Archives pour la catégorie Informatique musicale MAO

Musician Bundle – Guitar Edition

L’excellent David Wallimann (qui sévit aussi sur GuitarPlayback.com) a mis sur pied (sur le même système que le Humble Bundle pour les jeux vidéos) un Musician Bundle, destiné pour cette fois exclusivement (encore que …) aux guitaristes.

Le principe est simple, vous avez un ensemble défini de logiciels et de leçons qui vous sont proposés à l’achat pour un prix raisonnable. Le prix est d’autant plus raisonnable que c’est vous qui le fixez. Les produits de cette première édition du Musician Bundle vaudraient en totalité plus de 300 dollars, mais vous donnez ce que vous voulez.

Voici la liste des produits :

Musician bundle

Pour moi, rien que TH2 (simulateur d’ampli au format plugin), GuitarPro (lite), N-Track (séquenceur) et Riff Master Pro (permet de ralentir des fichiers audio, idéal pour repiquer des soli) valent le détour. Mais il y a d’autres produits tout aussi intéressants, comme Neck Diagrams (pour les profs de guitare ou les blogueurs pédagogiques), le ebook sur les modes de David ou bien le Midi Guitar Keys.

Bref si vous n’êtes pas encore trop outillé ou que vous voulez une partie de ces produits,  je ne peux que vous conseiller de jeter un coup d’oeil sur le site, d’autant plus que la vente prendra fin dans 5 jours et 20 heures.

Musician Bundle countdown

Des boucles de batterie gratuites chez EHX

Juste un petit mot rapide pour ceux qui comme moi sont des buses de la programmation de batterie, Electro Harmonix vient de mettre gratuitement à disposition au téléchargement une trentaine de courtes boucles pour bosser sur le pouce. Vous en ferez pas toute une compo avec ça mais pour bosser des gammes ou une progression d’accord, ce sera suffisant.

En fait, ces boucles seront intégrées dans les loopers 45000 mult-track de la marque, ce qui a du sens vu la complexité du machin, qui est plus orienté vers le multi layer. Une fondation de batterie est toujours mieux dans un contexte « je joue seul avec mon looper ». En tous le cas, c’est un plus.

Mais même sans cet outil d’EHX, ces quelques boucles peuvent rendre service. Donc pour les télécharger, rendez-vous ICI. Si vous voulez vous faire une idée avant de télécharger, voici une vidéo qui n passe quelques unes en revue.

Bonne impro.

Leap Motion Rocks hard

Leap motion est un système de contrôle par la reconnaissance des mouvements qui devrait inonder nos PC d’ici 6 à 12 mois. Imaginez que nous puissions contrôler nos PC avec des gestes faits devant une espèce de petite caméra, vous avez alors une bonne idée de ce dont est capable Leap Motion.

La machine est en marche, et c’est prometteur car le système est assez peu coûteux (une trentaine d’euros). Avec ce type de contrôleur virtuel, les tablettes n’ont qu’à bien se tenir, les PC vont revenir en grâce … sans les traces de doigts sur l’écran.

Bref, pour l’instant seuls les hard geeks sont en possession de ce contrôleur, mais certains sont déjà suffisamment avancés dans la programmation du bidule pour faire de la musique avec, en contrôlant certains paramètres de leurs instruments virtuels.

Dans la vidéo qui suit, notre geeko musicien fait varier le pitch de sa guitare d’un simple mouvement de manche par exemple. Il joue aussi de la batterie avec et contrôle l’EQ de son piano. Pas mal.

Au passage, on peut voir qu’il utilise Guitar Rig comme simulateur d’ampli.

Via MiniMachines.net

[Traduction] 5 astuces pour s’enregistrer avec un super son de guitare en studio

Encore une traduction d’un article plein de bon sens (après l’interview de Paul Gilbert), cette fois ci d’une personne qui a beaucoup d’expérience dans le domaine de la musique en général et de la production en particulier : Bobby Owsinski. Ce monsieur a travaillé avec des centaines de pointures sur des milliers de disques. Alors quand il prend le temps de donner 5 conseils pour avoir un bon son de guitare en studio, on écoute.

Triple Mic
Triple Mic de Alex Lefler, sur Flickr

Voici ce que nous dit Bobby :

Il y a quelque chose que j’ai appris à la dure et que j’ai souligné dans plusieurs livres comme « The Recording Engineer’s Handbook » et « The Ultimate Guitar Tone Handbook ». Mettez les pédales de côté et branchez la guitare directement dans l’ampli, puis foutez le au max. Pour avoir un super son de guitare vous devez non seulement bouger de l’air, mais aussi mettre l’ampli suffisamment fort pour que l’étage de préamp et celui de puissance commencent à distordre un peu, si vous jouez sur un ampli à lampes.

Mais ça s’applique aussi aux modèles peu chers à modélisation qui ont inondé le marché. Même si le son d’un ampli à transistor (un ampli non lampe, sans rentre r dans les détails) est plutôt clair avant d’y ajouter de l’overdrive, le son peut bénéficier beaucoup d’un peu de distorsion en provenance du haut-parleur.

Cela dit, il y a quelques petites choses à garder en mémoire :

1) Les amplis de faible puissance marchent beaucoup mieux en studio, ce qui explique qu’il y ait maintenant beaucoup de petits amplis entre 5 et 20 watts disponibles. Un Marshall 100 watts (ou de n’importe quelle marque d’ailleurs), est beaucoup trop puissant dans 95% des cas en studio, et vous obtiendrez un son qui sera aussi gros avec un 10 watts, sans que tout le monde doivent mettre des bouchons.

