Archives par mot-clé : jeu

Vessel – Où se trouvent les sauvegardes sous Linux

Juste une petite note personnelle pour m’y retrouver quand je change d’instance de Linux (j’ai quelques problèmes avec mes installations en ce moment), afin de retrouver mes sauvegardes de jeux.

Cette fois ci c’est l’excellent jeu de plateforme et de réflexion, Vessel, que j’ai acheté au détour d’un Humble Bundle et je ne le regrette pas. Il est vraiment bien.

Par contre, les sauvegardes sont enterrées là où je ne les attendais pas.

Linux (config) ~/.config/Vessel/

Linux (saves) ~/.local/share/Vessel/

Via Vessel – PCGaming Wiki

[Humble Double] Le Fine Bundle est encore dispo pendant quelques heures

Je n’ai pas vu passé beaucoup de pub pour le Humble Bundle en cours, alors avant que ce soit trop tard (c’est fini dans 11 heures), je vous enjoins à en profiter car les jeux disponibles cette fois sont sortis d’un studio réputé, Double Fine. Au moins un des jeux présentés avait déjà été proposé lors d’une édition précédente du Bundle (Psychonaut) dont je n’avais pas profité.

Cette fois je n’ai pas laissé passé ma chance, d’autant plus que les autres jeux ont l’air bien fun.

humble bundle double fine

  • Psychonauts
  • Costume Quest (jeu d’aventure bien marrant, mes enfants adorent quand j’y joue)
  • Stacking

Si vous payez plus que le prix moyen (actuellement à peine 8.5 $) vous aurez en prime Brütal Legend, un jeu d’aventure Rock Metal, avec des voix entre autre de Jack Black (le personnage principal), Lemmy Kilmister et Ozzy Osbourne. Vous obtiendrez aussi l’accès à 8 prototypes de jeux (seulement sous Windows malheureusement).

Si vous mettez encore plus la main au porte monnaie, vous pouvez débloquer pour 35$ (Kickstarter Style) l’accès à Broken Age (pas encore sorti) et pour 70$ un T Shirt aux armes du Studio.

Bien évidemment, tous les jeux de cette éditions tourneront sous Linux, sinon, je ne vous en parlerais pas. Mais ils sont aussi disponibles sous Windows et Mac pour ceux d’entre vous qui n’ont pas la chance d’utiliser l’OS au pingouin.

Humble Bundle 6 – une très bonne cuvée

Voilà un truc que je n’avais pas fait depuis fort longtemps : acheter des jeux vidéos. Je dois dire que j’ai de moins en moins de temps pour jouer, avec mes 3 petits à s’occuper, mais hier j’ai bêtement craqué après avoir regardé les vidéos des jeux proposés dans le Humble Bundle 6. Ça faisait une ou deux fois que j’avais failli et courageusement résisté, mais la disponibilité de 5 jeux directement sous Linux a eu raison de ma détermination.

En bon radin, je dois dire que le fait de payer ce que l’on veut a été un facteur aggravant. Toutefois en bon linuxien, j’ai payé plus que la moyenne des autres OS et même de Linux d’ailleurs, ce qui m’a valu l’obtention d’un sixième jeu gratuit. Yesss.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, le Humble Indie Bundle project est un « organisme » qui propose régulièrement plusieurs jeux de studios indépendants (ce qui est loin de vouloir dire mauvais jeu) dans un pack ou bundle. Il y a 2 avantages à s’intéresser aux Humble Bundle. L’un est justement de pouvoir payer ce que l’on souhaite pour obtenir ces jeux, ce qui est plutôt chouette d’un point de vue économique. Il faut également souligner que le prix versé est réparti entre les développeurs, Humble Bundle et une association caritative. On fait une bonne action et on se fait plaisir.

L’autre raison est que tous les jeux sont garantis multi plateforme Linux, Mac OS et Windows. Donc on ne laisse personne de côté, ce qui est une attention qui ravira les pauvres linuxiens que nous sommes. Et je vous confirme que tous les titres de ce Bundle sont bien compatibles avec Linux (en tous les cas avec ma Linux Mint dernière version), sans prise de tête avec une très bonne qualité à l’arrivée (je n’ai qu’un petit bug à déplorer).

