Archives du mot-clé bouillon

Le thiep de poulet

Depuis le temps que je voulais faire un plat africain, mon coeur balançait entre le thiep et le yassa. C’est le thiep qui a remporté cette manche et nous ne l’avons pas regretté car nous nous sommes régalés.

Finalement ça ressemble à un couscous qui remplace la semoule par du riz et dont les épices sont presque absentes. Mais même principe.

Poulet thiep 01

Ingrédients :

  • 1 sachet de Riz cassé 1 ou 2 fois. Perso, j’ai eu la flemme d’aller en acheter en épicerie exotique donc on a utilisé un riz rond italien
  • 2 càs de concentré de tomate
  • 2 cube de bouillon de poulet
  • sel, poivre
  • 8 morceaux de poulet (cuisse et haut de cuisse)
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 5 ou 6 carottes
  • 2 patates douces
  • 1/2 chou
  • 2 ou 3 poivrons rouges
  • 1 tomate
  • 2 càc de piment en poudre
  • 3 càs d’huile neutre
  • de l’eau
  1. Éplucher tous les légumes, enlever la peau du poulet et réserver.
  2. Hacher l’oignon et l’ail.
  3. Faire chauffer l’huile dans le couscoussier assez profonde. Y faire revenir les morceaux de poulet jusqu’à coloration. A ce moment, ajouter les oignons et l’ail et laisser revenir 2 ou 3 minutes. Attention à ne pas laisser brûler.
  4. Délayer le concentré de tomate dans un bol d’eau. Ajouter le dans la cocotte avec les légumes coupés en morceaux et les cubes de bouillon. Mouiller à hauteur. Rectifier l’assaisonnement et ajouter le piment.
  5. Au bout de 30 minutes de cuisson, rincer le riz pour le débarrasser de son amidon. L’eau doit être claire. L’égoutter 5 minutes puis le verser dans le panier vapeur du couscoussier et le mettre au dessus du thiep pendant 30 minutes.
  6. A partir de ce moment, surveiller la cuisson des légumes et du poulet et retirer les éléments cuits au fur et à mesure. Ça va vous éviter de vous retrouver avec un plat de purée à l’effilochée de poulet ;-). Tenez tout ça au chaud.
  7. Pour finir, retirer une bonne partie du bouillon du couscoussier et ajouter le riz. Le but est qu’il soit juste cuit (on évite encore l’effet bouillie), donc on ajoute du bouillon au fur à à mesure, un peu comme un risotto, pour arriver à la cuisson désirée. Du coup avec mon riz italien, ça m’a pris bien 15 – 20 minutes de plus et j’au manqué de bouillon, donc j’ai fini à l’eau bouillante.
  8. Servir bien chaud.

Poulet thiep 02

La crème froide d’avocat et de courgette

Dans la lignée du gazpacho, les soupes froides font du bien l’été quand on a un petit 33° au thermomètre. Et pour changer, j’ai une recette de soupe à base d’avocat et de courgette. Ça peut sembler bizarre de mettre de l’avocat dans une soupe, mais ça amène un crémeux vraiment agréable.

Crème d'avocat et courgette 02

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 2 avocats bien murs
  • 2 courgettes
  • 1 oignon
  • 200 g de yaourt grec
  • 60 cl de bouillon de volaille (ou de légumes) + un peu plus en fonction de la consistance souhaitée
  • 3 càs d’huile d’olive
  • Sel et poivre
  1. Éplucher et couper l’oignon en gros morceaux. Laver les courgettes et les couper (sans les éplucher) en petits quartiers.
  2. Faire revenir dans une casserole oignons et courgettes dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  3. Ajouter le bouillon et laisser cuire 5 minutes pour que les légumes soient tendres.
  4. Dans un blender ou une moulinette, mettre le contenu de la casserole, les avocats épluchés et coupés en morceaux, le yaourt, le poivre et un peu d’huile d’olive. Mixer jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Rectifier l’assaisonnement et la consistance en ajoutant de l’eau ou du bouillon, Si vous voulez manger froid immédiatement, vous pouvez ajouter des cubes de glace. Mais pour être bien sûr, il vaut mieux placer la crème 2 ou 3 heures au frigo ou un temps plus court au congélateur.

