Archives par mot-clé : citron

Le hoummous

Voici une recette que l’on retrouve sur tout le pourtour du bassin méditerranéen, le houmous. Encore une recette ultra facile, on met tout dans une moulinette ou un blender et on mixe. Et voilà c’est fini.

L’original se fait avec du tahiné, mais je n’en avais pas donc je l’ai remplacé par de l’huile de sésame. On peut adapter les proportions en fonction de ses goûts, plus d’huile d’olive, de citron ou d’huile de sésame, c’est selon vos envies. Personnellement, je l’aime pas trop mou, donc je ne rajoute pas plus de liquide, mais si on veut on peut le détendre avec un peu de jus de cuisson des poix chiche.

P1080013

Ingrédients :

  • 400 g de pois chiche en boîte ou en bocal (égouttés)
  • le jus d’un demi citron
  • 1 gousse d’ail
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1 càs d’huile de sésame
  • sel et poivre
  1. Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un mixer et mouliner jusqu’à formation d’une belle pâte homogène.
  2. Rectifier l’assaisonnement et ajouter un peu de zeste de citron si vous voulez.
  3. Mettre au frais et déguster avec des pains pita.

P1080019

Le poisson à la bordelaise

Le poisson à la bordelaise, c’est un plat de chez Findus (pré lasagne au cheval) que nous mangions quand ma femme et moi étions seuls dans notre premier petit appartement. Ça fait longtemps avec les enfants que nous n’en avions pas fait et j’avais aussi envie de le cuisiner moi-même. Bizarrement, je pensais que ça allait être compliqué, mais c’est tout l’inverse.
C’est facile (30 minutes avec un peu d’organisation, cuisson comprise), pas trop cher (en fonction du poisson choisi, de préférence un peu épais) et avec des ingrédients que l’on a souvent sous la main. C’est donc un bon candidat pour un repas du soir ou de week end.

Poisson à la bordelaise

Ingrédients :

  • 2 dos de cabillaud
  • 10 cl de vin blanc
  • 1 demi bouquet de persil
  • le jus d’un demi citron
  • 2 gousses d’ail
  • 5 échalotes (à adapter en fonction de leur taille)
  • 6 càs de chapelure
  • 6 càs d’huile d’olive
  • Sel et poivre
  1. Dans une casserole, faire revenir à feu doux dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive l’ail et les échalotes hachés. Assaisonner.
  2. Ajouter le vin blanc et poursuivre la cuisson à feu vif jusqu’à évaporation du liquide.
  3. Hacher le persil finement avec un peu de sel.
  4. Mélanger la chapelure, le persil, le jus de citron avec le hachis d’échalotes et d’ail. Rectifier l’assaisonnement.
  5. Déposer une cuillère à soupe d’huile d’olive au fond d’un plat passant au four.
  6. Saler et poivrer les dos de chaque côté puis les napper de pâte. Arroser avec le reste d’huile.
    Poisson à la bordelaise
  7. Enfourner 15 minutes à 180 °C puis 5 minutes sous le grill.

Servir avec un riz blanc et profiter de la bonne sauce.

Poisson à la bordelaise

Le gâteau au citron

Encore une recette de ma belle famille (je vais finir pas en faire une catégorie à part). C’est en fait un gâteau que fait la grand mère de ma chère et tendre avec les citrons de son jardin (oui vous avez deviné elle n’habite pas à Dunkerque mais bien plus au sud est :-)).

Ce gâteau est terrible car il a vraiment le bon goût des citrons, il est super moelleux et tout simplement délicieux. En général, c’est un succès assuré. En plus on est obligé de se lécher les doigts avec car il colle affreusement !!

Gateau au citron 01

Ingrédients :

  • 180 g de sucre
  • 20 cl de crème fraîche épaisse
  • 2 citrons non traités
  • 2 oeufs
  • 150 g de farine
  • 1 paquet de levure chimique
  • sel
  1. Mélanger la crème et le sucre dans un saladier.
  2. Presser et zester les deux citrons.
  3. Ajouter les zestes et 3 cuillères à soupe de jus de citron au mélange crème + sucre.
  4. Ajouter ensuite les oeufs un par un, puis la farine et la levure. Surtout ne pas trop travailler la pâte car ça le rend moins moelleux.
  5. Mettre à cuire dans un moule anti-adhésif à four moyen (180°) pendant 25 minutes. Diminuer le temps de cuisson si vous décidez de faire des mini gâteaux comme sur les photos.

