Archives du mot-clé Candye Kane

RIP Candye Kane

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès le 6 mai d’une de mes chanteuses favorites, la grande Candye Kane. Elle est décédée des suite de son combat contre le cancer du pancréas qui la diminuait depuis des années.

Candye Kane

Je l’avais vu en concert après qu’elle ait remonté la pente, il y a presque trois ans. Je suis content d’avoir pu la voir live, c’était un très bon moment. Je pensais vraiment qu’elle allait s’en sortir… C’était une battante et la toughest girl, mais elle n’est plus alive. RIP Candye Kane.

 

[Concert] Candye Kane et Bad Mules à l’Odéon de Tremblay en France

Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, Candye Kane est une chanteuse de blues (au sens large) d’origine californienne, mais texane d’adoption. Il s’agit d’un phénomène puisqu’elle à commencé en faisant des photos de charme, mais à la force du poignet (si je puis dire) elle a fait son trou (décidément …) dans le domaine de la musique. Et son caractère bien trempé n’y est pas pour rien, car en plus d’être une très bonne chanteuse, c’était une femme forte et fière de l’être. Elle le revendiquait haut et fort et plusieurs de ses chansons reprennent ce thème d’ailleurs (You need a great big woman par exemple). Depuis, le cancer du pancréas est malheureusement passé par là et les kilos se sont envolés, grillés par la maladie. Mais loin de l’accabler, cette saloperie de maladie l’a renforcé dans  sa force de caractère et elle semble s’en sortir. En tous les cas, le concert auquel j’ai pu assister à l’Odéon de Tremblay en France ne m’a pas semblé être entamé à cause d’une quelconque faiblesse. Bien sûr ses traits sont plus creusés mais elle déborde malgré tout d’énergie.

P1080521

P1080509

Tout d’abord, je tiens à souligner la qualité de la salle et de l’accueil. Je ne connaissais pas l’Odéon de Tremblay, et bine je peux dire que si l’occasion se présente, j’y ou retournerai sans hésiter. La salle de 200 places environs est très bien agencée, on y voit très bien la scène de partout, sans être trop loin quand on est au dernier rang (comme moi …). La sonorisation était top ce soir là, ni trop forte ni trop faiblarde, aucune faiblesse sur aucun des instruments, la balance était idéale. Et cerise sur le gâteau, les personnes à l’accueil étaient charmantes et souriantes. Enfin, les prix sont tout à fait raisonnables, car la place était à 17 euros.

La première partie assurée avec brio par Bad Mules était un pur moment de bonheur. Pour une fois, des français peuvent chanter un répertoire exclusivement en anglais sans  que je me dise qu’ils devraient prendre des cours d’anglais. La musique n’étant pas en reste, nous avons passé une excellente petite heure à savourer les reprises et les originaux de ce groupe nantais, à la fois swing, blues, jump. J’ai pensé plus d’une fois à Duke Robillard pendant leur set, c’est dire si c’était bon.

P1080339

P1080355

P1080369

P1080391

P1080396

La formation est assez originale pour moi qui suis habitué au classique guitare basse batterie, puisque la basse était aux abonnés absents, remplacé avantageusement par un organiste. L’ajout d’un saxophone ajoute encore du corps à la formation. Tous les instrumentistes étaient de très bon niveau, mention spéciale au leader du groupe, qui officiait aux fûts et au chant avec bonheur sur la moitié des titres (les autres étant chantés par le guitariste, qui n’était pas manchot non plus dans les deux domaines).

P1080343

P1080338

Après une pause (un peu trop longue à mon goût), les deux heures de concert de Candye Kane pouvaient commencer et la salle était dans les meilleures dispositions pour accueillir la diva.

L’intro sur fond de Minor swing revisité à la guitare blues électrique (Stratocaster rouge sévèrement relic et maniée expertement par Laura Chavez !!) met dans le ton, ça va être bon. La suite ne nous fera pas mentir, Candye enchaînera ses succès et les nouvelles chansons de son album sorti la veille (nous avions la primeur des morceaux).

P1080541

P1080534

P1080490

Nous avons là aussi passé un très bon moment musicalement et humainement parlant car sur le début du concert, Candye ponctuait chaque pause par une introduction plus ou moins longue, sur les origines de la chanson, sa façon de voir la vie et bien sûr de combattre le cancer. Je dois dire que tout ce qu’elle a dit a résonné en moi d’une manière que j’aurai préféré éviter car j’ai appris récemment que ma maman était aussi atteinte d’un cancer. Mais quand on voit comment Candye s’en sort, ça redonne de l’espoir.

P1080467

Malgré tout la soirée était excellente, la guitare fort bien tenue, la section rythmique (dont le batteur qui était un français apparemment et qui rodait le set avec le reste du groupe en provenance direct des US) bien à l’aise. Le bassiste était d’ailleurs un sosie de ZZ Top, c’était assez drôle.

P1080497

P1080446

P1080456

Et Candye est toujours une aussi bonne chanteuse, j’adore sa voix et son style depuis longtemps, je suis content d’avoir enfin pu la voir sur scène.

Si l’occasion se présente, n’hésitez pas et allez voir Candye et son groupe sur scène. Elle sera de retour dans l’hexagone les 5 et 6 juillet et à la rentrée. Don’t miss her.

P1080431

Si vous voulez voir plus de photos, vous pouvez aller consulter mon Flickr.