Archives par mot-clé : abricot

Les fruits déguisés



Encore une recette piquée à ma belle mère. Je n’avais jamais vu ces fruits déguisés avant de connaître ma petite femme. Méfiance avec ce truc, car le risque d’engloutir l’assiette est très forte. Quand ils sont tout frais, que la pâte d’amande est bien goûteuse, que le caramel est croquant et que les fruits sont tendres, c’est un coup à s’enfiler tout ça sans coup férir. Et nos amis en sont témoins. Succès assuré.

fruits déguisés 01

Pour une trentaine de fruits

Ingrédients :

  • 150 g de poudre d’amande
  • 150 g de sucre glace
  • 1 c à c d’extrait d’amande amère
  • 5 cl d’eau
  • une trentaine de fruits secs (abricots secs, pruneaux, dattes, cerneaux de noix)
  • 30 sucres en morceau + de l’eau

 

  1. Pour la pâte d’amande : mélanger la poudre d’amande et le sucre glace. Ajouter l’amande amère et l’eau.
  2. Malaxer jusqu’à obtenir la pâte d’amande. Ajouter de l’eau si le mélange semble trop sec. Réserver
  3. Fendre les fruits secs (abricots, dattes et pruneaux) en deux et retirer le noyau si besoin.
  4. Fourrer les fruits avec la pâte d’amande.
  5. Piquer les fruits avec un cure dent dans la longueur.
  6. Huiler une assiette.
  7. Mettre la moitié du sucre dans une casserole avec deux cuillères à soupe d’eau.
  8. Mettre sur feu vif et attendre que le caramel se forme. Il doit avoir une couleur ni trop claire ni trop foncée.
  9. Plonger les fruits dans le caramel à l’aide du cure dent (attention aux mains, une paire de gants est conseillée).
  10. Poser les fruits sur l’assiette huilée et recommencer jusqu’à extinction du caramel.
  11. Faire une deuxième fournée de caramel pour enrober les fruits restants.
  12. Laisser refroidir et retirer les cure dent.

Vous pouvez présenter ces bouchée dans de petites caissettes décoratives en papier.

fruits déguisés 04

La tarte suisse aux abricots

Encore une recette héritage familial du côté de ma chère et tendre (comme la flognarde aux poires ou le gratin de courgettes). C’est une invention de la grand mère. Et un pur délice. Un gâteau moelleux, avec des abricots et surtout des nids de crème pâtissière. Mmm.

tarte suisse aux abricots 03

Ingrédients :

Crème pâtissière

  • 50 cl de lait
  • 60 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 jaunes d’œufs (utilisez les blancs pour faire des financiers par exemple)
  • 1 sachet de sucre vanillé

Biscuit

  • 1 boite d’abricots au sirop
  • 75 g de beurre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 125 g de faine
  • 2 œufs
  • 1 c à c de levure
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  1. Préparer un peu en avance la crème pâtissière (pour qu’elle soit tiède). Dans un petit saladier, travailler le sucre et les jaunes d’œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux.
  2. Ajouter la farine et bien incorporer.
  3. Porter le lait à ébullition.
  4. Délayer petit à petit le mélange sucre – œufs – farine avec le lait encore chaud (mais pas trop pour ne pas cuire les œufs).
  5. Remettre sur le feu et chauffer sans cesser de tourner. Arrêter dès les premiers bouillons.
  6. Ajouter à ce moment le sucre vanillé.
  7. Laisser tiédir.
  8. Pour le biscuit : Battre les œufs en omelette et ajouter les sucres. Battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  9. Ajouter ensuite la farine, le sel et la levure, puis le beurre fondu.
  10. Si vous n’avez pas de moule en silicone, beurrez votre moule et y verser la pâte.
  11. Faire de grosses « tâches » dans la pâte avec des cuillerées à soupe de crème pâtissière.
  12. Dans chacune de ces « tâches », insérer un abricot au sirop bien égoutté.
  13. Faire chauffer le four à 180°.
  14. Enfourner pour 25 minutes. Vérifier la cuisson du biscuit. Attention à éviter la crème quand vous faites ça, afin de ne pas laisser trop cuire le gâteau.

