Archives du mot-clé ecran

Test rapide de Eeebuntu 4 beta 1

Comme je l’ai annoncé dans un précédent billet, la nouvelle version d’Eeebuntu ou EB 4 est sorti en beta 1. J’ai donc téléchargé immédiatement via torrent l’image iso et je l’ai transférée sur une clé usb avec Unetbootin pour la tester en live sur mon eeepc 701.

Le démarrage s’est fait sans problème en live USB. Ça ne m’a pas paru plus rapide ni plus lent que d’autres distributions que j’ai testé de cette manière. Donc 1 minute et 52 secondes c’est dans la bonne moyenne.

D’abord, c’est beau. Je le dis à chaque fois que je teste EB, mais ils arrivent à faire quelque chose de plus sexy que la distribution de base (avant Ubuntu désormais Debian unstable qui est tout sauf jolie dans son état de base, il faut dire).

Les icônes sont les mêmes ou alors légèrement modifiées par rapport à la version 3.
Le logo représentant la distribution (qui sert de menu et qui s’affiche durant le démarrage) a changé lui et je le trouve plus pro et plus original que l’ancien.

Il y a un faux dock d’installé en bas du bureau. Lui par contre n’est pas super joli, forcément, ce n’est qu’un panel de Gnome escamotable. De toute façon, je ne suis pas super fan des docks.

Seule une icône importante change, c’est celle qui permet de modifier les options de l’ordinateur. Il s’agit désormais d’un éclair alors qu’avant c’était un petit PC. La raison est simple, ce n’est plus le même logiciel qui gère ce boulot. C’est désormais Jupiter (d’où l’éclair) qui se charge de cette tâche (mise en marche / arrêt de la webcam, wifi bluetooth s’il y a, résolution de l’écran, son orientation et la sortie vidéo).

La connexion au réseau s’est faite sans aucune anicroche. Via Jupiter, d’un clic on met la carte wifi en fonction, le network-manager détecte mes réseaux sans fil, je clique sur mon wifi FON perso et je rentre ma clé. Ça connecte, j’ai juste à ajouter la clé du trousseau puisque c’était la première fois (ce truc m’énerve, c’est un des premiers machins que je vire quand j’installe en dur). Enfin on lance Firefox (version 3.6) et c’est parti.

Flash est installé par défaut, c’est le luxe !! Pratique pour le web quand même (Deezer, Youtube, etc).

Mauvaise surprise, mais ce n’est que rarement pas le cas en live, le clavier est en qwerty, donc la saisie des mots de passe peut générer des surprises. Pour mettre le clavier français, il suffit d’aller modifier le clavier dans les préférences système.

Il y a beaucoup d’applications installées par défaut (Ooo, Gimp, Firefox, Thunderbird, Banshee, Brasero, VLC, Xsane). Beaucoup dont je ne me sers pas en tous les cas et surtout sur mon netbook. Par contre, et contre toute attente, pas de messagerie instantanée …

La version de Nautilus est intéressante, avec quelques nouveautés par rapport à ce que j’ai l’habitude de manipuler sur ma 9.04. Un curseur pour grossir réduire les icônes, une place plus grande pour les données, plus de séparation entre les disques et les favoris. Pas mal je dois dire.

Et je n’ai pas trouvé de software manager autre que Synaptic, une version pas très user friendly qui plus est. Celle que l’on trouvait sur Ubuntu 8.10 on dirait.

Les touches de fonction volume, luminosité fonctionnent avec l’OSD (dont l’affichage n’est pas très réactif). Je n’ai pas pensé à tester le wifi, mais comme ça fonctionne avec Jupiter, ce n’est pas très grave.

La mise en veille quand l’écran du portable est rabattu et le réveil quand on le rouvre fonctionnent et sont réactifs, le seul problème c’est que le wifi reste coupé. Donc obligé de le remettre en fonction pour que ça reconnecte le réseau. J’avais déjà ce genre de problème avec la version précédente, donc une légère amélioration de ce côté là, mais ça reste perfectible. Il faudra voir le point quand ce sera en version finale et avec une installation en dur.

