Archives par mot-clé : boeuf

Le boeuf sauté à la sauce saté

Voici la première recette extraite du livre que j’ai gagné chez Sel et poivre, Wok Attitude de Thomas Feller. Beaucoup ont l’air succulentes, je ne serais pas étonné d’en voir plusieurs arriver sur le blog très prochainement.

J’ai toujours aimé les recettes à base de cacahuètes (il y en a déjà eu trois de publiées : la Mississipi Mud Pie, les satays de poulet et les nouilles au gingembre et à la cacahuète), mon amour de la cuisine indonésienne sans doute et cette recette s’en inspire très certainement. Il y a finalement assez peu d’ingrédients et un fond d’épicerie asiatisé pourra vous permettre de faire ce plat sans aucun achat supplémentaire (sauf bien entendu les produits frais).

Pour faire la pâte de saté, je vous conseille le mortier. Alors oui ça tire un peu dans les bras, mais vous aurez un pâte plus roots, plus sympa à mon sens que quelque chose de très mouliné au robot, sans mâche sous la dent. Mais tous les gouts sont dans la nature, vous faites comme vous le sentez.

Boeuf sauté sauce saté 01

Ingrédients :

  • 600 g de rumsteack
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 3 c à s de nuoc nam
  • 1 c à s de sauce soja légère
  • 3 c à s d’huile d’arachide

Pour la pâte saté

  • 1 échalote rouge
  • 3 c à s de cacahuètes non salées
  • 1 c à c de graines de coriandre
  • 1/2 c à c de graines de cumin
  1. Préparer la pâte au moins deux heures avant le repas. Faire chauffer un wok à feu moyen et y faire dorer les graines de cumin et de coriandre plus les cacahuètes pendant 5 minutes. Bien surveiller pour ne pas les faire brûler et remuer souvent.
  2. Peler et hacher l’échalote.
  3. Mettre épices, cacahuètes et échalote dans un mortier et réduire le tout en une pâte la plus fine possible, mais sans excès. J’aime bien qu’il reste des morceaux de cacahuète sous la dent.
  4. Couper le rumsteack en tranche fines (environ 2 ou 3 mm).
  5. Mettre la viande dans un saladier et ajouter la pâte de saté avec la sauce soja et le nuoc nam. Bien recouvrir la viande de ce mélange et laisser mariner pendant au moins une heure.
  6. Pendant ce temps là, émincer en bâtonnets les poivrons, émincer l’oignon et hacher finement l’ail. Hacher finement la coriandre et réserver dans un petit bol pour le service.
  7. Faire chauffer à feu vif l’huile dans le wok.
  8. Faire saisir la viande dans l’huile et laisser cuire 5 minutes. Attention à ne pas sur cuire la viande.
  9. Ajouter ensuite tous les légumes (poivrons, ail et oignon) et laisser cuire encore 5 minutes. Si vous avez vraiment trop de jus qui se dégage, n’hésitez pas à en enlever pour permettre de plus saisir les ingrédients.
  10. Mettre dans un plat de service et parsemer de coriandre ou laisser les convives en ajouter à leur goût.

Boeuf sauté sauce saté 03

Le tajine de joues de boeuf aux pommes

Je dois dire que j’aime bien le tajine (et tous les plats mijotés en général) car c’est très pratique. Passé l’étape du dorage de la viande, la recette est presque finie et on peut laisser mijoter sur le coin du feu, voire l’oublier (tant qu’on ne le laisse pas brûler). En plus, on peut utiliser un peu tout ce qu’on a sous la main en termes de viandes (poulet, agneau, boeuf, …) et de garnitures (pruneaux, poires, pommes, raisins) et d’épices. Bref, c’est un super moyen de se renouveler tout en gardant la même base.

Dans cette recette spécifiquement, il faut vraiment aimer le sucré salé pour l’apprécier car il y a beaucoup de saveurs douces (miel, raison, pruneaux, pommes) et ça peut devenir écoeuerant.