Tarte suisse aux abricots 01

tarte suisse aux abricots 02

Le clafoutis aux cerises

C’est la saison des cerises (enfin ça commence à finir si je puis dire), donc il est temps de faire des clafoutis. Bien sûr, vous pouvez adapter la recette avec d’autres fruits (abricots, prunes, pruneaux, …), ce sera délicieux également.

Ingrédients :

  • 250 g de cerises
  • 125 g de sucre en poudre
  • 60 g de farine
  • 3 œufs
  • 100 g de crème fraiche épaisse ou  de crème liquide
  • 20 cl de lait (entier c’est meilleur)
  • 1 gousse de vanille ou de l’extrait
  • beurre sucre et farine pour préparer le plat
  1. Dans un saladier, verser la farine et le sucre. Mélanger.
  2. Ajouter les œufs, puis le lait et la crème. Vous devez obtenir une pâte homogène, un genre de pâte à crêpes.
  3. Ajouter la vanille, mélanger et laisser reposer pendant 2 heures.
  4. Faire préchauffer le four à 200 °.
  5. Beurrer le moule (le nôtre fait 30*20 cm).
  6. Mélanger la farine et le sucre à parts égales. Mettre dans le plat et faire adhérer sur toutes les parois.
  7. Répartir les cerises dans le moule.
  8. Verser la pâte sur les cerises.
  9. Enfourner pour 25 minutes. Baisser alors le four à 180° et laisser cuire jusqu’à ce que les bords soient gonflés et le centre cuit (ça ne devrait plus trop bouger si vous secouez gentiment le plat).

Tajine d’agneau aux abricots

Le tajine est à la fois le plat et le contenant servant à le cuisiner. Ce plat est en terre cuite en forme de cône assez caractéristique. C’est un grand classique de la cuisine d’Afrique du Nord, juste derrière le couscous, dont je vous ai présenté la recette dans un précédent billet.

On laisse cuire la viande à l’étouffée avec sa garniture de légumes et d’épices. Ce qui est sympa avec ce plat, c’est que l’on peut y mettre un peu tout ce qu’on veut (poulet, agneau, abricots, poires, pruneaux, dattes …).

La recette que je vous présente ici est à base d’agneau et d’abricot. La patate douce amène une épaisseur à la sauce qui est très agréable en bouche. Bref, l’essayer c’est l’adopter.

Ingrédients :

  • 250 g d’abricots secs
  • 180 ml de jus d’oranges
  • 125 ml d’eau bouillante
  • 4 c à s d’huile d’olives
  • 900 g de filet d’agneau en morceaux
  • 2 poivrons rouges grossièrement coupés
  • 2 patates douces en gros cubes
  • 3 gousses d’ail pilées
  • 1 c à c de canelle moulue
  • 1 c à c de cumin moulu
  • 2 c à c de coriandre moulue
  • 25 cl de vin rouge sec
  • 1 litre de bouillon de volaille
  • 2 c à s de miel
  • 80 g de feuilles de coriandre fraiche
  1. Mélangez les abricots, le jus d’oranges et l’eau dans un bol. Laissez reposer pendant 45 minutes, le temps que les abricots regonflent.
  2. Faites chauffer la moitié de l’huile dans un grand faitout et y faire revenir l’agneau pour qu’il dore de tous les côtés, en plusieurs fois si nécessaire. Réservez la viande.
  3. Faites chauffer le reste de l’huile dans le même faitout et y faire revenir les poivrons, l’oignon, les patates douces, l’ail et les épices jusqu’à ce que l’oignon blondisse et que les épices exhalent leurs odeurs. Versez le vin et portez à ébullition. Baissez ensuite le feu et faites réduire de moitié.
  4. Remettez l’agneau dans le faitout et ajoutez également les abricots avec le liquide de trempage, ainsi que le bouillon et le miel. Laissez mijoter environ une heure à petit frémissement, jusqu’à ce que la viande soit tendre.
  5. Au dernier moment, incorporez la coriandre fraiche hachée grossièrement.

Comme tous les tajines, je les accompagne avec de la semoule, mais ce n’est pas obligatoire, les légumes du plat pouvant suffire.