Archives du mot-clé frit

Les accras de morue

Dans la lignée de notre série antillaise, voici le grand classique que tous les métros connaissent, les accras de morue. Ce petit beignet est souvent servi comme apéro / hors d’œuvre, mais de plus en plus il est payant dans les restaurants, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Quoi qu’il en soit, c’est délicieux, même si je préfère nettement la version aux légumes.

Attention, comme tous les beignets, à la cuisson, ça va sentir l’huile et en prime le piment et la morue. Si vous pouvez faire ça à l’extérieur dans une friteuse (dont vous changerez l’huile pour les prochaines frites !!), n’hésitez pas.

Ingrédients :

  • 200 g de farine
  • 2 œufs
  • 1 verre d’eau (20 cl environ)
  • 1 càc de levure
  • sel, poivre
  • 1 oignon
  • 100 g de morue désalée et cuite à l’eau
  • 5 oignons verts
  • 1 gousse d’ail
  • 1 branche de thym
  • 1 petit bouquet de persil
  1. Délayer la farine dans l’eau.
  2. Hacher la morue, l’oignon et les herbes. Les ajouter à la pâte.
  3. Ajouter ensuite les 2 jaunes d’œufs. assaisonner avec sel et poivre (et piment si ça vous tente).
  4. Juste avant de cuire les accras, ajouter la levure dans la pâte ainsi que les deux blancs montés en neige.
  5. Faire chauffe l’huile dans une poêle ou la friteuse.
  6. Lorsque l’huile est bien chaude, y mettre la pâte cuillère à café par cuillère à café.
  7. Les accras sont cuits lorsqu’ils sont bruns et croustillants.
  8. Les servir immédiatement dans un petit panier sur un lit de papier absorbant, pour éponger le trop plein d’huile. Éventuellement, saler un peu.

Le riz cantonais

Encore un classique, mais des restaurants asiatiques cette fois, le riz cantonais. Il va avec un peu tous les plats, c’est bien pratique quand on ne sait pas trop quoi faire comme accompagnement.

Longtemps, quand j’essayais de faire un riz cantonais, je me retrouvais avec un amas informe de riz trop cuit, impossible à réchauffer au wok et qui au final n’était qu’un paquet de colle avec des petits pois, du jambon et de l’œuf. En fait, le secret d’un bon riz frit tient dans 2 recommandations : faire cuire le riz à frire la veille (si possible à la vapeur) et utiliser du gras, beaucoup de gras.

Ingrédients :

  • 300 g de riz blanc cuit la veille
  • une tranche de jambon assez épaisse (au moins 5 mm) taillée en dés
  • 2 œufs
  • 100 g de petits pois surgelés
  • 3 c à s d’huile
  • un oignon haché
  • sauce soja light (au goût de chacun)
  • huile de sésame
  1. Faire une omelette avec les œufs et la tailler en lanière. Autre solution, en faire des œufs brouillés. Réserver.
  2. Faire cuire les petits pois surgelé comme indiqué sur le paquet (le micro ondes est très pratique dans ce cas).
  3. Faire chauffer le wok. Quand il est chaud, verser l’huile.
  4. Quand elle est bien chaude, faire revenir l’oignon 30 secondes à une minute.
  5. Ajouter le riz, et remuer jusqu’à ce que tous les grains se décollent les uns des autres. Ajouter un peu d’huile si nécessaire.
  6. Ajouter les autres ingrédients et remuer pour que tout soit uniformément réparti dans le riz.
  7. Ajouter la sauce soja pour assaisonner et quelques gouttes d’huile de sésame.

Dégustez avec un bœuf aux oignons par exemple.