Archives par mot-clé : musique

Streamer tous ses fichiers multimédia sur sa télévision avec Plex



Ça faisait des mois que je voulais trouver un moyen d’avoir à disposition ma collection de musique numérisée (chantier en cours …) partout dans la maison, mais que je ne voyais pas comment faire sans avoir à acheter du matériel. J’avais bien le disque dur de ma Freebox Server, mais avec ‘seulement’ 250 Go, ça ne suffisait.

Et j’ai découvert par hasard, Plex, et je suis désormais un homme heureux.

plex thumbnail

Plex est un fork de Kodi (anciennement XBMC) qui fonctionne en Freemium. Une partie du service est gratuite et une partie est payante (le FlexPass sur une base d’abonnement mensuel, à la Spotify). Je ne m’étendrai pas sur la partie payante que je n’utilise pas (en bon radin que je suis). Grosso modo, Plex permet de créer un serveur multimédia sur un PC Windows, un Mac ou un Linux et va à partir de ce serveur redispatcher via le réseau tous les types de fichiers multimédia usuels (vidéo, musique, photo) vers d’autres PC, Mac, tablette, smartphone (iOS et Android). Il suffit pour cela de se créer un compte sur le site de Plex, de s’identifier et de se rendre sur la page de l’app. Pour les phones et tablette, c’est une App dédiée qui permet de se connecter au serveur. Pour Android cette application est gratuite mais un peu limitée en l’état, j’ai donc cassé ma tirelire (moins de 5 euros) pour prendre la version complète, et je ne le regrette pas.

Mais la cerise pour le gâteau pour moi, c’est que je peux chromecaster le contenu du serveur sur ma télévision (sur laquelle ma chaine est branchée) et profiter d’un son bien meilleur que les petites enceintes de mes devices.

J’ai même découvert par la suite que je pouvais accéder à mon contenu se trouvant sur le serveur depuis le travail. Ça fonctionne donc même en dehors de mon réseau domestique.

La première limitation, mais qui est inhérente au fait que ce soit un serveur, c’est que quand le PC hôte du serveur est éteint, on n’a plus accès aux fichiers partagés. Ce n’est pas un gros désavantage pour moi, mais si on veut un accès à toute heure du jour et de la nuit, on doit laisser son PC allumé 24/24.

Egalement, comme c’est du streaming, la qualité du signal va grandement dépendre de la qualité de votre réseau et de celle de votre connexion internet. Pour des fichiers musicaux, il n’y pas de problème, pour lancer un film ou une série, ça prend un peu plus de temps, mais ça marche. Cela dit pour cette partie de lecture de vidéo, je continue à passer par ma Freebox, c’est plus simple.

Ce que j’apprécie vraiment bien c’est la réactivité de l’interface. Avec mes 50 000 fichiers et pas loin de 4 000 albums (presque 4 ans de musique jouée non stop !!!), ça répond vraiment bien, plus rapidement que Quodlibet sur mon PC. Alors bien sûr, les possibilités de recherches sont un peu plus limitées out of the box, même si par des systèmes de tags on peut se débrouiller, mais rien de rédhibitoire. Pour des personnes avec des collections plus limitées, c’est vraiment facile à gérer et la navigation se fait facilement.

En conclusion, je recommande vraiment Plex. C’est un logiciel assez simple à paramétrer (mais il y a aussi des options plus pointues pour les plus geeks d’entre nous) et qui me donne toute satisfaction pour la lecture de ma collection musicale. A l’occasion, je testerai Kodi pour voir s’il y a une grande différence entre l’Open Source et le produit commercial qu’est Plex.



Leap Motion Rocks hard

Leap motion est un système de contrôle par la reconnaissance des mouvements qui devrait inonder nos PC d’ici 6 à 12 mois. Imaginez que nous puissions contrôler nos PC avec des gestes faits devant une espèce de petite caméra, vous avez alors une bonne idée de ce dont est capable Leap Motion.

La machine est en marche, et c’est prometteur car le système est assez peu coûteux (une trentaine d’euros). Avec ce type de contrôleur virtuel, les tablettes n’ont qu’à bien se tenir, les PC vont revenir en grâce … sans les traces de doigts sur l’écran.

