Archives du mot-clé découper

Linux – Découper un fichier flac avec un fichier cue en ligne de commande

Voici une petite procédure en mode bloc note à usage personnel. Mais si ça peut être utile à quelqu’un d’autre…

En ligne de commande, sous linux, voici comment découper un fichier flac global en piste si l’on a un fichier .cue qui est fourni.

Il faut d’abord installer shntool et flac si ce n’est pas déjà fait :

sudo apt-get install shntool flac

Ensuite on se place dans le dossier contenant le fichier flac et le fichier cue et on lance la commande (les fichiers en sortie seront nommés en fonction des numéros et noms de pistes) :

shntool split -t « %n – %t » -f « nom_du_fichier.cue » -o flac « nom_du_fichier.flac »

Planches Fender, luthier et cuisinier, même combat

Non, je vous rassure, je ne vais pas rentrer dans le débat, chez Fender ce ne sont que des planches avec des micros. C’est vraiment du premier degré pour le coup. Fender propose dans sa boutique, des planches à découper en forme de strat ou de Tele. Amis cuistots guitaristes ou guitaro cuisiniers, à vos couteaux.

fender planche a decouper

Je n’irai pas jusqu’à dire que ce sont des corps qui ne conviennent pas à la lutherie qui sont recyclées, mais bon. Depuis que j’ai vu que l’on peut faire des guitares avec des skate boards ou des tables Ikea, plus rien ne m’étonne.

Si ça vous intéresse, allez y jeter un oeil : Fender® Cutting Boards.

Slice and store, une planche qui tranche

J’ai décidé de vous présenter de temps en temps des découvertes design côté cuisine. Pour tout dire, je suis le blog Yanko Design qui est une mine concernant tout ce qui est beau et inventif. Parfois, ce sont des ustensiles de cuisine qui apparaissent au détour d’un billet, et je vais relayer ici ces découvertes.

Cette fois, c’est une planche à découper qui contient très astucieusement un couteau, de telle façon que l’on a sous la main les deux sans avoir à aller farfouiller dans ses tiroirs. C’est la slice and store de Joseph Joseph.

Je trouve ça vraiment astucieux, et en plus, les couleurs sont bien pétantes, ça change, c’est agréable. En plus, si l’on a plusieurs planches à la maison (une spéciale pour le poisson par exemple), ça permet de les différencier d’un coup d’oeil.

slice and store planche à découper

slice and store planche à découper

Via Yanko Design.

De bons croissants dorés et croustillants pour le week end

Depuis quelques mois, j’ai commencé à adorer travailler la pâte à pain sous toutes ses formes. Pain blanc, complet, pain de mie, au maïs, aux céréales et j’ai élargi au pain au chocolat, à la brioche. Mais, il me restait encore un bastion qui me semblait imprenable : la viennoiserie. Et bien, encore un mythe qui s’effondre !!! Les croissants et les pains au chocolat, ce n’est pas si compliqué à faire. Long, certes, mais pas compliqué.

Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 3 g de levure sèche (ou 10 g de levure fraiche)
  • 5 g de sel
  • 30 g de sucre en poudre
  • 16 cl de lait
  • 100g de beurre (à température ambiante, le sortir au moins 3 ou 4 heures avant)
  1. Mettre la farine dans un saladier (ou le bol du robot) avec le sel et le sucre.
  2. Délayer la levure dans le lait. L’ajouter au mélange de farine et commencer à pétrir.
  3. Continuer à pétrir jusqu’à ce que la boule se détache des parois du saladier et que toute la farine soit incorporée.
  4. Façonner une boule et la laisser lever de la moitié de son volume.
  5. Une fois que la pâte est levée, la couvrir avec un fil étirable et la mettre pendant au moins 6 heures au réfrigérateur.
  6. Sortir la pâte du frigo et l’étaler en forme de carré de 1.5 cm d’épaisseur.

    Croissant et pain au chocolat 12

  7. Placer le beurre sur un grand morceau de papier sulfurisé. L’enfermer dans ce papier, l’abaisser en une épaisseur de 1 cm et le façonner en carré. Il faut faire un carré plus petit que celui de la pâte, de manière à pouvoir le positionner en quinconce sur celle-ci.

    Croissant et pain au chocolat 10

  8. Placer le beurre en quinconce sur la pâte et rabattre le bords de la pâte pour le recouvrir totalement, à la manière d’une enveloppe. (humidifier légèrement au pinceau les bords de la pâte aide à ce que la soudure sois efficace). Cette étape est importante car il faut que le beurre soit étroitement enfermé dans la pâte.

