Archives par mot-clé : briochin

Du pain au chocolat pour le petit déjeuner



Voici une recette que j’ai adaptée d’une spécialité que je trouvais dans une boulangerie de la rue Saint Charles. Malheureusement, cette très bonne boutique a fermé et les ganas chocolat ont donc disparu de ma vie. Jusqu’à ce que j’ai l’idée saugrenue d’en faire à la maison. Je ne suis pas boulanger, mais depuis quelques temps je me suis aperçu que finalement, le pain ce n’est pas si compliqué, si on est un peu équipé et surtout patient.

Cette recette est en fait une base de pain blanc à tout faire. Si vous décidez de la faire en pain normal, il faudra peut être augmenter un peu le sel (10 g). Les autres ingrédients restent dans les mêmes proportions.

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 6 g de sel
  • 1 sachet de briochin ou 10 g de levure fraiche
  • 33 cl d’eau
  • 150 g de pépites de chocolat
  1. Mettre la farine dans le bol d’un robot avec le sel et le briochin si vous l’utilisez.
  2. Mettre l’eau à chauffer légèrement au micro ondes. Idéalement elle doit être à 30°, tiède quoi.
  3. Si vous utilisez la levure fraiche, l’émietter la et délayer la dans un peu d’eau.
  4. Ajouter ensuite tout le liquide (levure délayée comprise) à la farine et au sel en faisant tourner le robot.
  5. Laisser tourner le robot un moment pour qu’un pâton se forme. Normalement, la pâte ne doit pas être trop collante et la farine doit être totalement absorbée par la pâte.
  6. Laisser ce pâton lever une bonne heure. Il doit doubler de volume au minimum.
  7. Mettre le four à chauffer à 210°.
  8. Une fois que la pâte a levé, la faire retomber en mettant le poing au milieu (ça évacue le gaz de la fermentation) et ajouter les pépites.
  9. Pétrir de nouveau pour bien répartir les pépites.
  10. Façonner un pain. Sinon vous pouvez mettre la pâte dans un moule à cake (c’est ce que je fais).
  11. Mettre un petit récipient avec de l’eau dans le four et enfourner le pain.
  12. Laisser cuire 15 minutes à 210° puis 30 minutes à 190°.
  13. Retirer du four et laisser refroidir quelques minutes avant de démouler et faire refroidir complètement sur grille.

Les points positifs de ce pain sont multiples. Il est très bon d’abord. Ensuite, ce n’est pas très calorique, en tous les cas moins que de la viennoiserie et certainement moins également qu’une tartine de Nutella ou beurre et confiture. Enfin, il se congèle très bien en petits pains ou en tranches (si vous ne dévorez pas toute la fournée).

J’adore tellement cette recette que j’ai acheté 5 kilos de pépites dans un magasin de pro il y a quelques mois et il ne m’en reste plus que 3 kilos. Vous pouvez bien entendu varier les farines pour mettre de la complète ou de la bise, de l’épeautre, libérez votre imagination. La seule contrainte sera d’adapter le liquide, car toute les farines ne réagissent pas de la même manière.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à commenter, je serai ravi de vous aider.

EDIT :  suite à la demande générale de daria, voici les photos de la bête, sous deux angles différents et avant engloutissement total par votre serviteur.

painchoco1

painchoco2