Archives du mot-clé agneau

L’agneau Biryani



Je l’ai déjà dit de nombreuses fois, mais j’adore la cuisine indienne. Nous avons un très bon restaurant pas très loin de la maison, mais ça ne m’empêche pas de cuisiner moi-même très souvent.

Traditionnellement, le biryani est cuisiné tout en un et servi à table avec le riz recouvrant la viande. Mais j’avoue que j’ai la flemme de sceller la cocotte alors je le fais comme un curry normal.

Biriani

Ingrédients :

  • 1 kg de gigot ou d’épaule d’agneau désossé et coupé en cubes de 3 cm
  • 1 morceau de gingembre de 7 cm râpé
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2 càs de garam massala
  • 1/2 càc de piment en poudre
  • 1/2 càc de curcuma en poudre
  • 4 piment verts finement émincés
  • 20 g de feuilles de coriandre hachées
  • 15 g de feuilles de menthe hachées
  • 4 oignons finement émincés
  • 120 ml d’huile
  • 125 g de beurre
  • 25 cl de yaourt nature épais
  • sel
  1. Mettre dans un saladier l’agneau avec le gingembre, l’ail, le garam masala, la poudre de piment, le curcuma, les piments, la coriandre et la menthe. Mélanger et laisser mariner 2 heures ou mieux, toute la nuit.
  2. Faire dégorger les oignons dans une passoire pendant 10 minutes en les saupoudrant de sel. Les rincer puis les sécher dans du papier absorbant.
  3. Faire chauffer dans une cocotte le beurre et l’huile et ajouter les oignons pour les faire revenir pendant 10 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Les égoutter alors dans une passoire et réserver l’huile et le beurre.
  4. Retirer l’agneau de la marinade, réserver la marinade et faire revenir la viande dans l’huile et le beurre réservé jusqu’à ce qu’elle soit uniformément dorée.
  5. Remettre les oignons ainsi que la marinade et le yaourt et laisser cuire à feu doux pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que l’agneau soit tendre.

Servir avec un riz blanc que vous pouvez agrémenter de ghee et de safran si vous voulez faire comme un vrai biryani.

Les kofta à la sauce tomate et au yaourt

Vous n’êtes maintenant pas sans savoir que j’adore la cuisine indienne. Voici une très bonne recette de boulettes (keftas) d’agneau qui n’est pas très compliquée. Elle demande par contre d’avoir pas mal d’épices dans la réserve, mais elle est vraiment délicieuse.

kofta à la tomate et au yaourt 02

Ingrédients :

Pour les koftas

  • 1 oignon
  • 500 g de viande d’agneau hachée
  • 1 morceau de gingembre de 2 cm
  • 3 gousses d’ail
  • 2 piments vert
  • 1/2 càc de sel
  • 1 oeuf

Pour la sauce

  • 2 càc de graines de coriandre
  • 2 càc de graines de cumin
  • 3 càs d’huile
  • 1 bâton de cannelle
  • 6 clous de girofle
  • 6 gousses de cardamome
  • 1 oignon
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1 càc de paprika
  • 1 càc de garam masala
  • 1/2 càc de sel
  • 200 g de tomates en boite concassées
  • 1 yaourt grec
  • de la coriandre fraîche (pour la présentation)
  1. Râper l’oignon et le mettre dans une passoire. Le presser au dessus d’un saladier pour récupérer un maximum de jus.
  2. Y ajouter le gingembre, les piments, l’ail (tous hachés finement), le sel, l’oeuf et la viande. Mélanger intimement.
  3. Faire des boulettes de la taille d’une balle de golf et les mettre à reposer sous un film alimentaire au frigo.
  4. Faire griller à sec les graines de coriandre dans une petite poêle. Réserver puis faire de même avec les graines de cumin. Attention, elles brûlent très vite. Les réduire en poudre dans un mortier.
  5. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile. Quand elle est chaude, y faire revenir la cannelle, les clous de girofle, la cardamome et l’oignon, jusqu’à ce que ce dernier soit doré.
  6. Ajouter alors les épices en poudre, moulues et le sel et laisser revenir 30 secondes.
  7. Incorporer la tomate et le yaourt. Mélanger et ajouter les keftas.
  8. Laisser mijoter à feu très doux pendant une heure à découvert. Remuer de temps en temps et ajouter un peu d’eau si la sauce s’évapore.
  9. Retirer les épices entières avant de servir avec un riz blanc et de la coriandre hachée.