Servir avec des petits dés de légumes si vous le désirez. Mais elle se déguste parfaitement bien seule.

Crème d'avocat et courgette 01

Via El Comidista

Les linguine au sugo finto ou la fausse sauce bolognaise

Alors voilà typiquement une recette de sauce de pâtes que je n’aurais jamais eu l’idée d’inventer. Pour moi, une bolognaise, c’est à la viande alors faire une bolognaise sans viande, c’est juste inconcevable. Et bien en fait, c’est excellent, assez facile à réaliser et très goûteux pour un plat sans aucune protéine carnée.

linguine sugo finto

Ingrédients :

  • 400 g de linguine
  • 2 carottes
  • 2 oignons rouges (ou blanc ou jaune, ça marche aussi)
  • 2 branches de céleri
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 càc de concentré de tomate
  • 12 cl de vin rouge
  • 20 cl de bouillon de poulet
  • 10 cl d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Éplucher et émincer en fins bâtonnets les légumes.
  2. Mettre l’huile dans une casserole et la faire chauffer sur feu moyen.
  3. Ajouter les légumes ainsi que les feuilles de laurier et les faire cuire doucement pendant 10 minutes pour qu’ils commencent à ramollir.
  4. Ajouter le concentré de tomate et faire cuire de nouveau 2 minutes. Ça doit commencer à chanter dans la casserole et accrocher un peu.
  5. Déglacer avec le vin et laisser s’évaporer tout le liquide.
  6. Ajouter le bouillon et assaisonner de sel et poivre. Laisser mijoter à feu doux pendant encore 15 minutes.
  7. Faire cuire les pâtes al dente et mélanger intimement à la sauce et servir très chaud avec une bonne dose de parmesan râpé ou mieux du pecorino.

Le potage Crécy

Encore une recette familiale dont l’origine se perd dans le temps. Toujours est-il que l’ajout de riz dans ce potage à base de bouillon (maison) de poulet et de carottes est une réussite. Cela donne une texture onctueuse, presque crémeuse à ce potage. D’ailleurs, il nous arrive de temps en temps de remplacer les pommes de terre dans la soupe par du riz et c’est toujours très bon.

Ingrédients :

  • 50 g de beurre
  • 75 g d’oignon
  • 300 g de carottes
  • 1.5 L de bouillon de volaille
  • 50 g de riz
  • sel, poivre
  1. Hacher les oignons et les faire revenir avec les carottes coupées en rondelles dans le beurre dans une casserole ou un faitout. Ne pas faire roussir.
  2. Faire cuire à feu doux pendant 20 minutes en remuant souvent.
  3. Ajouter le bouillon.
  4. A la reprise de l’ébullition, mettre le riz. Laisser cuire pendant encore 20 minutes.
  5. Mixer le potage et servir avec des croûtons si vous êtes gourmand.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, il ne reste plus rien pour immortaliser ce plat …

Potage crécy

Le risotto paysan

Voilà une recette qui aurait du figurer sur le blog depuis fort longtemps car c’est une des favorites de la famille depuis longtemps. C’est un risotto au look printanier (ou spécial Saint Patrick), agrémenté de lamelles de jambon blanc. Mais sans ça marche aussi.

Risotto paysan 02

Ingrédients :

  • 3 c à s d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 2 branches de cèleri
  • 1 courgette
  • 125 g de petits pois
  • 350 g de riz arborio
  • 1 litre de bouillon de poulet
  • 25 g de beurre
  • 125 g de jambon
  • 50 g de parmesan
  • sel et poivre
  1. Faire chauffer l’huile d’olive dans une cocotte. Y faire revenir doucement l’oignon et le céleri finement émincés.
  2. Ajouter les courgettes en rondelles de 5 mm, les petits pois. Couvrir et laisser cuire 10 mn.
    Risotto paysan 01
  3. Ajouter le riz et cuire en remuant sans arrêter jusqu’à ce qu’il soit transparent.
  4. Verser le bouillon petit à petit en remuant régulièrement, jusqu’à ce que le riz soit cuit.
  5. Ajouter alors le beurre, le fromage et rectifier l’assaisonnement.
  6. Servir accompagné de parmesan

Les escalopes de veau au marsala

Cette recette est un de mes premiers et meilleurs souvenirs de cuisine italienne, hors pizza et pâtes. Les italiens sont également très bons quand il s’agit d’accommoder une viande comme une simple escalope. Ici il s’agit de veau mais en ces temps de crises, on peut tout à fait faire cette recette avec du poulet ou de la dinde ou pourquoi pas du porc. Finalement ce qui compte c’est la sauce !!

