Archives par mot-clé : asiatique

Les toasts à la farine de pois chiche et aux herbes



Alors voilà une recette hyper simple, rapide et super goûteuse avec une influence britanico-indienne vraiment agréable.

Normalement, ce ne sont que des ingrédients qu’on peut avoir dans sa réserve (sauf les herbes), donc c’est encore plus facile de le faire sur le pouce.

Ingrédients :

  • 5 grandes tartines de pain de mie
  • 100 g de farine de pois chiche
  • 1 petit oignon, haché finement
  • 3 ciboules
  • Une poignée de feuilles de coriandre hachées
  • 1 càc de sel
  • de l’eau
  • huile et beurre pour la cuisson
  1. Dans un plat à bords hauts, mettre la farine de pois chiches et tous les autres ingrédients sauf l’eau et mélanger.
  2. Ajouter l’eau petit à petit jusqu’à obtention d’une consistance de pâte à crêpe épaisse (regardez la vidéo pour avoir une idée de ce que ça donne).
  3. Recouvrir une seule face d’une tartine.
  4. Mettre à cuire sur la face tartinée de la mixture dans une poêle où vous aurez préalablement fait fondre le beurre dans l’huile. A vous de voir combien vous voulez en mettre en fonction de votre envie mais une cuillère à soupe d’huile et une noisette de beurre me paraissent un bon point de départ.
  5. Laisser dorer à feu doux pendant 3 ou 4 minutes, jusqu’à ce que cette face soit dorée et croustillante. Retourner et faire dorer à feu plus vif la face « normale ».
  6. Vous pouvez servir ces toast avec un curry, par exemple le curry de pomme de terre de Chetna.

Via Chetna

Le curry de pomme de terre – Aloo Massala



Encore une recette extrêmement simple et rapide à préparer, idéal pour un soir de semaine ou un dîner où l’on manque de temps. Je n’avais jamais tenté le curry de patate, et c’est très bon. On ne manque absolument pas de viande, c’est très complet.

Attention au piment, nous nous sommes fait avoir la première fois tellement les piments oiseaux étaient forts (et contrairement à Chetna, nous n’en avions mis qu’un seul !!).

Ingrédients :

  • 2 càs d’huile
  • 1 càc de graines de moutarde noire
  • 10 à 12 feuilles de curry
  • 1 piment oiseau vert (optionnel)
  • 5 cm de gingembre ou râpé
  • 2 oignons
  • 3 tomates
  • 10 pommes de terre de taille moyenne déjà cuites et épluchées
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de curcuma
  • 1 càc de garam massala
  • 1 càc de poudre de mangue
  • 10 cl d’eau
  • Coriandre fraîche pour la garniture
  1. Faire chauffer l’huile dans une sauteuse à feu moyen.
  2. Y mettre les graines de moutarde, les feuilles de curry, le gingembre et le (ou les) piment coupé dans la longueur (et débarrassé de ses graines dans mon cas). Laisser revenir pendant 1 ou deux minutes.
  3. Ajouter les oignons et laisser cuire pendant 7 à 8 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien colorés.
  4. Ajouter les tomates coupées en petits morceaux et laisser encore cuire pendant 8 minutes sur feu doux jusqu’à ce que le mélange réduise.
  5. Incorporer les épices et le sel et bien mélanger.
  6. Enfin, mettre les pommes de terre découpées en cubes et l’eau dans la sauteuse et entourer les pommes de terre de la sauce. Laisser cuire encore 5 ou 10 minutes à feu doux pour qu’elles s’imprègnent du curry. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  7. Terminer le plat en ajoutant la coriandre fraîche hachée.

Via Chetna

Les brioches asiatiques sans gluten



J’ai déjà une recette de brioche asiatique, donc je ne reviendrai pas sur le fourrage au porc qui est délicieux.

Ici, c’est plutôt la partie « briochée » qui m’intéresse. Cette recette donne une bonne saveur grâce à une fermentation démarrant la veille et le mélange de farine de riz et de farine de riz gluant donne une bonne texture.

