Archives par mot-clé : pain

Le pain au lait



J’aime bien les vidéos de Mike de Pro Home Cooks. Il est spécialement à l’aise dans tout ce qui est pain. Il vous envoie d’ailleurs un ebook dédié au sujet si vous vous abonnez à sa newsletter. C’est de ce recueil qu’est extraite cette recette de pain au lait, qui est à mie-chemin (humour !!) entre la pain de mie et la brioche.

Une mie bien aérée et appétissante

Il a eu un grand succès à la maison. Je ne sais pas si c’est l’usage du tangzhong (une première en ce qui me concerne) mais la mie est très moelleuse et aérienne et le goût est spot on, comme ils disent là bas. Je pense que je vais tester encore d’autres recettes car ce premier essai est très prometteur !!!

J’ai laissé les valeurs en cups pour ceux qui sont équipés.

Ingrédients :

Pour le tangzhong

  • 1/3 cup de farine
  • 1/2 cup de lait

Pour le reste de la pâte

  • 2,5 cups de farine
  • 1/2 cup de lait
  • 1 sachet de briochin
  • 1/4 cup de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 càc de sel
  • 60 g de beurre
  1. Activer la levure en la mettant dans un bol avec le lait tiède et le sucre. Mélanger et laisser pendant environ 10 minutes jusqu’à ce que des bulles apparaissent.
  2. Pour le tangzhong, mettre 1/3 cup de farine et 1/2 cup de lait dans une casserole et faire chauffer à feu moyen. Mélanger très régulièrement pendant 5 minutes. Vous devez obtenir une consistance de béchamel. Le mettre de côté et laisser refroidir légèrement. Il ne faut pas qu’il tue la levure, il faut que ce soit tiède.
  3. Dans un saladier (dans le bol du robot pour moi), ajouter la levure, les oeufs battus, la farine et le tangzhong, ainsi qu’un peu de sel. Mélanger jusqu’à ce que tout cela forme un ensemble homogène.
  4. Pétrir ensuite pour avoir une belle pâte lisse. La laisser reposer 15 minutes pour que le gluten se détende.
  5. Ajouter ensuite le beurre que vous allez incorporer petit à petit (comme pour une brioche). Pétrir pendant encore 5 minutes. A ce stade, la pâte est vraiment lisse et luisante (de gras).
  6. Laisser pousser pendant environ une heure, jusqu’à ce qu’elle double de volume.
  7. Remettre la pâte sur le plan de travail fariné. Couper en 3 parties que vous allez façonner en boules.
  8. Graisser un moule à cake (sauf si comme moi vous avez un moule en silicone) et placer les trois boules les unes à côté des autres dans le moule en laissant suffisamment de place pour la dernière levée.
  9. Laisser pousser encore une heure et mettre le four à préchauffer à 180°.
  10. Dorer le pain avec un oeuf ou du lait et mettre au four pour 20 à 30 minutes jusqu’à ce qu’il prenne un belle couleur dorée.
  11. Laisser refroidir sur grille.
Cuisson dans mon moule à cake en silicone. Notez la levée de malade !!

Les toasts à la farine de pois chiche et aux herbes



Alors voilà une recette hyper simple, rapide et super goûteuse avec une influence britanico-indienne vraiment agréable.

Normalement, ce ne sont que des ingrédients qu’on peut avoir dans sa réserve (sauf les herbes), donc c’est encore plus facile de le faire sur le pouce.

