Archives du mot-clé film

Mixer et filmer en même temps Justin Timberlake, check



On a déjà du mal à croire que cette vidéo de Justin Timberlake feat Chris Stapleton ait pu être enregistrée one shot, mais quand on sait en plus que le son que l’on entend a été mixé en direct alors que tous les musiciens sont disséminés à l’intérieur de ce qui ressemble à un immense hôtel à l’abandon , alors là, chapeau.

Et en plus, cocorico ce sont des français.

Si vus voulez en savoir plus, Audiofanzine a fait une interview des deux ingés son sur le projet.

Téléchargez gratuitement un album de blues à la Cigar Box

Je sais que nous sommes plusieurs dans la blogosphère guitare française à apprécier les Cigar Box Guitars, alors le billet d’aujourd’hui va faire plaisir.

Lors de l’écoute de mon podcast de blues favori, le Roadhouse Podcast, je suis tombé sur la possibilité de télécharger gratuitement un album de blues enregistré à l’aide de Cigar Box Guitars. La qualité est plutôt bonne dans l’ensemble et ne boudons pas notre plaisir, ce n’est pas le type de musique que l’on rencontre tous les jours, encore moins gratuitement.

Le concept de l’album est de rendre hommage à Blind Willie Johnson, grand bluesman oublié par la postérité. En y repensant, il s’agit de l’un des protagonistes maudit d’un des films de la série The Blues, The soul of a man (film qui m’avait tiré des larmes au cinéma à l’époque, tant il est chargé émotionnellement).

Pour télécharger l’album, rendez vous sur cette page du site cigarboxnation.com, il suffit alors de cliquer sur la pochette du disque pour récupérer le fichier zip contenant les pistes au format mp3.

Via The Roadhouse Podcast

Faire une copie de DVD au format iso

Aujourd’hui, on va faire dans le tutoriel basique, mais efficace. Plus simple que ça, ce n’est pas possible.

J’ai des enfants, et même trois. Et ils adorent les DVD. Par contre, je ne peux pas dire que la réciproque soit vraie. Le traitement infligé à ces petites bêtes n’est pas beau à voir (rayures, voire bris en plusieurs morceaux). J’ai donc pris la décision de faire de belles copies au format iso de tous leurs DVD chéris pour être en mesure de les regraver si nécessaire. Maintenant que j’ai de l’espace de stockage, plus la peine de courir après des divx.

Mais comment faire sous Ubuntu pour copier un DVD en iso. Il y a semble t’il pas mal de solutions, mais celle-ci possède la vertu de la plus grande simplicité.

    • Insérez votre galette dans votre lecteur de DVD.
    • Le disque se monte et normalement apparaît sur le bureau.
    • Cliquer droit sur l’icône et choisir « Copier le Disque ».

copier le disque

    • Choisir « Fichier Image ».

Copier le disque_003

  • Décider de l’emplacement de sauvegarde et du nom de l’image en cliquant sur « Propriétés » (par défaut cet idiot l’appelle brasero.iso au lieu de reprendre le nom du DVD …).
  • Appuyer sur « Créer une image » et attendre.

Et voilà.
Bien sûr si Brasero n’est pas installé, vous risquez de ne pas pouvoir appliquer la procédure. C’est pure spéculation de ma part étant donné que Brasero est installé sur ma machine, mais il y a de grandes chances.

Par contre, lors de mes premiers essais, j’ai rencontré une difficulté car libdvdcss (bibliothèque libre de déchiffrement du système anti-copie CSS, développée par l’équipe VidéoLAN) n’était pas installé sur mon PC. Pour corriger ça, il suffit de suivre la doc Ubuntu.

  • D’abord installer le paquet ubuntu-restricted-extras (s’il n’est pas déjà dans votre système)
    sudo apt-get install ubuntu-restricted-extras
  • Si vous êtes sur une autre version d’Ubuntu (Kubuntu, Xubuntu) adapter la commande en fonction.
  • Ensuite, exécuter dans un terminal le script d’installation de libdvdcss :
    sudo sh /usr/share/doc/libdvdread4/install-css.sh

A la fin du processus, vous devriez être en mesure de copier le DVD et accessoirement de le lire.

Bon backup.

Un script pour trouver directement des sous titres en VO pour vos films et séries

Voici un truc qui va me faire gagner des heures. Comme je récupère pas mal de séries Us en VO, j’ai quand même besoin un minimum de sous titre (je ne suis pas totalement bilingue et un peu fainéant sur les bords), de préférence en VO également.

Comme je ne suis pas le seul sous Linux à avoir ce type de préoccupation, une personne attentionnée a eu la bonne idée de fabriquer un logiciel génial appelé Periscope. D’un simple clic droit sur un ou plusieurs fichiers vidéo, il va aller interroger plusieurs sites / bases de données de sous titre pour vérifier si elle ne comprendraient pas celui qui correspond à ce(s) fichiers.

