Archives par mot-clé : noix de cajou

Le chou fleur au curry et lait de coco

Voici la première recette que j’ai testée qui soit extraite du livre de Tim Ferriss, The Four Hour Chef. Elle est ultra simple, très bonne et bien entendu SlowCarb. Idéale en hiver pour se remplir avec un truc qui ressemble à des carb. Et la garniture de noix de cajou rajoute du croquant dans ce plat crémeux.

Ingrédients :

  • 1 chou fleur
  • 20 cl de lait de coco
  • 10 cl d’eau
  • sel
  • 1/2 càc de curry en poudre
  • 100 g de noix de cajou
  1. Découper le chou fleur en petites fleurettes. Les laver.
  2. Mettre dans une cocotte le chou fleur, le lait de coco, l’eau et le sel.
  3. Faire cuire à feu moyen pendant 20 minutes.
  4. Réduire en purée et ajouter le curry.
  5. Servir parsemé de noix de cajou concassées.

Les brochettes de poulet à la sauce coriandre et noix de cajou

Petite recette de brochettes de poulet façon asiatique, pour tester la fonction grill de mon nouveau joujou, un grill panini plancha Koenig celui qui me permet désormais de faire des panini délicieux.

C’est une réussite, ça marche vraiment bien, ce qui va nous permettre de faire des brochette en plein hiver sans ravager le four.

P1070655

Ingrédients :
Pour la marinade

  • 4 blancs de poulet
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cm de gingembre frais
  • 2 c à s d’huile de sésame
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 1 c à s de vinaigre de vin de riz
  • 1 c à s de sauce poisson
  • le jus d’un citron vert
  • 2 c à c de sucre
  • quelque tours de moulin à poivre

Pour la sauce aux noix de cajou et à la coriandre

  • 1 grosse poignée de noix de cajou
  • 1/2 bouquet de coriandre fraiche
  • 3 c à s d’huile d’arachide
  • 1 c à s d’huile de sésame
  • sel, poivre
  • 1 pincée de sucre en poudre
  • le jus d’un citron vert
  • piment de cayenne au goût de chacun
  1. Mélanger dans un saladier tous les éléments de la marinade sauf le poulet.
  2. Y ajouter le poulet coupé en lanières et mélanger intimement.
  3. Laisser mariner pendant au moins 2 heures.
  4. Enfiler les morceaux de poulet sur des brochettes.
  5. Mettre tous les ingrédients de la sauce dans une moulinette ou un blender et mouliner finement (comme pour un pesto). Rectifier l’assaisonnement et la consistance à votre goût.
  6. Faire cuire les brochettes au grill en les tournant bien sur toutes les faces pour qu’elles soient bien colorées et le poulet bien cuit.
  7. Servir le poulet accompagné d’un riz sauté par exemple et avec la sauce aux noix de cajou.

P1070653

Le granola du petit déjeuner

Quand j’ai vu la première fois des recettes de granola, avant de plonger dans les billets, je pensais que j’allais avoir droit à une tentative de recréation de l’excellent biscuit éponyme de LU. Que nenni, quelle déception dans un premier temps. Il s’agissait juste d’un vulgaire mélange de céréales pour le petit déjeuner, au premier abord qui ne se différenciait pas de ce que l’on trouve sous l’appellation Muesli dans le commerce. Et le temps faisant son oeuvre, j’ai discuté (merci Béru) et vu plusieurs autres recettes qui m’ont décidé à me lancer. Après tout, si j’arrive à faire du pain ou des recettes compliquées, le granola, ce n’est pas si sorcier.

Ce qui m’a retenu pendant un long moment, c’est l’adjonction d’huile. Je trouvais ça hors de propos pour une préparation sucrée, a fortiori pour le petit déjeuner. Mais en fait, on ne la sent pas quand c’est cuit et en plus, il manque quelque chose si on n’en met pas. Le deuxième truc qui m’a décidé, c’est que je peux mettre ce que je veux dedans. Je n’aime pas trop les noisettes et les amandes que l’on trouve en général dans ce type de céréales, alors le faire moi même résolvait ce problème. A la place : des masses de noix de cajou :-). Place à la recette.

