Archives par mot-clé : boulange

Les Arepas, délicieux petits pains sans gluten et leur accompagnement au poulet et à l’avocat



Ma fille étant intolérante au gluten, je suis toujours en recherche de recettes gouteuses et éxotique nous permettant de découvvrir de nouveaux goût tout en lui permettant demanger comme les autres.

Cette recette vénézuélienne coche toutes les cases : le petit pain (l’arepa) est à base de farine de mais et d’eau), le fourrage au poulet et délicieux et très simple à cuisiner et la sauce est vraiment délicieuse et pourra être réutilisée sur des tacos par exemple.

Bref, je vous invite à essayer, vous ne le regretterez pas. Il y a d’ailleurs dans la vidéo un deuxième accompagnement au bœuf si vous voulez quelque chose de différent du poulet.

Ingrédients :

Pour 8 Arepas

  • 550 g de farine de mais pré cuite (moi j’ai utilisé la PAN, que l’on trouve sur Amazon)
  • 600 ml eau
  • 2 càs d’huile d’olive
  • deux pincée de sel
  • huile neutre (pour la cuisson)
La pâte à arepas et la farine utilisée

Pour le poulet (Reina Pepiada)

La reina Pepiada
  • 4 blancs de poulet
  • un petit oignon
  • une gousse d’ail
  • une branche de thym
  • une feuille de laurier
  • sel et poivre
  • 2 ou 3 avocats (en fonction de leur taille)
  • un poivron rouge
  • un demi oignon
  • un piment (idéalement un jalapeno, pour moi un piment marocain)
  • un citron vert
  • un bouquet de coriandre

Pour la sauce

  • 1/2 avocat
  • 1 poignée de coriandre
  • 1 poignée de persil
  • 1 demi petit oignon
  • 1/2 piment (à adapter en fonction de votre tolérance)
  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 poivron vert
  • 1 petite gousse d’ail
  • le jus d’un citron vert
  • 1 càs de vinaigre blanc
  • 1 càc de sucre
  • sel et poivre
Les arepas natures
  1. Dans une casserole, mettre le poulet, l’ail, l’oignon entier, le thym, le laurier et de l’eau froide pour recouvrir. Saler et poivrer.
  2. Porter à ébullition et laisser mijoter 5 mn. Vous pouvez retirer l’écume qui se forme si vous voulez garder le bouillon (pour une soupe pas exemple). Arrêter le feu et laisser tiédir à couvert.
  3. Une fois les blancs manipulables, en faire une chiquetaille grossière et réserver.
  4. Pendant ce temps, préparer la sauce. Mettre tous les ingrédients dans un blender ou une moulinette et blitzez jusqu’à obtenir la consistance désirée. Rectifier l’assaisonnement et réserver.
  5. Pour les arepas, mélanger l’eau, l’huile et la farine de mais petit à petit jusqu’à obtenir une consistance de pâte à modeler qui ne colle plus aux mains.
  6. Former des pains de la taille d’un muffin anglais (environ 10 cm de diamètre et un à deux cm d’épaisseur).
  7. Faire chauffer une poêle à fond épais à feu vif avec une cuillère à soupe d’huile. Mettre aussi le four à chauffer à 160°.
  8. Faire frire les arepas 5 à 6 mn de chaque côté pour développer une croûte. Réserver jusqu’à ce que tous les arepas soient cuits.
  9. Les mettre ensuite au four pour 10 ou 15 mn pour terminer la cuisson. Ils doivent sonner creux quand on les tapote (comme pour un vrai pain).
  10. Pendant la cuisson du four, préparer la reina pepiada. Mélanger l’avocat en purée avec le jus du citron vert, le poivron rouge, l’oignon et le piment en petits cubes ainsi que l’ail râpé et la coriandre. Rectifier l’assaisonnement et ajouter le poulet et mélanger intimement. Vous pouvez ajouter un peu de citron si l’ensemble reste un peu sec. Dans la recette « traditionnelle », il y a aussi de la mayonnaise, j’ai testé, c’est très bon également pour allonger la sauce si vous n’avez pas assez d’avocat.
  11. Tous les éléments sont prêts, il ne reste plus qu’à fendre un arepa pour le fourrer avec la garniture et l’arroser de sauce avant de l’avaler goulûment. Enjoy.
Miam … avec la garniture au boeuf de la vidéo ci-dessous

Via Pro Home Cooks

Voici le minutage des recettes dans la vidéo pour ceux qui n’aiment pas lire 🙂

Arepas : 11 min 06 dans la vidéo

Garniture Reina Pepiada : 6 min 06

Salsa : 14 min 30

La brioche sans gluten



Une recette très simple de brioche sans gluten à la machine à pain.
On met dans l’ordre tous les ingrédients ci-dessous dans la cuve de la machine et on lance le programme français (sur notre machine).

