Archives par mot-clé : italie

La focaccia de la mort

Attention tuerie. Si vous pensiez faire une bonne focaccia … pensez encore. La recette qui va suivre est top de chez top. Par contre, elle demande un peu d’implication et pas mal de temps devant soit. Par contre, le jeu en vaut vraiment la chandelle car le résultat est à la fois croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur avec un goût … mamma mia.

Les dosages sont très précis, mais proviennent d’une source tropicale (merci Seb), il est donc possible que vous ayez à adapter un peu les poids de liquide en fonction de l’hygrométrie ambiante. Personnellement, c’était nickel tel quel en Picardie.

Ingrédients :

Pour le poolish :

  • 271 g de farine
  • 294 g d’eau
  • 1/2 càc d’un sachet de levure instantanée (type briochain)

Pour le reste de la pâte :

  • 170 g d’eau
  • 85 g d’huile d’olive
  • 340 g de farine
  • Le reste du paquet de levure instantanée (type briochain)
  • 15 g sel

Pour la cuisson

  • sel de Guérande
  • 5 càs d’huile d’olive
  • quelques branches de romarin
  1. Le poolish : Mélanger la farine, et l’eau dans laquelle on aura dissout la levure. Lorsque la pâte est amalgamée, laisser reposer 3 heures à température ambiante et mettre ensuite au frigo pour la nuit.
  2. Le lendemain, sortir le poolish 1 heure avant d’entamer la suite de la recette.
  3. Ajouter au poolish les 170 g d’eau et les 85 g d’huile d’olive. Fouetter pendant 1 minute.
  4. Ajouter alors les 340 g de farine, le reste de la levure et les 15 g de sel. Pétrir pendant 8 minutes.
  5. Laisser reposer 30 minutes et replier la pâte en 3 sur elle même.
  6. Répéter après 30 minutes de repos.
  7. Laisser reposer 60 minutes et étaler sur une lèchefrite huilée. Placer du romarin en surface à votre goût. Laisser encore reposer 60 minutes.
  8. Faire préchauffer le four à 230 °.
  9. Faire les traditionnels trous avec les doigts dans la pâte, saupoudrer de sel et arroser avec l’huile d’olive.
  10. Enfourner pour 20 minutes.

Inutile de vous dire que ça va bien avec de la pasta, mais pas seulement. Essayez, vous ne le regretterez pas, car il y a une satisfaction particulière à sortir son propre pain, surtout quand il est bon comme celui là.

Ragu au porc et sauge 02

Un panino, des Panini

Voilà longtemps que j’avais envie de faire des panini à la maison, mais je n’étais tout simplement pas équipé. Le hasard (ou la persévérance du blogueur) a fait que la société Electronic Star m’a proposé de tester un de leurs produits et mon choix c’est naturellement porté sur un grill / plancha Koenig Up & Down GR20. Le choix était cornélien (car j’avais le choix) entre du matériel de cuisine et du matériel de musique, notamment un amplificateur sono pas cher. Mais entre l’amplificateur sono pas cher et le grill à panino, le choix a été rapide.

Je dois dire que la qualité du grill est tout à fait satisfaisante et je pense que dans les prochains jours, je vais tester des petites brochettes, car il y a une fonction bien pensée de mise à plat pour le transformer en « plancha ». Ça risque d’être bien utile pour remplacer avantageusement le barbecue en hiver.

Panini 01

Ingrédients :

Pour 6 panini moyens

  • 450 g de farine
  • 1.5 càc de sel
  • 2 càc de sucre
  • 1 sachet de briochain
  • 27 cl d’eau tiède
  • 4 càs d’huile d’olive
  1. Mélanger les ingrédients secs dans le bol de votre robot ou un saladier à défaut.
  2. Faire un puit et ajouter l’huile et l’eau.
  3. Mélanger puis pétrir la pâte.
  4. Laisser gonfler au moins une heure, elle doit doubler de volume.
  5. Dégazer la pâte, et former 6 pâtons rectangulaires et assez aplatis.
    Panini 03
  6. Laisser gonfler encore 20 minutes.
    Panini 04
  7. Pendant ce temps, faire préchauffer le four à 200°.
  8. Enfourner pendant 10 à 12 minutes en fonction de votre four. Ils ne doivent pas être dorés mais rester blanc. Le reste de la cuisson se faisant dans le grill. D’ailleurs, la différence entre non cuit et cuit n’est pas flagrante sur les photos …
  9. Faire refroidir sur grille.
    Panini 05
  10. Fendre en deux en laissant une partie attachée.
  11. Garnir avec ce qui vous plait. ce jour là, nous avions essayé jambon (blanc et cru) avec mozzarella et tomates cerises ainsi que chèvre miel et tomate. Un délice.
  12. Mettre dans le grill préalablement préchauffé (assez fort) et aplatir. Laisser cuire 2 à 3 minutes jusqu’à ce que les marques soient bien imprimées dans le pain et qu’il croustille. L’intérieur doit être chaud et le fromage (si vous en mettez) fondant.