Ingrédients :

  • 1 kg de joues de boeuf (si votre boucher a la chance d’en avoir, sinon, du bourguignon fera l’affaire)
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 20 g de beurre
  • 1 oignon émincé finement
  • 3 carottes coupées en rondelles épaisses
  • 1/2 c à  c de gingembre en poudre
  • 1 c à c de cannelle en poudre
  • 375 ml d’eau
  • 1 petit bouquet de coriandre (ou de persil à défaut)
  • 125 g de raisins sec
  • Quelques pruneaux
  • 3 c à s de miel
  • 2 pommes granny smith
  • 1/2 c à c de cannelle (pour la cuisson des pommes)
  • 1 c à s de graines de sésame grillées
  1. Nettoyer et couper la viande en gros cubes de 3 cm de côté.
  2. Dans une cocotte à fond épais (en fonte par exemple), faire chauffer la moitié du beurre et de l’huile. Une fois qu’elle est bien chaude, faire revenir la moitié des morceaux de viande pour qu’ils soient dorés. Répéter l’opération avec l’autre moitié de l’huile, du beurre et de la viande. Réserver.
  3. Baisser le feu et faire revenir l’oignon pour qu’il soit tendre. Ajouter les carottes et laisser cuire encore quelques minutes.
  4. Ajouter ensuite le gingembre et la cannelle. Fair revenir pendant 2 minutes.
  5. Mouiller avec 375 ml d’eau, ajouter sel et poivre à votre gout et remettre la viande, ainsi que le bouquet de coriandre.
  6. Couvrir et laisser mijoter pendant 1h30 à feu doux.
  7. Mettre alors 1 c à s de miel et les raisins secs.
  8. Couvrir de nouveau et laisser cuire encore 30 minutes, jusqu’à ce que la viande soit tendre.
  9. Pendant ce temps, couper les pommes en 8 quartiers que vous épépinerez.
  10. Dans une poêle, faire chauffer 10 g de beurre et faire revenir les pommes sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient dorée, ce qui devrait prendre environ 10 minutes. Saupoudrer alors du reste du miel (2 cuillères à soupe) et de cannelle et cuire encore quelques minutes.
  11. Servir le tajine seul ou avec une semoule et sa garniture de pommes, le tout parsemé de sésame grillé.

tajine de boeuf aux pommes

Le ragu di carne, ou les pâtes à la bolognaise à ma façon

C’est le grand classique des classiques des restaurants italiens, la sauce qui est toujours à la carte, mais rarement très bonne. Dans cette recette, le vin rouge et le bouillon donne de la saveur au mélange tomates et viande, sans compter le bouquet garni (avec des herbes fraiches si possible). Bref, au final on obtient une sauce très riche en saveurs et finalement pas si riche en calories, moins qu’une sauce à base de crème par exemple.

Ingrédients :

  • 350 g de viande de bœuf hachée
  • 30 cl de vin rouge corsé
  • 50 cl de bouillon de bœuf
  • 1 boite de tomates entières pelées au jus (ou des tomates fraiches si vous avez le temps)
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 2 branche de cèleri
  • 2 gousses d’ail
  • sel, poivre
  • bouquet garni
  1. Dans un grand faitout, faire chauffer l’huile d’olive. Y ajouter les oignons émincés, les carottes et le cèleri en petits morceaux. Faire fondre pendant quelques minutes.

    sauce bolognaise

  2. Ajouter la viande hachée et faire revenir jusqu’à ce qu’elle ne soit plus du tout rosée.

    sauce bolognaise

  3. Incorporer alors le bouillon et le vin, les tomates grossièrement hachées, le bouquet garni (mettez les herbes que vous voulez, moi j’ai fait un mélange thym, laurier, sauge), les gousses d’ail épluchées, le sel et le poivre (attention si le bouillon est salé).
  4. Laisser mijoter à feu doux, 1h30 à 2 heures (ou mieux, oubliez le sur le coin du feu), jusqu’à ce que la sauce ait pris une consistance onctueuse.

    sauce bolognaise

  5. Servir avec des pâtes cuites al dente et une bonne dose de parmesan ou de pecorino.

Ce qui est bien avec cette sauce, c’est qu’on peut la faire en grosses quantités et la congeler. Et il est aussi tout à fait possible de la recycler pour se faire de bonnes lasagnes maison.

