Archives du mot-clé astuce

[WordPress] Modifier le nombre de commentaires indésirables par page dans l’administration

En ce moment et depuis un bout de temps maintenant, je suis pourri de spam. A raison de 100 ou 200 message indésirables par jour, ça devient vite pénible de les vérifier afin de ne pas supprimer de faux positifs. Donc je m’astreins le plus régulièrement possible à tous les vérifier un par un. Mais ce qui me gonfle le plus, c’est clairement de changer de page 10 fois quand j’atteins la limite des 20 par page qui est le paramétrage par défaut de wordpress.

J’avais posé la question sur le forum de WordPress il y a quelques temps pour savoir si quelqu’un connaissait une manipulation (code, plugin ou autre) pour augmenter ce nombre afin d’avoir moins de pages. Échec cuisant.

Et hier, comme j’en avais 1 300 à vérifier, je me suis dit qu’une petite recherche approfondie s’imposait si je ne voulais pas y passer des heures. Et en fait, c’est tout bête.

Désormais WordPress permet de modifier directement dans les options de la page des commentaires, le nombre à afficher par page (cliquer sur l’image pour la voir en plus grand).

Il suffit de cliquer sur « Options de l’écran », en haut à droite de la page.

Et ensuite, changer le nombre de commentaires sous « Afficher à l’écran ». Ici, j’ai choisi 150.


Bonne chasse aux spams.

[Excel] Remplacer ou rechercher le caractère générique étoile *

Voilà un truc tout bête. J’ai dans une colonne d’un fichier Excel, une étoile (*) dans une chaine de caractères et je veux la remplacer (par rien en l’occurrence). Seulement, si dans le menu rechercher / remplacer, je tape *, je vais me retrouver avec toutes les occurrences dans lesquelles des caractères existent, car * est un joker qui permet de dire à Excel de prendre tous les caractères.

Mais ce qui m’intéresse ici ce n’est pas l’étoile en tant que joker, mais en tant que caractère seul.
La solution est toute simple, mais il faut la connaitre. Le truc, c’est de mettre une tilde avant l’étoile : ~*

Et ça fonctionne avec les autres jokers comme le ? par exemple.

Via le super support Crosoft.

Une astuce sympa de Google Reader quand on ne sait plus quoi lire

J’ai découvert récemment un truc tout bête dans Google Reader pour trouver des info qui sont similaires à un flux donné.

Il y a dans les propriétés des dossiers ou des flux, une entrée qui se nomme More like this (désolé mon Reader est en anglais …, cf. la copie d’écran pour voir où ça se trouve).

Il y a aussi dans le bandeau de gauche une entrée dans le menu Explore qui se nomme Recommandation, mais je la trouve moins pertinente (pour mes flux et mes centres d’intérêt en tous les cas).

Voilà, avec ça vous ne devriez plus vous ennuyer devant votre agrégateur.

[Firefox du Mercredi] Quel affichage choisir dans Google Reader avec Better Greader

Depuis un bon moment maintenant, j’utilise toujours la super extension Better Greader de Gina Trapani. En fait, elle concatène des script greasemonkey qui permettent de changer l’apparence ou de rajouter des fonctionnalités à mon lecteur de news favori.

J’ai découvert récemment que les nouvelles versions de cette extension (on en est à la 0.8 à ce jour) comporte des skins intéressantes pour modifier l’apparence de Google Reader.

Par défaut, l’organisation de GR n’est pas si mal, mais on peut largement améliorer l’ergonomie et gagner de la place. Voici la présentation par défaut, avec mes autres options de Better Greader en place.G Reader sans script

Avant j’utilisais la skin Minimalistic qui cache tous les champs autres que la barre latérale, et maximise ainsi la surface pour voir le titre des entrées et leur texte. On peut faire apparaitre plus d’info en tapant simplement sur la touche W. Pratique sur mon Eeepc pour avoir le plus possible d’espace disponible pour de l’information et pas des boutons qui ne servent qu’une fois de temps en temps (surtout que j’utilise pas mal les raccourcis clavier).

Minimalistic non toggled

minimalistic non toggled

Minimalistic toggled

minimalistic toggledOn a aussi d’autres skins, comme Helvetireader, qui est très jolie.

Helvetireader

helvetireaderOu Air Skin qui est pas mal également.

Air Skin

Air SkinOu bien encore Optimized, qui comme son nom l’indique optimise pas mal l’espace d’affichage.

Optimized

optimized

Mais après avoir testé toutes les autres, je suis tombé d’accord avec moi-même pour utiliser Absolutely Compact. Alors attention, il faut de bon yeux car la police est diminuée pas mal. Par contre, on affiche plus d’entrées et on gagne en largeur car les favicons de la barre latérale sont masquées. Au final, je vois plus de choses avec cette skin qu’avec toutes les autres, et c’est ce que je voulais.

