Archives par mot-clé : fettuccine

Les fettuccine aux courgettes et son pesto au persil

Pour une fois que je me lance dans l’expérimentation, ce fut une réussite. J’ai eu l’idée de mêler deux de mes recettes de pâte les plus simples et les plus savoureuses : les pâtes aux courgettes (je me rends compte que c’est tellement simple que je ne l’ai jamais postée) et le pesto.

En fait ce n’est pas vraiment un pesto, mais plutôt une base de pesto qui garde une grande simplicité avec seulement trois ingrédients, du persil, de l’huile et de l’ail. Un final c’est une huile épaissie et infusée d’herbe.

L’association des deux est vraiment une belle découverte, le persil et la courgette se mariant vraiment très bien.

fettuccine aux courgettes et pesto de persil

Ingrédients :

  • 4 courgettes
  • 3 gousses d’ail
  • 8 c à s d’huile d’olive
  • sel et poivre
  • une botte de persil
  • 1 c à c de vinaigre balsamique (optionnel)
  1. Laver et équeuter les courgettes. Les couper en rondelle de 3 mm environ.
  2. Dans une poêle, faire chauffer à feu moyen 4 c à s d’huile d’olive avec 2 gousses d’ail écrasées.
  3. Quand les gousses commencent à chanter, les retirer et ajouter les rondelles de courgettes. Assaisonner et laisser cuire jusqu’à ce que la courgette soit tendre, dorée et presque défaite. (On pourrait parfaitement s’arrêter là et manger les pâtes avec les courgettes telles qu’elles, c’est délicieux)
  4. Mettre de l’eau à chauffer dans un grand faitout pour la cuisson des pâtes.
  5. Pendant que l’eau chauffe, effeuiller le persil préalablement lavé et séché. Le piler dans un mortier avec un peu de sel jusqu’à ce que vous obteniez une purée de persil. A défaut de mortier, ça peut se faire dans une moulinette, mais en ajoutant l’huile sinon, ça va pédaler dans la choucroute.
  6. Ajouter le restant de l’huile pour obtenir une pâte assez épaisse.
  7. Verser le vinaigre balsamique, mélanger, goûter et rectifier l’assaisonnement.
  8. Ajouter une gousse d’ail écrasée, que vous retirerez avant d’utiliser l’huile.
  9. Une fois que les pâtes sont cuites, verser dessus les courgettes et l’huile au persil et bien mélanger.
  10. Servir bien chaud avec un bon parmesan.

La confection des pâtes fraiches



Voilà le grand moment de la première recette … et pas des moindres puisqu’il s’agit de faire des pâtes fraiches. Vous vous dites certainement que je suis fou et que c’est trop difficile et que le jeu n’en vaut pas la chandelle puisqu’on en trouve au rayon frais du supermarché du coin pour 2 fois rien. Et bien je dis non !!! Les pâtes fraiches maison, c’est délicieux, c’est facile (pour peu qu’on soit outillé, je le concède) et c’est pas cher.

J’ai utilisé pour cette séance de façonnage de pâtes, des œufs, de la farine de blé dur (semola de grano duro en italien dans le texte) … et c’est tout. Côté matériel une machine à pâtes et mes petites mains.

pate fraiche 01

Ingrédients : (pour 2 / 3 personnes)

  • 200 grammes de farine de blé dur
  • 2 œufs
  1. Mettez la farine en puits sur un plan de travail ou dans un saladier.
  2. Cassez les œufs un par un dans un ramequin (pour voir s’ils ne sont pas immangeables avant de se retrouver dans le saladier) et les ajouter à la farine.
  3. Mélanger les un peu et commencez à incorporer la farine des bords du saladier vers les œufs jusqu’à obtenir une boule de pâte souple et ne collant pas aux doigts. Comme d’habitude avec ce genre de pâte, si elle est trop molle, on rajoute un peu de farine et si elle est trop sèche un peu d’eau.
  4. Travaillez la ensuite pendant quelques minutes (5 suffiront). En ce qui me concerne, j’utilise un robot ménager Kenwood pour faire cette préparation, avec un crochet pétrisseur, donc je pense que vous pouvez tenter le coup avec un moulinex ou du même genre en y allant doucement.
  5. Mettre la pâte dans un film alimentaire et la faire reposer au frigo pendant 30 minutes à une heure.
  6. C’est alors que les choses sérieuses commencent. Une fois sortie du frigo, coupez au coup par coup des morceaux de pâte que vous allez façonner en bandes. Avec 200 grammes de farine je fais environ 8 bandes à peu près égales, donc prenez un huitième de votre pâton à chaque fois.
  7. Roulez votre morceau de pâte, puis aplatissez le et saupoudrez le de farine. Passez le alors dans la machine à pâtes à la plus grande largeur une première fois, puis repliez le et repassez le, et repliez le une dernière fois avant de le repassez encore une fois (ceci afin de donner une forme correcte à votre bande). Ensuite, repassez votre bande dans la machine en diminuant l’épaisseur d’un cran à chaque fois et en la farinant tous les deux passages.
  8. Mettez votre bande à sécher un peu sur un manche à balai posé entre 2 chaises (notez les chaises à trou spéciales pâtes fraiches).
  9. pate fraiche 03

  10. Recommencez jusqu’à ce que vous n’ayez plus de pâte.
  11. Reprenez alors votre première bande et nous allons commencer la découpe. J’avais choisi ce jour là des fettuccine, mais il existe différentes « tailles » pour la découpe.
    Insérez le bout de votre bande dans l’outil de découpe en tournant doucement la manivelle. Quand la coupe est amorcée, vous pouvez poser la bande et tourner la manivelle en douceur, elle suivra comme aspirée.
  12. pate fraiche 04

    pate fraiche 02

  13. Vous vous retrouvez alors avec un nid de fettuccine que vous allez enrouler autour de votre main et poser sur un plateau (ou comme moi la lèchefrite du four) et saupoudrer de farine (encore) afin d’éviter qu’elles collent.
  14. pate fraiche 06

    pate fraiche 05

  15. Voilà il ne reste plus qu’à les cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée, trois quatre minutes maximum afin de les déguster comme là bas. Puis vous ajoutez la sauce que vous voulez et à table (ce soir là nous avions choisi une simple sauce tomate avec des bouts de fromage de chèvre).