Archives par mot-clé : oeuf

Des crêpes à la Chandeleur

Une fois n’est pas coutume, un petit billet de saison avec la recette des crêpes. Comme c’est la Chandeleur le 2 février 2009, donc aujourd’hui, ça s’imposait. Vous me direz que les crêpes, il n’y a rien de plus simple, est-ce qu’on a besoin d’une recette. OUI, car c’est trop bon !! Et il n’y a rien de pire que des crêpes fadasses.

En fait, pour faire des crêpes, tout est une question de proportions entre l’œuf et la farine, le reste je le fais au pif. C’est ça aussi la cuisine à la maison. La proportion est simple puisque c’est 1 oeuf = 100 g de farine.

Cette recette est également l’occasion pour moi de tester l’inclusion de la vidéo en plus des photos (Daria, tu es contente ? ;-)). N’hésitez pas à me dire ce que vous ne pensez.

Pour une quinzaine de grandes crêpes

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 300 g de farine
  • 2 c à s de sucre
  • 1 c à c de sel
  • du lait (environ 1 litre)
  • de l’extrait de vanille
  • du rhum vieux
  • du beurre (pour la cuisson)
  1. Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un saladier.
  2. Y casser les œufs et battre le mélange jusqu’à ce qu’ils soient incorporés à la farine. Si c’est vraiment trop dur ajouter un peu de lait pour délayer juste ce qu’il faut pour obtenir une pâte épaisse et sans grumeau (c’est le plus important). SI vous faites la pâte à la main, n’hésitez pas à battre comme un fou, au robot, c’est plus facile forcément.
  3. Finir d’ajouter le lait pour que la pâte soit à la bonne consistance. Surtout pas trop épaisse, mais pas trop liquide non plus, sinon vous aurez du mal à faire cuire vos crêpes.
  4. Ajouter à la fin le rhum et l’extrait de vanille à votre goût (2 c à s au moins pour le rhum et une bonne c à c pour la vanille dans notre cas).
  5. Laisser reposer la pâte si possible pendant quelques heures, mais je n’ai jamais eu de problème quand j’ai attaqué directement la cuisson après avoir fait la pâte, donc le repos est optionnel.
  6. Faire chauffer une poêle, ou une crêpière si vous en avez une. Sortez le beurre.
  7. Quand la poêle est chaude, mettre un peu de beurre au fond et verser une louche de pâte dans la poêle (tout dépend bien sûr de la taille de votre poêle) et faites tourner la poêle pour faire glisser la pâte sur toute sa surface. C’est ici qu’on se rend compte de l’importance de la consistance de la pâte.

    crepes 01

  8. Faire cuire quelques minutes sur chaque face et réserver sur une assiette.

    crepes 02

  9. Renouveler jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte.
  10. Essayer de ne pas les dévorer au fur et à mesure 🙂

Pour la garniture, the sky is the limit.

Moi je les préfère avec du sucre, pour sentir les bons parfums du rhum et de la vanille ou alors carrément avec du Nutella. Ou de la confiture de lait (recette à venir … teaser teaser).

Bon appétit (là je n’ai aucun doute !!)

Les gougères, c’est si bon



La gougère est un petit chou au fromage d’origine bourguignonne, grande région de gastronomie. J’ai même lu que c’est le chanoine Kir qui les aurait inventées. Bref, la recette du lundi va vous permettre de faire à la maison ces délicieuses bouchées. Vous pouvez les proposer en apéro ou pour un repas, seule la taille changera.

