Archives du mot-clé métal

Médiators Niglo, le gros test

Depuis le temps que je dois faire cette chronique, la sortie des médiators Niglo Natural de Daniel Patin est la bonne occasion.

Tous Niglos alignés

Cela fait maintenant plusieurs années que Daniel Patin a eu une très bonne idée. Changer nos habitudes et ranger nos bouts de plastiques fin et plats pour les remplacer par des matières nobles et surtout par des formes ergonomiques. C’est ainsi que sont nées les séries de médiator N1 et N4 en métal (bronze et argent), que j’avais eu le plaisir de tester à l’époque.

Carré de Niglos

Loin de se reposer sur le succès engendré par ces créations, Daniel a varié sa gamme et à la fin de l’année 2012 il a créé le N4 POM (pour PolyOxyMéthylène) qui est un N4 un poil plus grand et épais, mais surtout qui est fabriqué en matière plastique. C’est le médiator qui m’a accompagné depuis le mois de mars, quand je me suis enfin décidé à l’essayer et depuis, je ne le lâche plus, … enfin jusqu’à ce que Daniel m’envoie les Natural il y a quelques semaines. Et depuis, je l’alterne avec le modèle Natural en corne.

N4 et POM

La filiation est évidente entre tous les modèles, du N4 bronze, au POM puis les Natural. On retrouve la prise ergonomique, la taille plus imposante qu’un médiator standard et surtout la forme.

Caré de Niglos bis

Les principales différences (outre la matière et donc le son) se retrouvent principalement au niveau de la taille entre chaque modèle. Le plus imposant est le POM, suivi par les Natural et enfin le bronze. D’ailleurs, mon palmarès n’est pas loin d’être dans cet ordre. Autant je ne me suis jamais habitué au N4 bronze à la prise en main (alors que j’en adore le son …), autant le Natural en corne est tombé naturellement entre mes doigts (j’avais eu pas mal d’entrainement avec le POM ceci dit). Il est un poil plus fin que le POM ce qui facilite encore sa prise en main. Le son est vraiment chaud, la précision est bonne (pour moi qui joue du blues et pas du shred).

POM et N4 côte à côte

N4 et naturals

Les avantages sont identiques pour le POM, avec un peu plus de matière entre les doigts ce qui peut provoquer un petit temps d’adaptation supplémentaire quand on vient d’un médiator classique. Mais le jeu en vaut la chandelle car le son est vraiment bon également.

Que ce soit pour de la rythmique (rock, blues, funk) ou des soli, ces nouveaux N4 fonctionnent à merveille. Ils remplacent vraiment avantageusement un médiator classique en plastique.

Reste la question du prix. Bien sûr les produits de Daniel ne sont pas donnés (11 € le POM, 13€ le natural et 14.70€ le bronze), mais il faut savoir que tout est fait en France, à la main et cela a un prix. Et le résultat est une qualité et un suivi hors pair. De plus, ce sont des produits qui ne s’usent que très peu, vous les garderez donc assez longtemps (voire très longtemps pour les modèles métal).

Alors faites vous plaisir et soutenez la recherche ergonomique plectriste française en achetant vos médiators chez le Niglo.

Backing Tracks gratuits sur le site GuitarVoice.com



J’ai récemment découvert un nouveau site proposant au téléchargement des backing tracks gratuits. A mon sens, il n’y a rien de mieux (sauf jouer en groupe) pour progresser en se faisant plaisir.

Il y en a un certain nombre de sites sur le net mais GuitarVoice.com a l’avantage d’avoir une belle interface et un choix assez large (plus de 400 à ce jour).

GuitarVoice interface

Le moteur de recherche est efficace (avec des options de sélection des instruments ce qui n’est pas commun), il y en a pour tous les goûts (18 genres allant du classique au métal en passant par le blues et le jazz, …), on peut streamer les BT avant de les télécharger. On voit aussi immédiatement quels sont les instruments présents sur le BT grâce à un système d’icônes.

GuitarVoice streaming

Il y a aussi un système de vote qui permet de choisir en fonction de la note donnée par les membres et de se faire une idée de la qualité (même si une écoute ne pourra jamais être remplacée par l’avis d’une autre personne).

Enfin, pour les aventureux, il y a un bouton Random qui vous lance un BT au hasard.

Hein, qu’est ce que tu dis ?

Voici une petite infographie rigolote à propos de la perte d’audition chez les musiciens. On y apprend qu’étonnamment un premier violon est plus sujet à devenir sourd comme un pot qu’un batteur de métal … Cela étant dit, le rock au taquet ferait autant de bruit qu’un avion de ligne à 30 mètres de distance. Ça fait un peu peur.

Les femmes seront également heureuses d’apprendre que la perte d’audition est plus lente pour le sexe dit faible.

infographie perte audition

Allez, en répète, portez des bouchons si c’est trop fort, ou remplacez votre batteur ou votre guitariste par un sampler 😉

Via Bobby Owsinski’s Blog et image sur northtexaskids.com

Festival de guitares ce week end à Orry la Ville

Depuis l’année dernière, un festival de guitares à lieu à 10 km de chez moi et à environ 30 minutes de Paris, dans la charmante bourgade d’Orry la Ville dans l’Oise, 60cordes. J’avais bien apprécié l’année dernière l’ambiance qui se dégagez quand on arrivait sur place. C’est familial mais toute l’équipe municipale soutient le projet, le maire en particulier. C’est plutôt une bonne chose. Le programme était bon, cette année, ils remettent ça avec du lourd, le 12 et surtout le 13 mai.

affiche_60cordes-723x1024

Au menu, du picking, du métal, du celtique, du jazz, bref un programme très varié, tout ça dans l’après midi du dimanche 13 mai à partir de 13h15 pour les têtes d’affiche.

IRISH COFFEE GROUP – celtique
TRIO MORGLBL – on ne présente pas Christophe Godin et son trio de métal cartoon
ERIC GOMBART – picking
GAËLLE BUSWEL – blues folk
PIERRE DORAGON Trio – Jazz classique (c’était mon voisin d’en face, il y a encore 4 mois, je vous le conseille, les journées d’été les fenêtres ouvertes, il remplaçait TSF :-))
NINA ATTAL – Soul blues

Verso_60cordes-723x1024

Je ne saurais trop vous engager à ne pas faire comme moi qui ne peux pas me libérer et à vous rendre dimanche à Orry la Ville pour vous remplir les oreilles de belles notes, pour un prix somme toute modique (l’entrée pour tous les concerts est à seulement 20 euros). En prime, vous pourrez aller vous dégourdir les jambes dans la forêt toute proche après les concerts.