Ingrédients :

  • 5 grandes tartines de pain de mie
  • 100 g de farine de pois chiche
  • 1 petit oignon, haché finement
  • 3 ciboules
  • Une poignée de feuilles de coriandre hachées
  • 1 càc de sel
  • de l’eau
  • huile et beurre pour la cuisson
  1. Dans un plat à bords hauts, mettre la farine de pois chiches et tous les autres ingrédients sauf l’eau et mélanger.
  2. Ajouter l’eau petit à petit jusqu’à obtention d’une consistance de pâte à crêpe épaisse (regardez la vidéo pour avoir une idée de ce que ça donne).
  3. Recouvrir une seule face d’une tartine.
  4. Mettre à cuire sur la face tartinée de la mixture dans une poêle où vous aurez préalablement fait fondre le beurre dans l’huile. A vous de voir combien vous voulez en mettre en fonction de votre envie mais une cuillère à soupe d’huile et une noisette de beurre me paraissent un bon point de départ.
  5. Laisser dorer à feu doux pendant 3 ou 4 minutes, jusqu’à ce que cette face soit dorée et croustillante. Retourner et faire dorer à feu plus vif la face « normale ».
  6. Vous pouvez servir ces toast avec un curry, par exemple le curry de pomme de terre de Chetna.

Via Chetna

Les Pão de Queijo brésiliens (pains au fromage sans gluten)



Je crois que je n’avais jamais essayé de recette brésilienne. C’est chose faite avec ces petits pains au fromage sans gluten à base de fécule de tapioca. Ils sont délicieux mais très nourrissants.

Je vous conseille d’en faire 12 ou 16 avec ces proportions car la moitié des convives n’a pas réussi à finir un pain entier avec le plat.

Ingrédients :

  • 190 ml de lait entier
  • 125 ml d’huile végétale
  • 25 g de beurre
  • 340 g de fécule de tapioca
  • 2 càc de sel
  • 1/2 de càc de levure chimique
  • 2 gros œufs
  • 100 g de parmesan râpé
  • 50 g de pecorino râpé
  • Faire fondre dans un casserole le beurre dans le mélange de lait et d’huile.
  • Lorsque le liquide est à ébullition, l’ajouter dans un robot avec le tapioca, le sel et la levure. Faire tourner le robot pendant quelques minutes.
  • Ajouter ensuite les deux œufs et faire tourner le robot pendant 7 à 8 minutes. Au final la pâte doit être très lisse et ressembler à un glaçage.
Avant le fromage, une consistance de frosting
  • Mettre l’appareil au frigo pendant 2 heures pour qu’il prenne une consistance plus facile à travailler.

Une fois que le fromage est ajouté, le mélange est plus granuleux. Il doit reposer au moins deux heures pour pouvoir être manipulé.
  • Faire chauffer le four à 230 °.
  • Façonner 8 boules pour de gros pains qui pourront accompagner un repas par exemple. Je vous conseille malgré tout de les faire plus petits car c’est très nourrissant. Mouillez-vous les mains pour le façonnage, ça facilite grandement les choses.
  • Dorer avec un oeuf dilué avec un peu d’eau.
  • Mettre au four pour 20 minutes environ et baisser la température à 190°. Les pains doivent avoir une belle couleur dorée et être craquelés.
  • Laisser tiédir et déguster.
Pas de gluten, mais une mie aérée malgré tout
Une jolie fournée, qui peut nourrir au moins 10 personnes 🙂

Via : America’s Test Kitchen

Les petits pains plats



Pour accompagner un tzaziki, rien de tel qu’un petit pain plat. Si on veut les faire soit même, c’est un pain qui n’est vraiment pas compliqué et ça n’a rien à voir avec un pain du commerce.

IMG_0342

Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 200 g de yaourt nature
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 2 gousses d’ail
  • 2 càs d’herbes fraiches hachées (ciboulette, basilic, romarin persil, …)
  • 1 càs d’origan
  • Une pincée de sel
  • 1 càs d’huile d’olive
  1. Dans un robot, mettre tous les ingrédients puis pétrir 5 min (si vous n’avez pas de robot, vous pouvez le faire à la main).
  2. Diviser la pâte en 8 parts égales. La pâte est un peu collante, alors il faut fariner généreusement votre plan de travail.
  3. Faire des boules puis les aplatir à la main. La pâte doit faire environ 2 mm d’épaisseur.
  4. Les faire cuire à feu vif des deux côtés dans une poêle.