Ingrédients :

  • 150 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 4 œufs
  • 1 morceau de gruyère de 40 g
  • 60 g de gruyère râpé
  • 1/4 de litre d’eau
  • une pincée de sel
  • poivre au goût de chacun
  1. Coupez le morceau de gruyère en fines lamelles
  2. Mettez le four à chauffer à 180 °
  3. Faites bouillir l’eau dans une assez grande casserole avec le beurre et le sel. Bien mélanger jusqu’à ce que ne soit que du liquide
  4. Retirer la casserole du feu et ajoutez y la farine d’un seul coup. Mélangez bien et remuez sur feu doux pour faire dessécher un peu la pâte. Lorsqu’elle fait une boule et se détache des parois de la casserole, retirez la du feu.
  5. Incorporez alors les œufs entiers, un par un, puis le gruyère râpé, le poivre et le gruyère en lamelles.
  6. Beurrez une tôle à pâtisserie et disposez des boules de pâte de la grosseur d’une petite clémentine, en les espaçant suffisamment pour qu’elles ne se collent pas les unes aux autres pendant la cuisson.

gougeres-crues

  1. Laissez les cuire pendant environ 30 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées (ne les laissez pas trop cuire car elles sont meilleurs un peu fondantes et pas trop sèches).

Vous pouvez servir ces délicieux choux avec une bonne salade verte, ce sera plus équilibré.

gougeres-salade

Muffins aux petits pois, chèvre et citron

Voici une recette que j’ai récupéré lors d’un de mes passages dans un magasin Picard surgelés. Je l’ai adaptée car elle est pour le moins sommaire dans sa version originale. C’est à se demander s’ils les testent avant de les imprimer. Mais au final, c’était plutôt pas mal.

Ingrédients pour 6 muffins :

  • 100 g de petits pois surgelés
  • deux fromages de chèvre
  • 100 g de farine
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 2 oeufs
  • 1 yaourt
  • 3 c à s d’huile d’arachide
  • 1 citron jaune
  • sel et poivre
  1. Préchauffez votre four à 190 ° (thermostat 6-7)
  2. Mélanger la farine et la levure dans un bol
  3. Dans un saladier, fouettez les oeufs, le yaourt, l’huile et le zeste du citron. Saler et poivrer à votre goût.
  4. Incorporez ensuite le mélange farine et levure plus le jus de citron. Attention, il ne faut pas trop travailler la pâte, sinon le muffin sera dur.
  5. Faire cuire les petits pois comme indiqué sur l’emballage. Les passer sous l’eau froide (cela arrête la cuisson et préserve la belle couleur verte). Ajouter les à la pâte.
  6. Couper le chèvre en gros cubes et les incorporer à la pâte.
  7. remplir les moules à muffins aux 2/3. N’oubliez pas de les graisser si ce ne sont pas des moules en silicone (je vous recommande fortement d’investir dedans, ils n’ont que des avantages).
  8. Faire cuire 35 minutes et tester la cuisson avec un couteau que vous planterez dans l’un d’eux. Si la lame ressort sèche, c’est prêt.

Vous pouvez les servir tièdes ou chauds avec une bonne salade.

Le tiramisu aux fraises



Pour changer du traditionnel, et malgré tout délicieux, Tiramisu classique au café, voici une version de saison avec des fraises. C’est vraiment simple à faire et rafraîchissant. Je le préfère même à la version normale.

tiramisu aux fraises

pour 6 personnes
Ingrédients :

  • 500 g de fraises
  • 1/2 citron jaune
  • une vingtaine de biscuits à la cuillère
  • 4 œufs
  • 250 g de mascarpone
  • 150 g de sucre
  1. Nettoyez et équeuter les fraises. Les couper en 2 ou en 4 dans un plat et ajouter 30 g de sucre et le jus du 1/2 citron. Les écraser grossièrement à l’aide d’une fourchette.
  2. Dans le plat qui contiendra le tiramisu mettez 2 couches de biscuits. Nappez avec les fraises écrasées.
  3. Mélangez au fouet 120 g de sucre avec les jaunes d’œufs (réservez les blancs dans un autre saladier) jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez alors le mascarpone et mélangez.
  4. Montez les blancs d’œufs en neige bien ferme.
  5. Mélangez petit à petit et délicatement les blancs d’œufs montés en neige au mélange au mascarpone.
  6. Recouvrir les biscuits aux fraises avec ce mélange et laisser reposer au moins trois heures, la nuit entière étant encore mieux.
  7. Au moment de servir vous pouvez parsemer à la surface du plat des fraises coupées ou un coulis de fruits rouges ou encore un sirop de fraises des bois par exemple.

