Archives par mot-clé : charlotte

La mousse au chocolat

Qui n’aime pas une bonne mousse au chocolat ? Personne, bon tant mieux.
Cette recette est excellente, pas légère, mais bon, c’est de la mousse au chocolat, mais pas des brocolis.

charlotte au chocolat 02

Ingrédients

  • 200 g de chocolat à dessert noir
  • 150 g de crème liquide
  • 50 g de beurre
  • 3 œufs
  • 30 g de sucre (glace si possible) en poudre
  • 1 c à c d’extrait de vanille ou une gousse
  • 1 pincée de sel
  1. Faire fondre le chocolat.
  2. Dans une casserole, porter la crème et l’extrait de vanille à ébullition.
  3. Verser la crème dans le chocolat et bien mélanger.
  4. Incorporer le beurre coupé en petits dés à l’aide d’un fouet. La préparation doit être lisse. Laisser tiédir.
  5. Séparer les blancs des jaunes d’œufs.
  6. Monter les blancs en neige en ajoutant la pincée de sel.
  7. Ajouter le sucre petit à petit et les monter très fermement.
  8. Ajouter les jaunes d’œufs au mélange au chocolat.
  9. Mélanger les blancs d’œufs en neige à la préparation au chocolat, doucement afin de ne pas casser les blancs.
  10. Verser la mousse dans le contenant voulu (ramequin ou saladier pour des portions individuelles ou collectives) et laisser prendre au réfrigérateur 4 heures.

Bien entendu, cette mousse peut s’utiliser pour faire des charlottes ou des gateaux (une bonne bûche par exemple).

P1120640

Les biscuits cuillère sans gluten

Alors s’il y a bien un truc que l’on adore à la maison, ce sont les charlottes et les tiramisus. Le problème c’est que ce sont des gâteaux pas trop individuels et qu’ils demandent du biscuit cuillère. Donc avec mon allergique au gluten à la maison, il a fallu trouver une solution.

En fait, faire un biscuit cuillère maison ce n’est pas si compliqué. Alors bien sur ce n’est absolument pas pareil que ce qu’on peut acheter dans le commerce en forme de long « doigts » (encore qu’on pourrait les faire comme ça avec une poche à douille). L’avantage de le faire en plaque, c’est que c’est beaucoup plus simple pour faire le montage des charlottes et du tiramisu. Il suffit de découper. Assez de blabla, voilà la recette.

biscuit cuillere sans gluten

Pour une plaque de 35 x 30 cm, qui donne un biscuit de 5 mm d’épaisseur

Ingrédients :

  • 100 g de sucre fin
  • 80 g de fécule de pommes de terre
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs d’extrait de vanille
  • 20 g de sucre glace
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Séparer dans deux saladiers les blancs des jaunes d’oeufs.
  3. Battre les blancs d’oeufs en neige ferme avec le sel et lorsqu’ils sont bien fermes ajouter le sucre glace.
  4. Battre ensuite les jaunes d’œufs avec le sucre glace et l’extrait de vanille, jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et mousseux.
  5. Ajouter la fécule en continuant à battre.
  6. Incorporer ensuite délicatement les deux mélanges.
  7. Verser votre mélange sur un papier sulfurisé posé sur une plaque de pâtisserie. Si vous avez le courage, vous pouvez faire des biscuits individuels à la poche à douille.
  8. Faire cuire pendant environ 8 minutes.
  9. Démouler chaud sinon ils restent collés.

Via 750 Grammes

La charlotte aux fraises

Après la gourmande et festive charlotte au chocolat, voici une recette de charlotte de printemps, plus fraîche et plutôt simple à exécuter. Le seul ustensile un peu exotique, c’est le moule à charlotte que l’on peut remplacer éventuellement par un petit saladier ou un moule à soufflé par exemple.

Profitez que l’on commence à trouver de belles fraises sur les étals pour utiliser ce fruit de saison. Plus elles seront mûres et sucrées, meilleur sera le résultat.

Ingrédients :

  • 30 biscuits cuillère (en fonction du moule)
  • 500 g de fraises
  • 30 cl d’eau
  • 1 c à s de sirop de fraise
  • 25 cl de crème fraîche liquide
  • 1 c à s de sucre glace (en fonction de votre degré de gourmandise)
  • 1 c à c d’extrait de vanille
Pour la crème pâtissière
  • 50 cl de lait
  • 60 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre
  • 2 jaunes d’œufs (utilisez les blancs pour faire des financiers par exemple)
  • 1 sachet de sucre vanillé
  1. Préparer la crème pâtissière (je vous laisse suivre les instructions dans la recette de la tarte suisse aux abricots) et la laisser refroidir. L’idéal étant de la faire le matin ou la veille pour le lendemain.
  2. Préparer un sirop avec l’eau et le sirop de fraise. Ajuster les proportions en fonction du nombre de biscuits et du degré de sucre souhaité.
  3. Imbiber les biscuits (ni trop, ni trop peu) et tapisser au fur et à mesure le fond et les parois du moule. Les biscuits doivent recouvrir totalement le moule pour que la crème soit bien contenue dans le gâteau.
  4. Équeuter et préparer les fraises. Les couper en petits morceaux. Les mélanger avec la crème pâtissière.
  5. Remplir le moule au tiers avec le mélange crème et fraises. Ne pas hésiter à tasser un peu avec la maryse.
    charlotte-fraises-01
  6. Remettre une couche de biscuits imbibés pour cacher la crème.
  7. Remettre le reste de mélange crème + fraises et finir avec une couche de biscuits imbibés de nouveau. Le gâteau doit être bien tassé et aucun vide ne doit rester dans le moule à charlotte au risque de la voir s’effondrer au démoulage.
    charlotte-fraises-02
  8. Fermer le moule à charlotte avec le couvercle (qui correspond au fond du gâteau).
  9. Laisser reposer un nuit. Il faut que le mélange soit bien pris et froid pour être sûr de ne pas rater le démoulage.
  10. Un peu avant de servir le gâteau, monter la crème fraîche liquide en Chantilly avec un batteur électrique. Quand la crème est en train de monter, ajouter l’extrait de vanille et le sucre glace.
  11. Décorer la charlotte préalablement démoulée sur le plat de service avec la Chantilly et quelques fraises (ou des framboises comme sur la photo) que vous aurez conservées.
    charlotte-fraises-03