Panini 02

Via Papilles on/off.

Encore merci à la société Electronic Star de m’avoir donné la possibilité de tester ce matériel. Allez faire un tour sur leur site, il y a beaucoup de choix dans tous les domaines cuisine, électronique … et pas seulement des amplificateur sono pas cher ;-).

Le tiramisu classique

Voilà une recette que je fais depuis très longtemps et dont je ne me lasse pas. Malgré sa richesse calorique, c’est un dessert que l’on (je) peut manger sans fin et je suis souvent obligé de me retenir de ne pas finir les plats. Comme en plus, ça ne vieillit pas très bien, ça fait une raison supplémentaire d’en manger trop.

C’est un grand classique de nos repas avec invités car on doit le préparer en avance, ce qui en fait un dessert tranquille, on n’est pas obligé de quitter ses amis pour le préparer (sauf le saupoudrage de cacao, mais ça ne compte pas vraiment).

tiramisu 01

Ingrédients (pour un plat de 30 x 25 cm) :

  • 42 biscuits à la cuiller
  • 340 g de mascarpone
  • 4 oeufs
  • 150 g de sucre en poudre
  • 4 tasse de café fort
  • cacao en poudre
  1. A préparer a minima le matin pour le soir, au risque de n’avoir au final qu’une bouillie étalée dans son assiette.
  2. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
  3. Mélanger les jaunes avec le sucre et le mascarpone dans un saladier. Fouetter  afin de rendre le mélange homogène et très léger.
  4. Battre les blancs en neige très ferme, puis les incorporer au mélange au mascarpone.
  5. Dans une assiette creuse, verser le café. Tremper rapidement les biscuits dans le café. Attention à ne pas les noyer, car sinon il y aura trop de liquide dans votre plat et le tiramisu ne se tiendra pas. A l’inverse, s’ils ne sont pas assez imbibés, le plat sera trop sec. Il faut trouver un juste milieu.
  6. Tapisser le plat au fur et à mesure avec les biscuits imbibés de café. Quand le fond du plat est tapissé, recouvrir avec une couche de crème.
  7. Poudrer avec du cacao à l’aide d’une petite passoire.
  8. Renouveler l’opération avec les biscuits, puis la crème. Normalement, votre plat devrait être rempli.
  9. Sur la dernière couche de crème, ne mettre le cacao qu’au moment de servir ou sinon il va se mouiller et son aspect et sa texture ne seront pas aussi intéressant.

tiramisu 02

Les escalopes à la parmesane



Attention cette recette n’est pas du tout régime !!! Du fromage, de la charcuterie, de la panure, de la fritaille … si vous êtes à la diète, fuyez. Mais si vous aimez les bonnes choses italiennes, continuez votre lecture. Le principe est simple : on prend une escalope de veau panée et on la complexifie un peu. On ajoute du parmesan dans la panure, une petite tranche de jambon cru par dessus, un topping de mozzarella, le tout déposé dans un plat passant au four sur un lit de sauce tomate. Mmmmmmm. Et bien sûr, on sert tout ça avec des pâtes (fraiches si possible mais sèches elles seront tout aussi bien mangées).

Dernier avertissement, ce n’est pas une recette que l’on décide de faire au dernier moment. Il faut un peu de préparation, même s’il n’y a rien d’insurmontable là dedans. Mais le jeu en vaut la chandelle.

escalope parmesane 02

Ingrédients:

