Archives du mot-clé matériel

Grande vente aux enchères audio et vidéo de la Maison de la Radio le 7 juin

Si vous avez un peu d’argent à dépenser de que les enchères font monter votre rythme cardiaque, La Maison de la radio organise le 7 juin prochain une très  grande vente aux enchères de matériels réformés en provenance de Radio France.

Il y a vraiment de tout, des vieux PC, des écrans, des éclairage, des multi effets, des DAT, des enceintes, des platines vinyles, des platines K7, … bref vraiment  de tout et pour des prix qui semblent intéressants.

On peut voir le catalogue ICI (188 pages quand même)

Source : Vente aux enchère de matériel audio et vidéo de la Maison de la Radio le 7 juin – Audiofanzine

Nouveaux multi effets Vox StompLab

Encore Vox avec une nouveauté. Après le casque ampli de la semaine dernière, voici arriver les multi effet de la série Stomplab.

J’avais bien aimé il y a quelques années la série ToneLab, voici une version plus moderne et surtout plus petite et très économique puisque l’on va les trouver sous la barre des 100 eurodollars.

On va retrouver 2 versions pour guitare et pour basse. Une avec et une sans pédale d’expression respectivement 90 et 70 eurodollars.

Tous les effets et simulations d’amplis habituels sont au rendez-vous (plus de 100 pour les guitariste et 60 pour les bassistes) que l’on pourra cumuler jusqu’à 8 maximum.

Le bébé peut fonctionner sur pile (l’adaptateur secteur est en option, il n’y a p as de petites économies).

Apparemment l’une des fonctions clé, c’est qu’il y a un accordeur … encore heureux.

Via Audiofanzine

Vox simule ses ampli directement dans un casque

Vox est une entreprise qui me plait de plus en plus au court des années. Passée dans mon esprit d’un simple facteur d’ampli pour Beatles (aie aie n’en jetez plus, je sais il n’y a pas que les Beatles qui ont joué sur Vox), ils se sont diversifiés avec bonheur dans le multieffet, les guitares, les pédales. Pour qu’un guitariste comme Satriani mette sa signature sur des pédales, c’est que le matos n’est pas mauvais du tout.

Un autre de leur coup de génie à mon sens fut la série des amplugs, ces petits boîtiers fonctionnant sur pile qui simulent leurs amplis (ou d’autres d’ailleurs) que l’on connecte directement à la sortie jack de sa guitare et auxquels on relie un casque. Et let’s Rock n Roll. Pratique, efficace, bon son et très économique.

Le seul inconvénient c’est que l’on a besoin de l’amplug et du casque. Ce n’est pas bien gros, mais ça fait malgré tout 2 éléments à transporter. Vox vient de régler le problème avec sa nouvelle gamme de casques Amplug. Les deux ne font plus qu’un.

vox casque

Il s’agit d’un casque développé en collaboration avec Audio-Technica et qui contient toute l’électronique des amplug. On n’a donc plus besoin que de brancher son casque sur sa sortie jack et tout se contrôle aux oreilles.
Il y a quatre types de casque / ampli disponibles : AC30, Twin, Lead et Bass. Tous les guitaristes devraient pouvoir trouver leur bonheur.

Sortie prévue à l’automne, pour un prix de 99 dollars, soit certainement 99 euros grâce au taux de change habituel, incroyablement favorable au consommateur se trouvant en zone euro …

Reste à savoir ce que vaut ce casque par lui même, car 99 euros, c’est quand même une belle somme.

Via Audiofanzine

MAJ : une vidéo de présentation

Un site à garder dans ses favoris : Testfreaks.fr

Comme j’ai pu le dire déjà, en ce moment j’ai fait pas mal de dépenses « high tech » ou assimilées, mon imprimante, mon Acer Revo et ma carte son entres autres.

