Archives du mot-clé huile

penne thon et citron thumbnail

Les penne au thon et au citron

Les penne tonno e limone, c’est un grand classique italien. Et en plus d’être super rapide, super facile, super pas cher, c’est super bon. Vous allez être en ordre de bataille, les pieds sous la table, en 10 minutes chrono.

P1080792

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 200 g de penne (ou toute autre pâte en forme de coquillage pour garder la sauce)
  • 1 grande boite de thon à l’huile
  • 1 citron
  • 1/2 botte de persil
  • sel et poivre
  1. Faire chauffer l’eau des pâtes.
  2. Lancer la cuisson des penne quand l’eau bout.
  3. 3 minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, mettre dans une poêle le jus du citron, une partie de son zeste, le poivre, un peu de sel, 3 cuillerée de l’eau de cuisson des pâtes et faire chauffer.
  4. Hacher le persil.
  5. Égoutter les pâtes et les ajouter immédiatement dans la poêle. Émietter le thon dans les pâtes et ne pas oublier de mettre la bonne huile.
  6. Remuer et mélanger intimement puis ajouter le persil.
  7. Servir immédiatement.

En fonction de votre amour du citron, il faudra adapter la quantité de jus. A  la limite, il vaut sûrement mieux en mettre moins pour en rajouter un trait dans votre assiette que le contraire.

P1080798

liguine tomates cerise huile basilic thumbnail

Les linguines aux tomates cerise et huile de basilic

Ma frénésie de pâte ne prendra fin que quand j’en serai repu, c’est pas demain la veille.

Aujourd’hui, impro avec des restes et les herbes du jardin, l’association classique de l’ail, du basilic et des tomates.

linguine aux tomates cerise et huile de basilic

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 200 g de linguine
  • 15 tomates cerise
  • 1 demi oignon rouge
  • 1 gousse d’ail
  • 15 feuilles de basilic
  • 6 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Éplucher l’oignon et le tailler en fines lamelles.
  2. Couper les tomates cerise en 2.
  3. Mettre 2 cuillères à soupe d’huile à chauffer dans une poêle et y faire revenir doucement l’oignon et la gousse d’ail écrasée. Ajouter rapidement les tomates, assaisonner de sel et poivre et laisser cuire 10 minutes.
  4. Mettre l’eau des pâtes à chauffer.
  5. Pendant ce temps, préparer l’huile au basilic. Mixer ensemble le basilic, l’huile, du sel, du poivre et la gousse d’ail repêchée dans la poêle avec les tomates. Réserver.
  6. Faire cuire les linguine al dente dans l’eau bouillante salée.
  7. Dans la poêle, mélanger les pâtes, les tomates et l’huile de basilic. Servir immédiatement.

 

thumbnail hoummous

Le hoummous

Voici une recette que l’on retrouve sur tout le pourtour du bassin méditerranéen, le houmous. Encore une recette ultra facile, on met tout dans une moulinette ou un blender et on mixe. Et voilà c’est fini.

L’original se fait avec du tahiné, mais je n’en avais pas donc je l’ai remplacé par de l’huile de sésame. On peut adapter les proportions en fonction de ses goûts, plus d’huile d’olive, de citron ou d’huile de sésame, c’est selon vos envies. Personnellement, je l’aime pas trop mou, donc je ne rajoute pas plus de liquide, mais si on veut on peut le détendre avec un peu de jus de cuisson des poix chiche.

P1080013

Ingrédients :

  • 400 g de pois chiche en boîte ou en bocal (égouttés)
  • le jus d’un demi citron
  • 1 gousse d’ail
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1 càs d’huile de sésame
  • sel et poivre
  1. Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un mixer et mouliner jusqu’à formation d’une belle pâte homogène.
  2. Rectifier l’assaisonnement et ajouter un peu de zeste de citron si vous voulez.
  3. Mettre au frais et déguster avec des pains pita.

P1080019

thumbnail carottes mauresques

Les carottes mauresques

Des carottes en apéritif ? Et bien oui, contre toute attente, ça marche. Ce fut même mon apéro préféré du réveillon de nouvel an.