Absolutely Compact

absolutely compact

Je vous engage donc, si ce n’est pas déjà fait à installer Better GReader, ou si vous avez du temps Grease Monkey et des script pour GR car il y a de la matière pour améliorer cet outil. N’ayez pas peur de fouiller dans les options, c’est comme ça qu’on trouve des trucs et astuces pour rendre son expérience du net plus agréable.
D’ailleurs, avez-vous des outils pour Google Reader à nous conseiller ?

Quelques bonnes pratiques pour organiser votre Google Reader

Google Reader vient de changer de peau, il est comme ça plus lisible à mon goût. Mon extension favorite Better Greader a été également mise à jour, donc je n’ai plus aucun problème d’affichage. Je me suis donc dit que c’était peut être le moment de faire un petit point sur la manière dont j’utilisais cet outil de veille et d’information et sur lequel je passe pas mal de temps quotidiennement.

S‘organiser

Pour ça, rien de tel que de créer des dossiers, des sortes de tags. Ce qu’il y a de bien avec ces dossiers, c’est qu’on peut en assigner plusieurs à un seul flux, qui apparaitra donc virtuellement dans plusieurs dossiers. Utile, si votre liste est tellement longue que vous avez plusieurs tiroirs dans lesquels ranger les flux en fonctions de votre lecture quotidienne (par exemple, un tag informatique et un autre favoris, ce qui permet à la fois de classer par thématique et par urgence de lecture).

Voici par exemple ma liste de dossiers :

Mes dossiers GR

Ne pas hésitez à chambouler l’ordre par défaut

Je crois que GR classe par défaut les dossiers par ordre de création et les flux par ordre alphabétique. En aucune manière cela ne doit vous forcer à conserver ce classement arbitraire. Les dossiers dans mon GR vont par ordre d’importance de lecture du haut vers le bas (ceux que je lis le moins souvent en bas, pour être clair). Et pareil dans les flux, je classe mes préférés vers le haut des dossiers, ou bien ceux qui regroupent le plus d’articles (comme les planet linux par exemple) pour faire baisser le nombre de non lus le plus vite possible.

C’est d’autant plus facile à faire pour les dossiers qu’un simple glisser déposer suffit. Pareil pour les flux à l’intérieur d’un dossier.

En revanche, c’est plus contraignant, si on veut changer un flux de dossier, il faut le faire un par un à l’intérieur du flux et choisir le ou les dossiers dans lesquels classer, comme dans la copie d’écran ci-dessous.

Classement des flux dans Google Reader

Un classement, ça se fait dès le début

Si vous ne vous astreignez pas dès le départ à classer (même simplement) vos flux, rapidement vous obtiendrez un amalgame qui sera illisible, car sans queue ni tête et / ou mal classé. Et même si vous le lisez régulièrement, vous perdrez pas mal de temps à naviguer de l’un à l’autre. Si vous mettez ça en place pour une veille, ce sera contre productif de n’avoir aucun classement.

De plus, comme je le disais plus haut, reclasser dans les bons dossiers une grande quantité de flux peut être très rébarbatif … c’est du vécu.

Ce qui ne veut pas dire que de temps en temps, il ne faille pas faire le ménage. Tout classement n’est qu’un perpétuel tâtonnement et recommencement si on désire que tout soit parfaitement ordonné et efficace.

Gagner en lisibilité

Pour cela, il ne faut pas hésiter à fermer l’arborescence des dossiers qui ne servent pas pour gagner de la place (à l’aide de la croix ou du moins se trouvant devant le nom du dossier, comme dans un explorateur de dossiers) et ne pas être dérangé par les autres sollicitations visuelles.

De la même manière, j’ai choisi de n’afficher que les titres dans la partie de droite afin de voir rapidement en scannant les titres, ce qui m’intéresse et ce qui ne m’intéresse pas. Je peux donc marquer comme lu ces derniers et ne garder que le plus important pour le lire de suite ou le pour le sauver pour plus tard.

Même chose avec les listes de partage (dont je ne me sers pas) et la fenêtre d’accueil. Gagner un peu de place en affichage, sur un petit écran ou un netbook, c’est très utile pour le confort.

Être concis pour s’y retrouver

Renommer et tronquer les noms des flux pour bien voir le nombre de billets non lus, ça peut rendre service. Je l’ai fait récemment et ça aussi c’est plus du confort qu’autre chose mais c’est agréable.

C’est aussi très long à faire quand on en a un certain nombre. Je vous conseille donc de le faire dès le départ.

Apprendre les raccourcis clavier

C’est une évidence, mais apparemment pas pour tout le monde. Celui qui maitrise son clavier est le roi du monde. La souris nécessite des déplacements qui peuvent être évités grâce aux raccourcis clavier et GR n’échappe pas à cette règle. J’ai fait un billet sur le sujet, vous pouvez y piocher ce qui vous servira pour votre usage.

