Archives du mot-clé lampe

[Test] Two Notes Torpedo C.A.B ou la prise de son sans prise de tête

J’ai reçu de la part de la société Two Notes un exemplaire de test de leur Torpedo C.A.B, qui est un excellent simulateur de haut parleur au format pédale.

Si l’utilité d’un « simple » simulateur de haut parleur peut paraître quelque chose de superflu pour un guitariste standard, que celui qui a déjà essayé de brancher un casque sur un ampli ou un multieffet (voire une pédale) en étant satisfait du résultat se fasse connaitre … C’est bien ce que je pensais. Tout d’abord laissez moi vous présenter le Torpedo C.A.B.

P1090490

C’est un boitier robuste tout en métal qui est grosso modo large comme 2 pédales standard ou une wah-wah. C’est important à noter car ce modèle a été créé avec l’idée d’être intégré à un pedalboard, ce qui facilitera le branchement du guitariste moderne, que ce soit sur la sono en direct ou en parallèle de son setup habituel, avec un ampli en bout de chaîne.

P1090486P1090485

Les utilisations de cette boite magique sont multiples. On peut donc le brancher pour envoyer un son retraité en sortie de pedalboard ou ampli vers la sono ou sa carte son pour enregistrement. C’est aussi un simulateur de luxe pour jouer au casque (demandez à Pierre Journel de La Chaine Guitare).

Dans mon cas, je suis le possesseur d’un Blackstar HT5, qui est pourvu d’une sortie avec simulateur de HP. Quand je fais la comparaison entre le son retraité par cette sortie et celui du C.A.B, le son est bien meilleur en sortie du C.A.B. Ça n’a rien à voir.

Autre cas, le branchement directement sans ampli, « au cul » de pédales. Là encore, on trouve facilement un son extrêmement utilisable et ce rapidement en partant des nombreux presets fournis avec le C.A.B.

P1090482

Et justement, la facilité d’utilisation est bien là. Même sans lire le manuel (pas bien, je sais), on arrive facilement à naviguer dans les menus à l’aide de la connectique fournie. Il faut dire qu’elle est simple et efficace : deux switchs et deux boutons à rotation infinie (j’adore) et un bouton … et c’est tout.

Et avec ça, on arrive à gérer et modifier une tripotée de paramètres. Car ce n’est pas parce que la boite est assez petite et les boutons peu nombreux  que les possibilités sont limitées. C’est plutôt le contraire.

P1090477P1090483

 En fait avec un son de base et en bidouillant un poil tous les presets qui sont à disposition, on arrive à se fabriquer des masses de sons différents. Et quand je dis différents, c’est vraiment différent à l’oreille, pas genre équalisation subtile seulement discernable par des spécialistes de l’audiophilie (c’est pas une déviance sexuelle hein!!).

Il y a donc des heures d’amusement en perspective pour se trouver LE son, et je ne pense pas qu’un type de matériel ne puisse pas s’adapter au C.A.B. D’ailleurs, on trouve désormais des guitaristes de tout poil qui ne jurent plus que par Two Notes pour leur prise de son, du métal au rock, en passant par le blues et le jazz.

Mais si le C.A.B existe, ce n’est pas que pour rester en studio. Il a été créé spécialement pour trouver sa place dans un pedalboard et l’utilisation live est possible (et recommandée).

A ce niveau, pas de souci, la connectique d’entrée / sortie est fournie et permet de faire face à tous les cas : un switch  de niveau d’entrée (line ou guitare), un autre de sortie (line ou ampli), un jack d’entrée et un de sortie, plus une sortie casque et une midi In. Et enfin, on a droit à une prise USB pour brancher son Torpedo C.A.B sur son PC ou son Mac pour charger de nouveaux modèles d’enceintes.

P1090481

Bref, vous l’avez compris, j’ai vraiment aimé ce Torpedo C.A.B. C’est un boite à outil pour le guitariste moderne, à la fois utile en studio ou pour le home studio, en live ou simplement pour jouer au casque avec une qualité professionnelle. Reste que le prix (499 € TTC prix public) ne le met pas à la portée de toute les bourses, mais si vous voulez LE son, c’est le prix à payer.

Les nouveaux Marshall Pinamps

Cette news là, je l’ai sous la main depuis un moment, mais je la poste simplement pour le plaisir des yeux. Un ampli avec un look pinup, j’adore.
Merci Jim Marshall !!

pinup4 pinup3 pinup2 marshallpinup1 marshall-csc5h-535152

marshall-csc5h-535149

marshall pinup thumbnail

Pour les spécifications et le prix de ces petits 5 Watts tout lampe, je vous laisse consulter la page idoine le site de Marshall (qui n’est pas terrible, en passant) …

Photos Via Audiofanzine et IHeartGuitar

[Musikmesse 2012] Blackstar lance une révolution ? Ce n’est pas visible à l’oeil nu alors

J’adore Blackstar, mon ampli est d’ailleurs un HT5. Leurs produits sont de bonne qualité, pricés comme il faut, il y a de bonnes idées et des amélioration notable apportées par rapport aux ténors du genre (l’ISF est une excellente idée). Bref, dans le domaine de l’amplification tout lampe, ils ont amené un peu de fraicheur et ont foutu un coup de pied dans la fourmilière. Alors quand j’ai vu qu’ils teasaient en prévision du Musikmesse, je me suis dit qu’il allait y avoir du lourd, surtout quand on annonce que ça va être « revolutionary » … http://www.youtube.com/watch?v=bJzGxCSyrDs Le soufflé est retombé bien vite, il ne s’agit que d’un ampli … à modélisations. Certes, leur façon de faire est différente des Line6et consort, puisqu’ils disent émuler des types de lampe plus de des types d’ampli. Mais au final, c’est strictement la même chose. Donc point de révolution là dessous, simplement un ampli à modélisation de plus. En voici les caractéristiques :

  • Combos et têtes programmables
  • True Valve Power – FORT comme du tout lampe
  • Voice – sélection de 6 canaux classiques (EL84, 6V6, EL34, KT66, 6L6, KT88)
  • EQ 3 bandes avec ISF
  • 128 patches utilisateurs
  • Connexion USB pour éditer facilement et s’enregistrer
  • Interface graphique fournie pour une édition en profondeur
  • Accordeur intégré
  • Footswitch multi fonction (à acheter séparément)

Je m’interroge quand même sur les raisons qui font faire à Blackstar ce pas vers le « sans lampe ». Ils ont construit toute leur image de marque jusqu’à maintenant sur les loupiotes (leurs premiers produits sont quand même des pédales à lampes, ce furent les premiers à déployer largement cette idée, même si Ibanez, entres autres, le faisait déjà). Se désolidariser ainsi de la base de son travail d’origine me semble dangereux et pourrait avoir des répercussions sur leurs clients qui pourraient voir cela comme une trahison ? Pour le coup, la tactique de Line6 me semble meilleure, monter en gamme progressivement et évoluer vers des produits plus haut de gamme et plus chers au fur et à mesure de l’évolution de la clientèle et de la technologie. Attention, je ne crache pas dans la soupe, l’ampli qu’ils présentent sonne très correctement et si la qualité habituelle est au rendez-vous, ce sera certainement un bon ampli et peut être un best seller. Mais la concurrence est rude sur ce créneau, il va falloir batailler sévère pour le vendre. Via MusicRadar.com