Bref, pour l’instant seuls les hard geeks sont en possession de ce contrôleur, mais certains sont déjà suffisamment avancés dans la programmation du bidule pour faire de la musique avec, en contrôlant certains paramètres de leurs instruments virtuels.

Dans la vidéo qui suit, notre geeko musicien fait varier le pitch de sa guitare d’un simple mouvement de manche par exemple. Il joue aussi de la batterie avec et contrôle l’EQ de son piano. Pas mal.

Au passage, on peut voir qu’il utilise Guitar Rig comme simulateur d’ampli.

Via MiniMachines.net

Hein, qu’est ce que tu dis ?

Voici une petite infographie rigolote à propos de la perte d’audition chez les musiciens. On y apprend qu’étonnamment un premier violon est plus sujet à devenir sourd comme un pot qu’un batteur de métal … Cela étant dit, le rock au taquet ferait autant de bruit qu’un avion de ligne à 30 mètres de distance. Ça fait un peu peur.

Les femmes seront également heureuses d’apprendre que la perte d’audition est plus lente pour le sexe dit faible.

infographie perte audition

Allez, en répète, portez des bouchons si c’est trop fort, ou remplacez votre batteur ou votre guitariste par un sampler 😉

Via Bobby Owsinski’s Blog et image sur northtexaskids.com

[Festival] Blues autour du zinc 2013

Comme tous les ans, le festival de blues (et plus encore) organisé dans l’Oise à Beauvais, Blues autour du zinc est de retour pour la saison 2013, du 12 au 17 mars.

blues zinc 2013

Et cette année, je vais certainement pouvoir y faire un tour, d’autant plus qu’il y a des groupes qui m’intéressent, comme Thornbjorn Risager, Beth Hart, Fred Chapelier, Nublues ou The Blues Power Band.

Voici la liste exhaustive à ce jour des artistes programmés cette année :
[unordered_list style= »tick »]

  • Gizelle Smith
  • Hannah Williams & The Tastemakers
  • Nostalgia 77
  • Fred Chapellier
  • Beth Hart
  • We Juke Up in Here !
  • Rollin’ Bunkers
  • The Urban Voodoo Machine
  • Krissy Matthews Band
  • Bootleggers
  • BabaJack
  • Scarecrow
  • Thorbjorn Risager
  • April Blue
  • Jake Calypso & his red hot
  • Grainne Duffy
  • The Delta Saints
  • Derrin Nauendorf
  • The Grabateers
  • Celtic Sailors
  • Nublues
  • Lenine Mc Donald
  • The Mustangs
  • Harold Martinez
  • They Call Me Rico
  • Mog Stanley
  • Mike Deway
  • Baptiste W. Hamon
  • Klink Clock
  • The Belfour
  • Old Kerry McKee
  • Shaolin Temple Defenders
  • Thomas Schoeffler Jr.
  • Orange Bud
  • Thomas Albert Francisco
  • Gus Munro
  • Tuesday Club
  • The Vegabonds
  • Wild Boogie Combo
  • The Blues Power Band
  • The Swinging Dice

[/unordered_list]

Je vous conseille vraiment d’aller y faire un tour car l’ambiance et la programmation sont toujours très bons. Et en plus, il y a beaucoup de concerts gratuit dans les bars de la ville, en plus des têtes d’affiche qui sont payantes mais à des tarifs très doux. Bref, c’est une bonne expérience.

[Vidéo] La plus grande collection de disques du monde

Voilà une vidéo que j’ai sous le coude depuis trèèèèèèèèèèèèès longtemps. Paul Mawhinney nous présente sa collection d’albums et de 45 tours, en vinyl bien entendu.

Et il y a quelques pièces extraordinaires dans le lot, comme le premier disque plat jamais pressé. Oh, au fait cette collection fait 1 000 000 d’albums et 1 500 000 de 45 single !!! Et 17% seulement de cette musique est disponible en digital de nos jours.

La collection est à vendre, mais il n’arrive pas à trouver preneur. Faut dire que ça coûte un bras (3 millions de dollars US) et ça prend plus de place qu’un disque dur.

Via Guitarkadia

Humble Bundle 6 – une très bonne cuvée

Voilà un truc que je n’avais pas fait depuis fort longtemps : acheter des jeux vidéos. Je dois dire que j’ai de moins en moins de temps pour jouer, avec mes 3 petits à s’occuper, mais hier j’ai bêtement craqué après avoir regardé les vidéos des jeux proposés dans le Humble Bundle 6. Ça faisait une ou deux fois que j’avais failli et courageusement résisté, mais la disponibilité de 5 jeux directement sous Linux a eu raison de ma détermination.