Ingrédients :

  • 300 g de mélange de muesli tout prêt
  • 400 g de flocons d’avoine (petits ou gros en fonction de ce que vous préférez
  • 200 g de Special K
  • 150 g de sucre
  • 2 c à s de miel
  • 150 g d’eau
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 200 g de fruits secs (canneberges ou fraises par exemple)
  • 200 g de noix diverses (dans mon cas des noix de cajou)
  1. Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs : mélange muesli, flocons d’avoine, spécial K, fruits secs, cajoux. Vous pouvez faire réhydrater un peu dans l’eau chaude les fruits secs si vous les aimez bien moelleux.
  2. Dans une casserole, faire un sirop avec le sucre et l’eau. Quand le sucre est dissout, ajouter le miel et remuer jusqu’à complète disparition du miel dans le sirop. Laisser tiédir.
  3. Faire préchauffer le four à 170°.
  4. Verser  l’huile d’olive sur le mélange de céréales et mélanger intimement pour que la matière grasse soit répartie uniformément.
  5. Verser ensuite le sirop et mélanger de nouveau. Ne pas trop égrener si vous voulez des pépites. Au contraire, laisser des « paquets » se former.
    granola 01
  6. Verser sur une plaque passant au four (en prenant soin de mettre en dessous un papier sulfurisé ou une plaque de silicone, ça évite la vaisselle de la plaque).
    granola 02
  7. Enfourner pendant environ 20 minutes. Remuer à 10 minutes de cuisson puis surveiller fréquemment pendant les 7 dernières minutes de cuisson car ça peut brûler très rapidement si on n’y prend pas garde.
  8. Quand le mélange a pris une belle couleur dorée, sortir les plaques et laisser refroidir.

granola 03

Ces céréale se conservent très bien, dans une boite métallique par exemple, même si en général elle n’en ont pas le temps …

J’adore encore ajouter des pépites de chocolat dans le mélange avant de rajouter le lait. C’est encore plus gourmand.

Le nougat aux noix de cajou

Cette année, nous n’avons mangé qu’une fois du nougat cajou en Guadeloupe. Je n’en ai jamais vu que là bas et c’est bien dommage car cette petite friandise antillaise est une tuerie. Ils le font aussi en version cacahuètes, qu’ils appellent  localement « pistaches ». Mais nous celui que l’on préfère, c’est bien celui aux cajoux.

En regardant l’étiquette, nous nous sommes rendus compte qu’il n’est composé que de sucre et de noix de cajou. Difficile de faire une recette avec moins d’ingrédient. Donc une fois rentrés, il ne nous a pas fallu longtemps pour tester la confection de ce nougat délicieux. Nous avons décidés de partir des noix que nous avons toujours dans le placard, c’est à dire de noix de cajou salées pour apéritif. Le caramel et le sel allant bien ensemble, ça ne semblait pas être une hérésie 🙂

Ingrédients :

  • 100 g de noix de cajou (salée ou non)
  • entre 60 et 80 g de sucre blanc
  • un peu d’eau
  1. Dans une casserole à fond épais, mettre à chauffer le sucre avec un peu d’eau.
  2. Laisser se former un caramel brun doré.
  3. Jeter dans ce caramel les cajoux (débarrassées de leur excédent sel) et bien les enrober.
  4. Verser rapidement sur une plaque antiadhésive ou une feuille de silicone et aplatir pour obtenir une épaisseur d’un centimètre environ.
  5. Laisser refroidir un quart d’heure environ (si vous en avez la force).

Si vous n’utilisez pas des cajoux apéritif salées mais des natures, je vous conseille de les passer au four pendant quelques minutes car la cajou nature peut être toxique. Une dizaine de minutes à 180° devrait suffire. Attention simplement à ne pas les laisser brûler.

En ce qui concerne le caramel, les proportions de sucre seront à adapter en fonction de vos goûts. Nous avions commencé avec 50 g de sucre mais c’était un poil pas assez. En fonction de votre goût pour le sucre et de la force de vos dents, il faudra modifier la quantité de départ.

Le pesto alla genovese, l’original déformé

J’adore le pesto, c’est simple rapide et facile à faire. En plus, employer des herbes fraiches donne un goût inimitable aux pâtes. Celui qui est le plus connu est sans conteste le pesto alla genovese, basilic, pignons et parmesan.
Lors de mes dernières vacances, je n’avais pas de pignons alors je les ai remplacés par des noix de cajou (ma noix préférée, ça reste entre nous) et c’est très bon comme ça.