kofta à la tomate et au yaourt 01

Le Rogan Josh, un très bon curry d’agneau

Voici un excellent curry d’agneau, tiré d’une émission de cuisine de la BBC. Toutes les recettes que j’ai vues paraissent délicieuses, mais celle-ci m’a particulièrement tapée dans l’œil.

Il y a beaucoup d’épices qui rentrent dans sa préparation, ce qui donne énormément de parfums à cette recette.

Murgh massala 01

Ingrédients :

  • 4 càs d’huile d’arachide ou de ghee
  • 7 graines de poivre noir entières
  • 8 graies de cardamone entières
  • 4 clous de girofle entiers
  • 1 baton de cannelle
  • 1 oignon finement haché
  • 750 g de gigot d’agneau en cubes
  • 6 gousses d’ail
  • 2 cm de gingembre
  • 2 càc de coriandre moulue
  • 2 càc de cumin moulu
  • ½ càc de piment en poudre
  • 2 càc de graines de fenouil moulues
  • 1 càc ½ de garam masala
  • sel
  • 2 tomates entières et mixées
  • 1 yaourt grec
  • De la coriandre fraiche
  1. Faire chauffer l’huile dans une cocotte à feu moyen. Ajouter les grains de poivre, la cardamome, les clous de girofle et la cannelle et laisser cuire pendant une à deux minutes.
  2. Ajouter l’oignon et faire cuire pendant 8 à 10 minutes en remuant régulièrement jusqu’à ce que le tout soit doré.
  3. Mettre les cubes d’agneau et les faire dorer en remuant souvent.
  4. Pendant ce temps, dans un blender ou une moulinette, hacher les gousses d’ail, le gingembre avec une cuillère à soupe d’eau jusqu’à obtention d’une pâte fine.
  5. Verser la pâte d’ail et de gingembre dans la cocotte et mélanger. Baisser le feu et laisser cuire pendant 3 ou 4 minutes en surveillant bien pour que ça ne brûle pas.
  6. Ajouter la coriandre en poudre, le cumin, le piment, les graines de fenouil moulues le garam masala, le sel, la tomate et le yaourt. Mélanger, couvrir et laisser réduire sur feu doux pendant 12 minutes.
  7. Ajouter de l’eau pour recouvrir l’agneau et laisser mijoter de nouveau jusqu’à ce que la viande soit cuite. Faire réduire la sauce à la consistance désirée.

Servi avec un petit riz au lait de coco, c’est top.

Murgh massala 02

Via BBC – Food

Les brochettes d’agneau aux graines de cumin

L’hiver n’est pas vraiment le temps des brochettes mais si on a un four avec grill et une lèchefrite, ça ne pose aucun problème pour émuler un barbecue, l’odeur de charbon et les mains noires en moins. La cuisson est plus lente, mais ça dépanne.

Donc, les envies de brochettes, ça me prend même en plein mois de février. J’avais un gigot sous la main et des brochettes en bambou alors j’ai improvisé une marinade expresse et au four. Servies avec un boulgour aux petits légumes, ce fut un délice.

