Archives par mot-clé : chou

Le thiep de poulet

Depuis le temps que je voulais faire un plat africain, mon coeur balançait entre le thiep et le yassa. C’est le thiep qui a remporté cette manche et nous ne l’avons pas regretté car nous nous sommes régalés.

Finalement ça ressemble à un couscous qui remplace la semoule par du riz et dont les épices sont presque absentes. Mais même principe.

Poulet thiep 01

Ingrédients :

  • 1 sachet de Riz cassé 1 ou 2 fois. Perso, j’ai eu la flemme d’aller en acheter en épicerie exotique donc on a utilisé un riz rond italien
  • 2 càs de concentré de tomate
  • 2 cube de bouillon de poulet
  • sel, poivre
  • 8 morceaux de poulet (cuisse et haut de cuisse)
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail
  • 5 ou 6 carottes
  • 2 patates douces
  • 1/2 chou
  • 2 ou 3 poivrons rouges
  • 1 tomate
  • 2 càc de piment en poudre
  • 3 càs d’huile neutre
  • de l’eau
  1. Éplucher tous les légumes, enlever la peau du poulet et réserver.
  2. Hacher l’oignon et l’ail.
  3. Faire chauffer l’huile dans le couscoussier assez profonde. Y faire revenir les morceaux de poulet jusqu’à coloration. A ce moment, ajouter les oignons et l’ail et laisser revenir 2 ou 3 minutes. Attention à ne pas laisser brûler.
  4. Délayer le concentré de tomate dans un bol d’eau. Ajouter le dans la cocotte avec les légumes coupés en morceaux et les cubes de bouillon. Mouiller à hauteur. Rectifier l’assaisonnement et ajouter le piment.
  5. Au bout de 30 minutes de cuisson, rincer le riz pour le débarrasser de son amidon. L’eau doit être claire. L’égoutter 5 minutes puis le verser dans le panier vapeur du couscoussier et le mettre au dessus du thiep pendant 30 minutes.
  6. A partir de ce moment, surveiller la cuisson des légumes et du poulet et retirer les éléments cuits au fur et à mesure. Ça va vous éviter de vous retrouver avec un plat de purée à l’effilochée de poulet ;-). Tenez tout ça au chaud.
  7. Pour finir, retirer une bonne partie du bouillon du couscoussier et ajouter le riz. Le but est qu’il soit juste cuit (on évite encore l’effet bouillie), donc on ajoute du bouillon au fur à à mesure, un peu comme un risotto, pour arriver à la cuisson désirée. Du coup avec mon riz italien, ça m’a pris bien 15 – 20 minutes de plus et j’au manqué de bouillon, donc j’ai fini à l’eau bouillante.
  8. Servir bien chaud.

Poulet thiep 02

Les dischi à la paysanne

Voici une très bonne recette rustique, idéale pour l’hiver qui débute. En même temps, avec le brocoli et le chou romanesco, c’est assez subtil quand même au niveau du goût.

dischi paysanne 01

Ingrédients :

  • 1/2 chou romanesco
  • 1 petite tête de brocoli
  • 150 g de lard fumé
  • 1 gousse d’ail
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 125 g de mascarpone
  • 60 g de parmesan (ou de pecorino si vous aimez la saveur corsée de ce fromage)
  • 500 g de Dischi
  • sel et poivre
  1. Couper le lard en tranches de 2 cm de large.
  2. Eplucher la gousse d’ail et l’écraser.
  3. Séparer les bouquets des deux choux et les laver.
  4. Dans une poêle, faire chauffer l’huile à feu moyen avec la gousse d’ail.
  5. Ajouter le lard et le faire rissoler jusqu’à ce qu’il soit doré et croustillant.
  6. Faire chauffer l’eau des pâtes. Quand elle bout, la saler et ajouter les dischi.
  7. A 5 minutes de la fin de la cuisson des pâtes, ajouter les fleurettes des choux.
  8. Pendant la cuisson des pâtes, mélanger dans un bol le mascarpone, le parmesan râpé, du poivre et un peu d’eau de cuisson des pâtes.
  9. Quand les pâtes et les choux sont cuits, les égoutter et transférer dans la poêle avec le lard.
  10. Faire revenir jusqu’à obtenir une légère coloration.
  11. Puis hors du feu, ajouter la sauce au mascarpone et mélanger intimement.
  12. Servir immédiatement et manger bien chaud.

dischi paysanne 02

Les profiteroles au chocolat

Il m’arrive rarement de laisser passer aussi peu de temps entre le moment où je finis la dernière bouchée du repas et le moment où je rentre la recette sur le blog. Là, il ne va y avoir qu’une petite heure (le temps de faire la vaisselle). Mais ce dessert est tellement bon, tellement facile et si classique que ce n’était plus possible de passer une minute de plus sans qu’il soit recensé sur l’index des recettes du michtoblog.