Le problème quand on achète ce matériel, c’est que pour trouver des avis et des tests que ce soit de pros, de magazines ou de particuliers, il faut écumer le net. Il y a bien des moteurs de comparaison de prix qui donnent un petit peu ce genre d’informations, mais j’ai un peu de mal avec ces sites. Toujours l’impression qu’on ne me dit pas tout … Parano sur les bords le gars.

Bref, au gré de mes séances de surf, je suis tombé sur une perle : Testfreaks

Sur ce site, on trouve tout ce que je cherchais lorsque je voulais me renseigner sur les produits que j’hésitais à acheter : avis de magazines dans toutes les langues (ce qui est appréciable quand on parle anglais), mais aussi avis d’utilisateurs.
Et pour ne rien gâcher l’interface est claire et agréable à utiliser. On ne passe pas des heures à se demander comment le site fonctionne.
On saisit le nom du produit dans le champ de recherche, les propositions apparaissent au fur et à mesure de la saisie. Cool, comme ça on voit de suite si le produit est dans leur base ou pas. Il n’y a pas tout, mais il y a de quoi faire malgré tout.

Si la recherche est fructueuse, apparaissent en dessous les différents résultats pour les produits et les catégories qui correspondent à votre recherche. tout se fait au fur et à mesure de la saisie, donc pas de page à recharger, c’est vraiment bien foutu.

Si pn passe son pointeur sur les résultats de produits, on a la fiche testfreaks qui apparait avec la note, le nombre d’avis et de test, le meilleur prix, … Un bon résumé.

Si on clique, on se retrouve sur la page du produit avec encore plus d’informations : meilleurs prix sur le net, un bandeau sur la droite liste les enchère Ebay, on a accès aux avis et tests de consommateurs, de magazines et sites (dont certains en vidéos s’il vous plait), il y a également des images et des vidéos du produit, la descriptionpar le fabricant, la fiche technique. Bref réunis au même endroits, toutes les choses qu’il faut connaitre pour se faire une opinion.

J’ai vraiment flashé sur ce site, il est bookmarké et intégré dans mon cerveau à l’avenir quand j’aurai besoin d’acheter sur le net.

Test rapide de Eeebuntu 4 beta 1

Comme je l’ai annoncé dans un précédent billet, la nouvelle version d’Eeebuntu ou EB 4 est sorti en beta 1. J’ai donc téléchargé immédiatement via torrent l’image iso et je l’ai transférée sur une clé usb avec Unetbootin pour la tester en live sur mon eeepc 701.

Le démarrage s’est fait sans problème en live USB. Ça ne m’a pas paru plus rapide ni plus lent que d’autres distributions que j’ai testé de cette manière. Donc 1 minute et 52 secondes c’est dans la bonne moyenne.

D’abord, c’est beau. Je le dis à chaque fois que je teste EB, mais ils arrivent à faire quelque chose de plus sexy que la distribution de base (avant Ubuntu désormais Debian unstable qui est tout sauf jolie dans son état de base, il faut dire).

Les icônes sont les mêmes ou alors légèrement modifiées par rapport à la version 3.
Le logo représentant la distribution (qui sert de menu et qui s’affiche durant le démarrage) a changé lui et je le trouve plus pro et plus original que l’ancien.

Il y a un faux dock d’installé en bas du bureau. Lui par contre n’est pas super joli, forcément, ce n’est qu’un panel de Gnome escamotable. De toute façon, je ne suis pas super fan des docks.

Seule une icône importante change, c’est celle qui permet de modifier les options de l’ordinateur. Il s’agit désormais d’un éclair alors qu’avant c’était un petit PC. La raison est simple, ce n’est plus le même logiciel qui gère ce boulot. C’est désormais Jupiter (d’où l’éclair) qui se charge de cette tâche (mise en marche / arrêt de la webcam, wifi bluetooth s’il y a, résolution de l’écran, son orientation et la sortie vidéo).