Ingrédients (pour 4 brioches de bonne taille) :

  • 230 g de farine de riz
  • 30 g de farine de riz gluant
  • 1/2 càc de sel
  • 30 g de sucre blond
  • 1 paquet de levure type Briochin
  • 15 cl de lait environ (à adapter pour obtenir la bonne consistance, je n’ai pas mesuré après avoir mesuré 7 cl)
  1. Délayer le levain ou la levure avec la lait tiédi à 25-26°C puis ajouter tous les autres ingrédients et finir en pétrissant la boule à la main. Laisser lever à température ambiante 2 à 4 heures. En fait, je l’ai fait la veille et la pâte a levé au frigo pendant la nuit.
  2. Diviser la pâte en 8 ronds aplatis (farinez-vous bien les mains) que vous déposez sur un plaque farinée. Laisser lever encore 1 heure ou deux. Avec de la levure, je pense que les temps de levée peuvent être plus courts.
  3. Au moment du façonnage, prélever une boule et l’aplatir à la main jusqu’à avoir un disque d’environ 12 cm (soit la longueur de ma main).
  4. Vous pouvez alors fourrer avec la garniture désirée.
On peut voir que je suis devenu plus expert dans le façonnage sur la fin (sur la droite). A gauche la version avec gluten.

Via delices0gluten

Le poulet à la citronnelle



Le sentiment de plaisir indicible que m’a procuré cette recette lorsqu’elle est sortie du four … je ne peux que vous exhorter à l’essayer. C’est comme au restaurant (en mieux car c’est fait à la maison). En plus, si vous avez de la citronnelle au congélateur (c’est un excellent moyen de la conserver si vous en avez acheté un gros paquet), tous les ingrédients font partie du fond d’épicerie asiatique habituel, donc pas de course à faire mis à part le poulet.

Ingrédients :

  • 8 hauts de cuisse de poulet ou 4 cuisses / hauts de cuisse
  • 2 tiges de citronnelle (partie blanche / bulbe finement hachée)
  • 1 piment oiseau rouge ou vert épépiné, finement ciselé
  • 2 gousses d’ail pressées
  • 1 échalote hachée
  • 2 càs de nuoc mam pur
  • 1 càs de sauce soja
  • 1 càs de vinaigre de riz
  • 2 càs de sucre
  • 4 càs d’eau
  1. Séparer les cuisses et les hauts de cuisse si ce n’est pas déjà fait. Nettoyer le poulet en enlevant la graisse et la peau en surplus. Il est important de laisser de la peau qui va donner du croustillant à ce plat. D’habitude, je ne suis pas fan de la peau de poulet, mais là, ça apporte vraiment un plus.
  2. Enlever les premières couches des tiges de citronnelle (une ou deux). N’utiliser que la partie claire (le bulbe) à environ une dizaine de centimètres à partir de la base. La hacher ensuite très finement.
  3. Peler et hacher l’échalote. Presser l’ail.
  4. Épépiner et hacher le piment si vous l’utiliser.
  5. Dans un bol, verser le nuoc mam, la sauce de soja, le sucre, le vinaigre de riz et l’eau. Mélanger. Ajouter la citronnelle, l’échalote et l’ail ainsi que le piment. Bien mélanger jusqu’à dissolution du sucre.
  6. Verser la marinade sur les morceaux de poulet et mettre au frais pendant au moins 2 heures. L’idéal est de le faire la veille au soir pour le midi suivant. Le plus pratique pour ce type de marinade est un sachet plastique refermable de type Ziplok.
  7. Préchauffer le four à 240°C.
  8. Disposer les morceaux de poulet dans un plat, côté peau au dessus. Verser la marinade sur le poulet. Enfourner à mi-hauteur, et baisser la température à 210°C.
  9. Laisser cuire pendant 40 minutes et arroser le poulet avec la sauce toutes les 10 ou 15 minutes. Allonger avec un peu d’eau chaude en cours de cuisson si nécessaire. Dans mon cas, je l’avais même fait dès que j’ai enfourné mon poulet car la marinade ne me semblait pas assez importante pour tenir toute la cuisson. En fin de cuisson, les morceaux de poulet doivent être bien dorés, grillés, avec une peau croustillante. Attention à bien surveiller à partir de 30 minutes car les échalotes ont tendance à brûler, il faut bien contrôler, quitte à baisser la température du four.
  10. Servir avec du riz blanc parfumé.

Via : La kitchenette de Miss Tâm

Le boeuf Loc Lac



Le Bo Bun est un des best sellers de la maison. Les enfants nous le réclament tout le temps quand on leur demande s’ils ont une idée de ce qu’ils veulent manger. Et bien je pense que cette recette vietnamienne a de bonne chance d’être un successeur ou au moins une bonne alternative au Bo Bun.

Je n’en avais mangé qu’une fois au restaurant et j’avais vraiment aimé. Je ne suis pas déçu par cette version maison.

