Archives par mot-clé : blog

C’est vrai que c’est un peu ça

Je ne peux pas m’empêcher de publier cette petite BD US.

Quand on lit un peu les blog geek / info, c’est un carrément ça. Tout le monde attend la keynote du gourou avec impatience pour voir si les pronostics vont se vérifier. J’ai l’impression que c’est pire encore cette année avec l’annonce de la tablette Apple, l’Islate.

Vu sur Geekandpoke

Installer WordPress en local sous Ubuntu avec Xampp

Dans le cadre de l’amélioration constante de ce blog et particulièrement de son look’n’feel (on est passé en V2.0 il y a quelques temps), j’ai été amené à vouloir installer une version du blog en local sur mon PC fixe qui tourne sous  Ubuntu 8.10.

Il n’y a pas des masses de ressources en français et surtout facilement compréhensibles. Je me suis donc dit que j’allais vous faire part de mon installation. Ça évitera peut être des erreurs à certains d’entre vous qui voudraient arriver au même résultat.

INSTALLATION D’UN SERVEUR LOCAL XAMPP

Sous Ubuntu, le meilleur moyen d’héberger WordPress en local est d’installer Xampp (qui a d’ailleurs le bon goût d’exister pour Linux, Mac et Windows). Pour cela, vous pouvez suivre le tuto vidéo que Daria a fait sur le sujet (attention, on y parle simplement de l’installation de Xampp pour WordPress et pas de l’importation de votre blog WordPress). Yves en a également mis une couche.

La vidéo, c’est pas mal, mais je dois dire que je préfère, une fois que je me suis imprégné de la marche à suivre, avoir une procédure écrite (ne serait ce que pour faire des copier-coller des commandes dans le terminal). Pour cela, la doc Ubuntu.fr de Xampp est super bien faite et très facile à suivre.

Sinon pour Windows, il y a aussi un tuto très bien fait de papygeek, je m’en suis également bien inspiré, en l’adaptant pour Linux.

INSTALLER WORDPRESS

Une fois que Xampp est installé, vous avez deux choix : installer wordpress et ensuite utiliser la fonction d’exportation de votre blog (« Gérer » puis « Importer » ou « Exporter » dans l’interface d’administration, cf. copie d’écran) en ligne pour ensuite importer ces réglages (si vous le désirez vous pouvez aussi repartir de zéro), ou bien choisir d’importer tous les fichiers votre blog en local.

Import export

Toutefois, si vous décidez de choisir la première solution, sachez qu’il faudra installer en local exactement la même version que celle online pour que tout fonctionne, ce qui peut être difficile si c’est une version intermédiaire (c’est du vécu …).

J’ai choisi la deuxième solution, qui est plus facile et permet d’être sûr qu’il ne manquera rien. Dans mon cas, je suis allé dans mon administration d’hébergement du blog (pas wordpress, celle de l’hébergeur, dans mon cas Cpanel qui a une fonction de backup total des sites hébergés)

Backup cpanel

Une fois que vous avez votre fichier de backup, il vous suffit de le décompresser dans le dossier local adéquat. Si votre blog local s’appelle wordpress ce sera dans (chez moi en tous les cas) :

/opt/lampp/htdocs/wordpress

Ensuite, il n’ y a plus qu’à rentrer votre adresse locale dans votre navigateur et ce sera exactement pareil que si vous étiez en ligne. Chez moi, ça donne

http://localhost/wordpress

LES PROBLEMES RENCONTRES

  • Sur mon installation personnelle, j’ai dû m’y reprendre à 4 ou 5 fois pour installer Xampp (malgré la simplicité apparente de la chose). Le blocage se faisait au moment de lancer la commande lampp start. Mysql était déjà lancé.

Mon système avait en effet une version de MySQL déjà installée et ça n’a pas du tout plu à Xampp qui ne la trouvait pas à son goût (car elle ne devait pas être installée au bon endroit).