Le mélange d’ail, de graines de cumin et d’huile plus vinaigre donne un crémeux à la sauce des carottes. c’est vraiment délicieux et pas vraiment régime en fait car il y a pas mal d’huile du coup.

carottes mauresques

Ingrédients :

  • 250 g de carottes
  • 1 petite gousse d’ail
  • 1 c à c de graines de cumin
  • 1 c à s de vinaigre de vin de Xeres ou à défaut de vin rouge
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 1 c à s de persil
  • sel et poivre
  1. Éplucher les carottes et les couper en deux.
  2. Les faire cuire dans de l’eau bouillante salée, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Attention, elles ne doivent pas se défaire. 15 minutes semble pas mal, à adapter en fonction de la grosseur des racines.
  3. Les égoutter et les couper en rondelles d’environ 5 mm.
  4. Faire griller à sec dans une poêle les graines de cumin. Quand elles commencent à sauter de joie les retirer du feu immédiatement.
  5. Dans un mortier, mélanger les graines de cumin pilées, la gousse d’ail, du sel et du poivre, ainsi que le vinaigre. Ajouter ensuite peu à peu l’huile pour former une sorte de vinaigrette onctueuse.
  6. Arroser les carottes avec cette sauce dans une bol et bien mélanger. Laisser reposer au moins deux heures.
  7. Avant de servir, rectifier l’assaisonnement avec un peu d’huile et de vinaigre. Ajouter le persil haché.

Via El Comidista

spaghetti olives thumbnail

Les spaghetti aux olives noires

Voici une bonne petite recette de pâtes bien goûteuse grâce aux olives noires et qui est facile à faire pour ne rien gâcher. Tous les ingrédients ont leur place et sont importants, d’autant plus qu’ils ne sont pas si nombreux.

pasta olives 02

Ingrédients :

  • 500 g de spaghetti
  • 100 g d’olives noires
  • 7 tomates bien mûres
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 5 c à s d’huile d’olive
  • un bouquet de persil
  • 8 feuilles de basilic
  • sel et poivre
  • un peu de piment en poudre (optionnel)
  1. Peler et épépiner les tomates. Les concasser grossièrement. Les laisser s’égoutter dans une passoire.
  2. Éplucher et émincer finement l’oignon. Éplucher et écraser la gousse d’ail.
  3. Couper les olives en rondelles.
  4. Faire chauffer l’huile dans une poêle.
  5. Faire revenir doucement l’oignon, l’ail et le piment pendant 3 minutes sans faire dorer.
  6. Ajouter la tomate, saler, poivrer et pimenter (selon votre goût, c’est optionnel). Laisser cuire 10 minutes.
  7. Mettre dans la poêle les 2/3 des olives et laisser encore mijoter 5 minutes.
  8. Faire chauffer l’eau et faire cuire les spaghetti.
  9. Hacher le persil et déchirer à la main le basilic.
  10. Au moment de servir mélanger intimement la sauce avec les pâtes et ajouter par dessus les herbes et les olives restantes.

pasta olives 01

pasta olives 03

granola thumbnail

Le granola du petit déjeuner

Quand j’ai vu la première fois des recettes de granola, avant de plonger dans les billets, je pensais que j’allais avoir droit à une tentative de recréation de l’excellent biscuit éponyme de LU. Que nenni, quelle déception dans un premier temps. Il s’agissait juste d’un vulgaire mélange de céréales pour le petit déjeuner, au premier abord qui ne se différenciait pas de ce que l’on trouve sous l’appellation Muesli dans le commerce. Et le temps faisant son oeuvre, j’ai discuté (merci Béru) et vu plusieurs autres recettes qui m’ont décidé à me lancer. Après tout, si j’arrive à faire du pain ou des recettes compliquées, le granola, ce n’est pas si sorcier.

Ce qui m’a retenu pendant un long moment, c’est l’adjonction d’huile. Je trouvais ça hors de propos pour une préparation sucrée, a fortiori pour le petit déjeuner. Mais en fait, on ne la sent pas quand c’est cuit et en plus, il manque quelque chose si on n’en met pas. Le deuxième truc qui m’a décidé, c’est que je peux mettre ce que je veux dedans. Je n’aime pas trop les noisettes et les amandes que l’on trouve en général dans ce type de céréales, alors le faire moi même résolvait ce problème. A la place : des masses de noix de cajou :-). Place à la recette.