IMG_0341

IMG_0340

Après la cuisson, les badigeonner de beurre si vous le désirez.

Via Paprika

Le pain à la cocotte

Voilà longtemps que je cherchais à avoir une belle croûte sur les pains que je faisais, mais sans succès 🙁
La solution est simple, il suffit d’avoir de la vapeur. Enfin, ça c’est le théorie, car j’avais beau mettre de l’eau dans mon four, jamais je n’avais réussi à faire croûter correctement mes pains. Jusqu’à la semaine dernière. En suivant un truc que j’avais déjà vu mais qui m’avait laissé dubitatif … Utiliser une cocotte !!! (Merci Alex, la vidéo ça change tout)

P1120667
Et bien ça fonctionne très très bien. Grâce à ce mode de cuisson, j’ai fait les meilleurs pains de ma modeste carrière de boulanger.

P1120661

P1120666

P1120672

Pour la recette, c’est très simple, vous allez voir (vous pouvez suivre la recette en vidéo à la fin du billet, mais elle est en anglais).

Ingrédients :

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de briochin
  • 10 g de sel
  • 35 cl d’eau tiède
  • du son (optionnel, c’est si vous voulez un côté plus campagne à votre pain)
  • des graines (optionnel aussi)
  1. Mettre la farine, le sel et le briochin dans la cuve du robot.
  2. Ajouter l’eau et mettre à pétrir pendant 5 minutes.
  3. Mettre dans une grande boite en plastique (c’est l’idéal) ou laisser dans le bol du robot.
  4. Laisser lever pendant 20 minutes.
  5. Rabattre la pâte et la replier sur elle même de chaque côté.
  6. Refaire la manipulation un autre fois (donc en tout vous faites pousser la pâte 3 fois 20 minutes et vous la rabattez 2 fois)
  7. Préchauffer le four à 250° et mettre une cocotte en fonte dedans pour qu’elle monte en température.
  8. Mettre le pain en forme en fonction de ce que vous désirez. Le plus simple, c’est une boule. Pour cela, il faut rabattre les côtés de la pâtes vers le dessous et le milieu afin de tendre la boule. C’est plus clair en images que de le décrire.
  9. Poser la boule sur un papier sulfurisé et la pâte dans un saladier (ça aide à garder la forme pendant la dernière levée). Laisser gonfler jusqu’à ce que votre four soit chaud et que la pâte ait gonflé.
  10. Entaillez le pain (en croix par exemple), avec une lame de rasoir ou un cutter (bien propre !!).
  11. Sortir la cocotte du four et mettre la pâte dedans. Refermer le couvercle et enfourner.
  12. Faire cuire 30 minutes à 250°, puis baisser à 230° et continuer la cuisson 30 minutes.
  13. Faire refroidir sur grille à la sortie du four.

P1120675

La focaccia de la mort

Attention tuerie. Si vous pensiez faire une bonne focaccia … pensez encore. La recette qui va suivre est top de chez top. Par contre, elle demande un peu d’implication et pas mal de temps devant soit. Par contre, le jeu en vaut vraiment la chandelle car le résultat est à la fois croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur avec un goût … mamma mia.

Les dosages sont très précis, mais proviennent d’une source tropicale (merci Seb), il est donc possible que vous ayez à adapter un peu les poids de liquide en fonction de l’hygrométrie ambiante. Personnellement, c’était nickel tel quel en Picardie.