Il m’a fallu faire une recherche dans Synaptic (mot clé mysql) pour m’apercevoir que cette version de MySQL venait de paquets KDE (il semble donc que KDE ai besoin de MySQL ??), Ksnapshot il me semble.

Une fois ces paquets désinstallés via Synaptic, le dossier créé par Xampp effacé (une énième fois 😉 et Xampp réinstallé, ça a fonctionné.

  • J’ai rencontré aussi pas mal de problèmes portant sur les droits d’écriture sur les fichiers et les dossiers, particulièrement d’installation manuelle des plugins (en décompressant directement les plugins dans le dossier du thème) et de l’édition des fichiers du thème dans l’interface d’admin, un comble quand on veut modifier le look du thème (alors que j’y ai accès en allant directement dans le dossier du disque dur où ils sont stockés). Pour résoudre ce problème, un petit coup de chmod en ligne de commande et c’est réglé. Cela modifie les droits en lecture / écriture de tous les fichiers du répertoire wp-content du blog pour l’utilisateur connecté, comme ça plus de souci. Donc, on ouvre un terminal dans le dossier qui contient le blog, s’il s’appelle wordpress, ça donne :

cd /opt/lampp/htdocs/wordpress

Puis on change les permissions sur tous les fichiers contenu dans le dossier wp-content et ses sous dossiers (si vous êtes paranoïaque, rien ne vous empêche de le faire dossier par dossier voire fichier par fichier).

chmod -R 777 wp-content

  • Le paramétrage du FTP m’a aussi posé problème, alors qu’en fait c’est très bête : dans le champ Hôte, il suffit de rentrer simplement localhost. Il m’a fallu un certain temps  avant d’y arriver, merci le forum Ubuntu FR.

ASTUCE UTILE

La doc Ubuntu préconise de créer un lien symbolique du fichier /opt/lampp/lampp dans le dossier /usr/bin , ceci afin de raccourcir les commandes à taper, notamment pour lancer et arrêter Xampp.

Au lieu de taper

sudo /opt/lampp/lampp start

Vous ne devrez plus taper que

sudo lampp start

J’ai trouvé plus simple de créer un alias dans mon fichier .bashrc, de cette manière je n’ai plus à taper pour lancer Xampp que le raccourci que j’ai choisi (à savoir start, mais vous pouvez choisir ce que vous voulez). J’ai fait pareil pour la commande sudo lampp stop que j’ai raccourci en stop.

J’espère que ce tuto vous aura aidé. N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous avez des soucis, je répondrai si j’ai les connaissances nécessaires.

Petite explication sur la page d’Archives

archivesComme vous avez pu le noter (en tous les cas, je l’espère) et comme je l’avais signalé dans le billet du passage à la V2.0, j’ai créé une page d’archives grâce au plugin WordPress Snazzy Archives. Son fonctionnement étant un peu particulier, je me fends d’un petit mode d’emploi, mais vous allez voir c’est très simple.

Pour l’instant (et ce sera certainement sujet à évolution), les mois et les années s’enchainent de façon horizontale. Ça commence donc par 2009, puis plus loin sur la droite 2008, etc. Ce que vous voyez, ce sont en fait tous les billets qui ont été publiés sur le blog un jour donné, ce jour étant représenté par une étiquette avec la date.
Pour voir ce qu’une journée contient il suffit de cliquer sur l’étiquette. pour la fermer, même manipulation.
Le principe est le même si vous voulez afficher ou cacher un mois entier, il suffit de cliquer sur le nom du mois.

Voilà, amusez-vous et naviguez bien dans l’historique.

Lancement du Michtoblog V2.0

Small new michto

Depuis maintenant plusieurs mois (plus ou moins régulièrement), je travaille à une amélioration de la forme et du fond du blog. Depuis hier soir, ça y est, c’est en place. Si vous lisez les billets via un agrégateur, je vous conseille de venir faire un tour sur le site pour vous en rendre compte par vous même, sinon ce billet va vous paraître profondément inutile.