Pour les escalopes panées

  • 3 belles escalopes de veau
  • 1 oeuf
  • 30 g de parmesan râpé
  • 2 c à s de farine
  • 6 c à s de chapelure (à adapter en fonction de la taille des escalopes)
  • sel, poivre
  • de l’huile et du beurre pour la cuisson
  • 4 tranches de jambon cru
  • 2 boules de mozzarella
Pour la sauce tomate
  • 5 tomates bien mûres
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 25 g de beurre
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • 1 c à c de concentré de tomate
  • 1 c à c de sucre (facultatif en fonction de l’acidité des tomates)
  • sel, poivre
  1. Commencer par les escalopes.
  2. Aplatir les escalopes à l’aide de quelque chose de lourd (j’ai testé le rouleau à pâtisserie, pas mal et la cocotte en fonte, super efficace mais gaffe au plan de travail s’il n’est pas bien fixé ;-)) pour qu’elles soit fines et épaisses uniformément, environ 4 mm.
  3. Préparer 3 assiettes creuses : une avec la farine additionnée de sel, l’autre avec l’oeuf battu et assaisonné et la dernière avec la chapelure additionnée du parmesan râpé.
  4. Passer les escalopes (que vous pouvez couper en deux si elles sont vraiment trop imposantes après la séance d’amincissement) successivement dans la farine, puis l’oeuf et enfin le mélange chapelure + parmesan. N’hésitez pas à aller voir la recette des escalopes panées toutes simples que j’ai déjà publié pour vous donner une idée du processus.
  5. Réserver sur une grande assiette ou un plat et mettre au frais jusqu’au moment de la cuisson.
  6. Faire ensuite la sauce tomate. Cette étape peut même se faire la veille si vous le désirez.
  7. Retirer la peau des tomates en les plongeant dans l’eau bouillante quelques secondes. L’épluchage se fera alors très facilement. Les couper ensuite en petits morceaux en ayant pris soin de les épépiner auparavant.
  8. Dans une casserole, faire fondre le beurre. Y ajouter l’oignon et l’ail haché. Faire revenir quelques minutes à feu moyen.
  9. Ajouter ensuite les tomates et remuer.
  10. Mettre le reste des ingrédients dans la sauce et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elle épaississe. Une vingtaine de minutes devrait suffire.
  11. Une heure avant de passer à table, faire cuire les escalopes dans une grande poêle avec un mélange de beurre et d’huile (pour éviter que le beurre ne brûle). Attention, la chapelure boit beaucoup, n’ayez pas peur de rajouter de l’huile ou du beurre en cours de cuisson si nécessaire.  Retirer les escalopes de la poêle quand la panure est bien dorée. Faire plusieurs fournées si nécessaire en fonction de la taille des escalopes et de la poêle utilisée.
  12. Dans un plat allant au four, placer une bonne couche de sauce tomate. Placer les escalopes par dessus la sauce et les recouvrir d’une tranche de jambon puis de rondelles de mozzarella.
  13. Faire gratiner jusqu’à ce que la mozzarella soit fondue et commence à dorer.
  14. Pendant ce temps vous aurez fait cuire vos pâtes que vous servirez en accompagnement des escalopes. Si vous aviez fait trop de sauce, l’idéal est de la recycler dans ces pâtes.

Bon appétit.

escalope parmesane 06

escalope parmesane 05



Les escalopes de veau au marsala

Cette recette est un de mes premiers et meilleurs souvenirs de cuisine italienne, hors pizza et pâtes. Les italiens sont également très bons quand il s’agit d’accommoder une viande comme une simple escalope. Ici il s’agit de veau mais en ces temps de crises, on peut tout à fait faire cette recette avec du poulet ou de la dinde ou pourquoi pas du porc. Finalement ce qui compte c’est la sauce !!

Et la sauce justement, parlons-en. ce qui va lui donner son bon goût ici, c’est le Marsala. Ce n’est pas un joueur de foot, mais un vin doux un peu sucré. Je cite Wikipedia qui fait ça mieux que moi : Marsala est le nom d’un vin à Dénomination d’origine contrôlée produit dans la région de la ville italienne Marsala en Sicile. « Vin de liqueur », le Marsala tel qu’il est consommé aujourd’hui est issu d’une exposition au soleil similaire à celle utilisée pour le Xérès en Espagne : les raisins sont récoltés en pleine maturité puis exposés au soleil pendant un ou deux jours pour concentrer le sucre.

Bref c’est un vin plein de saveurs et je peux vous assurer que vous allez finir et nettoyer votre assiette.

escalope au marsala 01

Ingrédients :