Gateau au citron 02

 

Le gâteau au yaourt

Quand j’ai envie d’un gâteau facile et rapide à faire en ce moment, je me dirige immédiatement vers un gâteau au yaourt. Il a pleins d’avantages. Pas besoin de peser les ingrédients puisqu’on se sert du pot du yaourt comme mesure, moins de vaisselle à faire, rapide et facile et c’est un gâteau qu’on peut aromatiser facilement et les ingrédients sont ce qu’il y a de plus basique.
La seule concession à la recette d’origine est le remplacement de l’huile par du beurre. Je ne suis pas fan de l’huile en pâtisserie.

Le résultat est un gâteau tendre et moelleux si on fait bien attention à ne pas trop le cuire.

Ingrédients :

  • 1/2 paquet de levure
  • 1 pot de yaourt
  • 20 g de beurre fondu
  • 2 pots de sucre
  • 3 pots de farine
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 1 zeste de citron ou d’orange
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Mélanger les oeufs et le sucre pour que l’appareil blanchisse.
  3. Ajouter le yaourt
  4. Ajouter la levure, le sel et la farine
  5. Finir en ajoutant le beurre fondu.
  6. Aromatiser la pâte avec le zeste d’un citron ou d’une orange non traitée, ou du rhum, du cacao, …
  7. Remplir un moule à manqué ou à cake avec la préparation.
  8. Enfourner pour 30 minutes. Bien vérifier le degré de cuisson au bout de 20 minutes. Pour qu’il reste bien moelleux, éviter de le laisser trop cuire.

La crème au citron vert et son crumble de pain d’épices

Je ne me suis pas étendu mais j’ai été l’un des heureux gagnants du précédent concours du blog Sel et Poivre. A la clé, j’ai reçu un très beau livre, Wok Attitude (dont certaines recettes vont rapidement se retrouver un de ces lundi) et je tiens donc à remercier Mélanie pour l’organisation de ce concours.

Elle remet le couvert, avec cette fois un thème sur les crèmes, salée ou sucrées. Pour une fois, l’inspiration m’est venue directement et je n’ai pas à recycler une recette déjà parue. L’alliance du citron vert et du pain d’épices m’a paru naturelle. Voici donc mon interprétation du petit pot de crème.

Les proportions feront environ 6 à 8 crèmes selon votre contenant.

Ingrédients :

  • 3 jaunes d’oeufs
  • 50 cl de lait
  • 10 cl de crème liquide
  • 20 g de maïzena
  • 75 g de sucre
  • 1 citron vert
  • 2 tranches de pain d’épices.
  1. Zester le citron. Le presser pour en extraire le jus et le passer dans un tamis fin pour retirer les morceaux de pulpe.
  2. Battre le sucre avec les jaunes d’oeufs, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  3. Ajouter le jus du citron et bien mélanger.
  4. Mettre la maïzena dans un bol et la délayer avec quelques cuillères de lait.
  5. Faire bouillir le lait restant dans une casserole avec le zeste du citron.
  6. Ajouter la maïzena délayée dans le lait et remuer avec un fouet.
  7. Ajouter doucement ce mélange aux oeufs battus avec le sucre.
  8. Remettre le liquide dans la casserole et le faire cuire quelques minutes le temps que ça épaississe.
  9. Verser dans des ramequins et mettre au frais au moins 1 heure.
  10. Faire chauffer votre four à 170 degrés.
  11. Faire toaster les tranches de pain d’épices coupées en dés pendant 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit « sec ».
  12. Une fois refroidi et bien croustillant, l’écraser dans un mortier (ou avec les moyens du bord).
  13. Au moment de servir, parsemer les crèmes avec les éclats de pain d’épice.
Bon appétit.

crème citron vert et crumble pain d'épices

Les escalopes de veau piccata



Ce que j’aime bien avec les recette à base d’escalopes (que ce soit de veau, de dinde ou de poulet d’ailleurs), c’est qu’on peut faire quelque chose de presque sophistiqué avec pas grand chose. Exemple aujourd’hui avec les escalopes de veau piccata qui ne sont finalement que des escalopes aux câpres. Oui mais ce sont tous les petits ingrédients supplémentaires qui font de ce plat un met raffiné.

