Archives par mot-clé : oignon

Le ragoût de cochon antillais version 2

Version 2.0 de cette recette, ce ragoût de cochon est meilleur que l’original. C’est une recette très locale et ça change du traditionnel colombo.

Ingrédients :

  • 500 g de porc dans l’échine
  • 2 citrons verts
  • 3 gousses d’ail
  • 2 oignons
  • 1 bouquet de fines herbes (persil, cives, thym)
  • 1 verre d’eau
  • 1 càs de vinaigre
  • 2 càs d’huile + 2 càs pour la cuisson
  • 1 piment végétarien ou normal en fonction de vos goûts
  • sel et poivre
  • 1 càs de maizena (ou de farine si vous pouvez manger du gluten)
  1. La veille, faire mariner le cochon.
  2. Couper l’échine en cubes de 3 cm de côté. La mettre dans un saladier avec le jus des citrons, le sel, le poivre, l’huile, le vinaigre, l’eau et les oignons, l’ail et les herbes hachés. Bien mélanger et mettre au frigo pour la nuit.
  3. Le jour du repas, sortir le porc et retirer la marinade et tous les morceaux d’oignons des morceaux de viande. Bien conserver la marinade.
  4. Faire chauffer une cocotte avec 2 càs d’huile. Faire revenir les morceaux de porc jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés sur toutes les faces.
  5. Ajouter alors la marinade que vous avez réservée et une cuillerée de maïzena. Bien mélanger et laisser cuire environ 2 heures, jusqu’à ce que le porc soit bien tendre. Vous pouvez ajouter un peu d’eau si la sauce semble trop sèche
  6. servir avec un riz haricot rouge pour faire local, mais un riz blanc fera aussi bien le job.

Le tumbet majorquin



Le gras, c’est la vie. En Espagne et particulièrement à Majorque, ils ont tout compris. Cette recette est DELICIEUSE. Un genre de tian amélioré avec des patates, bref un vrai bon plat réconfortant. Pas vraiment à faire en hiver (même si maintenant on peut mais que ce n’est pas de saison), mais quand on aime, on ne compte pas (les calories).

P1110327

Ingrédients :

  • 1 aubergine
  • 2 oignons
  • 1 poivron
  • 5 tomates
  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 50 cl d’huile d’olive
  1. Éplucher les pommes de  terre, le poivron, les oignons et les tomates (que vous épépinerez).
  2. Couper tous les légumes (sauf les tomates) en rondelles de 5 mm d’épaisseur.
  3. Mettre le four à chauffer à 180 °.
  4. Faire revenir dans l’huile d’olive chaque légume tour à tour (en salant poivrant) et  réserver.
  5. Dans le restant de l’huile, faire revenir la gousse d’ail écrasée puis ajouter la tomate hachée grossièrement.
  6. Dans un plat à gratin, monter le tumbet en commençant par la sauce tomate, puis les pommes de terre, les aubergines, les oignons et finir de nouveau avec la sauce tomate et le poivron.
  7. Mettre au four pendant 45 minutes.

P1110324

 

L’estouffade de volaille

Encore un grand classique de ma belle famille. Cette recette d’estouffade de volaille est vraiment simple à préparer et goûteuse. un plat d’hiver délicieux à avoir dans sa panoplie.

Estouffade de volaille

Ingrédients :

  • un poulet
  • 200 g de lardons fumés
  • 2 oignons
  • 6 carottes
  • 40 g de beurre
  • 1 bouquet garni
  • 25 cl de bouillon
  • 20 cl de vin blanc sec
  • sel et poivre
  1. Découper le poulet en morceaux (vous pouvez aussi utiliser des hauts de cuisse et / ou des cuisses. Mais privilégiez des morceaux avec os pour plus de goût).
  2. Éplucher les oignons et les carottes. Les couper respectivement en lamelles et en tronçons de 5 mm
  3. Faire fondre le beurre dans une cocotte. Ajouter les oignons, lardons et morceaux de poulet. Faire cuire sur feu doux jusqu’à ce que le poulet soit bien doré.
  4. Ajouter les carottes, le vin et le bouillon. Saler et poivrer. Le poulet doit être juste couvert par le liquide. Adapter la dose de bouillon pour que ce soit le cas.
  5. Laisser une bonne heure à feu doux (ou dans le four à 160° si votre cocotte le permet).
  6. Servir bien chaud avec un bon riz blanc.

Les hauts de cuisse de poulet rôtis aux légumes du soleil

Voici une bonne petite recette de notre cuisinier préféré et tête à claques, Jamie Oliver.

Poulet roti aux légumes du soleil

Ingrédients :

  • 6 hauts de cuisse de poulet désossés et sans la peau
  • 4 belles tomates
  • 2 poivrons (un jaune et un rouge pas exemple)
  • 2 oignons rouges
  • 3 belles gousses d’ail
  • 5 brins de thym frais
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 2 càs de vinaigre balsamique
  • 1 càc de paprika (fumé si vous trouvez)
  • sel et poivre
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Couper les tomates et les oignons rouges en 4 et les mettre dans un plat passant au four. Pour les oignons, garder un peu de la « queue » intacte pour qu’ils restent en place pendant la cuisson.
  3. Y mettre également les poivrons coupés en gros morceaux et les gousses d’ail en chemise et écrasées.
  4. Ajouter les hauts de cuisse entiers, le sel, le poivre, le paprika, le thym, l’huile et le vinaigre balsamique.
  5. Mélanger intimement pour que chaque légume et morceau de poulet soit recouvert par l’assaisonnement. Une fois que c’est fait, mettre les morceaux de poulet sur le dessus pour qu’ils dorent bien à la cuisson.
  6. Mettre au four pendant un heure.