Les tacos mexicain

Je l’avais annoncé il y a quelques semaines avec la recette de la mild chili sauce, voici comment confectionner un délicieux taco mexicain.

L’ingrédient le plus important dans cette recette de taco, c’est le fourrage à la viande de bœuf, le reste n’est que montage et imagination.

Ingrédients :

  • 500 g de bœuf haché
  • 1 oignon moyen haché
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1,5 c à c de poudre de piment
  • 1/2 c à c  d’origan séché
  • 1/2 c à c de paprika
  • 1/2 c à c de cumin moulu
  • 1/4 c à c de poivre moulu
  • 25 cl de mild chili sauce
  • 2 c à c de sauce worcestershire
  1. Faire revenir le boeuf avec les oignons et l’ail dans une poêle, jusqu’à ce que les oignons soient tendres. Saler.
  2. Ajouter les épices, bien mélanger.
  3. Faire revenir quelques minutes.
  4. Ajouter enfin la mild chili sauce et la worcestershire sauce.
  5. Bien remuer pour imprégner la viande des sauces.

Une fois que ce fourrage au boeuf est fait, le boulot est presque terminé. Acheter des tacos et réchauffez les.

Ensuite, il reste à les garnir avec les ingrédients suivants : du cheddar, du fromage blanc, des olives noires, des dés de tomates, de la coriandre, de la salade, du guacamole, une bonne petite sauce rouge, des haricots rouges ou mieux des refried beans, …

Chili con carne texas style

Cette semaine, c’est une recette qui nous vient directement du sud des États-Unis, du Texas pour être précis. Enfin, le plat lui-même est très certainement un classique mexicain, remixé par les ricains, mais le principal c’est que ce soit bon. Et sans aucun doute, c’est le cas. En plus, ça réchauffe.

Ingrédients :

  • 1 kg de viande de bœuf coupé en cubes de 3 cm de côté (j’avais pris du paleron mais ce sera mieux avec du rumsteck)
  • 3 c à s d’huile d’olives
  • 1 gros oignon émincé
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 30 cl de bouillon de bœuf
  • 1 boite de tomates entières pelées au jus
  • 2 c à c d’origan sec
  • 2 c à c de cumin en poudre
  • 1/2 c à c de paprika
  • 1/2 c à c de piment chipotle en poudre (ou du Cayenne)
  • 2 feuilles de laurier
  • des piments verts émincés (optionnels et selon votre résistance au piment)
  • 1.5 c à c de sel
  • une petite boite de haricots rouges
  1. Dans une cocotte, faire revenir la viande dans l’huile d’olives. Faire en 2 fois si nécessaire, c’est souvent plus pratique comme ça. Réserver.
  2. Faire revenir doucement l’ail et l’oignon pendant 2 minutes.
  3. Remettre la viande et continuer la cuisson encore quelques minutes.
  4. Ajouter ensuite le bouillon de bœuf, le sel, le cumin, le paprika, le piment, l’origan, les tomates hachées et les feuilles de laurier. Ajouter un peu d’eau si besoin pour que la viande soit juste couverte.
  5. Amener à ébullition, baisser le feu et faire cuire doucement à découvert pendant une heure ou un heure et demie (ou jusqu’à ce que la viande soit tendre).
  6. Si vous avez choisi la voie du piment frais, ajouter à ce moment les piments verts et laisser cuire encore une vingtaine de minutes.
  7. Quelques minutes avant de servir, ajouter les haricots rouges.

chili

Vous devez bien évidemment servir ce plat avec un riz blanc. Mais c’est encore meilleur avec un peu de fromage blanc, de coriandre ciselée et de cheddar râpé. Si en plus, vous avez du cornbread à proximité (comme sur la photo), c’est encore mieux.
Apparemment pour que ce soit vraiment Texas style, il faudrait servir les haricots rouges à part, mais bon, d’abord on est en France et ensuite ça fait un plat de moins à laver !

