Archives du mot-clé accompagnement

Le dal de lentilles corail au lait de coco

J’adore les lentilles et ça tombe bien car les indiens les aiment aussi. Ce dal (ou dahl) de lentilles corail au lait de coco est vraiment très simple à réaliser, assez rapide (10 minutes de préparation et 40 minutes de cuisson) et fait un très bon repas du soir avec un riz blanc. Il accompagnera aussi très bien un curry.

Ingrédients :

  • 300 g de lentilles corail
  • 1 oignon rouge
  • 25 cl de lait de coco
  • de l’eau pour couvrir
  • 1 petite boite de tomates concassées
  • 1/2 càc de graines de moutarde
  • 1 càc de cumin
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • sel et poivre
  • 2 càs d’huile neutre (ou de ghee)
  1. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile à feu vif. Une fois chaude, y jeter les graines de moutarde (elles doivent faire pchhhhhhhhhhh) et laisser cuire 30 secondes.
  2. Ajouter l’oignon coupé en petits dés et laisser cuire 2 minutes.
  3. Mettre les lentilles, bien remuer pour qu’elles soient enrobées de matière grasse.
  4. Ajouter tous les autres ingrédients et couvrir à 1 cm au dessus du niveau des lentilles.
  5. Laisser cuire pendant 40 minutes en vérifiant régulièrement qu’il y ait suffisamment de liquide. Les lentilles sont cuites lorsqu’elles sont tendres mais qu’elle sont encore visibles et pas totalement en purée.

La focaccia de la mort

Attention tuerie. Si vous pensiez faire une bonne focaccia … pensez encore. La recette qui va suivre est top de chez top. Par contre, elle demande un peu d’implication et pas mal de temps devant soit. Par contre, le jeu en vaut vraiment la chandelle car le résultat est à la fois croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur avec un goût … mamma mia.

Les dosages sont très précis, mais proviennent d’une source tropicale (merci Seb), il est donc possible que vous ayez à adapter un peu les poids de liquide en fonction de l’hygrométrie ambiante. Personnellement, c’était nickel tel quel en Picardie.

Ingrédients :

Pour le poolish :

  • 271 g de farine
  • 294 g d’eau
  • 1/2 càc d’un sachet de levure instantanée (type briochain)

Pour le reste de la pâte :

  • 170 g d’eau
  • 85 g d’huile d’olive
  • 340 g de farine
  • Le reste du paquet de levure instantanée (type briochain)
  • 15 g sel

Pour la cuisson

  • sel de Guérande
  • 5 càs d’huile d’olive
  • quelques branches de romarin
  1. Le poolish : Mélanger la farine, et l’eau dans laquelle on aura dissout la levure. Lorsque la pâte est amalgamée, laisser reposer 3 heures à température ambiante et mettre ensuite au frigo pour la nuit.
  2. Le lendemain, sortir le poolish 1 heure avant d’entamer la suite de la recette.
  3. Ajouter au poolish les 170 g d’eau et les 85 g d’huile d’olive. Fouetter pendant 1 minute.
  4. Ajouter alors les 340 g de farine, le reste de la levure et les 15 g de sel. Pétrir pendant 8 minutes.
  5. Laisser reposer 30 minutes et replier la pâte en 3 sur elle même.
  6. Répéter après 30 minutes de repos.
  7. Laisser reposer 60 minutes et étaler sur une lèchefrite huilée. Placer du romarin en surface à votre goût. Laisser encore reposer 60 minutes.
  8. Faire préchauffer le four à 230 °.
  9. Faire les traditionnels trous avec les doigts dans la pâte, saupoudrer de sel et arroser avec l’huile d’olive.
  10. Enfourner pour 20 minutes.

Inutile de vous dire que ça va bien avec de la pasta, mais pas seulement. Essayez, vous ne le regretterez pas, car il y a une satisfaction particulière à sortir son propre pain, surtout quand il est bon comme celui là.

Ragu au porc et sauge 02

Plus besoin de batteur, ni de bassiste pour jouer en trio

Merci Digitech, qui vient d’annoncer sa pédale nommée Trio qui comprend ce que vous jouez et qui vous crée un accompagnement basse – batterie, à la volée, tout ça dans le format d’une pédale finalement pas si grosse.

La vidéo est bien foutue et très drôle. J’adore le câble qui pendouille dans la pinte de Guiness.

Il semble y avoir un paquet de paramètres pour faire joujou.

TRIO-Band-Creator

Impressionnant si ça fonctionne réellement. J’attends de voir de vrais test, par PGS par exemple.

Les patates douces à la sauce Jerk

Non, ce ne sont pas des patates douces qui se conduisent comme des imbéciles, mais seulement le nom d’un sauce des Antilles anglophones. Sa principale composante est le allspice, piment de la Jamaïque en français, ou bois d’Inde pour les Guadeloupéens.