Un bug que j’ai rencontré est une disparition du pointeur lorsque j’ai tenté de changer la résolution de l’écran en passant du classique 800*480 à 800*600 via Jupiter.
Le changement s’est fait (d’ailleurs c’est assez dégueulasse pour lire quoi que ce soit !!), mais dans la bataille mon pointeur de souris a carrément disparu. Gênant ensuite pour remettre tout en place. En tâtonnant, j’y suis arrivé mais le pointeur n’est pas réapparu.

J’ai essayé d’installer des applications, enfin une, gnome-do pour être précis et ça a plus ou moins bien marché. L’appli s’est installée, mais après le premier lancement, plus moyen de la relancer. En plus, ça m’a bizarrement désinstallé Firefox et l’a remplacé par Iceweasel (la version libre de FF). Bizarre …

Enfin autre point dur, j’ai l’impression que la batterie s’est très vite déchargée. En plus, il me met au démarrage un joli message comme quoi ma « battery is broken ». Pas agréable, mais il me semble que c’est un problème qui arrivait aussi avec Ubuntu 9.10 de mémoire.

Au final, pour une utilisation en live d’une distribution en version beta, je suis ravi. Tout ça va ronronner en version finale, c’est certain. C’est beau et rapide, ce sera stable car basé sur Debian et plus de réinstallation à faire car la team EB a choisi le principe de la rolling release. C’est à dire grosso modo que la distribution sera mise à niveau sans avoir besoin de tout changer tous les X mois. Ça se fera au fur et à mesure des avancées des noyaux, programmes, … C’est un confort pour l’utilisateur. Et on est sûr d’avoir les dernières versions rapidement disponibles.
Je vous la conseille.

Bref, d’ici quelques semaines vous allez faire plaisir à votre eeepc, netbook ou même ordinateur ou portable traditionnel pourquoi pas. Même les processeurs 64 bits seront supportés. A essayer.

[Firefox du mercredi] Split Browser affiche plusieurs onglets sur une seule page

Il y a quelque semaines je vous parlais de Faviconize Tab pour gagner de la place sur son écran, cette semaine, c’est tout à fait le contraire. L’extension que je vous présente aujourd’hui me permet de tirer partie de la grande résolution de mon écran 22 pouces. Il s’agit de Split Browser.

COMMENT ON L’INSTALLE ?

Comme d’habitude, sur le site des extensions de Firefox ou en passant par le moteur de recherche de Firefox que vous vous êtes certainement créé depuis le temps.

ET ELLE FAIT QUOI CETTE EXTENSION ?

C’est souvent le cas, les extensions qui ne font que peu de chose mais le font bien sont les meilleures. Et bien Split Browser ne déroge pas à la règle. Elle va diviser l’espace d’affichage de Firefox en plusieurs parties, pour vous permettre de suivre en côte à côte plusieurs sites en même temps. Si votre écran est suffisamment grand (ou votre résolution suffisamment importante), vous pourrez faire cohabiter pas mal d’informations et les avoir sous les yeux.
Une image vaut mieux qu’un long discours, voilà à quoi ça peut ressembler. C’est la copie d’écran du site Mozilla Addons.

Split Browser

COMMENT ON S’EN SERT ?

Lorsque l’extension est installée, lorsque vous passerez votre pointeur sur les bords de la fenêtre de Firefox, vous verrez apparaitre un bouton avec une flèche. En cliquant sur ce bouton, vous provoquerez le split de l’écran. Reste à se mettre dans la fenêtre splittée pour bénéficier du côte à côte.
Vous pouvez répéter l’opération indéfiniment, seule la RAM de votre ordinateur (et la taille de votre écran quand même) est la limite.