Ingrédients :

  • 4 belles escalopes de veau
  • 8 c à s de farine additionnée de sel
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 30 g de beurre
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 25 cl de bouillon de volaille
  • 1 c à s de jus de citron
  • 2 c à s de câpres (émincées si elles sont grosses) rincées
  • 2 c à s de persil frais
  1. Aplatir les escalopes entre deux feuilles de papier sulfurisé ou plastique pour qu’elles soient bien fines et uniformes.
  2. Fariner les escalopes. Vous pouvez le faire à plat ou alors par la technique du sac plastique, chère à Billx.
  3. Faire chauffer le beurre et l’huile dans une grande poêle. Quand il est bien chaud, y mettre les escalopes.
  4. Laisser dorer 2 minutes sur chaque face et assaisonner. Faire plusieurs fournées si votre poêle est trop petite et / ou vos escalopes trop grandes. Réserver la viande au chaud. J’ai utilisé mon four chauffé à 70 degrés.
  5. Déglacer la poêle avec le vin blanc et laisser réduire de moitié.
  6. Incorporer ensuite le bouillon et laisser réduire jusqu’à ce que ça épaississe (environ 5 minutes). Ne pas laisser trop réduire si vous voulez de la sauce.
  7. Ajouter ensuite le jus de citron et les câpres, bien mélanger pendant une minute.
  8. Remettre les escalopes à réchauffer et finir en ajoutant le persil.
  9. Servir bien chaud.

escalope piccata 02

escalope piccata 01

Le colombo de poulet

Après une trop longue pause, revoici les recettes du lundi. On recommence avec le classique des classiques de la cuisine antillaise, le colombo de poulet. Je ne pouvais pas faire l’impasse sur cette recette et depuis le temps que je publie mes recettes favorites, c’est une honte que celle-ci ne soit jamais apparue dans l’index. C’est réparé.

Ingrédients :

  • 1 poulet entier
  • 2 c à c de graines à roussir
  • 70 g de poudre à colombo
  • 1 oignon
  • 2 courgettes
  • 2 aubergines
  • 1 gousse d’ail
  • 2 citrons verts
  • 20 g de beurre
  • 2 c à s d’huile
  • 1 bouquet garni (thym, persil et laurier)
  • 1 piment (facultatif)
  • sel
  1. Découper le poulet et enlever sa peau.
  2. Le faire mariner dans le jus d’un citron, avec les graines à roussir pendant 30 minutes.
  3. Faire chauffer l’huile et le beurre dans une cocotte.
  4. Y faire dorer le poulet avec l’oignon émincé.
  5. Délayer la poudre à colombo dans un bol d’eau froide. Ajouter le mélange dans la cocotte. Ajouter également le bouquet garni.
  6. Couper les courgettes en grosses rondelles et les aubergines épluchées en gros cubes. Les mettre dans la cocotte au dessus du poulet. Mélanger. Le poulet doit être couvert à hauteur.

    Colombo de poulet 02

  7. Vous pouvez mettre à ce moment le piment si vous le désirez. Attention quand vous remuez car si vous le percez, ce sera très très pimenté. Il doit vraiment rester entier et intact.
  8. Laisser cuire pendant 1 heure à 1 heure 30.
  9. Au moment de servir, ajouter le jus d’un citron vert et la gousse d’ail pressée.

Avec un riz blanc ou un riz haricots rouges, ce sera tout à fait local.

Colombo de poulet 07

Là bas, ils ajoutent aussi parfois des pommes de terre ou des christophines en plus des courgettes et des aubergines.

Seul seul point sur lequel il faut être un peu vigilant c’est le fait que le colombo a vraiment tendance à accrocher, donc il faut le tourner régulièrement.