Brochette d'agneau au cumin 01

Ingrédients :

  • un petit gigot d’agneau
  • 1 c à s de moutarde de Dijon
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 2 c à c de graines de cumin
  • 1/2 citron pressé
  • sel
  • poivre
  1. Désosser le gigot et le couper en morceaux grossièrement cubiques de 3 cm de côté.
  2. Préparer la marinade. Dans un grand saladier, mélanger l’ail haché, l’huile, la moutarde, le sel et le poivre ainsi que les graines de cumin et le citron. Mélanger intimement.
  3. Mettre les cubes d’agneau dans le saladier et mélanger pour enrober la viande de la sauce. Laisser reposer au moins une heure.
  4. Faire tremper les pique en bambou, si c’est le type de brochettes que vous utilisez, dans une bouteille remplie d’eau et fermée afin de les gorger d’eau et ainsi éviter qu’elle ne brûlent.
  5. Une heure avant de manger, faire préchauffer le four sur position grill (avec ou sans chaleur tournante) à 210°.
  6. Enfiler les morceaux d’agneau sur les piques pour former les brochettes. Passer un papier absorbant sur toutes les faces pour retirer l’excès de marinade.
  7. Mettre les brochettes sur une grille, elle même posée sur une lèchefrite contenant un petit fond d’eau (pour éviter que la graisse ne brûle et ravage votre lèchefrite).
  8. Mettre au four et laisser cuire une bonne demie heure en tournant les brochettes toutes les 10 minutes environ. A vous de voir la cuisson que vous voulez atteindre, si vous préférez l’agneau rosé ou plus cuit, adaptez en fonction de vos goûts.

Brochette d'agneau au cumin 02

Le tajine de joues de boeuf aux pommes

Je dois dire que j’aime bien le tajine (et tous les plats mijotés en général) car c’est très pratique. Passé l’étape du dorage de la viande, la recette est presque finie et on peut laisser mijoter sur le coin du feu, voire l’oublier (tant qu’on ne le laisse pas brûler). En plus, on peut utiliser un peu tout ce qu’on a sous la main en termes de viandes (poulet, agneau, boeuf, …) et de garnitures (pruneaux, poires, pommes, raisins) et d’épices. Bref, c’est un super moyen de se renouveler tout en gardant la même base.

Dans cette recette spécifiquement, il faut vraiment aimer le sucré salé pour l’apprécier car il y a beaucoup de saveurs douces (miel, raison, pruneaux, pommes) et ça peut devenir écoeuerant.

Ingrédients :

  • 1 kg de joues de boeuf (si votre boucher a la chance d’en avoir, sinon, du bourguignon fera l’affaire)
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 20 g de beurre
  • 1 oignon émincé finement
  • 3 carottes coupées en rondelles épaisses
  • 1/2 c à  c de gingembre en poudre
  • 1 c à c de cannelle en poudre
  • 375 ml d’eau
  • 1 petit bouquet de coriandre (ou de persil à défaut)
  • 125 g de raisins sec
  • Quelques pruneaux
  • 3 c à s de miel
  • 2 pommes granny smith
  • 1/2 c à c de cannelle (pour la cuisson des pommes)
  • 1 c à s de graines de sésame grillées
  1. Nettoyer et couper la viande en gros cubes de 3 cm de côté.
  2. Dans une cocotte à fond épais (en fonte par exemple), faire chauffer la moitié du beurre et de l’huile. Une fois qu’elle est bien chaude, faire revenir la moitié des morceaux de viande pour qu’ils soient dorés. Répéter l’opération avec l’autre moitié de l’huile, du beurre et de la viande. Réserver.
  3. Baisser le feu et faire revenir l’oignon pour qu’il soit tendre. Ajouter les carottes et laisser cuire encore quelques minutes.
  4. Ajouter ensuite le gingembre et la cannelle. Fair revenir pendant 2 minutes.
  5. Mouiller avec 375 ml d’eau, ajouter sel et poivre à votre gout et remettre la viande, ainsi que le bouquet de coriandre.
  6. Couvrir et laisser mijoter pendant 1h30 à feu doux.
  7. Mettre alors 1 c à s de miel et les raisins secs.
  8. Couvrir de nouveau et laisser cuire encore 30 minutes, jusqu’à ce que la viande soit tendre.
  9. Pendant ce temps, couper les pommes en 8 quartiers que vous épépinerez.
  10. Dans une poêle, faire chauffer 10 g de beurre et faire revenir les pommes sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient dorée, ce qui devrait prendre environ 10 minutes. Saupoudrer alors du reste du miel (2 cuillères à soupe) et de cannelle et cuire encore quelques minutes.
  11. Servir le tajine seul ou avec une semoule et sa garniture de pommes, le tout parsemé de sésame grillé.