En effet, les profiterole sont ce qu’on peu sans aucun doute un grand classique de la pâtisserie française. Mais je suis toujours déçu quand j’en prends au restaurant, alors les faire à la maison est comme d’habitude le remède idéal. Vous allez voir, rien de sorcier, juste un peu de patience. et ne lésinez pas sur les quantité, en général, c’est 5 par personne (au moins !!).

Les proportions sont pour une trentaine de petits choux.

Ingrédients :

Pour les choux :
  • 1/4 de litre d’eau
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs de sucre en poudre
  • 80 g de beurre
  • 125 g de farine
Pour la sauce au chocolat :
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • 200 g de chocolat
  1. Faire échauffer le four à 190°.
  2. Dans une casserole, mettre l’eau, le sel, le sucre et le beurre. Faire chauffer jusqu’à ce que le beurre soit fondu.
  3. Mettre en une seule fois la farine et remuer vigoureusement jusqu’à obtention d’une pâte molle.
  4. Toujours sur le feu (moyen), remuer cette pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule qui ne colle plus aux parois de la casserole.
  5.  Hors du feu ajouter un par un chaque oeuf. Bien mélanger pour que la pâte soit bien uniforme entre chaque oeuf.
  6. Sur une plaque avec un papier sulfurisé, placer une cuillère à café de pâte en boule (environ 3 cm de large). Espacer chaque boule car les choux gonflent à la cuisson.
  7. Mettre au four pendant 20 à 25 minutes suivant le four et la cuisson désirée.
  8. Laisser refroidir sur grille.
  9. Préparer la sauce au chocolat : couper le chocolat en carrés et dans une casserole mélanger avec la crème. Laisser fondre à feu doux. On peut préparer cette sauce un peu en avance et la réchauffer légèrement avant de servir les profiteroles.
  10. Au moment du dessert, fendre chaque choux en deux (mais pas totalement) et le fourrer avec de la glace vanille et le refermer.
  11. Servir immédiatement recouvert généreusement de sauce au chocolat. Bon appétit.

Profiteroles au chocolat
P1050428
P1050426

Le chou du Punjab

Quand on pense indien, on pense d’abord à des choses très pimentées, au riz (blanc ou avec des épices). Mais en fait en guise d’accompagnement, la cuisine indienne est assez variée et ils utilisent pas mal de légumes différents. Pour la recette du jour (que j’ai tirée de l’excellent livre Inde : Saveurs du bout du monde), nous allons mettre à profit un chou blanc. Ça change du riz et surtout c’est délicieux. En plus, c’est une recette assez rapide à faire puisque le chou ne cuit pas plus d’un quart d’heure.

Ingrédients :

  • 1/2 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 morceau de gingembre de 2,5 cm
  • 1 ou 2 piments verts épépinés (très important !!)
  • 4 c à s d’huile
  • 1 c à c de graines de cumin
  • 1 c à c de curcuma en poudre
  • 500 g de chou blanc finement émincé (à la mandoline c’est l’idéal)
  • 1 c à c de sel
  • 1/2 c à c de poivre noir moulu
  • 2 c à c de cumin en poudre
  • 1 c à c de coriandre en poudre
  • 1/4 de c à c de piment en poudre
  • 20 g de beurre
  1. Hacher finement l’oignon, l’ail, le gingembre et les piments. Attention, ne pas en faire une purée.
  2. Dans un faitout, faire chauffer l’huile à feu doux. Y faire revenir le mélange à base d’oignon, jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ne pas le laisser dorer.
  3. Ajouter les graines de cumin et le curcuma et faire revenir pendant une minute.
  4. Incorporer le chou et bien remuer pour qu’il soit enrobé de la sauce.
  5. Ajouter le sel, le poivre, le cumin en poudre, la coriandre et la poudre de piment. Mélanger.
  6. Laisser cuire 10 minutes à mi couvert jusqu’à ce que le chou soit tendre et en remuant de temps en temps pour que ça n’attache pas. Éventuellement, ajouter un petit peu d’eau si la sauce disparaît.

    P1020313

  7. Juste avant de servir incorporer le beurre et bien mélanger.

Ca va très bien avec un agneau bunha par exemple.

P1020321

Les choux de Bruxelles en cocotte

Voilà un plat bien réconfortant pour l’hiver et surtout super simple. Tout le monde n’aime pas les choux de Bruxelles (c’est vrai que ça sent un peu fort), mais une fois cuits, quand ils sont bons,c’est du sucre et c’est délicieux. Un légume à redécouvrir je pense.