En fait chaque nouveau split est une nouvelle fenêtre de navigation lancée en côte à côte. Vous avez les mêmes onglet ouverts dans les deux parties (ou plus) de votre instance de Firefox. Vous pouvez aussi choisir de ne basculer dans la fenêtre de split qu’un ou plusieurs onglets en les basculant avec la souris. Un simple drag and drop (cliquer glisser en français) de l’onglet ou des onglets  sélectionnés sur la flèche et c’est fait.

Une vidéo de démonstration permet de se faire une idée précise de la puissance de cette extension.

Pour une fois, je ne passe pas toutes les options en revue, mais sachez que vous pouvez vraiment customiser la façon dont se comporte les onglets et les fenêtres splittées, synchroniser le défilement dans des onglets différents, choisir les entrées du menu contextuel (dont le pratique disposer tous les onglets verticalement ou horizontalement), …

AU FINAL

Je ne l’installe pas sur toutes mes instances de Firefox car tous mes écrans ne supporteraient pas ce type de manipulation et ce ne serait pas forcément intéressant. Mais pour faire de la veille, garder une page toujours sous les yeux ou recopier des données quand on ne peut pas faire de copier coller, ça peut avoir une certaine utilité.

[Firefox du mercredi] Compact Menu 2, prenez vos aises sur votre écran

Pour ce quatrième Firefox du mercredi (les trois premiers étaient sur TabMixPlus, AddToSearchBar et le projet Mycroft), j’ai décidé d’une petite chose (au sens propre comme au figuré) qui va vous servir à bénéficier au maximum de votre surface d’écran, en supprimant une barre, celle du menu. Il s’agit de l’extension Compact Menu 2. Très utile si vous avez moins de 15 pouces et d’autant plus si vous avez un eeepc ou autre notebook.

QU’EST CE QU’IL FAIT ?

Par défaut, Firefox propose trois barre en haut de l’interface :

  • la barre de menu
  • la barre de navigation
  • la barre des liens personnels

Affichage par défaut firefox

Compact Menu 2 va permettre de se séparer de la barre de menu en la remplaçant par un menu déroulant auquel on accèdera par une simple icône, qu’il sera simple de placer sur une autre barre.

COMMENT FAIT-ON ?

On installe l’extension de manière tout à fait classique. Une fois que Firefox est redémarré, il est possible que le message suivant vous soit proposé. Dans ce cas, rien a faire et la barre est automatiquement remplacée par l’icône de Compact Menu 2.message installation Compact Menu 2

Sinon, un clic droit sur un espace vide de la barre de menu et le menu suivant apparait..

menu personnaliser firefox

On choisit « Personnaliser ». Dans ce menu, vous allez pouvoir, avec un simple glisser déposer en gardant le clic gauche appuyé, ajouter ou retirer des icônes des la barre de navigation (c’est là qu’elle sont par défaut, mais rien ne vous empêche d’en ajouter dans celle de menu si c’est celle-là que vous voulez garder). L’icône de Compact Menu 2 est tout en bas, c’est la petite sphère bleue avec la flèche noire pointant vers le bas.

menu de personnalisation des barres de Firefox

Il suffit donc de la prendre et de la faire glisser pour qu’elle se place là ou vous le souhaitez.

A noter pour ceux qui préfère l’écrit, le bouton Menu qui est juste à côté remplit exactement le même office. Je me sers des deux indifféremment.

En dessous des icônes, vous pouvez choisir les menus à afficher dans le menu déroulant de Compact Menu 2. En général, je garde tout, à vous de tester, de toutes manières vous pouvez toujours revenir en arrière.

Pour gagner un maximum de place, je choisis aussi dans « Montrer » les « Icônes seules » et je choisi « Petites icônes ». Ce choix est indépendant de Compact Menu 2, c’est du paramétrage de Firefox pur et dur.

