Archives par mot-clé : coco

Le poulet coco

Cette semaine, une bonne recette antillaise, comme souvent hyper simple et délicieuse. Le poulet coco est un grand classique des Antilles, au même titre que le colombo par exemple.

Poulet coco

Ingrédients :

  • un poulet découpé en morceaux
  • 250 g d’oignons
  • 1 boite de lait de coco
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet garni
  • 4 c à c de poudre de curry ou d’épices à colombo
  • 1 c à s de farine
  • 25 cl de bouillon de volaille
  • 2 c à s de crème fraîche
  • sel, poivre
  • 80 g de beurre
  • 1 c à s d’huile
  1. Faire revenir le poulet dans le beurre et l’huile dans une cocotte.
  2. Le fariner et saupoudrer également de poudre de curry. Laisser colorer.
  3. Mouiller avec le bouillon.
  4. Ajouter ensuite les oignons hachés, le lait de coco, le bouquet garni et la gousse d’ail.
  5. Saler et poivrer et laisser cuire environ 45 minutes.
  6. Au moment de servir, retirer l’ai let le bouquet garni et lier la sauce avec la crème fraîche.
  7. Servir avec un riz blanc, des bananes revenues au beurre.

Le souskaï de coco

Quand je suis aux Antilles, rien de plus facile que de cuisiner de la noix de coco fraiche puisqu’il y a plusieurs cocotiers dans le jardin de mes beaux parents.

La recette que je préfère faire est le souskaï de coco, car c’est extrêmement simple, rapide, délicieux et n’implique aucune cuisson. En plus, on peut le préparer à l’avance pour l’apéritif du soir. Que des avantages.

Ingrédients :

  • une noix de coco
  • un ou deux citrons verts
  • une gousse d’ail
  • sel, poivre
  • piment (facultatif)
  1. Éplucher la noix de coco et la couper en fine lamelles.
  2. Dans un saladier mélanger le jus de citron, les lamelles de coco, la gousse d’ail écrasée, le sel, le poivre et le piment.
  3. Laisser reposer au moins deux heures au frais.
  4. Déguster à l’apéritif avec un ti punch.

souskai

Le poulet au Satay

Cette recette douce et gouteuse à la fois se retrouve souvent à la carte des restaurant asiatiques. Comme elle ne demande pas des masses d’ingrédients et surtout rien de très original (hormis la pâte de curry rouge), vous devriez pouvoir la reproduire facilement, le fond d’épicerie du placard étant presque suffisant. Si vous avez un wok, c’est mieux, mais une cocotte fera aussi bien l’affaire.

Ingrédients :

  • 4 blancs de poulet taillés en lanières
  • 1 c à s de pâte de curry rouge (à varier selon votre tolérance au piment)
  • 6 oignons verts coupés en tronçons de un cm
  • 90 g de beurre d’arachides
  • 1 boite de lait de coco (400 ml)
  • 10 cl d’eau
  • le jus d’un demi citron vert
  • sel et poivre
  • huile d’arachide
  1. Faire revenir dans une c à s d’huile chaude les oignons vert jusqu’à ce qu’ils s’attendrissent. Réserver.
  2. Faire revenir le poulet dans 1 ou 2 c à s d’huile pour qu’il devienne juste blanc. Ne le faites pas dorer. Réserver également.
  3. Remettre 1 c à s d’huile et y faire revenir la pâte de curry 30 secondes jusqu’à ce qu’elle se mélange à l’huile et que les saveurs se développent. Ajoute ensuite le beurre d’arachides, le lait de coco, 10 cl d’eau et laisser bouillonner gentiment pendant 5 minutes. Le mélange doit épaissir.
  4. Rajouter le poulet et les oignons verts. Laisser réchauffer le tout.
  5. Au moment de servir, ajouter le jus de citron vert.

Ce plat est délicieux avec un riz blanc (miam miam, la sauce à mélanger) ou avec des nouilles. J’ai testé ce week end avec des nouilles de sarrasin et c’est également très bon.

La pâte de curry rouge se trouvera dans les bonnes épiceries asiatiques. Un pot vous fera de l’usage et pour le prix (moins de 2 euros), ce serait bête de se priver.

Quant au beurre d’arachides, je l’ai trouvé dans mon supermarché habituel au rayon des pâtes à tartiner. Vous pouvez le choisir lisse ou crunchy, c’est au goût de chacun.