  • 4 escalopes de veau
  • 80 g de beurre
  • 1 gousse d’ail
  • 50 cl de bouillon
  • 8 cl de Marsala
  • 2 c à c de farine
  • 3 c à s de crème liquide
  • 2 c à c de sauce Worcestershire
  1. Aplatir les escalopes pour qu’elles aient toutes approximativement la même épaisseur.
  2. Faire fondre 20 g de beurre dans une poêle. Y faire revenir les escalopes jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
  3. Réserver dans un plat recouvert d’aluminium et mettre au four à 70°.
  4. Retirer la gras de la poêle. Mettre le beurre restant à fondre avec la gousse d’ail préalablement écrasée. Laisser revenir 2 minutes. attention à ne pas faire brûler le beurre.
  5. Ajouter le bouillon, le Marsala, mélanger et laisser réduire de moitié, ce qui devrait prendre environ 10 minutes.
  6. Dans un grand bol, mélanger au fouet la farine, la sauce Worcestershire et la crème liquide. Bien fouetter pour qu’il n’y ait pas de grumeau.
  7. Une fois que le liquide a réduit de moitié, mettre 2 cuillères à soupe du liquide chaud dans le mélange farine, crème et délayer un peu, puis verser dans la poêle et remuer constamment pour que le mélange épaississe. Laisser bouillonner une à deux minutes. Rectifier l’assaisonnement.
  8. Servir immédiatement le escalopes nappées de sauce.

escalope au marsala 02

Ce plat s’accompagne très bien de pâtes fraiches, ou de riz au champignons.

Les crevettes Mosca

Une fois n’est pas coutume, cette recette ne vient pas d’un livre de cuisine, … mais d’un podcast. Et un podcast de blues / jazz/ funk / rock. Il s’agit d’Austin Riffs que je vous conseille plus que chaleureusement. Comme ils disent, « We don’t play the bad stuff here, only the good stuff ». Et croyez moi sur parole, c’est vrai. Et après la recette que Mark l’un des deux animateurs m’a fait parvenir, je peux vous dire qu’en cuisine, c’est la même chose.

Cette recette de crevettes est simple et respecte le goût subtil de la crevette. Et en plus la sauce dans laquelle baignent les crevettes est délicieuse.

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 250 g de grosses crevettes grises décortiquées et déveinées
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 bonne pincée de poivre noir fraîchement moulu
  • 1/4 de c à c d’origan sec
  • 1/4 de c à c de romarin sec
  • 1 feuille de laurier
  • 2 ou 3 gousses d’ail non pelées et écrasées
  • 20 cl de vin blanc sec
  1. Dans une poêle mélanger les crevettes, l’huile, le sel, le poivre, l’origan, le romarin, le laurier et l’ail. Faire chauffer à feu moyen.
    Crevettes Mosca 01
  2. Cuire et remuant de temps en temps pendant 5 à 7 minutes jusqu’à ce que les crevettes soient roses et que le liquide ait presque disparut de la poêle.
  3. Réduire le feu et ajouter le vin. Faire cuire à frémissement jusqu’à ce que le liquide ait réduit de moitié, ce qui devrait prendre encore environ 5 minutes.
  4. Servir les crevettes avec le jus et un riz blanc.

Crevettes Mosca 03
Crevettes Mosca 02

Les escalopes de veau piccata



Ce que j’aime bien avec les recette à base d’escalopes (que ce soit de veau, de dinde ou de poulet d’ailleurs), c’est qu’on peut faire quelque chose de presque sophistiqué avec pas grand chose. Exemple aujourd’hui avec les escalopes de veau piccata qui ne sont finalement que des escalopes aux câpres. Oui mais ce sont tous les petits ingrédients supplémentaires qui font de ce plat un met raffiné.

Ingrédients :

  • 4 belles escalopes de veau
  • 8 c à s de farine additionnée de sel
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 30 g de beurre
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 25 cl de bouillon de volaille
  • 1 c à s de jus de citron
  • 2 c à s de câpres (émincées si elles sont grosses) rincées
  • 2 c à s de persil frais
  1. Aplatir les escalopes entre deux feuilles de papier sulfurisé ou plastique pour qu’elles soient bien fines et uniformes.
  2. Fariner les escalopes. Vous pouvez le faire à plat ou alors par la technique du sac plastique, chère à Billx.
  3. Faire chauffer le beurre et l’huile dans une grande poêle. Quand il est bien chaud, y mettre les escalopes.
  4. Laisser dorer 2 minutes sur chaque face et assaisonner. Faire plusieurs fournées si votre poêle est trop petite et / ou vos escalopes trop grandes. Réserver la viande au chaud. J’ai utilisé mon four chauffé à 70 degrés.
  5. Déglacer la poêle avec le vin blanc et laisser réduire de moitié.
  6. Incorporer ensuite le bouillon et laisser réduire jusqu’à ce que ça épaississe (environ 5 minutes). Ne pas laisser trop réduire si vous voulez de la sauce.
  7. Ajouter ensuite le jus de citron et les câpres, bien mélanger pendant une minute.
  8. Remettre les escalopes à réchauffer et finir en ajoutant le persil.
  9. Servir bien chaud.

escalope piccata 02

escalope piccata 01