Cliquez sur « Terminer » et vous devriez pouvoir profiter de votre nouveau Menu Compact.

Bien entendu, si vous ne l’avez pas fait avant, c’est le moment de supprimer l’affichage de la barre de Menu. Pour ça, un clic droit sur la barre de menu, comme plus haut et vous décochez « Barre de Menu ».

Et voilà.

ET C’EST TOUT ?

Compact Menu 2 est vraiment simple et n’a qu’une seule option accessible dans le menu des Modules complémentaires, c’est le choix de l’icône. Chez moi, ni un jpg, ni un png, ni un .ico n’ont fonctionné pour remplacer celle d’origine (assez moche pourtant …). Mais si vous y arrivez, je suis preneur de la marche à suivre.

Désormais, vous devriez avoir plus de place pour l’affichage de vos pages internet dans votre fureteur favori.

Une belle sélection de fonds d’écran BSD (no linux here)

BSD daemonetteLes wallpapers, c’est vrai que c’est sympa pour égayer un bureau tristounet, et  bien vous allez pouvoir vous en donner à cœur joie  avec cette sélection de fonds d’écran ayant pour thème BSD. Pas de Linux ici, sauf quand il se fait maltraiter par la mascotte BSD, le petit diablotin (d’où la photo de la jeune fille en tenue, hum moulante). Il semble y avoir une rivalité aussi profonde avec Linux qu’avec Mac et Windows, peut être même plus au vu de ces fonds d’écran.

Ce n’est pas grave, je ne suis pas rancunier et je vous ai fait un sélection de mes favoris.

BSD Wallpaper 1

BSD Wallpaper 2

BSD Wallpaper 3

BSD Wallpaper 4

BSD Wallpaper 5

Pour en voir plus, il faudra vous rendre sur les deux site à l’origine de ce billet ICI (40 wallpapers) et LA (100 wallpapers). Il y a bien sûr quelques doublons entre ces deux listes.

Et si vous n’en avez pas encore assez, il reste le premier billet que j’avais fait avec une sélection de 45 fonds d’écran Linux et BSD.

Sortie d’Ubuntu 8.10 Intrepid Ibex aujourd’hui

Je ne vais pas être le seul à vous le répéter alors autant faire court, c’est aujourd’hui que sort la version 8.10 Intrepid Ibex d’Ubuntu.

Intrepid Ibex wallpaper

Alors à vos terminaux pour upgrader si vous le souhaitez ou allez la télécharger (encore la 8.04 sur cette page, ça va certainement changer dans la journée) et surtout faites passer le mot pour que la bonne parole se répande.

Image d’illustration trouvée sur Deviantart, création de rebirthoflight

La résolution de l’écran de l’Eeepc sur le Net

Simulation Eeepc

Sur ce site italien, vous allez pouvoir vous faire une idée du rendu de vos sites internet favoris comme si vous les regardiez sur un Eeepc 701.

En effet, ils ont inséré dans leur page un simulateur (si on peut dire) de navigateur internet pleine page.

Pratique si on veut avoir une idée de ce que ça donne avant un achat. J’aurais dû chercher ce genre de truc avant de prendre le mien, ça m’aurait conforté.

A tester.

Info dénichée su Blogeee.net

Fonds d’écran Linux Unix et BSD sympathiques

Voici quelques uns des fonds d’écran que j’ai trouvé sur un site en anglais au gré de mes séances de surf. Le billet d’origine dévoile 20 wallpapers à base de Linux et de BSD, je n’en garderais que 5 pour ne pas faire du repompage bête et méchant. Ils ne sont pas forcément dans l’ordre dans lequel je les préfère.

1. Fedora


2. Debian

3. FreeBSD 4. Open BSD

5. Suse

L’auteur d’origine avait déjà balisé la voie avec une liste des 25 fonds d’écran Linux les plus cools (enfin pour lui, moi je préfère la deuxième tournée).

Et vous quel est votre favori ?