Ingrédients :

  • un beau bouquet de basilic
  • 1 gousse d’ail
  • 1 poignée de noix de cajou (ou de pignons de pin si vous êtes un puriste :-))
  • 30 g de parmesan râpé
  • 3 c à s d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un mixer et mixer (ou dans un mortier et pilonner).

    pesto genovese cajou

  2. Rectifier l’assaisonnement et la consistance en salant. poivrant et rajoutant un peu d’huile si nécessaire.

De manière traditionnelle, on utilise le pesto comme suit : on fait cuire les pâtes, puis on les égoutte en gardant un peu de l’eau de cuisson (l’équivalent de 2 ou 3 cuillères à soupe suivant la quantité de pâtes et de pesto). On « dilue » le pesto dans cette eau. Enfin on remet les pâtes dans la casserole et on fait bien adhérer la sauce.

La recette n’est qu’un prétexte ou un guide car tout se fait à l’oeil et au nez. Si vous voulez plus de basilic ou de parmesan, pas de problème. Amusez-vous bien.

Noix de cajou au curry



Une recette extra simple et qui fera son petit effet à l’apéro, qui provient de mon mentor du wok, Ken Hom.

J’adore les noix de cajou, particulièrement ce côté sof t et croquant à la fois sous la dent. Le petit goût de sel et cette saveur douce et subtile sont très agréables. Bref c’est ma noix favorite à l’apéritif. La recette que je vous présente permet de se faire croustiller les cajous, tout en leur donnant un parfum de curry prononcé qui change de l’habitude.

Ingrédients :

  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 2 c à s d’ail grossièrement haché
  • 225 g de noix de cajou CRUES (pas des salées !!)
  • 1 c à s de sauce soja légère
  • 1 c à s de poudre de curry
  • sel et poivre
  • 1/2 c à s de poudre de 5 épices
  1. Préchauffer le four à 140°, thermostat 5.
  2. Faite chauffer un wok à feu vif. Ajouter l’huile.
  3. Quand elle est chaude, ajouter l’ail et les noix de cajou et faire sauter en remuant sans arrêt jusqu’à ce que ce soit doré (attention ça brûle TRES vite).
  4. Ajouter la sauce soja et laisser cuire jusqu’à évaporation du liquide.
  5. Ajouter alors le curry, le 5 épices, sel et poivre. Bien mélanger pour que les noix soient bien enrobées par les épices.
  6. Etaler les noix de cajou sur une plaque allant au four.
  7. Faites les cuire au four entre 15 et 20 mn pour qu’elles soient parfaitement dorées. Encre une fois, surveillez fréquemment car on arrive vite à un bout de charbon immangeable.
  8. Faire refroidir et servir.

Les noix de cajou crues se trouvent sans problème dans les épiceries exotiques. Ce sont les mêmes que celles utilisées pour le porc au noix de cajou.

Retrouvez toutes les recettes du lundi par catégorie sur la page d’index des recettes

Le porc sauté aux noix de cajou

Encore une recette de Ken Hom, le pape du wok. Elle ne demande que très peu d’ingrédients. Le plus dur c’est de trouver des noix de cajou non grillées et nature. Pour le reste, c’est du fond d’épicerie asiatique que vous devriez avoir en stock si vous faites ce genre de cuisine de temps à autre.

Ingrédients :

  • 500 g de filet de porc
  • 2 c à s d’huile d’arachide
  • 100 g de noix de cajou non grillées
  • 1 c à c de sucre

Pour la marinade de la viande :

  • 2 c à s de vin de riz
  • 2 c à s de sauce soja light
  • 2 c à c d’huile de sésame
  • 2 c à c de maïzena
  • poivre
  1. Mélanger les ingrédients de la marinade dans un saladier, en commençant par la maïzena et en la délayant avec les liquides.
  2. Y ajouter le porc coupé en lamelles fines de 2 cm de large. Bien mélanger et mettre à mariner pendant au moins une demie heure.
  3. Faire chauffer le wok, ajouter l’huile.
  4. Quand elle fume, y ajouter le porc, éventuellement débarrassé de l’excédent de marinade. Le faire en deux fois n’est pas une mauvaise idée car plus il y a de viande dans le wok, moins elle est saisie.
  5. Quand la viande n’est plus du tout rosée, réserver dans un plat.
  6. Nettoyer le wok rapidement et faire revenir les noix de cajou avec le sucre, le sel et le poivre 1 ou 2 minutes sur feu doux. Attention, ça brûle très vite.
  7. Quand elles ont doré un peu remettre le porc dans le wok et laisser réchauffer rapidement.

Servir tout de suite avec un riz blanc vapeur pour saisir au maximum les saveurs délicates de ce plat.