  • 175 g de lait
  • 220 g de mélange de farines (tapioca, sarrasin, riz, un tiers de chaque)
  • 1 càc de sel
  • 60 g de sucre
  • 1 sachet de briochin
  • 3 oeufs
  • 100 g de beurre

Les petits pains plats



Pour accompagner un tzaziki, rien de tel qu’un petit pain plat. Si on veut les faire soit même, c’est un pain qui n’est vraiment pas compliqué et ça n’a rien à voir avec un pain du commerce.

IMG_0342

Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 200 g de yaourt nature
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 2 gousses d’ail
  • 2 càs d’herbes fraiches hachées (ciboulette, basilic, romarin persil, …)
  • 1 càs d’origan
  • Une pincée de sel
  • 1 càs d’huile d’olive
  1. Dans un robot, mettre tous les ingrédients puis pétrir 5 min (si vous n’avez pas de robot, vous pouvez le faire à la main).
  2. Diviser la pâte en 8 parts égales. La pâte est un peu collante, alors il faut fariner généreusement votre plan de travail.
  3. Faire des boules puis les aplatir à la main. La pâte doit faire environ 2 mm d’épaisseur.
  4. Les faire cuire à feu vif des deux côtés dans une poêle.

IMG_0341

IMG_0340

Après la cuisson, les badigeonner de beurre si vous le désirez.

Via Paprika

Le pain à la cocotte

Voilà longtemps que je cherchais à avoir une belle croûte sur les pains que je faisais, mais sans succès 🙁
La solution est simple, il suffit d’avoir de la vapeur. Enfin, ça c’est le théorie, car j’avais beau mettre de l’eau dans mon four, jamais je n’avais réussi à faire croûter correctement mes pains. Jusqu’à la semaine dernière. En suivant un truc que j’avais déjà vu mais qui m’avait laissé dubitatif … Utiliser une cocotte !!! (Merci Alex, la vidéo ça change tout)

P1120667
Et bien ça fonctionne très très bien. Grâce à ce mode de cuisson, j’ai fait les meilleurs pains de ma modeste carrière de boulanger.

P1120661

P1120666

P1120672

Pour la recette, c’est très simple, vous allez voir (vous pouvez suivre la recette en vidéo à la fin du billet, mais elle est en anglais).

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de briochin
  • 10 g de sel
  • 35 cl d’eau tiède
  • du son (optionnel, c’est si vous voulez un côté plus campagne à votre pain)
  • des graines (optionnel aussi)
  1. Mettre la farine, le sel et le briochin dans la cuve du robot.
  2. Ajouter l’eau et mettre à pétrir pendant 5 minutes.
  3. Mettre dans une grande boite en plastique (c’est l’idéal) ou laisser dans le bol du robot.
  4. Laisser lever pendant 20 minutes.
  5. Rabattre la pâte et la replier sur elle même de chaque côté.
  6. Refaire la manipulation un autre fois (donc en tout vous faites pousser la pâte 3 fois 20 minutes et vous la rabattez 2 fois)
  7. Préchauffer le four à 250° et mettre une cocotte en fonte dedans pour qu’elle monte en température.
  8. Mettre le pain en forme en fonction de ce que vous désirez. Le plus simple, c’est une boule. Pour cela, il faut rabattre les côtés de la pâtes vers le dessous et le milieu afin de tendre la boule. C’est plus clair en images que de le décrire.
  9. Poser la boule sur un papier sulfurisé et la pâte dans un saladier (ça aide à garder la forme pendant la dernière levée). Laisser gonfler jusqu’à ce que votre four soit chaud et que la pâte ait gonflé.
  10. Entaillez le pain (en croix par exemple), avec une lame de rasoir ou un cutter (bien propre !!).
  11. Sortir la cocotte du four et mettre la pâte dedans. Refermer le couvercle et enfourner.
  12. Faire cuire 30 minutes à 250°, puis baisser à 230° et continuer la cuisson 30 minutes.
  13. Faire refroidir sur grille à la sortie du four.

