Archives du mot-clé multieffet

[Test] Line 6 Pod HD 500X

Ça fait maintenant quelques semaines que je suis en possession du nouveau fleuron de la gamme Pod HD de chez Line6, le Pod HD500X. Il s’agit d’un pédalier rempli des excellentes modélisations d’amplificateurs et d’effets qui ont fait la renommée de la marque depuis de nombreuses années (et qui ont certainement mené à son rachat par Yamaha, annoncé il y a quelques semaines). 

POD_HD500X_3qtrLeft_Med

Ce nouveau pédalier est une évolution de la précédente version, le Pod HD500, sorti il y a 4 ans. En fait, il n’y a pas de révolution dans les entrailles de ce nouveau Pod, puisque les modélisations restent les mêmes. Mais à ce niveau pas la peine d’améliorer ce qui fonctionne bien, puisque les effets comme les amplis restent d’une qualité bluffante (surtout au niveau de prix affiché). Ce n’est pas pour rien que Line6 est le leader sur ce segment, la qualité est là.

Moi qui possède un Pod HD300 (ancienne génération donc), je peux vous garantir que vous ne serez pas déçu pour le son, tous les Pod de la série HD possédant les mêmes banques de son, la différence se faisant simplement au niveau  du nombre de modélisations disponibles et  du matériel embarqué.

Et c’est justement sur le matériel que Line6 a mis l’accent pour cette nouvelle version. Voici la liste des nouveautés (pompée honteusement suer le site officiel) :

CARACTERISTIQUES

  • Vaste collection d’amplis HD primés d’une incroyable authenticité.
  • Plus de 100 effets de studio et de pédales – superposez-en jusqu’à huit simultanément.
  • Enceintes et micros au choix.
  • Flexibilité incomparable pour réaliser vos sonorités:
    • Deux chaînes de signaux
    • Multiples options de routage
    • DSP dynamique dégageant plus de puissance pour les amplis et les effets
    • Boucle d’effet stéréo pouvant être insérée n’importe où dans la chaîne de signal
  • Commutateurs au pied professionnels avec anneaux de LED bien visibles
  • Palette complète d’E/S comprenant notamment des prises USB 2.0, MIDI, S/PDIF, des sorties XLR symétriques, un préampli de micro intégré etc.
  • Entrée de guitare à impédance réglable.
  • Contrôleur MIDI programmable: les commutateurs et la pédale d’expression peuvent être utilisés pour piloter des dispositifs MIDI externes.
  • Connexion L6 LINK™ permettant d’intégrer et de piloter des amplificateurs DT et des enceintes StageSource®.
  • Connexion VDI pour l’intégration et le pilotage d’une guitare James Tyler® Variax®.
  • 8 «Set Lists» de 64 mémoires.
  • 512 mémoires pour presets utilisateur.
  • La pédale d’expression assignable pilote des paramètres d’ampli et d’effet.
  • Looper interne de 48 secondes avec commutateur au pied dédié.
  • Accordeur chromatique incorporé.
  • Commutateur au pied Tap Tempo.
  • Fabrication de qualité professionnelle avec un boîtier en métal plié, une barre de protection chromée et une pédale d’expression moulée.

Donc à mon sens, le gros plus de cette version ce sont ses tous nouveaux switchs, qui font toute la différence lors de l’utilisation, et ce que l’on soit un guitariste de chambre ou de concert / répète. Ils sont beaucoup plus agréables à l’utilisation que ceux de l’ancienne version. Doux sous les pieds, mais fermes en même temps, on a beaucoup moins d’effort à produire pour changer les patchs, les banques ou jouer avec le looper.
Le fait qu’ils soient rétro éclairés, c’est la cerise sur le gâteau.

pod hd500X dark

Autre point positif pour moi qui vient du HD300, c’est la deuxième rangée de switchs (en haut de la bête), qui permettent un accès direct aux pédales que l’on peut se programmer dans chaque patch. C’est un plaisir de mettre en route directement un Tube Screamer ou un delay sans avoir à appuyer sur deux bouton pour le faire. En live, c’est quand même beaucoup plus facile à gérer. Idem pour la double chaîne de signal et le looper dont la durée est doublée.

pod hd500X 02

Le seul point que j’ai trouvé ennuyeux (et qui n’a pas évolué par rapport à la version précédente), c’est que la modification de l’égalisation, du niveau de drive ou de volume d’une simulation d’ampli via les boutons de la façade se fait avec comme point de départ la position actuelle des dits boutons et pas de celles de l’ampli dans le patch.

Par exemple si on part d’une simu de Fender Deluxe avec un gain bas mais qu’avant on a retouché un patch avec un ampli où le gain était au taquet, en bougeant les potards on va se retrouver avec un gain très élevé sur notre simu de Deluxe. Pas très pratique à mon goût.
En même temps, je n’ai pas compulsé complètement le manuel du pédalier (pardon, le manuel de pilotage, … dixit Line6. Ils ne manquent pas d’humour), alors il est possible que j’ai raté quelque chose.

En conclusion, je dirais que si vous avez déjà en votre possession un Pod HD qui vous convient au niveau du son, pas la peine de changer de matériel. Par contre, si les switchs vous embêtent ou que vous désirez un accès plus rapide aux fonctions de base comme la mise on / off des effets, foncez, c’est une excellent mouture.

Et si vous n’êtes pas encore un client de chez Line6 et que vous cherchez un pédalier qui vous rendra tous les services attendus par un multieffet moderne pour guitariste, c’est la Rolls actuellement sur le marché dans cette gamme de prix.

Line6 présente le nouveau PodHD 500X

C’est le summer NAMM, et l’heure est aux annonces de nouveautés et de mises à jour. Après Reverend et sa nouvelle Gil Parris, Line6 nous sort la nouvelle mouture de son PodHD 500, le PodHD 500X.

line6 podhd 500X

Cosmétiquement pas mal de modifications et surtout le processeur qui fait tourner les 100 modélisations d’amplis et les centaines d’effet a été changé et permet d’en avoir toujours plus dans ses presets. D’ailleurs, vous devriez avoir de quoi voir venir avec les 512 emplacements utilisateurs prévu dans la bête.

Vous aurez toujours la souplesse d’utiliser deux chaines de signal distinctes pour pouvoir avoir par exemple ne parallèle un ampli en clair et un autre en saturé pour faire ressortir au sein d’un même son les avantages des deux. Cool.

Et enfin, les footswitches ont été changé par rapport à la première version. Il y a maintenant un effet lumineux quand on les sélectionne (sympa) mais surtout ils sont de bien meilleure qualité (le point faible de mon HD300 c’était eux …).

Au rayon déception, le looper ne fait toujours que 48 petites secondes, c’est un peu juste à mon avis.

Je vous laisse découvrir la bête en vidéo. Ça fait toujours autant envie.