    Croissant et pain au chocolat 15
    Croissant et pain au chocolat 16
    Croissant et pain au chocolat 17
    Croissant et pain au chocolat 18

  9. Allonger au rouleau la pâte de trois fois sa longueur en essayant de garder autant que possible la même largeur, puis la replier en trois sur elle même afin de reformer le carré du départ.

    Croissant et pain au chocolat 20

    La faire pivoter d’un quart de tour et recommencer la manœuvre jusqu’au pliage. A ce stade, enfermer la pâte dans un film plastique et la mettre à reposer au frigo pendant 15 minutes.
    http://www.dailymotion.com/video/x91ahx_croissant-etaler-pate_lifestyle

  10. Ressortir le pâton du frigo et recommencer la manœuvre d’étalement et de pliage une nouvelle fois.
  11. Refaire pivoter d’un quart de tour et étaler pour la dernière fois en une abaisse de 2 mm.
  12. Maintenant, il faut découper les formes pour faire les croissants. Pour cela, couper dans la bande de pâte des triangles d’environ 12 cm de base.
  13. Placer ensuite les triangles, base vers vous, sur le plan de travail. Pour faire plus de tours, il est possible d’étaler un peu ces triangles, mais c’est facultatif.
  14. Rouler les croissants assez serrés mais sans les écraser et leur donner leur forme caractéristique.
    http://www.dailymotion.com/video/x91anv_croissant-faconner_lifestyle
  15. Les poser ensuite sur une tôle à pâtisserie recouverte d’un papier sulfurisé ou d’une feuille de cuisson en silicone (très pratique).

    Croissant et pain au chocolat 23
    Croissant et pain au chocolat 24
    Croissant et pain au chocolat 25

  16. Laisser lever au moins deux heures ou plus si vous pouvez. Plus ils gonflent meilleurs ils sont.
  17. Préchauffer le four à 190 °. Dorer les croissants à l’œuf entier.
  18. Enfourner pendant 10 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Je préfère quand les croissants ne sont pas trop cuits.

    Croissant et pain au chocolat 03
    Croissant et pain au chocolat 07

Un conseil, goûtez moi cette merveille quand ils ont juste refroidi un peu après la sortie du four. C’est top. Croquants et feuilletés avec ce bon goût, … hmm.

Mais j’ai gardé la meilleure partie pour la fin. Cette pâte peut servir à faire des pains au chocolat. Les vrais, ceux du boulanger (pas celui-ci), les chocolatines (je trouve ça trop mignon comme nom).

Pour y arriver, ce n’est pas très compliqué. Il suffit de découper la pâte en rectangles. La largeur dépend de la longueur que vous voulez donner à vos pains au chocolat.

Poser ensuite une barre de chocolat (j’ai utilisé du Nestlé dessert noir corsé) en bas de votre rectangle et rouler la pâte sur elle même avec les même précautions que pour les croissants.

Poser le pain au chocolat, soudure vers la bas sur une tôle et laisser lever de la même manière que les croissants. La cuisson est également identique.

Par contre attention, le chocolat est fondu à la sortie du four, ça coule. J’imagine que les boulangers ont du chocolat spécial.

Bon appétit, mais je crois que c’est superflu comme recommandation 🙂

Création d’un script Nautilus pour découper les fichiers mp3 sous Linux

nautilusVous téléchargez peut-être des podcasts régulièrement et vous souhaitez les découper en morceaux plus petits car ils durent trop longtemps. J’ai déjà fait un billet sur la façon de procéder avec mp3splt en ligne de commande ou avec son interface graphique.

Aujourd’hui, je vais vous présenter une nouvelle façon de faire, avec les même outils, mais encore plus rapide. Il faut que le découpage se fasse toujours de la même manière, dans notre cas par paliers 10 minutes. Il va suffire de créer une action Nautilus, un petit script qui sera accessible au clic droit sur un fichier mp3 dans notre gestionnaire de fichiers préféré pour GNOME. Il déclenchera alors l’action et découpera le fichier de manière transparente.

PRÉ REQUIS

Installer le paquet nautilus-actions, mp3splt et bien sûr utiliser Nautilus. Pour cela, si Nautilus est déjà installé, en ligne de commande ça donne :

sudo apt-get install nautilus-actions mp3splt

Une fois l’installation terminée, vous pourrez utiliser mp3splt dans un terminal (pas d’interface graphique en l’état pour ce programme) et vous trouverez nautilus-actions dans Système > Préférences > Nautilus Actions.

CRÉATION DU SCRIPT

Pour créer un script personnalisé, lancer l’application et vous vous retrouverez devant l’interface ci-dessous.