tajine de boeuf aux pommes

Le tajine d’agneau aux petits pois

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de tajine. Alors quand j’ai vu cette recette, j’ai dit banco. Je n’avais jamais vu de tajine avec des petits pois, c’est assez original. En tous les cas, cette recette est pleine de saveurs grâce à toutes les herbes et surtout c’est délicieux.

Ingrédients :

  • 1 kg d’épaule d’agneau (ou de gigot) désossée
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 1 oignon haché
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 c à c de cumin en poudre
  • 1/2 c à c  de gingembre en poudre
  • 1/2 c à c de curcuma en poudre
  • 3 c à s de feuilles de coriandre hachées
  • 3 c à s de persil plat haché
  • 1 belle branche de thym
  • 250 g de petits pois surgelés
  • 2 c à s de menthe hachée
  • 1/2 c à c de sucre
  • 40 cl d’eau
  1. Couper la viande en cubes de 3 cm.
  2. Dans un faitout, faire chauffer la moitié de l’huile (1 c à s) et faire revenir la viande jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Faire l’opération en deux fois si votre faitout est trop petit. Réserver la viande.
  3. Baisser le feu et ajouter le reste de l’huile et l’oignon que vous ferez cuire quelques minutes. Il ne doit pas dorer, mais être tendre.
  4. Ajouter l’ail, le cumin, le gingembre et le curcuma. Cuire quelques minute également.
  5. Mouiller avec les 40 cl d’eau. Bien racler le fond du récipient pour décoller tous les sucs.
  6. Rajouter la viande, saler et poivrer. Ajouter ensuite la coriandre, le persil et le thym.
  7. Couvrir et laisser mijoter doucement pendant 1h30. L’agneau devra être bien tendre.
  8. Au bout d’une heure et demi, ajouter les petits pois, la menthe et le sucre. Laisser mijoter 10 minutes, le temps que les petits pois soient cuits.
  9. Servir sur un lit de semoule.

P1050251

Le risotto au gigot et aux tomates séchées

Voici une recette ramenée de Guadeloupe et fournie gracieusement par mon beau frère. Idéale pour recycler un reste de gigot pascal.
Le riz carnaroli pour ceux qui seraient ignorants comme moi, c’est la rolls du riz à risotto, environ 15 euros le kilo.

Ingrédients :

  • 400 g de riz carnaroli
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 4 c à s de tomates séchées
  • 3 ou 4 tranches de gigots d’agneau
  • 1 gros oignon
  • 20 cl de vin blanc
  • 1 litre de bouillon de volaille
  • 200 g de parmesan
  • 50 g de beurre
  1. Éplucher et émincer les oignons.
  2. Couper le gigot et les tomates séchées en petits morceaux.
  3. Faire chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse à fond épais.
  4. Y faire revenir les oignons quelques minutes, jusqu’à ce qu’ils soient tendre.
  5. Ajouter le riz. Faire revenir jusqu’à ce qu’il soit bien enrobé par la matière grasse.
  6. Ajouter le vin blanc et laisser le riz le « boire », tout en remuant.
  7. Ajouter ensuite le bouillon de volaille, louche par louche, sans cesser de remuer (c’est du boulot le risotto).
  8. A la moitié de votre litre de bouillon, mettre le gigot dans la sauteuse.
  9. Quand tout le bouillon est ajouté, normalement le riz est cuit. Il doit être à la fois fondant et toujours un peu al dente.
  10. Finir en ajoutant le beurre, puis les tomates séchée et enfin le parmesan.
  11. Servir bien chaud.

risotto tomates sechées et gigot