Passons au menu.

[unordered_list style= »tick »]

  • Dustforce (le jeu bonus) : un jeu de plateforme super rapide où l’on incarne un … balayeur
  • Rochard : jeu d’action se passant dans une mine et dans lequel on joue avec la gravité et les objets environnants pour se frayer un passage ou se débarrasser de ses ennemis. J’ai hâte d’approfondir.
  • Shatter : un casse brique sous stéroïdes avec une musique électro bien speed pour se mettre dans l’ambiance.
  • Space Pirates and Zombies (aka S.P.A.Z.) : un jeu d’action stratégie dans l’espace. Pas encore regardé et c’est celui qui m’attire le moins. Je n’ai pas compris le but du jeu en regardant la vidéo de présentation …
  • Torchlight : un Diablo like. Rien que ça ça suffit à me conquérir, j’adore les Hack and Slash
  • Vessel : un jeu de résolution d’énigmes et de puzzle qui a l’air très sympa avec des graphismes vraiment beaux.

[/unordered_list]

A signaler que Vessel n’est pas encore disponible pour Linux mais qu’il devrait l’être dans les prochains jours d’après l’annonce passée sur le site.

Enfin dernier point qui me ravi, pour le prix payé, vous avez aussi le téléchargement de toutes les musiques des jeux (sauf Vessel) qui sont de très bonne qualité.

Attention peinture fraîche !!

Pour ceux qui reçoivent les nouvelles de ce blog dans leur boite mail (pas nombreux, pas bien) ou ceux qui suivent par flux RSS (beaucoup plus nombreux mais j’ai des doutes sur la performance du compteur de feedburner sur ce coup là), pas de changement.

Par contre, pour toi lecteur qui arrive sur ce blog par les moteurs de recherche ou le bouche à oreille, c’est le grand chambardement.

J’ai changé de thème ce week end et je comprend pourquoi ça faisait 4 ans (déjà) que je ne l’avais pas fait. Ca m’a pris un temps de dingue. Ca va bien que je suis seul au monde pendant encore quelques jours, au calme sans les marmots et ma femme (snif, vous me manquez). J’ai donc du temps à perdre entre la cuisine et quelques heures de guitare.

Voilà donc le nouveau thème, Respo, un thème responsive, c’est à dire qu’il devrait s’afficher correctement que vous visitiez le blog avec un ordinateur, quel que soit sa résolution (même mon eeepc devrait y arriver), un smartfone ou une tablette. Bref, tout ce qui se connecte à Internet devrait pouvoir visualiser confortablement le contenu du blog.

Il reste encore quelques trucs à régler, des pages à bricoler qui datent de l’ancien thème et qui ne s’affichent pas … très correctement. On a aussi droit à des traductions incomplètes. Mais tout ça devrait rentrer dans l’ordre dans la semaine ou au plus tard à la rentrée, après mes vacances.

J’en ai profité pour faire un peu de ménage dans les plugins. Adios le formulaire de contact, de toute façon, on ne me contacte jamais par ce biais. Le mail ce n’est pas pour les chiens et vous pouvez le trouver dans la section de présentation avec tout le reste. Et buenos dias le nouveau plugin de vérification d’humanité. Jusque là, il n’y a pas assez de commentaires sur le blog à mon goût (commentez quoi, j’adore ça !!), mais par contre des spams, ça ne manque pas (environ une centaine par 24h, voire plus les jours fastes), alors je me suis décidé à mettre en place une petite vérif, mais pas un capcha, car je déteste ces machins là. Le plugin s’appelle fort à propos Are You Human et il va vérifier par un petit jeu très rapide si vous êtes bien un être humain. Pour tester ce que ça donne, et bien laissez un commentaire tiens 😉

Bon, je vous laisse vagabonder à droite à gauche sur le site, dites moi ce que vous en pensez, si ça s’affiche bien partout, si vous trouvez qu’il manque des choses, bref, communiquez avec moi.