P1120675

La focaccia de la mort

Attention tuerie. Si vous pensiez faire une bonne focaccia … pensez encore. La recette qui va suivre est top de chez top. Par contre, elle demande un peu d’implication et pas mal de temps devant soit. Par contre, le jeu en vaut vraiment la chandelle car le résultat est à la fois croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur avec un goût … mamma mia.

Les dosages sont très précis, mais proviennent d’une source tropicale (merci Seb), il est donc possible que vous ayez à adapter un peu les poids de liquide en fonction de l’hygrométrie ambiante. Personnellement, c’était nickel tel quel en Picardie.

Ingrédients :

Pour le poolish :

  • 271 g de farine
  • 294 g d’eau
  • 1/2 càc d’un sachet de levure instantanée (type briochain)

Pour le reste de la pâte :

  • 170 g d’eau
  • 85 g d’huile d’olive
  • 340 g de farine
  • Le reste du paquet de levure instantanée (type briochain)
  • 15 g sel

Pour la cuisson

  • sel de Guérande
  • 5 càs d’huile d’olive
  • quelques branches de romarin
  1. Le poolish : Mélanger la farine, et l’eau dans laquelle on aura dissout la levure. Lorsque la pâte est amalgamée, laisser reposer 3 heures à température ambiante et mettre ensuite au frigo pour la nuit.
  2. Le lendemain, sortir le poolish 1 heure avant d’entamer la suite de la recette.
  3. Ajouter au poolish les 170 g d’eau et les 85 g d’huile d’olive. Fouetter pendant 1 minute.
  4. Ajouter alors les 340 g de farine, le reste de la levure et les 15 g de sel. Pétrir pendant 8 minutes.
  5. Laisser reposer 30 minutes et replier la pâte en 3 sur elle même.
  6. Répéter après 30 minutes de repos.
  7. Laisser reposer 60 minutes et étaler sur une lèchefrite huilée. Placer du romarin en surface à votre goût. Laisser encore reposer 60 minutes.
  8. Faire préchauffer le four à 230 °.
  9. Faire les traditionnels trous avec les doigts dans la pâte, saupoudrer de sel et arroser avec l’huile d’olive.
  10. Enfourner pour 20 minutes.

Inutile de vous dire que ça va bien avec de la pasta, mais pas seulement. Essayez, vous ne le regretterez pas, car il y a une satisfaction particulière à sortir son propre pain, surtout quand il est bon comme celui là.

Ragu au porc et sauge 02

Les petits pains au lait et à la fleur d’oranger, glaçage à la cardamome

Voilà les meilleurs petits pains au lait que j’ai fait, point barre. La texture est superbe, le goût est génial, ni trop sucré, ni trop peu, la fleur d’oranger apporte une saveur délicate. Bref, c’est une totale réussite. Je l’ai fait deux fois dans le week end, c’est dire.

Seule ombre au tableau, il faut laisser pousser la pâte, donc ce n’est pas immédiat comme recette. Mais il faut savoir patienter pour les bonnes choses.

Petits pains au lait et à la fleur d'oranger

Petits pains au lait et à la fleur d'oranger

Ingrédients :

  • 450 g de farine blanche
  • 75 g de sucre en poudre
  • 1 càc de sel
  • 1 sachet de levure de boulanger type briochain
  • 15 cl d’eau
  • 15 cl de lait tiède
  • 50 g de beurre
  • 2 càc d’eau de fleur d’oranger (pour de la fausse comme la mienne)