Et bon appétit.

charlotte-fraises-04

charlotte-fraises-06

La charlotte au chocolat

Tout d’abord un peu d’histoire (une fois n’est pas coutume). La charlotte se prénomme ainsi, non pas parce qu’elle n’a pas de culotte, mais parce qu’à l’origine, elle a été dédiée à la reine Charlotte, épouse du roi George III. A l’époque, il s’agit plus d’un entremet fourré à la compote que du gâteau que nous connaissons aujourd’hui. Ce n’est qu’au XIXème siècle qu’elle va prendre l’allure qu’on lui connaît aujourd’hui, composée de biscuits à la cuillère et fourrée avec une crème.

Traditionnellement, c’est plus un dessert fruité (aux fraises notamment), mais quand on est un grand gourmand comme moi, on ne peut qu’être tenté par une version à la mousse au chocolat !!

Attention, ce n’est pas un dessert que l’on prépare sur un coup de tête. Il faut au moins une après-midi totale de repos, mais une nuit c’est encore bien, bien, bien mieux, pour que tout cela prenne et que la charlotte ne s’écroule pas comme un gros tas de gloubiboulga quand on la démoule.

charlotte au chocolat 02

Ingrédients
Pour la mousse

  • 200 g de chocolat à dessert noir
  • 150 g de crème liquide
  • 50 g de beurre
  • 3 œufs
  • 30 g de sucre (glace si possible) en poudre
  • 1 c à c d’extrait de vanille ou une gousse
  • 1 pincée de sel

Pour la charlotte

  • 48 biscuits cuillère
  • 25 cl d’eau
  • 30 g de sucre
  • 2 c à c d’extrait de vanille
  1. Faire fondre le chocolat (de préférence au bain marie, ça évite de se rater comme ça m’arrive souvent avec le micro ondes).
  2. Dans une casserole, porter la crème et l’extrait de vanille à ébullition. Si vous préférez utiliser une gousse de vanille, mettez la dans la casserole également (en ayant pris soin de la couper en 2 dans le sens de la longueur et d’avoir gratté avec le dos d’un couteau toutes les graines se trouvant à l’intérieur).
  3. Verser la crème dans le chocolat et mélanger.
  4. Incorporer le beurre coupé en dés au fouet. La préparation doit être lisse. Laisser tiédir.
  5. Séparer les blancs des jaunes d’œufs.
  6. Monter en neige les blancs additionnés de la pincée de sel.
  7. Ajouter le sucre petit à petit et finir de les monter très fermement.
  8. Ajouter les jaunes d’œufs au mélange au chocolat.
  9. Mélanger les blancs d’œufs en neige à la préparation au chocolat, doucement pour ne pas casser les blancs.
  10. Dans une assiette ou un plat creux, mélanger le sucre, l’eau et l’extrait de vanille. Le sirop doit être léger. Au besoin diluer avec un peu d’eau ou rajouter du sucre selon votre goût.
  11. Tremper rapidement les biscuits un par un dans le sirop. Ils doivent être humide mais ne pas partir en pièce. C’est la partie la plus délicate de la charlotte.
  12. Remplir le fond et les bords du moule à charlotte avec les biscuits. Ne pas hésiter à tasser un peu pour qu’il n’y ait pas de jour.
  13. Ajouter la mousse au chocolat (pas encore prise !!) jusqu’à mi hauteur du moule.
  14. Poser une couche de biscuit sur la mousse.
  15. Mettre le reste de la mousse par dessus cette deuxième couche.
  16. Finir avec une couche de biscuits. Vous devriez être en haut de votre moule.
  17. Fermer le moule à charlotte en évacuant bien tout l’air, afin que le gâteau se tasse. Mettre au frais pendant au moins 6 heures.
  18. Démouler la charlotte sur un plat de service. Avec un moule à charlotte « normal » (c’est à dire avec un couvercle et un fond amovible) cela ne devrait pas poser de problème.
  19. Décorer selon votre goût (avec de la chantilly maison et une poche à douille par exemple) et servez immédiatement.

Bon appétit.

charlotte au chocolat 01
charlotte au chocolat 03