La où c’est très fort c’est que :

  1. ça se base sur le nom exact du fichier, donc on est sûr que le sous titre est calé puisqu’il a été fait pour ce fichier
  2. ça rapatrie directement le sous titre dans le même dossier que le fichier vidéo.
  3. comme les deux sont nommés de la même manière tout se range nickel dans le dossier
  4. le script prévient s’il trouve ou non via une info bullescript sous titre subtitle

Petite démonstration en image.

On clique droit sur le(s) fichier(s) vidéo. On choisit la ligne « Find subtitles for this vidéo ».script sous titre subtitleOn attend et s’il trouve quelque chose, le dossier se met à jour tout seul et ça donne ça.script sous titre subtitle

Pour l’installer, ce n’est pas compliqué.

D’abord on installe les dépendances suivantes dans un terminal si on ne les a pas :

sudo apt-get install python-nautilus python-notify

Ensuite on télécharge les 2 paquets .deb (qui se trouvent sur la droite du site dans les featured downloads), on les installe et on redémarre Nautilus en tapant dans la console :

killall nautilus && nautilus

J’ai utilisé Nautilus, mais je pense qu’en bidouillant pour ceux qui s’y connaissent, on doit pouvoir l’intégrer à un autre gestionnaire de fichiers.

Les sites de sous titre qui sont supportés aujourd’hui par le logiciel sont :

Via webupd8

Caler des sous titres de divx avec Time Adjuster

Un petit programme Windows (ooohhhh) mais gratuit (aaahhhh) qui me sert pas mal. C’est pointu mais très utile pour le dévoreur de séries US que je suis.

Time adjuster va vous servir à caler les sous titres (srt par exemple) sur vos vidéos en divx, (hum hum) légales bien sûr.
J’ai bien essayé de lui trouver une alternative (windows ou linux), mais c’est toujours à celui là que je reviens car il a un gros avantage : il est simple. Bon, il est aussi très moche, mais ce n’est pas ce qu’on lui demande. Malgré ce défaut, l’interface se manipule très facilement et c’est bien le principal. Et il est très léger, pas de problème pour le faire tourner sur un vieux PC.

En gros, la, procédure c’est : on charge le sous titre, on lui demande de synchroniser avec le divx, on cale la première ligne de dialogue et la dernière, il remouline le fichier, on enregistre et voilà (comme dise les américains).

La preuve en images.

Voici l’interface du logiciel à l’ouverture (une fois passés les astuces du démarrage).

interfaceTA

Cliquer très classiquement sur l’icône du dossier pour aller choisir sur votre disque dur le sous-titre à ouvrir.

openSRT

Après un message de confirmation, vous cliquez simplement sur l’icône en forme de montre à gousset (la -ème en partant de la gauche) pour lancer l’interface de synchronisation.
Voici alors ce que vous devriez avoir sous les yeux. Ce masque est divisé en 4 parties. A gauche, les lignes de sous-titres défilent chronologiquement. A droite, c’est la time frame, c’est à dire la correspondance entre le temps écoulé dans le divx et l’apparition du sous titre. En haut c’est la première ligne à caler et en bas c’est la dernière. Bien sûr vous n’êtes pas obligé d’utiliser forcément la première et dernière ligne de sous titre, si par exemple il y a des crédits de la team de sous titrage.

calageSRT

Une fois vos lignes de dialogue choisies, cliquez sur l’onglet « hh:mm:ss ». Dans cet onglet vous allez tout simplement rentrer le moment exact auquel doit apparaitre à l’écran le sous-titre, au format heure, minutes, secondes, pour le début et la fin. Pour cela vous pouvez utiliser le lecteur avi incorporé (cf. copie d’écran ci-dessous). Pour ma part, je préfère utiliser mon propre lecteur habituel et rapporter à la main les deux temps que j’aurais trouvé.

calageSRThhmmss

Si cependant, vous décidez de cliquer sur le bouton « Utiliser le lecteur avi … », voici comment se présente l’interface. Une fois le divx lancé il vous suffit de cliquer sur le bouton ad hoc pour signaler au logiciel le moment auquel la ligne devra apparaitre.

calagevideo

Quand les deux lignes sont remplies, cliquer simplement sur le bouton OK et Time Adjuster vous mettra en face à face les deux fichiers de sous titre, l’original et celui calé. Vous n’avez plus alors qu’à cliquer sur OK puis sur la disquette pour valider les changements. Si vous souhaitez garder l’original tel quel, c’est l’icône avec plusieurs disquettes qui vous permettra de ne pas écraser le fichier d’origine.

modifSRT

N’hésitez pas à poser des questions en commentaires s’il y a quelque chose qui vous échappe.