Voici donc à titre informatif, la liste (sûrement non exhaustive, je dois en oublier) des modifications / améliorations que j’ai apportées :

  • passage à WordPress 2.7 (ça c’est en place depuis un petit moment)
  • la couleur du fond a changé pour se marier parfaitement avec le header dessiné avec amour par ma petite femme
  • la taille de la police et l’espacement des lignes est plus grand dans le corps des billets pour plus de lisibilité maintenant que les couleurs sont plus sombres
  • les couleurs des liens sont plus uniformes et aussi plus nombreuses pour amener une note … colorée
  • la sidebar a été relookée (polices plus grandes, intitulés changent de couleurs pour ressortir, suppression de l’image de background du haut de la sidebar)
  • arrivée d’un formulaire de contact (via le plugin Contact Form 7), enfin. Il est visible dans le header
  • mise en place d’une page d’archives funky (via le plugin Snazzy Archives). Visible également dans le header. Yves va rigoler.
  • le moteur de recherche interne a été remplacé par un moteur personnalisé Google, qui en profite pour aller dans la sidebar
  • suppression pure et simple du formulaire d’abonnement aux billets par mail (7 abonnés dont moi … alors qu’il y en a 270 au flux RSS)
  • le concours de com est maintenant aligné par rapport au reste de la sidebar. D’ailleurs je vous rappelle qu’il y a du backlink si vous apparaissez dans cette liste, donc n’hésitez pas à commenter pour vous donner de la visibilité
  • le nom des commentateurs est en police plus grosse pour se détacher du reste
  • la zone de saisie des commentaires devient plus haute pour plus de confort lors de la saisie de messages longs
  • les champs de commentaire nom, mail, site internet et la checkbox, sont désormais entourés d’une bordure plus visible
  • le bouton d’envoi du commentaire a changé de couleur lui aussi
  • les publicités adsense ont changé de couleur également

Il reste encore un certain nombre de bricoles à modifier, mais le plus gros du travail est là. N’hésitez pas à me remonter des problèmes que vous pourriez rencontrer, par mail (michtoblog arobase gmail point com) ou via le formulaire de contact (puisqu’il est là autant l’utiliser non ?). Je n’ai testé que sous Firefox et Opera, donc pour IE ce ne sera peut être pas top, mais peut être pas pire, je ne sais pas si j’ai déjà regardé ce blog avec ce navigateur pour être franc …

Best of 2008

Plutôt que de faire un récapitulatif simple de l’année 2008, je préfère vous faire partager mes coups de cœurs de cette année, un peu dans tous les domaines, en espérant que vous pourrez en profiter aussi.

Cinéma

On ne peut pas dire que j’ai vu beaucoup de film cette année et encore moins de bons et qui m’auraient marqués. Pour être franc, je suis de plus en plus séries, c’est plus court et plus gérable quand on a deux monstres qui refusent de s’endormir le soir 😉
Cependant, il y en a un qui est sorti du lot, c’est Into the wild.

Into the wild, c’est mon gros gros coup de cœur de 2008. Ce film est magnifique, très émouvant, bien filmé et il m’a littéralement retourné. J’y ai pensé pendant des semaines. Après l’avoir vu on relativise grandement notre vie actuellement. Je ne pense pas que ça plaira à tout le monde, mais à voir absolument à mon sens.

Musique

Into the Wild OST : Au même titre que le film, la BO de Into the wild est un bijou. C’est simple et efficace et très émouvant. Elle a tourné en boucle dans mon autoradio pendant plusieurs MOIS !!! (en alternance avec d’autres albums quand même). Elle a été composée par le chanteur Guitariste de Pearl Jam, Eddie Vedder. Sa voix me fait penser à celle du chanteur de REM. Bref, une grosse claque, j’adore.

Roisin Murphy : normalement ce n’est pas mon genre de musique, mais son electro pop, découverte sur Arte (merci Tracks) m’a subjugué. L’album est génial (paroles et musiques) pour se dandiner sur place et avoir la pêche pour la journée.