Personnellement, je ne me sers pas de tous, mais quand on maitrise la navigation en une touche dans les billets, c’est dur de revenir en arrière et surtout qu’est ce qu’on perd comme temps !!

Utiliser Better Greader

Et last but not least, l’utilisation de cette superbe extension Firefox fera de vous le roi de l’ajout aux flux RSS et de la propreté de l’interface. Je ne vais pas vous refaire l’article, allez lire le billet d’origine et essayer la, c’est gratuit !!

Et vous, quels sont vos trucs et astuces avec G Reader, ou Netvibes si on peut les transposer.

Gagner de la place sur votre bureau Gnome

J’aime bien masquer automatiquement mes barres d’application dans GNOME. Seulement voilà, elles ne sont pas tout à fait masquées. Il en reste quelques pixels, qui gênent par la même occasion les applications qui veulent se mettre en plein écran (hormis Firefox 3 quand on appuie sur F11, ça c’est une fonction que j’attendais).

Heureusement, je suis tombé par le plus grand des hasards sur ce billet, qui m’a permis de mettre fin à tout çà.

Rien de compliqué, il suffit d’aller modifier une propriété (enfin une pour chaque barre, si comme moi vous en avez 2, … des barres) dans gconf-manager

Donc on tape dans un terminal

sudo gconf-editor

Et on va chercher ensuite dans apps/panel/default-setup/toplevels/top_panel_screen0/auto_hide_size. Puis, vous cliquez droit sur auto_hide_size et vous modifiez la clé de cette entrée pour remplacer la valeur existante par 1 (et surtout pas 0, sinon bye bye la barre).

Si votre barre du bas est aussi concernée (on vient de faire celle du haut pour ceux qui ne suivent pas), c’est l’entrée bottom_panel_screen0 qu’il faut modifier de la même manière.

Voilà une astuce qui me sera utile sur tous mes postes, eeepc en tête.

Emmener partout ses logiciels préférés grâce aux applications portables

J’ai découvert récemment la possibilité d’utiliser partout grâce à une simple clé USB les logiciels qui me servent quotidiennement. En effet, on peut désormais faire tenir sur un autre support que le disque dur tous les fichiers nécessaire pour faire tourner ces programmes. C’est vraiment très pratique, notamment si vous êtes en déplacement continuel et / ou si vous n’avez pas les autorisations nécessaires pour installer de programmes sur l’ordinateur du boulot. On appelle ce type de logiciels, des applications portables.

Vous pouvez vous aussi en profiter si vous avez à votre disposition une clé USB d’au moins 128 Mo et une connexion à internet. Vu les prix des clés désormais, je pense que 95 % des gens pourront utiliser cette astuce.

Sauf exception, vous ne pourrez pas utiliser les fichiers d’installation classique des logiciels. Il faut trouver la version « portable » que vous irez simplement transférer sur votre clé. Heureusement, de nombreux sites recensent des liens vers ces applications portables. Voici une petite sélection en français. Vous pourrez en trouver d’autre en cherchant sur Google. Si en connaissez d’autres sympas, n’hésitez pas à laisser l’adresse en commentaire, je mettrai le billet à jour.

Voici la liste des applications que j’ai stocké sur ma clé et qui me servent le plus régulièrement :

  • Audacity : retouche et de traitement audio
  • Mp3 Split Join : découper et coller des fichiers mp3
  • Cdex : extraction de cd
  • Winamp : player audio
  • Screamer Radio : ecoute de radios du monde entier en streaming
  • Mp3Tag : met à jour simplement les étiquettes (tags) de vos fichiers mp3
  • Gimp : retouche de photographies
  • 7zip : logiciel de décompression / compression
  • Ditto : presse papier nettement amélioré
  • FS Capture : logiciel de capture d’écran avancé
  • Snapkey : logiciel de capture d’écran plus simple

Tous ces logiciels sont gratuits et / ou open source dans les versions que j’utilise.
Il reste à les utiliser. Pour ça rien de plus simple. Soit vous cliquez sur le fichier exe du lanceur que vous aurez choisi et ensuite vous naviguez dans son interface pour lancer l’application de votre choix. Soit vous allez directement lancer l’application en cliquant sur son exe dans le dossier de la clé USB. C’est simple non.

Il ne me manque qu’une chose qui serait sympa, ce serait de rendre portable Guitar-Pro ou TuxGuitar pour pouvoir lire mes fichiers GP partout. Si vous savez si ça peut se faire ou connaissez la manip, prévenez moi.

J’espère que cette petite présentation vous aura été utile et que vous aussi vous succomberez au charme des applications portables.