Par contre, il ne faut pas le laisser attendre trop longtemps car les fraises ont tendance à s’abimer très vite et à faire beaucoup d’eau ce qui noierai ce plat.

La confection des pâtes fraiches



Voilà le grand moment de la première recette … et pas des moindres puisqu’il s’agit de faire des pâtes fraiches. Vous vous dites certainement que je suis fou et que c’est trop difficile et que le jeu n’en vaut pas la chandelle puisqu’on en trouve au rayon frais du supermarché du coin pour 2 fois rien. Et bien je dis non !!! Les pâtes fraiches maison, c’est délicieux, c’est facile (pour peu qu’on soit outillé, je le concède) et c’est pas cher.

J’ai utilisé pour cette séance de façonnage de pâtes, des œufs, de la farine de blé dur (semola de grano duro en italien dans le texte) … et c’est tout. Côté matériel une machine à pâtes et mes petites mains.

pate fraiche 01

Ingrédients : (pour 2 / 3 personnes)

  • 200 grammes de farine de blé dur
  • 2 œufs
  1. Mettez la farine en puits sur un plan de travail ou dans un saladier.
  2. Cassez les œufs un par un dans un ramequin (pour voir s’ils ne sont pas immangeables avant de se retrouver dans le saladier) et les ajouter à la farine.
  3. Mélanger les un peu et commencez à incorporer la farine des bords du saladier vers les œufs jusqu’à obtenir une boule de pâte souple et ne collant pas aux doigts. Comme d’habitude avec ce genre de pâte, si elle est trop molle, on rajoute un peu de farine et si elle est trop sèche un peu d’eau.
  4. Travaillez la ensuite pendant quelques minutes (5 suffiront). En ce qui me concerne, j’utilise un robot ménager Kenwood pour faire cette préparation, avec un crochet pétrisseur, donc je pense que vous pouvez tenter le coup avec un moulinex ou du même genre en y allant doucement.
  5. Mettre la pâte dans un film alimentaire et la faire reposer au frigo pendant 30 minutes à une heure.
  6. C’est alors que les choses sérieuses commencent. Une fois sortie du frigo, coupez au coup par coup des morceaux de pâte que vous allez façonner en bandes. Avec 200 grammes de farine je fais environ 8 bandes à peu près égales, donc prenez un huitième de votre pâton à chaque fois.
  7. Roulez votre morceau de pâte, puis aplatissez le et saupoudrez le de farine. Passez le alors dans la machine à pâtes à la plus grande largeur une première fois, puis repliez le et repassez le, et repliez le une dernière fois avant de le repassez encore une fois (ceci afin de donner une forme correcte à votre bande). Ensuite, repassez votre bande dans la machine en diminuant l’épaisseur d’un cran à chaque fois et en la farinant tous les deux passages.
  8. Mettez votre bande à sécher un peu sur un manche à balai posé entre 2 chaises (notez les chaises à trou spéciales pâtes fraiches).
  9. pate fraiche 03

  10. Recommencez jusqu’à ce que vous n’ayez plus de pâte.
  11. Reprenez alors votre première bande et nous allons commencer la découpe. J’avais choisi ce jour là des fettuccine, mais il existe différentes « tailles » pour la découpe.
    Insérez le bout de votre bande dans l’outil de découpe en tournant doucement la manivelle. Quand la coupe est amorcée, vous pouvez poser la bande et tourner la manivelle en douceur, elle suivra comme aspirée.
  12. pate fraiche 04

    pate fraiche 02

  13. Vous vous retrouvez alors avec un nid de fettuccine que vous allez enrouler autour de votre main et poser sur un plateau (ou comme moi la lèchefrite du four) et saupoudrer de farine (encore) afin d’éviter qu’elles collent.
  14. pate fraiche 06

    pate fraiche 05

  15. Voilà il ne reste plus qu’à les cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée, trois quatre minutes maximum afin de les déguster comme là bas. Puis vous ajoutez la sauce que vous voulez et à table (ce soir là nous avions choisi une simple sauce tomate avec des bouts de fromage de chèvre).