Amy Winehouse : on ne peut pas dire que ce soit une découverte de 2008, mais pour moi oui. Je ne la connaissais pas et bien c’est un tort que j’ai corrigé avec plaisir cette année. J’aime sa voix, j’aime ses chansons. Musicalement c’est assez exceptionnel (même si ce n’est que de la soul remise au goût du jour) et ça change de la daube qu’on nous sert à la radio. Je suis d’accord sur le fait que le personnage est plus limite, mais ça c’est une autre histoire.

Velvet revolver : je ne suis pas un grand fan des Guns n Roses, ni même de Slash, mais du bon Rock N Roll, j’adore. On y est là. L’album Libertad a aussi tourné en boucle dans ma bagnole sur le trajet du boulot. Des riffs et un chanteur qui assure, il ne m’en faut pas plus des fois pour être content.

Informatique

j’ai changé de PC et ça change la vie. Ma nouvelle box faite avec mes petites mains tourne comme une horloge et elle est rapide comme une Ferrari noire (enfin par rapport à celle que j’avais avant). Quand on y ajoute le 22 pouce de Noël, c’est le bonheur, que ce soit pour le surf, le développement (modeste) et surtout le jeu.

En fait, pour être franc, j’ai acheté 2 fois des PC dans l’année, puisqu’au mois de juin nous nous sommes offerts un Asus Eeepc 701. Je pense que c’est lui mon vrai coup de cœur en matériel d’info de l’année. Comment est-il possible de faire tenir autant de possibilités dans une aussi petite carcasse ? Bien sûr depuis, le concept a encore évolué  et de nombreux modèles bien plus performants et à peine plus gros sont sortis (et ça ne risque pas de s’arrêter apparemment), mais je suis toujours très content de mon petit joujou.

Le blog

2008 aura été l’année pendant laquelle je me suis lancé sérieusement dans le blogging (en fin sérieusement, c’est vite dit …) : un nom de domaine, un hébergement pro (merci Seb), une plateforme sympa (WordPress).
Ça m’a permis de rencontrer virtuellement beaucoup de monde, souvent très sympa (ça c’est linux !!) et ça me réjouit toujours autant.

Le seul point noir, c’est que c’est un gouffre à temps, je ne fais plus de sport (de toutes façons, j’ai un genou en miettes alors  …), que je ne lis plus de vrais livres et que je fais beaucoup moins de guitare. Faut que ça cesse !!!

Je vais faire un petit récapitulatif des 8 mois de 2008 d’ici quelques jours mais court puisque j’ai déjà donné quand j’ai atteint les 100 billets. Je ne vais pas me faire des billets sur le blog tous les 3 mois non plus, faut pas abuser des bonnes choses.

Gagner une guitare Lorensen sur le blog qui gratte

Le blog qui gratte, l’autre blog orienté guitare et musique, auquel je collabore, vient de lancer un concours fort intéressant pour nous autres guitaristes désargentés (et même les autres). Les guitares Lorensen en association avec le BQG vous proposent de gagner une guitare de leur catalogue, la LR-410S, une acoustique folk d’une valeur de 179 euros. Si vous la remportez, elle sera livrée à votre domicile par transporteur spécialisé.

Lorensen

Pour savoir comment la gagner, je laisse le micro à Netgui :

« Comment jouer et gagner cette guitare ?
C’est très simple. Le jeu est ouvert à tout le monde. Le gagnant sera tiré au sort par une main innocente dans 10 jours (à savoir la femme de Agat et en vidéo svp !!!)
Il vous suffit de remplir ce formulaire de contact en indiquant bien votre nom, prénom et adresse postale dans le corps du message. Vous devez aussi répondre à la question – facile – suivante : quelle est l’opération promotionnelle réalisée en ce moment par les guitares Lorensen ? (la réponse se trouve sur leur blog). »

Participez nombreux et bonne chance à tous.