Ingrédients :

Pour le poolish :

  • 271 g de farine
  • 294 g d’eau
  • 1/2 càc d’un sachet de levure instantanée (type briochain)

Pour le reste de la pâte :

  • 170 g d’eau
  • 85 g d’huile d’olive
  • 340 g de farine
  • Le reste du paquet de levure instantanée (type briochain)
  • 15 g sel

Pour la cuisson

  • sel de Guérande
  • 5 càs d’huile d’olive
  • quelques branches de romarin
  1. Le poolish : Mélanger la farine, et l’eau dans laquelle on aura dissout la levure. Lorsque la pâte est amalgamée, laisser reposer 3 heures à température ambiante et mettre ensuite au frigo pour la nuit.
  2. Le lendemain, sortir le poolish 1 heure avant d’entamer la suite de la recette.
  3. Ajouter au poolish les 170 g d’eau et les 85 g d’huile d’olive. Fouetter pendant 1 minute.
  4. Ajouter alors les 340 g de farine, le reste de la levure et les 15 g de sel. Pétrir pendant 8 minutes.
  5. Laisser reposer 30 minutes et replier la pâte en 3 sur elle même.
  6. Répéter après 30 minutes de repos.
  7. Laisser reposer 60 minutes et étaler sur une lèchefrite huilée. Placer du romarin en surface à votre goût. Laisser encore reposer 60 minutes.
  8. Faire préchauffer le four à 230 °.
  9. Faire les traditionnels trous avec les doigts dans la pâte, saupoudrer de sel et arroser avec l’huile d’olive.
  10. Enfourner pour 20 minutes.

Inutile de vous dire que ça va bien avec de la pasta, mais pas seulement. Essayez, vous ne le regretterez pas, car il y a une satisfaction particulière à sortir son propre pain, surtout quand il est bon comme celui là.

Ragu au porc et sauge 02

Les bruschetta à la courge butternut et au bacon

Voici une recette tirée du channel de Jamie Oliver par l’inénarrable Genaro Contaldo (qu’on a envie de baffer à chaque recette). A la maison, on adore la butternut, en soupe, rôtie, … alors vous pensez, quand on voit des bruschetta de purée de butternut, on ne peut pas résister.

Bien nous en pris car c’est juste délicieux. Et l’ajout du croustillant bacon les rend encore meilleures.

P1090669

Ingrédients :

  • 1 courge butternut
  • 150 g de bacon
  • 2 ou 3 branches de romarin
  • 3 gousses d’ail hachées grossièrement + 1 gousse pour frotter le pain
  • 4 càs d’huile d’olive
  • sel, poivre
  • 1 càs de parmesan râpé
  • 1 càs de ricotta
  • 1 baguette ou un pain chiabatta
  1. Faire préchauffer le four à 200°.
  2. Couper la butternut en 6 morceaux que l’on va placer dans un plat passant au four.
  3. Arroser de 2 càs d’huile d’olive,  de sel et de poivre. Mettre également les brins de romarin (un peu sur chaque morceau de courge) et répartir l’ail haché.
  4. Mettre le plat au four pour une heure.
  5. Quand la courge est bien tendre (vérifier la cuisson avec une fourchette, ça doit s’écraser facilement), sortir le plat du four et laisser tiédir.
  6. Une fois tiède, récupérer la chair de courge avec une cuillère et la placer dans un bol. S’il y a du jus dans le fond de votre plat, vous pouvez l’ajouter (attention aux morceaux de romarin et à l’ail brûlé). Ajouter également le parmesan, la ricotta et les 2 càs restantes d’huile d’olive.
  7. Réduire le tout en une purée grossière et moelleuse. Gouter et rectifier l’assaisonnement à votre goût.
  8. Faire griller le bacon dans une poêle très chaude pour le rendre doré et croustillant. Le réserver sur du papier absorbant pour pomper l’excès de gras. Une fois refroidi, vous pouvez le couper en petits morceaux.
  9. Faire griller votre baguette coupée en 2 sous la grille du four. La frotter ensuite avec une gousse d’ail et couper des crostini.
  10. Répartir la purée de butternut sur chaque crostini sur lequel vous disposerez généreusement des morceaux de bacon.
  11. Servir à température, mais surtout pas froid.

P1090658