Ingrédients :

  • 1 kg de choux de Bruxelles frais
  • 1 oignon
  • 20 g de beurre
  • 200 g de lardons
  • 1 l de bouillon de boeuf
  • sel et poivre
  1. Éplucher les choux et les rincer à l’eau froide.
  2. Faire chauffer le beurre dans une sauteuse ou une cocotte.
  3. Hacher ou émincer l’oignon (comme vous voulez, moi je préfère émincé).
  4. Faire revenir l’oignon dans le beurre jusqu’à ce qu’il soit translucide.
  5. Ajouter les lardons et faire dorer l’ensemble.
  6. Mettre dans la cocotte les choux et le bouillon pour mouiller à hauteur. Rectifier l’assaisonnement.
  7. Laisser cuire 40 minutes ou jusqu’à ce que les choux soient cuits et bien tendres.

choux de bruxelles en cocotte

Bon appétit.

Un classique américain : le coleslaw



Voici une recette qui est ultra facile à réussir et qui va très très bien avec un burger maison, un hot dog, un club sandwich ou un hamburger. Je sais que ça fait beaucoup de mayonnaise, mais il ne faut pas avoir peur. D’ailleurs suivant l’assaisonnement (la teneur en moutarde principalement) de ladite mayo, il peut être prudent d’en mettre moins.

Ingrédients  :

  • 400 g de chou blanc
  • 2 carottes
  • 100 g de mayonnaise
  • 100 g de fromage blanc
  • 1 grosse cuillère à soupe de ciboulette
  • 1,5 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • sucre et sel au goût de chacun
  1. Râper le chou (une mandoline c’est l’idéal pour ce travail) et les carottes.
  2. Mélanger dans un bol fromage blanc et mayonnaise, puis ajouter le vinaigre, le sel, le sucre et la ciboulette hachée finement.
  3. Ajouter cette préparation au mélange chou / carottes et mêler très intimement.
  4. Mettre au frais au moins 2 heures.

Coleslaw 02

Bon appétit.

Soupe chinoise aux nouilles et aux boulettes de porc



Pour une fois, je ne vous direz pas que cette recette est facile et rapide, elle demande d’avoir un peu de temps devant soi. Par contre, il n’y a rien de très compliqué. Mais le jeu en vaut la chandelle, car c’est une soupe qui est très gouteuse et ce sont surtout les délicieuses boulettes de porc qui l’accompagne qui lui donnent toute son originalité.

soupe nouille boulette porc 03

Ingrédients :

  • 1 c à s d’huile d’arachide
  • 2 c à c d’huile de sésame
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 c à s de gingembre frais râpe
  • 1/2 chou chinois haché
  • 300 g de porc haché (une grosse côte dans l’échine fera l’affaire)
  • 1 blanc d’œuf
  • 1.5 c à s de maïzena
  • poivre blanc moulu à votre convenance
  • 80 ml de sauce soja claire
  • 2 c à s de vin de riz
  • 6 oignons verts finement émincés
  • 1 bouquet de coriandre émincé
  • 1.5 l de bouillon (de préférence de volaille, mais ça marche aussi avec du bœuf ou du porc)
  • 200 g de nouilles de blé (mes favorites, celles à l’arôme crevette !!)
  1. Dans un wok chauffé à feu vif, ajouter l’huile d’arachide et une cuillère à café d’huile de sésame. Ajouter l’ail, la moitié du gingembre et le chou. Faire revenir le mélange jusqu’à ce que l’ail dore. Réserver le mélange et faire refroidir.
  2. Mélanger dans un saladier avec le mélange refroidi, le porc haché, le blanc d’œuf, la maïzena, le poivre et 2 cuillères à soupe de sauce soja, 1 cuillère à soupe de vin de riz, 1/2 oignon vert et 3 cuillères à soupe de coriandre.
  3. Laisser reposer au réfrigérateur pendant une heure (recouvrir d’un film plastique pour ne pas avoir un frigo asiatique à la fin de ce temps).
  4. Dans une cocotte, verser le bouillon et le porter à ébullition. Baisser le feu et ajouter le reste du gingembre, de la sauce soja et de l’alcool de riz. Faire cuire à couvert pendant 5 minutes.
  5. Façonner des boulettes à l’aide des mains ou de deux cuillères à soupe. La portion à travailler est d’environ une cuillère à soupe. Plonger les immédiatement et au fur et à mesure dans le bouillon pour les pocher.
    soupe nouille boulette porc 01
  6. Laisser cuire encore 8 à 10 mn. Quand les boulettes sont cuites, elles remontent à la surface.
  7. Pendant ce temps, faire cuire dans une autre casserole les nouilles selon les indications du fabricant. Égoutter les et les rincer.
  8. Vous pouvez alors les ajouter à la soupe ou les placer dans le bol de service et ajouter la soupe par dessus.
    soupe nouille boulette porc 02
  9. Servir en parsemant le plat avec le reste d’huile de sésame, de coriandre et d’oignons verts.

Ces boulettes à elles seules valent le déplacement et vous ne regretterez pas un instant la montagne de vaisselle qui vous attendra après le repas.