Pour le glaçage

  • les graines de 3 gousses de cardamome
  • 100 g de sucre glace
  1. Mélanger les ingrédients secs (sauf la levure) dans le bol de votre robot.
  2. Faire fondre le beurre dans le mélange de lait et d’eau, pour atteindre une tiédeur qui ne fasse pas mourir la levure.
  3. Mélanger la levure dans le liquide et laisser reposer 10 minutes, puis ajouter l’eau de fleur d’oranger.
  4. Dans le saladier ajouter le liquide et faire tourner le robot pour pétrir la pâte pendant 10 minutes. Elle est très élastique, c’est normal.
  5. Laisser pousser la pâte dans un endroit tiède (le four à 30° porte fermée par exemple). Elle doit doubler de volume au moins.
  6. Rabattre la pâte (faire sortir le gaz contenu à l’intérieur) et la disposer sur un plan de travail fariné. La couper en 8 parts et façonner 8 petits pains.
  7. Les disposer assez rapprochés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser encore gonfler une demie heure. Pendant ce temps, mettre le four à préchauffer à 180°.
  8. Enfourner pendant 17 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés.
  9. Faire refroidir sur une grille.
  10. Si vous êtes courageux, préparer un glaçage en mélangeant un (tout petit) peu d’eau et du sucre glace ainsi qu’une pincée de graines de cardamome réduites en poudre. Appliquer le glaçage à la cuillère sur les petits pains.

A vos marques, prêt, dévorezzzzz.

Petits pains au lait et à la fleur d'oranger

via SORTED FOOD

Le pain pita à la poêle

Pour aller avec le houmous, rien de tel que des pains pita maison. La préparation est un peu longue, mais cette recette (honteusement pompée sur Le Pétrin) est délicieuse. De plus, elle a l’immense avantage de faire faire la cuisson des pains à la poêle. Les proportions sont pour une dizaine de petits pita.

P1080017

Ingrédients :

  • 450 g farine T55
  • 2 càc de levure sèche instantanée
  • 2 càc sel
  • 27 g d’huile d’olive
  • 300 ml d’eau
  1. Dans un saladier, mélanger 425 g de farine avec le sel et la levure.
  2. Verser ensuite l’huile d’olive et l’eau. Former une pâte et la travailler jusqu’à ce qu’elle forme une boule molle.
  3. Transvaser la pâte sur le plan de travail fariné avec un peu des 25 g de farine restante. Pétrir pendant 5 minutes. Si la pâte est vraiment trop collante, vous pouvez rajouter le reste de farine petit à petit (ce qui fut le cas pour moi).
  4. Laisser ensuite la pâte reposer en posant le saladier à l’envers sur la boule pendant 20 minutes.
  5. Découvrir la pâte et recommencer à pétrir pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’elle devienne souple et lisse et à peine collante au toucher (le doigt adhère à la pâte sans l’arracher).
  6. Mettre la pâte dans un saladier légèrement enduit d’huile d’olive et en badigeonner sa surface également. Couvrir avec du film alimentaire et laisser reposer pendant minimum 1h30.
  7. Transvaser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. La diviser en 10 morceaux de même poids. Façonner ensuite chaque pâton en boule puis l’écraser en un disque épais. Laisser détendre 20 minutes couverts avec un linge (dans mon cas, je n’ai pas laissé détendre, j’ai attaqué tout de suite l’étape suivante car je manquais de temps).
  8. Préchauffer une poêle à fond épais sur feu vif (sur une plaque vitro céramique. Sur du gaz, il sera peut être bon de mettre moins fort).
  9. Pendant ce temps, étaler au rouleau un ou deux pâtons (en fonction de la taille de votre poêle) de manière à former un disque ovoïde d’environ 0,8 cm d’épaisseur (correspond à un ovale d’environ 15 cm x 12 cm). N’hésitez pas à fariner la surface de la pâte et de la retourner 2 ou 3 fois pendant l’étalement.
  10. Dès que la poêle est très chaude, la huiler légèrement (ou pas si c’est de l’anti adhésif) et y déposer rapidement une (ou deux) pita (en évitant de mettre de la farine). Laisser cuire 30 secondes, le temps de voir apparaître quelques bulles et retourner  avec une large spatule. La pita au bout d’une petite minute doit buller, gonfler et se transformer en mignon petit ballon (ça c’est la théorie, chez moi elle n’a jamais fait le ballon. Elle a gonflé, mais point de baballe). La retourner encore et laisser dorer quelques secondes. L’opération de cuisson de la pita à la poêle ne devrait pas excéder 3 min par pita.

Même si elles n’ont pas autant gonflé que prévu (peut être dû à un manque de repos de la pâte), le pain était délicieux pour aller avec le hoummous.

P1080012