Archives par mot-clé : écriture

Problème de visualisation de l’admin WordPress sur eeepc 701

Depuis que j’ai mon Eeepc 701, il y a un point qui me chagrine lorsque je me connecte dans l’administration de WordPress, particulièrement dans la page d’écriture des billets.

La zone de saisie avait la fâcheuse tendance à recouvrir la zone de droite, celle où se trouve le bouton « Enregistrer ». Autant vous dire que pour sauvegarder mes billets, c’était toute une gymnastique : réduire la zone de saisie (pas de la tarte avec mon petit trackpad) et enregistrer, puis remettre la zone de saisie à une taille acceptable pour écrire.

J’avais cherché un peu mais je n’avais pas trouvé de problème similaire au mien. Et puis, pris d’une intuition géniale, je suis allé voir dans les options de TinyMCE pour voir si je ne pouvais pas supprimer des boutons et ainsi réduire la taille de la barre. Bingo, c’était bien ça qui m’empêchait de voir le menu de droite. Comme de toutes façons, il y en avait plein dont je ne me servais jamais, ça a fait le ménage.

Conclusion, si la résolution de votre écran est trop faible et que vous avez beaucoup de boutons dans la barre de Tiny MCE, vous risquez de voir votre zone d’écriture empiéter sur le menu de droite. Supprimez des boutons et ça ira beaucoup mieux.

Accéder à ses partitions Linux depuis Windows

Quand on fait du dual boot sur sa machine, il peut être pratique (voire indispensable) d’avoir accès aux partitions d’un OS à partir de l’autre. Si avec Ubuntu c’est facile, puisque désormais, il est possible de lire et écrire sur des partitions en NTFS, l’inverse n’est pas vrai.

Nativement, Windows ne sait pas lire de partition formatée en ext2 et ext3 (le format utilisé par Linux). Il faut donc lui adjoindre un logiciel pour l’aider (le pôvre, il est pas très bon).

Plusieurs solution existent. Je ne vais pas toutes les citer (j’en oublierait certainement) mais vous présenter celle que j’ai utilisé un temps et celle que j’utilise désormais.

Dans mes jeunes débuts de Linuxien (j’étais sous Mandrake à l’époque), j’avais installé Explore2FS. Il s’agit en fait d’un explorateur dédié aux partitions Linux. Vous pourrez ainsi accéder à vos fichiers stockés sur une partition Linux à partir de Windows dans une fenêtre spécifique. Ça fait un moment que je ne me suis pas repenché sur la question, mais je pense que vous devriez pouvoir choisir si vous voulez un accès en lecture simplement ou en lecture / écriture (plus dangereux).

Aujourd’hui, j’utilise Ext2FS qui est un driver permettant à Windows de reconnaitre nativement les partitions Ext2 et Ext3. On peut donc y accéder directement depuis l’explorateur Windows, ce qui évite de gérer une application de plus pour cette tâche.

A ce jour, je n’ai jamais eu de plantage (Windows ou Linux d’ailleurs) et c’est quand même très confortable de pouvoir consulter et modifier des fichiers Linux depuis Windows quand c’est nécessaire (pas bien, je sais !!).

Mais, le top, ça resterait quand même de ne plus avoir de Windows installé. C’est pas gagné.