Jerk sweet potato

Ingrédients :

  • 2 patates douces
  • 1 oignon rouge
  • 1/2 càc de piment en poudre ou un piment rouge sans les graines
  • quelques tomates cerises bien mûres
  • 2 càs de sucre
  • 1 càc de piment de la Jamaïque ou bois d’Inde
  • 1/2 citron
  • 1 càs d’huile neutre
  • 1 càs de persil haché (optionnel)
  1. Préchauffer le four à 200º.
  2. Laver puis percer les patates avec une fourchette sur toute leur surface et les placer sur une tôle recouverte de papier cuisson. Laisser cuire pendant 45 mn environ.
  3. Peler et couper finement l’oignon rouge et le piment si vous en utilisez un.
  4. Mettre dans une casserole l’oignon, le piment, le sucre, les tomates coupées en 4, le bois d’Inde et l’huile. Laisser cuire pendant quelques minutes.
  5. Gouter et si le mélange n’est pas trop acide, zester le demi citron et ajouter son jus. Attention vraiment à ne pas amener trop d’acidité dans la sauce.
  6. Faire bouillir et réduire le feu pour que les tomates soient cuites.
  7. Une fois que les patates douces sont cuites, les sortir du four (admirer au passage le caramel que ce merveilleux tubercule a formé !!!) et le couper en deux dans le sens de la longueur mais pas complètement pour que les deux moitiés restent attachées l’une à l’autre.
  8. Gratter la chair de la patate et ajouter la sauce à la tomate.
  9. Ajouter le persil haché si vous en avez.

via SORTED FOOD

Le riz au lait de coco

Pour aujourd’hui, une recette de fainéant, mais tellement délicieuse que ça vaut le coup de la faire régulièrement. Ce riz au lait de coco accompagnera délicatement tous les curry, mais aussi un poisson ou une viande blanche.

Murgh massala 01

Ingrédients :

  • 300 g de riz basmati
  • 20 cl d’eau (27 cl pour 400 g de riz / 33 cl pour 500 g de riz)
  • 20 cl de lait de coco (27 cl pour 400 g de riz / 33 cl pour 500 g de riz)
  1. Rincer le riz sous l’eau fraîche dans une passoire fine. L’eau qui s’écoule doit devenir claire.
  2. Mettre le riz dans une casserole et verser dessus l’eau et le lait de coco.
  3. Amener à ébullition et baisser le feu (attention le lait de coco ça déborde) pour laisser cuire doucement pendant 12 minutes à couvert.
  4. Passé ce temps, mettre hors du feu et laisser reposer 10 minutes. Tout le liquide aura été absorbé et le riz sera parfaitement cuit.

La salade de pois chiche au mesclun et herbes fraiches

Voilà comment recycler un reste de pois chiche après un couscous ou un houmous. En été, ça fait une salade fraîche et nourrissante. Parfaite après un petit apéro sur la terrasse.

Salade de pois chiche au mesclun

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 150 g de pois chiche en boite ou en bocal
  • 1 belle carotte
  • un 1/2 citron jaune
  • 15 brins de ciboulette
  • 10 feuilles de menthe
  • 10 brins de coriandre
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 2 càc d’huile de sésame
  • 2 poignées de mesclun ou de salade variée
  • sel et poivre
  1. Rincer les pois chiche à l’eau fraîche. Les laisser s’égoutter.
  2. Hacher finement la menthe et la ciboulette.
  3. Mélanger dans un saladier les pois chiche, la menthe, la ciboulette, la carotte râpée, le jus d’un demi citron, une cuillère à soupe d’huile d’olive et l’huile de sésame. Assaisonner à votre goût. Laisser reposer au frais pendant une heure.
  4. Au moment de servir, rajouter le mesclun et la coriandre hachée grossièrement ainsi que le reste de l’huile d’olive. Rectifier l’assaisonnement.

Cette salade va très bien avec des pitas.

Salade de pois chiche au mesclun

Le tian

Voici une recette à faire en été lorsque les légumes sont gorgés de soleil et bien mûrs. Ou alors en vacances aux Antilles … Faire un tian avec des tomates farineuses, des courgettes pleines de flotte et des aubergines de serre, ce n’est pas la peine.

Mais quand les ingrédients sont de première qualité, c’est un vrai bonheur, car ce plat est plein de goût. On peut le manger seul, avec du riz, en accompagnement d’une viande ou d’un poisson, chaud ou à température ambiante. Bref, un accompagnement multi-carte.

tian 03

Ingrédients :

  • 1 aubergine
  • 5 tomates
  • 3 petites courgettes
  • 6 gros oignons
  • sel, poivre
  • origan à pizza
  • huile d’olive
  1. Éplucher et émincer les oignons.
  2. Les faire revenir dans 4 cuillères à soupe d’huile d’olive pendant 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres mais pas colorés
  3. Éplucher les aubergines, couper en tranches fines tous les légumes.
  4. Dans un plat à four, verser les oignons et en faire un lit régulier sur tout le fond du plat.
  5. Alterner ensuite une rangée de chaque légume en salant entre chacune d’elles.
    tian 01
  6. Quand le plat est rempli, avec des légumes bien serrés, poivrer, saupoudrer d’origan et arroser généreusement d’huile d’olive. Les légumes doivent « baigner » un petit peu.
  7. Mettre au four à 180° pendant 1h15 minimum.

tian 02