Les farfalle à la crème d’oignons et au pecorino

Comme prévu, j’ai toujours envie de pâtes et j’avais mis de côté cette recette pour l’essayer dès que je l’ai vue. Le crémeux de la sauce au fromage, le goût du pecorino, les oignons fondants et le kick du poivre. Miam, j’adore.

P1080773

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 200 g d’orecchiette
  • 3 càs d’huile d’olive
  • 4 beaux oignons rouges
  • 4 brins de thym frais
  • 10 cl de vin blanc
  • 15 cl de crème fleurette entière
  • 60 g de pecorino poivré
  • sel et poivre
  1. Éplucher les oignons, les couper en fines tranches. Les faire compoter dans une poêle avec l’huile d’olive. En cours de cuisson, ajouter le thym en l’effeuillant.
  2. Pendant que les oignons compotent, faire chauffer l’eau des pâtes. Saler au gros sel à l’ébullition et lancer la cuisson des farfalle.
  3. Râper le pecorino et le réserver dans un bol.
  4. Ajouter dans les oignons, le vin blanc et laisser évaporer le liquide à feu vif.
    P1080766
  5. Verser la crème et bien mélanger. Baisser le feu et laisser réduire.
  6. Trois minutes avant la fin de la cuisson des pâtes, qu’il faut remuer de temps en temps, ajouter le pecorino poivré dans la poêle et bien mélanger. Laisser fondre le fromage avec les oignons et la crème.
  7. Une fois les pâtes cuites, les égoutter et les ajouter dans la poêle avec la sauce. Bien mélanger, rectifier l’assaisonnement, poivrer généreusement et servir immédiatement.

Via Ma Cuisine Simple et Fantastique

Les linguines aux tomates cerise et huile de basilic

Ma frénésie de pâte ne prendra fin que quand j’en serai repu, c’est pas demain la veille.

Aujourd’hui, impro avec des restes et les herbes du jardin, l’association classique de l’ail, du basilic et des tomates.

linguine aux tomates cerise et huile de basilic

Pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 200 g de linguine
  • 15 tomates cerise
  • 1 demi oignon rouge
  • 1 gousse d’ail
  • 15 feuilles de basilic
  • 6 càs d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Éplucher l’oignon et le tailler en fines lamelles.
  2. Couper les tomates cerise en 2.
  3. Mettre 2 cuillères à soupe d’huile à chauffer dans une poêle et y faire revenir doucement l’oignon et la gousse d’ail écrasée. Ajouter rapidement les tomates, assaisonner de sel et poivre et laisser cuire 10 minutes.
  4. Mettre l’eau des pâtes à chauffer.
  5. Pendant ce temps, préparer l’huile au basilic. Mixer ensemble le basilic, l’huile, du sel, du poivre et la gousse d’ail repêchée dans la poêle avec les tomates. Réserver.
  6. Faire cuire les linguine al dente dans l’eau bouillante salée.
  7. Dans la poêle, mélanger les pâtes, les tomates et l’huile de basilic. Servir immédiatement.

 

Les linguine au sugo finto ou la fausse sauce bolognaise

Alors voilà typiquement une recette de sauce de pâtes que je n’aurais jamais eu l’idée d’inventer. Pour moi, une bolognaise, c’est à la viande alors faire une bolognaise sans viande, c’est juste inconcevable. Et bien en fait, c’est excellent, assez facile à réaliser et très goûteux pour un plat sans aucune protéine carnée.

linguine sugo finto

Ingrédients :

  • 400 g de linguine
  • 2 carottes
  • 2 oignons rouges (ou blanc ou jaune, ça marche aussi)
  • 2 branches de céleri
  • 2 feuilles de laurier
  • 1 càc de concentré de tomate
  • 12 cl de vin rouge
  • 20 cl de bouillon de poulet
  • 10 cl d’huile d’olive
  • sel et poivre
  1. Éplucher et émincer en fins bâtonnets les légumes.
  2. Mettre l’huile dans une casserole et la faire chauffer sur feu moyen.
  3. Ajouter les légumes ainsi que les feuilles de laurier et les faire cuire doucement pendant 10 minutes pour qu’ils commencent à ramollir.
  4. Ajouter le concentré de tomate et faire cuire de nouveau 2 minutes. Ça doit commencer à chanter dans la casserole et accrocher un peu.
  5. Déglacer avec le vin et laisser s’évaporer tout le liquide.
  6. Ajouter le bouillon et assaisonner de sel et poivre. Laisser mijoter à feu doux pendant encore 15 minutes.
  7. Faire cuire les pâtes al dente et mélanger intimement à la sauce et servir très chaud avec une bonne dose de parmesan râpé ou mieux du pecorino.