Ingrédients :

Marinade du bœuf :

  • 2 gousses d’ail haché
  • 1 càs de sauce de soja
  • 1 càs de nuoc mam
  • 1 càs d’huile d’arachide
  • 2 càc de sucre en poudre
  • Poivre

Pickle d’oignon rouge :

  • 1 oignon rouge
  • 2 càs de vinaigre blanc de riz
  • 1 càs de sucre en poudre
  • une pincée de sel

Sauce d’accompagnement pour le bœuf :

  • 1 citron vert
  • Poivre

Pour le reste de la recette :

  • 600 g de bœuf tendre (dans le faux-filet pour moi)
  • 2 oignons jaunes ciselés grossièrement
  • 1 càs de sauce d’huître
  • quelques càs d’huile d’arachide
  • quelque feuilles de salade
  • 1 tomate en quartier
  • 300 g de riz Thaï
  • 2 càs bombées de concentré de tomate
  • 1 càs de Nuoc mam
  • poivre

Marinade du boeuf :

  1. Dégraisser puis découper le bœuf en cubes de 1,5 à 2 cm.
  2. Dans un petit saladier, mélanger la sauce de soja, le nuoc mam, le sucre, le poivre noir et l’ail haché.
  3. Faire mariner le bœuf dans ce mélange et laisser reposer entre au moins 30 minutes.

Pickle de l’oignon rouge :

  1. Peler puis émincer le plus finement possible l’oignon rouge.
  2. Le mettre dans un bol et ajouter le vinaigre de riz, le sucre et le sel.
  3. Mélanger et laisser mariner.

Riz rouge :

  1. Rincer le riz jusqu’à ce que l’eau coule transparente.
  2. Le faire cuire selon votre méthode favorite. Pour moi mélanger un volume d’eau pour un volume de riz dans une casserole avec une bonne pincée de sel. Porter à frémissement, remuer et couvrir. Laisser cuire à feu très doux pendant 12 minutes. Porter hors du feu et laisser reposer une dizaine de minutes.
  3. Peler et couper les oignons jaunes en petits dés. Réserver.
  4. Pendant que le riz cuit, faire revenir les oignons dans une grande poêle avec un peu d’huile à feu moyen. Ils doivent devenir moelleux et translucides.
  5. Ajouter encore un peu d’huile et faire revenir le riz quelques minutes.
  6. Ajouter ensuite le concentré de tomates que vous aurez dilué dans un peu d’eau chaude. Continuer la cuisson 5 minutes puis ajouter la sauce poisson et faire revenir encore 5 minutes.
  7. Réserver au chaud.

Sauce au citron :

  1. Presser le jus du citron
  2. Ajouter le poivre et mélanger.
  3. Réserver dans de petits ramequins pour pouvoir y tremper la viande.

Garniture :

  1. Couper les tomates en quartier ou en rondelle.
  2. Laver et / ou préparer la salade

Cuisson du bœuf :

  1. Remettre la poêle ayant servi à cuire le riz sur feu vif avec trois cuillères à soupe d’huile.
  2. Y faire revenir le reste de l’oignon brièvement, puis saisir le bœuf avec sa marinade. Laisser cuire à feu vif pendant 3 ou 4 minutes en remuant régulièrement.
  3. Ajouter 1 cuillère à soupe de sauce d’huître et continuer la cuisson jusqu’à ce que la viande soit cuite comme vous l’aimez (plus ou moins saignante).

Servir le bœuf avec le riz rouge et une petite salade de tomate et de pickle d’oignon.

Via la kitchenette de Miss Tam

Le Biryani aux légumes



Le Biryani, je ne sais jamais l’écrire mais c’est l’un des plats indiens que je préfère car c’est convivial et savoureux et on peut le servir directement à table dans sa cocotte. Pas de prise de tête avec le service.

Le principe est simple : c’est un plat de riz passé au four avec des couches (en général de viande). La version de cette semaine est végétarienne, avec beaucoup de légumes.

La vidéo de Chetna avait l’air sympathique et nous ne sommes jamais déçu de ses recettes. Donc c’est parti.

Mais avant de commencer, petit conseil pour éviter de se retrouver perdu au moment de cuisiner : préparez tous vos ingrédients avant de lancer les cuissons. Toutes les étapes s’enchaînent, donc il est plus prudent d’avoir tout sous la main au moment de se mettre devant les fourneaux.