Le boeuf façon Stroganov

Je ne sais pas si c’est la vraie recette du bœuf stroganov, mais c’est comme ça qu’elle s’intitulait dans la recette de base que je reprends ici.

Ingrédients :

  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 675 g de bifteck d’aloyau coupé en aiguillettes d’environ 1 cm d’épaisseur
  • 1 gros oignon haché
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 250 g de champignons émincés
  • 1.5 c à s de farine
  • 1/2 litre de bouillon de bœuf
  • 1 c à c de concentré de tomates
  • 1 c à s de persil haché
  • 3 c à s de crème fraiche
  • sel et poivre

 

Boeuf Stroganov 01

  1. Dans une poêle, faites chauffer 1 c à s d’huile. Y faire revenir la viande jusqu’à ce qu’elle perde son aspect cru. Faites en 2 fois si nécessaire. Assaisonner et réserver.

    Boeuf Stroganov 03

  2. Une fois la viande revenue, dans le reste de l’huile, faire revenir l’oignon et l’ail 2 minutes.
  3. Ajouter les champignons et continuer la cuisson jusqu’à ce que l’eau de végétation disparaisse et qu’ils commencent à dorer.
  4. Baisser le feu et saupoudrer avec la farine. Bien remuer et laisser cuire 3 minutes.

    Boeuf Stroganov 07

  5. Incorporer alors le bouillon de bœuf et le concentré de tomates. Laisser mijoter jusqu’à ce que la sauce épaississe.

    Boeuf Stroganov 08

  6. Remettre le bœuf dans la sauteuse, ainsi que le persil et laisser cuire 2 minutes.

    Boeuf Stroganov 10

  7. Hors du feu ajouter la crème et mélanger pour mêler intimement.

    Boeuf Stroganov 11

  8. Servir avec des pâtes (fraiches c’est encore mieux).

Boeuf Stroganov 14

Bon appétit.

Ditali à la paysanne

Une recette extraite de notre Larousse des pâtes. Nous avons eu des haricots à écosser de variété big borlotto dans notre panier et il a bien fallu leur trouver une utilisation. Ce sera donc une recette rustique, qui va parfaitement avec ces haricots.

Les ditali sont des petites pâtes cylindriques et lisses. Pensez à un macaroni coupé en tronçons de 5 mm de large et vous aurez une bonne idée de ce à quoi ressemblent ces pâtes.

Ingrédients :

  • 300 g de ditali
  • 1 oignon
  • 30 g de beurre
  • 350 g de bœuf
  • 7 tomates
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 200 g de haricots borlotti cuits
  • 3 brins de persil
  • 1 branche de thym
  • sel, poivre
  • sucre
  1. Peler et épépiner les tomates.
  2. Faire cuire les haricots si vous les achetez frais. Une demie heure est un minimum.
  3. Hacher l’oignon et le faire revenir dans une casserole avec le beurre.
  4. Ajouter la viande hachée et mélanger pour casser les grumeaux de viande.
  5. Ajouter ensuite les tomates grossièrement concassées avec le sel, le poivre et le thym. Si la sauce est trop acide, n’hésitez pas à mettre un petit peu de sucre dans la sauce. Laisser cuire 40 minutes à feu moyen et à couvert.
  6. 20 minutes avant la fin de la cuisson, verser le vin blanc dans la sauce.
  7. Quand la sauce est prêt e, ajouter les haricots et le persil finement ciselé. Laisser mijoter quelques minutes supplémentaires.

    Ditali aux haricots et à la viande 04

  8. Faire cuire les ditali al dente et mélanger la sauce aux pâtes intimement.

Ditali aux haricots et à la viande 08

Vous pouvez généreusement arroser votre assiette de parmesan fraichement râpé, c’est vraiment encore meilleur.

Les haricots donnent un côté fondant et une légère résistance sous la dent en même temps, c’est très agréable et gouteux en plus.