La connexion au réseau s’est faite sans aucune anicroche. Via Jupiter, d’un clic on met la carte wifi en fonction, le network-manager détecte mes réseaux sans fil, je clique sur mon wifi FON perso et je rentre ma clé. Ça connecte, j’ai juste à ajouter la clé du trousseau puisque c’était la première fois (ce truc m’énerve, c’est un des premiers machins que je vire quand j’installe en dur). Enfin on lance Firefox (version 3.6) et c’est parti.

Flash est installé par défaut, c’est le luxe !! Pratique pour le web quand même (Deezer, Youtube, etc).

Mauvaise surprise, mais ce n’est que rarement pas le cas en live, le clavier est en qwerty, donc la saisie des mots de passe peut générer des surprises. Pour mettre le clavier français, il suffit d’aller modifier le clavier dans les préférences système.

Il y a beaucoup d’applications installées par défaut (Ooo, Gimp, Firefox, Thunderbird, Banshee, Brasero, VLC, Xsane). Beaucoup dont je ne me sers pas en tous les cas et surtout sur mon netbook. Par contre, et contre toute attente, pas de messagerie instantanée …

La version de Nautilus est intéressante, avec quelques nouveautés par rapport à ce que j’ai l’habitude de manipuler sur ma 9.04. Un curseur pour grossir réduire les icônes, une place plus grande pour les données, plus de séparation entre les disques et les favoris. Pas mal je dois dire.

Et je n’ai pas trouvé de software manager autre que Synaptic, une version pas très user friendly qui plus est. Celle que l’on trouvait sur Ubuntu 8.10 on dirait.

Les touches de fonction volume, luminosité fonctionnent avec l’OSD (dont l’affichage n’est pas très réactif). Je n’ai pas pensé à tester le wifi, mais comme ça fonctionne avec Jupiter, ce n’est pas très grave.

La mise en veille quand l’écran du portable est rabattu et le réveil quand on le rouvre fonctionnent et sont réactifs, le seul problème c’est que le wifi reste coupé. Donc obligé de le remettre en fonction pour que ça reconnecte le réseau. J’avais déjà ce genre de problème avec la version précédente, donc une légère amélioration de ce côté là, mais ça reste perfectible. Il faudra voir le point quand ce sera en version finale et avec une installation en dur.

Un bug que j’ai rencontré est une disparition du pointeur lorsque j’ai tenté de changer la résolution de l’écran en passant du classique 800*480 à 800*600 via Jupiter.
Le changement s’est fait (d’ailleurs c’est assez dégueulasse pour lire quoi que ce soit !!), mais dans la bataille mon pointeur de souris a carrément disparu. Gênant ensuite pour remettre tout en place. En tâtonnant, j’y suis arrivé mais le pointeur n’est pas réapparu.

J’ai essayé d’installer des applications, enfin une, gnome-do pour être précis et ça a plus ou moins bien marché. L’appli s’est installée, mais après le premier lancement, plus moyen de la relancer. En plus, ça m’a bizarrement désinstallé Firefox et l’a remplacé par Iceweasel (la version libre de FF). Bizarre …

Enfin autre point dur, j’ai l’impression que la batterie s’est très vite déchargée. En plus, il me met au démarrage un joli message comme quoi ma « battery is broken ». Pas agréable, mais il me semble que c’est un problème qui arrivait aussi avec Ubuntu 9.10 de mémoire.

Au final, pour une utilisation en live d’une distribution en version beta, je suis ravi. Tout ça va ronronner en version finale, c’est certain. C’est beau et rapide, ce sera stable car basé sur Debian et plus de réinstallation à faire car la team EB a choisi le principe de la rolling release. C’est à dire grosso modo que la distribution sera mise à niveau sans avoir besoin de tout changer tous les X mois. Ça se fera au fur et à mesure des avancées des noyaux, programmes, … C’est un confort pour l’utilisateur. Et on est sûr d’avoir les dernières versions rapidement disponibles.
Je vous la conseille.

Bref, d’ici quelques semaines vous allez faire plaisir à votre eeepc, netbook ou même ordinateur ou portable traditionnel pourquoi pas. Même les processeurs 64 bits seront supportés. A essayer.