Ingrédients : 

  • 5 oignons émincés
  • 5 càs d’huile
  • 2 – 3 feuilles de laurier
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 anis étoilé
  • 5 clous de girofle
  • 5 gousses de cardamome
  • 1 càc de graines de cumin
  • 2 oignons coupés grossièrement
  • 2 gousses d’ail râpées
  • 1 cm de gingembre râpé
  • 2 tomates coupées grossièrement
  • 2 càs de concentré de tomates
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de piment en poudre
  • 1 càc de garam massala
  • 1 càc de cumin en poudre
  • 1 càc de curcuma
  • 400 g de chou fleur
  • 200 g de haricots verts
  • 2 carottes
  • 2 pommes de terre
  • Un peu de sucre
  • 400 g de riz basmati
  • 1 feuille de laurier
  • 2 gousses de cardamome
  • 1 bâton de cannelle
  1. Faire revenir les oignons émincés dans l’huile (dans une grande poêle ou un faitout que l’on peut couvrir) jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Pensez à les assaisonner. Les réserver en laissant quelques cuillères à soupe d’huile.
  2. Faire revenir rapidement dans la même poêle les épices entières (laurier, bâton de cannelle, anis étoilé, clous de girofle) puis ajouter les 2 oignons en gros morceaux. Les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  3. Ajouter l’ail et le gingembre et mélanger, puis les tomates coupés en morceaux et le concentré.
  4. Puis mettre les épices en poudre : sel, piment, garam massala, cumin, curcuma et 10 cl d’eau pour obtenir une sauce.
  5. Ensuite c’est le tour des légumes : chou fleur en petites florettes, haricots verts coupés en trois, carottes émincés assez gros (5 mm d’épaisseur), pommes de terre en gros cubes et un peu d’eau et une pincée de sucre. Couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes.
  6. Pendant ce temps, mettre le four à chauffer à 180° et commencer la cuisson du riz.
  7. Dans une casserole d’eau bouillante et salée,  ajouter le riz rincé, une feuille de laurier, un bâton de cannelle et 2 gousses de cardamome. Laisser cuire jusqu’à ce que le riz soit cuit à 70%. Égoutter et réserver.
  8. Pour le montage du biryani, prendre une cocotte passant au four (idéalement une cocotte en fonte. La mienne fait 23 cm de diamètre et elle est bien remplie.
  9. Mettre une couche de riz et recouvrir d’une couche d’oignons puis de légumes et recommencer une autre fois. Si vous repérez des épices entières, c’est le moment de les retirer pour ne pas les retrouver dans votre assiette. Finir par une couche de riz et recouvrir du reste d’oignons.
  10. Mettre au four pendant 45 minutes à 1 heure.
  11. Déguster et régalez vous.

Via : Chetna

Le chicken butter masala



Voici une recette qui initialement se fait avec du paneer (une sorte de fromage frais) mais que nous n’avons pas pu trouver, alors nous avons utilisé du poulet.

IMG_0358

Ingrédients :

  • 3 càs d’huile
  • 3 càs de beurre
  • 1 oignon rouge en gros morceaux
  •  3 gousses d’ail hachées grossièrement
  • 1 cm de gingembre haché grossièrement
  • 4 tomates hachées grossièrement
  • 30 g de noix de cajou crues
  • 450 g de poulet
  • 2 feuilles de laurier
  • 4 gousses de cardamome
  • 6 clous de girofle
  • un bâton de cannelle
  • 20 cl d’eau
  • 2 càs de concentré de tomates
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de curcuma
  • 1 càc de poudre de piment
  • 1 càc de garam massala
  • 1,5 càs feuille de fenugrec sèche (optionnel)
  • 1 càc de sucre
  • 3 càs de crème liquide
  1. Dans une cocotte ou une sauteuse, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile et y ajouter l’oignon en morceaux. Cuire à feu moyen pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’ils commencent à colorer.
  2. Ajouter l’ail et le gingembre et laisser cuire pendant 2 minutes. Ajouter les tomates et les noix de cajou préalablement trempées dans de l’eau. Laisser cuire pendant 12 minutes.
  3. Une fois que les tomates sont bien tendres, retirer du feu et laisser refroidir pendant 10 minutes. Passer au blender, à la moulinette ou à la girafe pour obtenir une sauce crémeuse. 
  4. Dans la même cocotte qui a servi pour les tomates, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile et 3 cuillères à soupe de beurre. Ajouter le laurier, la cardamome, les clous de girofle et le bâton de cannelle. Laisser revenir pendant 30 secondes.
  5. Insérer la sauce à la tomate et 20 cl d’eau, bien mélanger et amener à ébullition. Pour faire ressortir le goût de tomate, ajouter le concentré de tomates. Laisser mijoter à couvert et à feu doux pendant 15 minutes.
  6. Enfin, ajouter les dernières épices : sel, curcuma, piment et garam massala. Si vous avez les feuilles de fenugrec, c’est le moment (moi je n’en avais pas).
  7. Mettre le poulet et le sucre et laisser cuire jusqu’à ce que le poulet soit cuit.
  8. Avant de servir, rajouter la crème. Rectifier l’assaisonnement.
  9. Vous pouvez retirer les épices entières avant d’amener le plat à table.

Via le channel Youtube de Chetna