En bon radin, je dois dire que le fait de payer ce que l’on veut a été un facteur aggravant. Toutefois en bon linuxien, j’ai payé plus que la moyenne des autres OS et même de Linux d’ailleurs, ce qui m’a valu l’obtention d’un sixième jeu gratuit. Yesss.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, le Humble Indie Bundle project est un « organisme » qui propose régulièrement plusieurs jeux de studios indépendants (ce qui est loin de vouloir dire mauvais jeu) dans un pack ou bundle. Il y a 2 avantages à s’intéresser aux Humble Bundle. L’un est justement de pouvoir payer ce que l’on souhaite pour obtenir ces jeux, ce qui est plutôt chouette d’un point de vue économique. Il faut également souligner que le prix versé est réparti entre les développeurs, Humble Bundle et une association caritative. On fait une bonne action et on se fait plaisir.

L’autre raison est que tous les jeux sont garantis multi plateforme Linux, Mac OS et Windows. Donc on ne laisse personne de côté, ce qui est une attention qui ravira les pauvres linuxiens que nous sommes. Et je vous confirme que tous les titres de ce Bundle sont bien compatibles avec Linux (en tous les cas avec ma Linux Mint dernière version), sans prise de tête avec une très bonne qualité à l’arrivée (je n’ai qu’un petit bug à déplorer).

Passons au menu.

[unordered_list style= »tick »]

  • Dustforce (le jeu bonus) : un jeu de plateforme super rapide où l’on incarne un … balayeur
  • Rochard : jeu d’action se passant dans une mine et dans lequel on joue avec la gravité et les objets environnants pour se frayer un passage ou se débarrasser de ses ennemis. J’ai hâte d’approfondir.
  • Shatter : un casse brique sous stéroïdes avec une musique électro bien speed pour se mettre dans l’ambiance.
  • Space Pirates and Zombies (aka S.P.A.Z.) : un jeu d’action stratégie dans l’espace. Pas encore regardé et c’est celui qui m’attire le moins. Je n’ai pas compris le but du jeu en regardant la vidéo de présentation …
  • Torchlight : un Diablo like. Rien que ça ça suffit à me conquérir, j’adore les Hack and Slash
  • Vessel : un jeu de résolution d’énigmes et de puzzle qui a l’air très sympa avec des graphismes vraiment beaux.

[/unordered_list]

A signaler que Vessel n’est pas encore disponible pour Linux mais qu’il devrait l’être dans les prochains jours d’après l’annonce passée sur le site.

Enfin dernier point qui me ravi, pour le prix payé, vous avez aussi le téléchargement de toutes les musiques des jeux (sauf Vessel) qui sont de très bonne qualité.

Téléchargez gratuitemente et légalement un concert live de Gov’t Mule

J’ai déjà dit que j’adorais Warren Haynes. Ce mec est incroyable. En plus de très bien jouer de la guitare, il le fait pour 4 groupes en même temps, donc il a un planning de tournée de malade. Il ne s’arrête jamais.

Il y a quelques jours, c’était Gov’t Mule qui passait en concert dans l’état de New York. Non je n’y étais (malheureusement) pas (mais si vous voulez m’offrir des miles, je ne suis jamais allé à NY ce sera avec plaisir :-)). Par contre l’équipe du NYC Taper oui. Et ils ont enregistré ce concert, non pas une, mais deux fois. Enfin, en deux versions différentes.

Et comme toujours avec le site NYCTaper.com, les « bandes » sont disponibles gratuitement au téléchargement (souvent en FLAC et en MP3). Alors profitez-en.

govt mule nyctaper

En plus, cette soirée semblait spéciale car c’est un Gov’t Mule additionné du groupe de Levon Helm auquel le concert rendait hommage. Il y a également une pléiade d’invités ce qui rend l’enregistrement encore plus spécial.

Par ailleurs, j’ai jeté un coup d’œil au festival (Mountain Jam) lors duquel ce concert a été enregistré et ça donne envie d’aller faire un tour, il y a du beau monde à l’affiche.