  • Cliquer sur Ajouter. (Vous pouvez à partir de ce Menu également Éditer, Supprimer et Importer Exporter vos actions)Nautilus action 4
  • Vous vous retrouvez devant une nouvelle fenêtre avec 3 onglets : Action et entrée de menu, Conditions et Conditions avancées.
  • Dans l’onglet « Action et entrée de menu », remplissez le champ « Libellé » avec le nom de votre script (qui apparaitra au clic droit sur un fichier mp3), « Chemin » avec le chemin de l’application que vous allez utiliser et « Paramètres » avec la commande nécessaire au logiciel pour effectuer l’action en question.
  • Dans notre cas c’est donc « Découper le fichier mp3 en morceaux de 10 minutes », /usr/bin/mp3splt et mp3splt -t 10.00 %M

Nautilus action 2

  • Dans l’onglet « Conditions » on peut rentrer le type de fichier qui seront concernés par le script. Ici ce sera *.mp3. Si vous cliquez droit sur un fichier txt, le script ne sera donc pas visible.  Vous pouvez également imposer une limite sur un mimetype. Autre option utile, le script pourra être actif sur un clic droit sur un fichier un dossier ou les deux (et même à la sélection d’un ou plusieurs fichiers ou dossiers). Nous remplissons donc avec *.mp3 et fichiers seulement.Nautilus action 3
  • Enfin dans le dernier onglet Avancé, vous pouvez choisir si l’action s’applique sur les fichiers locaux ou sur des fichiers Windows, FTP, … A vous de voir. Moi je choisis fichiers locaux.Nautilus action 2
  • Cliquer sur OK et c’est bon

UTILISATION

Naviguez avec Nautilus jusqu’à votre fichier à découper et cliquez droit dessus. Vous devriez voir apparaitre dans le menu contextuel l’option que vous avez créé au paragraphe précédent. Validez en cliquant avec le bouton gauche et les fichiers découpé vont apparaitre au fur et à mesure de leur création dans le même dossier.

Ce billet est une traduction adaptation d’un billet de Makeuseof

Photo de début de billet sous licence CC trouvée sur le Flickr de Joachim S Mueller

Découper des fichier audio mp3 sous Ubuntu en ligne de commande

J’avais fait un billet sur mon ancien blog expliquant la manœuvre afin de découper un long fichier mp3 en plusieurs morceaux. Il s’agissait pour moi de pouvoir écouter un podcast sur mon autoradio, qui a la bonne idée de revenir au début de chaque piste à chaque fois qu’il s’éteint. Quand la piste fait une heure, c’est un peu lourd.

Aujourd’hui, je me suis décidé à regarder de plus près comment faire la même chose, mais en ligne de commande. Et finalement, c’est très simple, voire plus simple.

Installation

D’abord, on installe le paquet, ce  qui nous donne classiquement en ligne de commande dans un terminal :

sudo apt-get install mp3splt

Procédure

En fait, il s’agit du même programme que j’utilisais, mais sans l’interface graphique. Cool, un paquet de moins à installer et qui ne serait pas mis à jour, vu qu’il n’est pas dans les dépôts.

La commande à utiliser est mp3splt. Je vous invite à vous plonger dans la documentation sur le site officiel (en anglais). L’autre solution plus simple est de faire une commande man dans un terminal (en anglais également) : man mp3splt

Pour ce qui nous intéresse, il suffit de mettre un seul argument après cette commande mp3splt, c’est donc simple.Il s’agit de l’argument -t qui permet de choisir longueur des morceaux que je veux obtenir.

Le format est donc :

mp3splt -t mm.ss nom_du_fichier_à_découper

mm veut dire minutes et ss secondes

Dans la copie d’écran ci-dessous, j’ai choisi de découper le fichier roadhouse_184.mp3 en morceaux de 10 minutes chacun.

Bien entendu, j’ai positionné mon terminal dans le dossier où se trouve mon fichier à découper.

mp3splt

Et voilà le résultat.

On note qu’il a détecté que l’encodage est en VBR et il s’est adapté en conséquence.

mp3spltresultats

Et au final …

Les options offertes par cette commande sont multiples, je vous laisse le découvrir par vous-même et selon vos besoins.

Le mp3 n’est pas le seul format supporté, vous pourrez aussi traiter des fichiers ogg de la même manière.

Dans tous les cas, cette découverte me permet de gagner un peu de temps sur le découpage de mes podcasts, car cette petite ligne de commande est bien plus rapide que de choisir les options en mode graphique.