Changer la pile d’une cartouche de Gameboy



Avant les vacances d’été, j’ai acheté pour deux fois rien deux Gameboy Advance pour mes garçons en me disant que ça allait les occuper un peu à la maison, mais surtout dans la voiture pendant le trajet vers le grand sud. D’ailleurs, si vous pensez à faire la même chose, attention car la GBA n’a pas un écran super lumineux et il n’est pas rétroéclairé. Préférez une GBA SP (beaucoup mieux) qui aura ce rétroéclairage. Sinon, pas de jeu le soir ou dans des conditions lumineuses défavorables (ce qui peut être une manière de le limiter :-)).

En fait, je crois que j’y ai plus joué qu’eux, mais c’est une autre histoire. Toujours est-il qu’avec ces consoles, on m’a livré quelques jeux de gameboy classique (la vieille, celle qui ressemble à une brique) et j’ai rapidement rencontré un problème sur certaines (celles des Pokemon pour ne pas les citer), je ne pouvais absolument pas sauvegarder. Embêtant pour ce type de jeu quand même. Quelques recherches sur Google plus tard, j’apprends qu’il y a en fait une pile dans certaines cartouches précisément pour que le jeu se souvienne des scores, des sauvegardes … Logique en fait, il faut bien alimenter cette mémoire d’une manière ou d’une autre.
Et si je voulais de nouveau pouvoir conserver l’historique de mes sessions de jeu, je n’avais qu’un choix, ouvrir et charcuter cette malheureuse cartouche.

Ouvrir la cartouche.

Premier problème car on n’a pas affaire à une simple vis à ôter. Enfin si, mais ce n’est pas une vis standard. C’est un pas de vis bizarre et même en cherchant, je n’ai pas trouvé de tournevis / clé adapté. Sur les forums en revanche, j’ai trouvé une solution toute simple et qui dépanne bien. Faire chauffer le corp d’un bic cristal avec un briquet et l’appliquer dans le trou de la vis pour que le plastique fondu prenne la forme. Ensuite, il ne reste plus qu’à tourner doucement et voilà.

bic servant de tournevis

Par contre, c’est une bidouille à usage unique. Vous arriverez à revisser mais ne comptez pas vous en servir tel quel une seconde fois. Il faudra repasser par la case briquet.

Retirer la pile

Une fois la cartouche ouverte, on ôte précautionneusement la carte du jeu et on regarde bien comment elle est disposée dans la cartouche. On ne peut pas vraiment se tromper en la remontant, mais faites gaffe quand même. Je vous conseille de prendre des photos à chaque étape.
Sur cette carte, d’un côté, il y a une pile maintenue fermement par deux languettes de métal qui ont été poinçonnées. Tout le jeu va être de détacher la pile de ces languettes sans les détruire complètement.

Pile en place dans la cartouche

Personnellement, j’ai opéré avec un cutter, en faisant contrepoids doucement entre la languette et la pile. Attention encore à la carte, si vous dérapez, vous risquez de la dézinguer.
On fait pareil avec celle du bas. Normalement, on y arrive, il faut juste être patient et précautionneux. Si les languettes sont déformées, ce n’est pas grave tant que vous pouvez les remettre à peu près en place, elle seront maintenues par le plastique de la cartouche normalement. L’essentiel est de continuer à faire contact.

Pile enlevée de la cartouche

Cartouche avec pile neuve

Trouver une pile adéquate

Dans mon cas, j’ai cannibalisé une autre cartouche dont la pile fonctionnait, mais par précaution j’ai acheté sur Ebay, là encore pour deux fois rien, les piles adéquates.

Pile de la cartouche

La référence est variable en fonction des cartouches (ici c’est une CR2025T), le plus simple est de regarder sur la pile que vous allez extraire et d’acheter ensuite la remplaçante.
D’ailleurs, à ce propos, si vous n’achetez pas vos piles et vos ampoules non standards sur Ebay, je vous engage fortement à aller y jeter un coup d’oeil, c’est beaucoup, beaucoup moins cher.

Remettre la pile en place

On va faire la même chose que pour le démontage mais en sens inverse.
On remet la pile exactement de la même manière que lorsque l’on a retiré l’ancienne (attention à la polarité) et on rabat du mieux que l’on peut les languette métalliques.
On fait rentrer la carte dans l’entourage de la cartouche et on revisse avec son bic carbonisé.
Et voilà, le tour est joué.

Gameboy capable de sauvegarder
Bon Pokemon.