Et la sauce justement, parlons-en. ce qui va lui donner son bon goût ici, c’est le Marsala. Ce n’est pas un joueur de foot, mais un vin doux un peu sucré. Je cite Wikipedia qui fait ça mieux que moi : Marsala est le nom d’un vin à Dénomination d’origine contrôlée produit dans la région de la ville italienne Marsala en Sicile. « Vin de liqueur », le Marsala tel qu’il est consommé aujourd’hui est issu d’une exposition au soleil similaire à celle utilisée pour le Xérès en Espagne : les raisins sont récoltés en pleine maturité puis exposés au soleil pendant un ou deux jours pour concentrer le sucre.

Bref c’est un vin plein de saveurs et je peux vous assurer que vous allez finir et nettoyer votre assiette.

escalope au marsala 01

Ingrédients :

  • 4 escalopes de veau
  • 80 g de beurre
  • 1 gousse d’ail
  • 50 cl de bouillon
  • 8 cl de Marsala
  • 2 c à c de farine
  • 3 c à s de crème liquide
  • 2 c à c de sauce Worcestershire
  1. Aplatir les escalopes pour qu’elles aient toutes approximativement la même épaisseur.
  2. Faire fondre 20 g de beurre dans une poêle. Y faire revenir les escalopes jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
  3. Réserver dans un plat recouvert d’aluminium et mettre au four à 70°.
  4. Retirer la gras de la poêle. Mettre le beurre restant à fondre avec la gousse d’ail préalablement écrasée. Laisser revenir 2 minutes. attention à ne pas faire brûler le beurre.
  5. Ajouter le bouillon, le Marsala, mélanger et laisser réduire de moitié, ce qui devrait prendre environ 10 minutes.
  6. Dans un grand bol, mélanger au fouet la farine, la sauce Worcestershire et la crème liquide. Bien fouetter pour qu’il n’y ait pas de grumeau.
  7. Une fois que le liquide a réduit de moitié, mettre 2 cuillères à soupe du liquide chaud dans le mélange farine, crème et délayer un peu, puis verser dans la poêle et remuer constamment pour que le mélange épaississe. Laisser bouillonner une à deux minutes. Rectifier l’assaisonnement.
  8. Servir immédiatement le escalopes nappées de sauce.

escalope au marsala 02

Ce plat s’accompagne très bien de pâtes fraiches, ou de riz au champignons.

Les choux de Bruxelles en cocotte

Voilà un plat bien réconfortant pour l’hiver et surtout super simple. Tout le monde n’aime pas les choux de Bruxelles (c’est vrai que ça sent un peu fort), mais une fois cuits, quand ils sont bons,c’est du sucre et c’est délicieux. Un légume à redécouvrir je pense.

Ingrédients :

  • 1 kg de choux de Bruxelles frais
  • 1 oignon
  • 20 g de beurre
  • 200 g de lardons
  • 1 l de bouillon de boeuf
  • sel et poivre
  1. Éplucher les choux et les rincer à l’eau froide.
  2. Faire chauffer le beurre dans une sauteuse ou une cocotte.
  3. Hacher ou émincer l’oignon (comme vous voulez, moi je préfère émincé).
  4. Faire revenir l’oignon dans le beurre jusqu’à ce qu’il soit translucide.
  5. Ajouter les lardons et faire dorer l’ensemble.
  6. Mettre dans la cocotte les choux et le bouillon pour mouiller à hauteur. Rectifier l’assaisonnement.
  7. Laisser cuire 40 minutes ou jusqu’à ce que les choux soient cuits et bien tendres.

choux de bruxelles en cocotte

Bon appétit.