2) Que ce soit avec un ampli à lampes ou à transistors, faites le sonner aussi bien que vous pouvez en son clair (autant que possible) avant d’ajouter la moindre distorsion, qu’elle provienne de l’ampli ou d’une pédale. Vous verrez que vous n’avez pas besoin d’autant de crunch que ça et le son s’intégrera mieux dans la piste et le mix.

3) Soyez toujours judicieux avec la distorsion et les effets quand vous enregistrez. En général, ce qui sonne bien pour vous dans la cabine est trop pour la chanson, le son de la guitare devient plus confus et se distingue moins bien dans le mix. Ça ira toujours mieux si vous enregistrez avec trop peu, car on peut toujours ajouter a posteriori, mais on ne peut pas en enlever une fois que c’est enregistré.

4) Ne collez pas le micro contre la grille du haut parleur. Reculez le de 30 cm à peu près (ce qui est la manière « old school » de faire) et vous verrez que vous aurez plus la signature du HP parce que le son peut se développer, et vous attraperez aussi un peu de la pièce.

5) Bougez un peu le micro. Bougez le long du haut parleur qui sonne le mieux de votre ampli ou cabinet pour trouver la meilleure combinaison entre définition et rondeur du son. Plus près du centre vous aurez plus d’aigus et plus vous irez vers le bord du cône plus le son aura de corps. D’habitude, c’est entre les deux que l’on trouve la meilleure combinaison, mais n’ayez pas peur de faire des essais et d’expérimenter. Essayer cette astuce avant de toucher à l’égalisation. Vous serez surpris de voir comme ça fonctionne bien !

Je remercie encore Bob de m’avoir donné la permission de reprendre et traduire ses propos ici. Thanks Bob.

N’hésitez pas à visiter son site, c’est une mine. J’aime en particulier toutes le analyses de chansons qui lui donnent un éclairage « technique », sur la structure, les sons utilisés, la balance entre les instruments. Bref si vous parlez anglais et que vous êtes intéressés par la production, abonnez-vous, vous ne le regretterez pas.

Via Bobby Owsinskis Blog

[MAO] Compresseur Gratuit : DC1A

On a toujours besoin d’un petit compresseur dans son home studio. Alors cette fois c’est klanghelm qui nous offre un plugin de compression simple et efficace Deux paramètres seulement à régler pour ce DC1A qui est en fait le descendant direct de leur DC8C, et qui est beaucoup plus complexe.
En plus son look est très vintage et sympa, pour ne rien gâcher. Bref, aucune raison de ne pas aller le télécharger sur la page dédiée : télécharger le DC1A.

DC1A

A noter qu’il existe une version Windows et une Mac.

[MAO] Plugin de fuzz gratuit – Distorque Face Bender

Je vais tenter de relayer aussi régulièrement que possible tous les plugins VST que je rencontre au gré de mes surfs. Dans le domaine de la MAO, les plugins peuvent vite faire grimper la facture. Heureusement, il existe beaucoup de petits VST en freeware, plus ou moins efficace il faut l’avouer.

Cette fois, il s’agit d’un simulateur de pédale fuzz, la Distorque Face Bender. C’est une émulation de Fuzz Face mais aussi du Tone Bender MkII. Bref deux fuzz de légende pour pas un rond.

Distorque Face Bender

Via MusicRadar.com.

Comment ouvrir directement des fichiers Guitar Pro avec Guitar Pro 6

Le logiciel Guitar Pro (non libre et payant certes, mais tellement plus efficace que Tuxguitar) existe sous Linux, ce qui est une très bonne chose. On pouvait faire fonctionner la version précédente avec Wine, mais en natif, c’est quand même mieux.
Il n’y a qu’un petit problème que j’ai pu rencontrer par rapport à la même version sous Windows, c’est l’absence d’association des fichiers avec le programme. Même les fichiers gpx (donc produits par la version 6, c’est à la mode de finir les extensions avec un x en ce moment), il ne se passe rien si on double clique dessus dans Nautilus.

J’ai trouvé la solution sur le site du support de GP6, je me permets de la traduire ici pour les non anglophones. Vous allez voir, ça ne va pas bien loin.

    • Éditer le fichier /opt/GuitarPro6/gp-launcher.sh

Dans une ligne de commande taper :
gedit /opt/GuitarPro6/gp-launcher.sh

    • Remplacer la ligne : ./GuitarPro par ./GuitarPro « $1 »

gp-launcher.sh (-opt-GuitarPro6) - gedit_006

    • Cliquer droit dans Nautilus sur un fichier GP (gp3, gp4, gp5 ou gpx. Chez moi avec les gtp ça ne fonctionne pas.) et sélectionner ‘Propriétés’.

Menu_002

    • Choisir ensuite l’onglet ‘Ouvrir avec’ et cliquer sur le bouton ‘Ajouter’.

Propriétés de 02Hit the road jack.gp5_004

    • Cliquer sur ‘Utiliser une commande personnalisée’ et rentrer (sans les guillemets) « /opt/GuitarPro6/gp-launcher.sh ».

Propriétés de 02Hit the road jack.gp5_005

  • Fermer la fenêtre et désormais lorsque vous double cliquerai sur un de ces fichiers c’est GP6 qui s’ouvrira ou les ouvrira (s’il est déjà ouvert).

J’ai eu parfois des problèmes lors du premier lancement avec une nouvelle extension. Mais, en rechoisissant le script gp-launcher.sh comme application pour lancer le fichier, ça fonctionne.