Ingrédients :

  • 300 g de mélange de muesli tout prêt
  • 400 g de flocons d’avoine (petits ou gros en fonction de ce que vous préférez
  • 200 g de Special K
  • 150 g de sucre
  • 2 c à s de miel
  • 150 g d’eau
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 200 g de fruits secs (canneberges ou fraises par exemple)
  • 200 g de noix diverses (dans mon cas des noix de cajou)
  1. Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs : mélange muesli, flocons d’avoine, spécial K, fruits secs, cajoux. Vous pouvez faire réhydrater un peu dans l’eau chaude les fruits secs si vous les aimez bien moelleux.
  2. Dans une casserole, faire un sirop avec le sucre et l’eau. Quand le sucre est dissout, ajouter le miel et remuer jusqu’à complète disparition du miel dans le sirop. Laisser tiédir.
  3. Faire préchauffer le four à 170°.
  4. Verser  l’huile d’olive sur le mélange de céréales et mélanger intimement pour que la matière grasse soit répartie uniformément.
  5. Verser ensuite le sirop et mélanger de nouveau. Ne pas trop égrener si vous voulez des pépites. Au contraire, laisser des « paquets » se former.
    granola 01
  6. Verser sur une plaque passant au four (en prenant soin de mettre en dessous un papier sulfurisé ou une plaque de silicone, ça évite la vaisselle de la plaque).
    granola 02
  7. Enfourner pendant environ 20 minutes. Remuer à 10 minutes de cuisson puis surveiller fréquemment pendant les 7 dernières minutes de cuisson car ça peut brûler très rapidement si on n’y prend pas garde.
  8. Quand le mélange a pris une belle couleur dorée, sortir les plaques et laisser refroidir.

granola 03

Ces céréale se conservent très bien, dans une boite métallique par exemple, même si en général elle n’en ont pas le temps …

J’adore encore ajouter des pépites de chocolat dans le mélange avant de rajouter le lait. C’est encore plus gourmand.

fettuccine courgette et persil

Les fettuccine aux courgettes et son pesto au persil

Pour une fois que je me lance dans l’expérimentation, ce fut une réussite. J’ai eu l’idée de mêler deux de mes recettes de pâte les plus simples et les plus savoureuses : les pâtes aux courgettes (je me rends compte que c’est tellement simple que je ne l’ai jamais postée) et le pesto.

En fait ce n’est pas vraiment un pesto, mais plutôt une base de pesto qui garde une grande simplicité avec seulement trois ingrédients, du persil, de l’huile et de l’ail. Un final c’est une huile épaissie et infusée d’herbe.

L’association des deux est vraiment une belle découverte, le persil et la courgette se mariant vraiment très bien.

fettuccine aux courgettes et pesto de persil

Ingrédients :

  • 4 courgettes
  • 3 gousses d’ail
  • 8 c à s d’huile d’olive
  • sel et poivre
  • une botte de persil
  • 1 c à c de vinaigre balsamique (optionnel)
  1. Laver et équeuter les courgettes. Les couper en rondelle de 3 mm environ.
  2. Dans une poêle, faire chauffer à feu moyen 4 c à s d’huile d’olive avec 2 gousses d’ail écrasées.
  3. Quand les gousses commencent à chanter, les retirer et ajouter les rondelles de courgettes. Assaisonner et laisser cuire jusqu’à ce que la courgette soit tendre, dorée et presque défaite. (On pourrait parfaitement s’arrêter là et manger les pâtes avec les courgettes telles qu’elles, c’est délicieux)
  4. Mettre de l’eau à chauffer dans un grand faitout pour la cuisson des pâtes.
  5. Pendant que l’eau chauffe, effeuiller le persil préalablement lavé et séché. Le piler dans un mortier avec un peu de sel jusqu’à ce que vous obteniez une purée de persil. A défaut de mortier, ça peut se faire dans une moulinette, mais en ajoutant l’huile sinon, ça va pédaler dans la choucroute.
  6. Ajouter le restant de l’huile pour obtenir une pâte assez épaisse.
  7. Verser le vinaigre balsamique, mélanger, goûter et rectifier l’assaisonnement.
  8. Ajouter une gousse d’ail écrasée, que vous retirerez avant d’utiliser l’huile.
  9. Une fois que les pâtes sont cuites, verser dessus les courgettes et l’huile au persil et bien mélanger.
  10. Servir bien chaud avec un bon parmesan.