Archives du mot-clé échalote

Soupe froide de tomates, lait de coco et curry

Avec les quelques jours d’étés que nous avons eu, je n’ai pas eu l’occasion de tester beaucoup de soupes froides (pas de gazpacho cette année) mais celle-ci m’a tapé dans l’œil.

Ingrédients :

  • 700 g de tomates
  • 1/2 oignon
  • 2 càs de gingembre
  • 25 cl de lait de coco
  • 1 càs de coriandre (optionnel)
  • 1 càs d’huile d’olive
  • 2 càc de curry en poudre
  • Sel, poivre
  1. Inciser la peau des tomates en croix et les plonger quelques secondes dans l’eau bouillante. Le truc que j’utilise maintenant c’est de les mettre dans un saladier et de les couvrir d’eau bouillante sortie de la bouilloire.
  2. Les peler et les épépiner. Les couper ensuite en petits cubes.
  3. Hacher finement le gingembre et l’oignon, dans une moulinette idéalement.
  4. Faire revenir le gingembre et l’oignon dans une casserole avec l’huile d’olive et faire cuire 2 à 3 minutes.
  5. Ajouter ensuite les tomates, le lait de coco et le curry. Laisser cuire pendant 3 à 5 minutes.
  6. Mixer très finement (pour éviter de se retrouver avec un gros bout de gingembre sous la dent) et mettre à refroidir pendant minimum 2 heures. Si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous, vous pouvez ajouter des glaçon dans la soupe au moment de la mettre au froid, ça accélérera le processus.
  7. Servir bien frais avec de la coriandre hachée.

Via Gourmand Croquant

Les rigatoni à la bergamasca

Voici une recette de pâtes qui s’inscrit dans la lignée des carbonara mais avec un peu plus de légumes. Normalement on devrait utiliser des artichauts entiers mais comme je n’en avais pas sous la main, j’ai mis des cœurs. Ce n’était pas exceptionnel, de bons artichauts à l’huile auraient certainement donnés un meilleur résultat. Cela dit, sans artichaut ce sera délicieux aussi.

Rigatoni alla bergamasca

Ingrédients :

  • 500 g de rigatoni (ou autre pâte courte en tube)
  • 300 g de champignons
  • 3 petits artichauts poivrade
  • 10 brins de persil
  • 2 échalotes
  • 80 g de pancetta ou de lard coupé en lardons
  • 5 càs d’huile d’olive
  • 2 oeufs
  • 3 càs de parmesan
  • 4 càs de lait
  • sel et poivre
  1. Nettoyer et couper en lamelles les champignons.
  2. Si vous en utilisez, préparer les artichauts.
  3. Hacher les échalotes.
  4. Faire revenir la pancetta avec l’échalote dans une poêle jusqu’à ce que les lardons soient légèrement dorés. Réserver en laissant le gras dans la poêle.
  5. Faire revenir les champignons dans la même poêle avec un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient cuits et aient perdu leur eau. Assaisonner et réserver avec les lardons.
  6. Si vous les utilisez, faites cuire alors les artichauts à feu doux. Une fois cuits, mélanger avec les lardons et les champignons et ajouter le persil haché.
  7. Faire chauffer l’eau pour les pâtes.
  8. Dans un saladier, mélanger le lait, les œufs et le parmesan, saler (peu à cause du parmesan) et poivrer.
  9. Faire cuire les pâtes pour qu’elles soient al dente. Ajouter un peu d’eau de cuisson dans le mélange aux lardons.
  10. Les égoutter et mélanger intimement avec le mélange lardons champignons artichauts et le mélange aux œufs. Faire prendre sur feu doux et servir immédiatement.

Les fettucine aux épinards et au lard

Voilà une recette de pasta qui peut être faite avec un frigo pas très rempli.

On a en général ce genre d’ingrédients (lard qu’on peut remplacer par des lardons, crème liquide, épinards surgelés) dans le fond d’épicerie à la maison.

ingrédients :

