 2 pâtons. Il suffit de sortir la pâte quelques heures avant de s’en servir pour qu’elle soit comme il faut pour pouvoir l’étaler.