  • 500 g de fettucine
  • 250 g d’épinards en branche surgelés
  • 120 g de lard fumé
  • 2 échalotes
  • 15 g de beurre
  • 20 cl de crème liquide
  • sel et poivre
  1. Éplucher puis couper finement les échalotes.
  2. Couper le lard en tronçons d’un centimètre de large.
  3. Faire dégeler les épinards 5 minutes au micro ondes, puis les couper directement dans le récipient avec une paire de ciseaux.
  4. Mettre l’eau de cuisson des pâtes  à chauffer.
  5. Faire fondre le beurre dans un casserole sur feu doux. Quand il est chaud ajouter les échalotes et faire revenir pendant 3 minutes.
  6. Ajouter alors le lard et faire cuire jusqu’à obtenir une légère coloration.
  7. Mettre ensuite les épinards dans la casserole et laisser mijoter sur feu très doux pendant 10 minutes.
  8. Quand elle arrive à ébullition, saler l’eau de cuisson des pâtes et y jeter les fettucine.
  9. Égoutter lorsque les pâtes sont cuites.
  10. Remettre dans la marmite de cuisson, ajouter la crème puis le mélange à l’épinard.
  11. Remuer sur le feu pour coaguler la crème sur les pâtes et servir immédiatement.

N’oubliez pas le parmesan !!

La tartiflette

Ce n’est pas peu de dire que la tartiflette est avec la raclette la reine des plat de fromage de l’hiver. Peu d’ingrédients, mais beaucoup de goût grâce au reblochon et de calories (lardons, reblochon, beurre). Mais qu’est ce que c’est bon.

Ingrédients :

  • 1,5 kg de pommes de terre
  • 1 reblochon (fermier de préférence)
  • 300 g de lardons (mixte fumé et salé)
  • 3 échalotes
  • 1 càs d’huile
  • 50 g de beurre
  • sel, poivre
  1. Éplucher et couper les pommes de terre en cubes d’un centimètre et demi de côté.
  2. Émincer les échalotes finement.
  3. Mettre le beurre et l’huile dans une poêle. Quand le mélange est chaud, ajouter les lardons et les échalotes. Laisser cuire pendant trois minutes.
  4. Ajouter alors les pommes de terre. Laisser cuire à feu moyen jusqu’à ce que tout soit bien doré et que les pommes de terre soient cuites.
  5. Mettre le mélange aux pommes de terre dans un plat allant au four, de préférence assez petit en diamètre pour garder une bonne épaisseur de pomme de terre (et ne pas trop étaler le fromage).
  6. Enlever la croûte du reblochon (ou pas si vous aimez ça) et disposer sur le dessus du plat des lamelles de fromage jusqu’à recouvrir complètement les pommes de terre.
  7. Mettre le plat sous le grill du four à  220 ° jusqu’à ce que le fromage soit fondu et commence à rentrer dans le gratin. Servir immédiatement.

J’ai testé en passant les pommes de terre déjà coupée en cube au micro onde pendant 5 minutes avant de les ajouter à la poêle et ça marche vraiment pas mal. Une bonne solution pour gagner du temps si vous êtes à la bourre pour le dîner.

Le saumon sauce à l’oseille

Le plus grand souvenir gastronomique de ma courte vie restera sans aucun doute mon déjeuner chez Troisgros, le célèbre restaurant situé à Roanne. La spécialité de feu Mr Troisgros (qui en fait étaient des frères) était le saumon à l’oseille et c’est ma version de ce classique que je vous propose aujourd’hui. Rien de bien compliqué, si ce n’est d’avoir de la bonne oseille. C’est rapide à faire et pas trop cher puisque le saumon est un poisson peu onéreux, par contre c’est bien calorique.

Ingrédients :

  • 4 pavés de saumon sans la peau
  • 1 botte d’oseille
  • 1 échalote
  • 25 gr de beurre
  • 5 cl de vin blanc
  • une brique de crème fraiche liquide
  • un peu d’huile
  1. Nettoyer l’oseille  à grande eau, en la faisant tremper plusieurs fois pour la débarrasser de la terre.
  2. Éplucher et hacher l’échalote. Hacher l’oseille.
  3. Faire fondre le beurre et y faire fondre l’échalote. Quand elle est transparente, y ajouter l’oseille et laisser cuire jusqu’à ce qu’elle soit également bien fondue (ce qui devrait prendre 5 minutes).
  4. Ajouter le vin blanc et laisser réduire.
  5. Ajouter la crème, saler et poivrer. Laisser mijoter à feu doux le temps de faire cuire le poisson.
  6. Mettre un peu d’huile dans une poêle et faire chauffer. Y faire cuire le saumon des deux côtés, saler et poivrer. Une alternative et de faire cuire le saumon au four, comme ça vous ne repeignez pas votre cuisine. Dans ce cas, l’assaisonner et le mettre dans un plat au four à 190° pendant 15 à 20 mn.
  7. Quand il est cuit, le servir accompagné de la sauce, et par exemple d’un riz blanc.

saumon à l'oseille 03